Les jeux de société les + attendus de la fin 2020

Le jeu de société est en plein boom. On le dit et on le répète, d’année en année. Dernièrement, on pensait que le Covid allait mettre la production un genoux à terre, mais désormais que les usines retournent, la cadence ne semble pas prête à ralentir ! Au contraire. Le jeu de société a rarement fait autant parler de lui dans la presse généraliste que ces derniers mois. Résultats, les éditeurs lâchent la bride et le nombre de sorties prévues pour la fin 2020 explose.
Difficile de s’y retrouver dans tous les titres qui nous arrivent. Nous espérons que cet article vous aidera à faire le tri !

(Attention, notez qu’on a sélectionné que des jeux qui arrivent en français dans les boutiques)

Sans plus de cérémonies, allons-y… 

 

Vous vous prenez pour Hercule Poirot or what? 

 Suspects : Une nouvjeu_de_societe_news_suspectselle gamme de jeux d’enquêtes littéraires et ambitieuses qui débarque en décembre chez Studio H, difficile de ne pas être tenté.e.s. 
Dans Suspects, les joueurs incarnent ensemble le personnage de Claire Harper, une aventurière/enquêtrice qui devra résoudre une complexe énigme policière dans les années 30. Plus vous formulez vos hypothèses tôt dans la partie, plus vous serez récompensé.e.s à la fin… à condition de voir juste dans une histoire qui promet bien d’être d’une certaine complexité. On vous en parlait ici pour plus d’info. 

Un jeu de Guillaume MontiagePaul HaïterSébastien Duverger Nedellec
Illustré par Emile Denis
Edité par Studio H

 

Detective Season One

Detective Saison 1 : Le coop’ Detective A Modern Crime Board Game nous avait impressionné. Et pas que nous. Devant le succès non démenti du jeu (sa complexe campagne et sa vaste base de données attenante…), pas étonnant que l’éditeur Portal décline le concept.
Avec cette saison 1 qui arrive en français chez Iello, on espère bien retrouver les mêmes sensations. Dans cette boîte, on découvrira trois enquêtes indépendantes, pouvant être jouées en 90 minutes chacune. Bref, c’est du « Detective lite », nécessitant moins d’investissement pour le groupe de joueurs. On a hâte de voir ce que ça donne ! Il arrive très bientôt (prévu pour le 16/10). 

Un jeu de Ignacy TrzewiczekMerry TrzewiczekWeronika Spyra
Illustré par Ewa KostorzMaciej JanikMaja BudnerMateusz BielskiRafał SzymaTomasz Jedruszek
Edité par Iello, à l’origine chez Portal Games

 

deux-crime-zoom

Crime Zoom prévoit au moins deux nouvelles itérations et c’est une super bonne nouvelle car il s’agit d’un excellent petit jeu d’enquête qui tient dans la poche (cf Ludochrono). « Un oiseau de malheur » et « Un écrivain mortel », toujours par l’incontournable Stéphane Anquetil, sont en cours de route pour novembre. Le premier vous propose un voyage à Paris en 2018, le deuxième vous amène à Londres en 1929.

Un peu à l’instar de Time Stories, on va commencer par assembler une scène illustrée, composée de 15 cartes. Ouvrez bien les yeux, regardez les détails, cherchez les éléments suspects… Et puis retournez la première carte, lisez le descriptif et plongez dans l’histoire. À la façon d’un livre dont vous êtes le héros, laissez-vous guider par votre instinct. Quand vous jugez que vous possédez assez d’indices, que vous maîtrisez les tenants et aboutissants, vous pouvez clore l’enquête. C’est très serré, et très bien fait ! 

Un jeu de Stephane Anquetil
Edité par Aurora Games

 

 Micrludovox micromacro-crime-cityomacro : Crime City un petit OLNI en noir et blanc qui nous a séduit par son originalité et sa prise en main immédiate. Dans Micromacro nous avons l’immense carte d’une ville qui fourmille de détails, façon Où est Charlie?, vous allez ouvrir le (bon) œil et parcourir cette illustration pour suivre à la trace la victime et reconstituer toute son histoire (où elle est morte, que faisait-elle avant, où était le meurtrier …?). Le petit instant où l’on pose la rétine pile sur le bon élément et que tout fait sens est assez jouissif ! Vous pouvez essayer de résoudre la première enquête sur ce lien pour vous faire une idée du gameplay. Il devrait arriver sous peu en boutique. 

Un jeu de Johannes Sich
Illustré par Daniel GollJohannes Sich
Edité par Edition SpielwieseMandoo Games

 

coc-1400
 Chronicles of Crime Millenium 1400
  (Qui a dit que la mode des jeux d’enquête était retombée ?)
Vous aviez aimé l’expérience augmentée de CoC ? Le revoici ! Mais direction l’an 1400. Vous êtes Abelard Laveln, un chevalier ayant prêté serment à Charles VI le Bien-Aimé. Depuis votre plus tendre enfance, vous faites d’étranges rêves prémonitoires au cours desquels vous revivez des scènes de crimes passées ou à venir… Un don un peu inhabituel qui pourrait bien vous être précieux durant vos enquêtes.

Le principe reste toujours le même, à quelques menus détails près (vous ne pouvez plus téléphoner à vos indics, mais vous avez désormais un fidèle compagnon pour vous aider) sinon il s’agit toujours d’un coopératif d’enquêtes dynamique et narratif où vous interagissez avec les éléments physiques (des cartes) de l’histoire via votre smartphone (flash code et scènes en VR).  
Vous en voulez plus ? Nous vous en causions par là après avoir joué au premier scénario de cette boîte. Sinon, vous pouvez toujours vous diriger vers le Ludochrono du premier opus. 

Un jeu de David CicurelWojciech Grajkowski
Illustré par Katarzyna KosobuckaMateusz KomadaMatijos Gebresellassie
Edité par Lucky Duck Games

 

Shards-of-Infinity_ludovox

À la carte à la caaaarte !

 Shards of Infinity arrive en VF chez IELLO cet automne ! Et ça, pour nous, fins amateurs de deck-buildings, c’est une ex-ce-ll-en-te nouvelle. Nous vous proposons rien de moins que le Test par ici pour vous en convaincre.

Directement inspiré par Ascension, ce titre est d’une fluidité voire d’une nervosité géniale, recelant de multiple petites idées brillantes. Dans Shards, « on n’attend pas statiquement. On surveille aussi ce que fait l’adversaire pour avoir du répondant. Si on ne lève pas le nez, on est mort. »
Si vous avez aimé Star realms, c’est à ne pas rater !

Un jeu de Arant GaryJustin Gary
Illustré par Aaron Nakahara
Edité par IelloStone Blade EntertainmentUltra Pro

 

schotten-totten-jeu-de-societe-2016-iello--article Schotten Totten 2 : Les clans écossais reviennent d’ici fin 2020 avec leurs superbes kilts dessinés par Djib, comment résister ? Dans ce titre culte du doc R. Knizia, il vous faudra mener une guerre des nerfs afin de pousser votre adversaire à renforcer des points stratégiques qu’il domine et l’obliger à s’épuiser ici plutôt que de gagner ailleurs.
On dirait qu’on est en train de parler d’un gros wargame alors qu’il s’agit d’un tout petit jeu de cartes.

Le bonus de cette V2, ce sont les asymétries (vous le savez bien, l’asymétrie, c’est riche et c’est tendance). On vous expliquait tout en détail ici, et si vous ne connaissez pas encore Schotten Totten premier du nom (shaaaame !), rendez-vous par ici ou plus loin pour le Test. Nous, on est prêts.  

Un jeu de Reiner Knizia
Illustré par Jean-Baptiste Reynaud A.K.A. Djib
Edité par 
Iello

 

l'antre-du-roi-de-la-montagne_jeu_ludovox L’antre du roi de la montagne : L’Antre du Roi de la Montagne titille un peu. Déjà parce qu’il rappelle Grieg et c’est toujours bon d’entendre du Grieg. Mais aussi parce que c’est un jeu de Jay Cormier (Akrotiri, Junk Art, Belfort) et Graeme Jahns (bon, là, un peu plus inconnu au bataillon) et illustré par Kwanchai Moriya (qu’on ne désespère pas avoir en interview un jour).

Bon. Mais en jeu, qu’est-ce que ça dit ? Eh bien, ayant pu tâter de la bête, on doit dire que cela nous aura bien taquiné : il s’agit d’un jeu de développement/de contrôle de territoires dans un espace commun que nous excavons tranquillou billou. On aura suffisamment de place pour peu interagir en début de partie, mais on s’écharpera bien sévère vers la fin.

Mais ce qui fait l’originalité du jeu, c’est son système de ressources : une série de trolls qu’on place en pyramide et qui activent ceux qui se situent en dessous. Et si l’on est dans la panade, on récupérera de nouveaux trolls tout en avançant la fin de partie, avec beaucoup de choix et d’ouverture dans le placement de nos trolls/sbires. On aura aussi la possibilité de jeter des sorts, disponible de tous. Mais si un sort est trop lancé, il disparaît au profit d’un nouveau : de quoi susciter un intérêt tactique certain.  

Un jeu de Graëme JahnsJay Cormier
Illustré par Kwanchai Moriya
Edité par Burnt Island Games, VF chez Iello

 

 Rocketmen est le derRocketmen-Couv-Jeu de société-Ludovoxnier jeu de Martin Wallace, un auteur qui ne nous laisse pas vraiment indifférents. On pourrait citer Brass, mais aussi A Few Acre of Snow ou A Handful of Stars qui ont la particularité d’avoir une composante deck-builder, tout comme ce Rocketmen.

Rien à voir avec Elton John, nous sommes dans une course à l’espace, et aux points de victoire. Le but du jeu étant de préparer des lancements pour l’orbite terrestre ou plus ambitieux, la lune, voire même Mars.

Nous commençons la partie avec les douze mêmes cartes que l’on peut utiliser de plusieurs façons en les défaussant pour leur valeur pécuniaire pour acheter de nouvelles cartes dans la rivière centrale, ou bien pour leurs effets ou leur capacité de moteur. Dans ce cas, elle sont placées à gauche de notre plateau et il nous en faudra un certain nombre pour réaliser un lancement. Eh oui ! Pour s’envoler dans l’espace il faudra des moteurs puissants. Quand on réussit une mission, on remporte des points de victoire et des bonus permanents. Voilà comment on monte en puissance pour passer de la Terre à la Lune puis Mars. Bref, du deck-building, de la construction de moteur et une course effrénée où seul le meilleur gagne… Nous, on signe.

Un jeu de Martin Wallace
Illustré par Bartek Jędrzejewski
Edité par Asyncron GamesPendragon Game StudioPHALANX

 

Ambiance !

 

 Au creux de ta main. Une boîte superbement éditée pour un jeu « d’ambiance » poétique, original au-creux-de-ta-mainet décalé. Dans Au creux de ta main (article), vous devez faire deviner des situations (des souvenirs de votre grand-père) avec l’aide d’objets (lacet, toupie, cube, tissu, etc) fournis dans la boîte. Le joueur-grand-père ferme ses yeux et tend la main. Le joueur-enfant « mime » la scène dans cette main tendue avec ces objets, sans avoir pu tester l’expérience sur lui-même auparavant, ce qui est une véritable gageure ! Un défi qui nécessite de visualiser une scène dans sa tête et de la concrétiser en actionnant des éléments, en jouant sur le poids, la texture, le mouvement des objets…
Une vraie courbe d’apprentissage vous attend et la belle histoire du grand-père, égrenée au détour des cartes.  

Un jeu de Timothée Decroix
Illustré par Gaël LannurienPauline DetrazSabrina MiramonTohad
Edité par La Boite De Jeu

 

 Imagine Famille. L’an de grâce 2015 a vu sortiimagine-familler Codenames, Mysterium, The Game, Celestia, Flick em up… Et Imagine. Le revoilà, 5 années plus tard, avec une nouvelle version, désormais annotée dès 8 ans. À l’intérieur : 61 nouvelles cartes transparentes que vous pourrez assembler, combiner, animer comme bon vous semble pour faire deviner le mot mystère aux autres. Le jeu était déjà super accessible, il l’est encore plus ! Un bien bel ambassadeur du party game moderne sur lequel nous avions envie de remettre un coup de projo.  

Un jeu de Hiromi OikawaMotoyuki OhkiShingo FujitaShotaro Nakashima
Illustré par Shintaro Ono
Edité par Cocktail Games

 

clash à l'olympe jeu Clash à L’olympe la pichenette c’est toujours trop fun, non ? Ce jeu-là, on l’avait repéré à Essen dernier, et s’il se retrouve ici, c’est que nous avions trouvé son expérience super agréable (article). Des pichenettes et du contrôle de zones familial dans un cocktail d’une simplicité brillante. Petit twist : Le début de tour permet de voter pour une nouvelle règle qui vient colorer chaque session différemment. Les règles de pichenette et de scoring ne sont ni arbitraires ni complexes, la partie dure le temps qu’elle doit durer, bref, l’alchimie fonctionne ! En plus, le matériel est très sympa, avec le chouette tapis néoprène. Si vous aimez les jeux de dextérité originaux, celui-ci devrait vous chatouiller l’index. 

Un jeu de Jan TruchanowiczLukasz WlodarczykPawel Stobiecki
Illustré par Dagmara Gasca
Edité par Awaken RealmsAwaken Realms liteLucky Duck Games

 

 Pour la reine ambiance jeu de rôles lite pour cette petite boîte qui intrigue. Le jeu ajeu_de_societe_news_pour-la-reinerrivera en novembre mais a déjà fait un petit buzz lors du salon de Vichy. Voici donc le premier titre de la nouvelle collection de jeux narratifs et d’ambiance For the Story imaginée par Bragelonne. Alex Roberts vous met au défi d’aider votre Reine bien aimée.

Mécaniquement, c’est ultra simple. À votre tour, vous piochez une carte et vous la lisez. Celle-ci vous pose une question sur l’histoire qui est en train de s’écrire, par vos soins. 
« Quelle est cette puissance éloignée vers laquelle vous faites route ? », « Que vous a promis la Reine avant d’entreprendre cette expédition ? »… Vos réponses élaborées avec inspiration construisent peu à peu l’histoire, et les autres joueurs peuvent intervenir, vous questionner pour vous pousser à préciser vos idées.
La boîte contient 46 questions. Une fois que la partie est finie, vous aurez écrit le récit de la reine. Tout simplement. On en cause ici

Un jeu de Alex Roberts
Edité par 
Bragelonne

 

 Smell like Legacy Spirit

 

 Zombie Teenz Evolution Attention, bombe ludique zombie-teenz-evolutionpour les familles ! Cette suite de Zombie Kidz Evolution était évidemment très attendue, vu l’état dans lequel on avait terminé la campagne, en mode addict-frénétique. On a ouvert toutes les enveloppes qui trainaient à la maison pendant deux semaines, mais c’était des factures #déception

Désormais chassés de l’école, les zombies ont établi une base dans les égouts et sèment la pagaille dans toute la ville… À vous de rassembler les ingrédients pour préparer l’antidote, mais cela nécessitera une grande coordination tactique entre vous. Comme dans le premier opus, vous aurez plaisir à atteindre des objectifs changeants, à ouvrir les enveloppes, et à découvrir les nouvelles idées d’Annick Lobet au fur et à mesure de l’avancement de la campagne ! Dès 8 ans. 

Un jeu de Annick Lobet
Illustré par Nikao
Edité par Le scorpion masqué

 


 My City 
un jeu compétitimy cityf/polyomino/Legacy/familial composé de 24 épisodes dans lesquels vous développez une ville sur votre plateau perso. Vous bâtissez votre cité en assemblant des tuiles sauce Tetris. Legacy ? Oui, on placera des autocollants sur les plateaux pour personnaliser tout ça. Elégance & simplicité sont les mots qui reviennent pour le décrire. Le jeu n’est pas passé inaperçu à l’étranger (faut dire, c’est un certain Knizia aux manettes et le titre a été en lice pour le Spiel des Jahres cette année…), autant dire qu’on est dans les starting-blocks pour le découvrir grâce à la localisation de Iello. 

Un jeu de Reiner Knizia
Illustré par Michael Menzel
Edité par Iello, à l’origine chez Kosmos

 Le Dilemme du roi : Le titre nousle-dilemme-du-roi-ludovox avait bien intrigué à Essen dernier, et depuis nous avons eu l’occasion de vous en parler sur la boite anglophone (Just Played, itw de l’éditeur à Essen).
Près d’un an après, il arrive en français dans la trad chez les nancéiens de Iello (qui décidément ont le nez bien creux cette année). Un jeu surprenant, une sorte de Reigns en plus mastoc, un peu plus sérieux aussi. 

Les joueurs incarnent des familles de conseillers du roi d’Ankist, tirant les ficelles depuis les ombres. Chaque session déroule le règne d’un monarque. À chaque tour est proposé un dilemme, c’est-à-dire une question à laquelle il faudra répondre par oui ou non. Un système d’enchères va permettre aux joueurs de se positionner sur l’une ou l’autre des possibilités, et c’est le camp qui reçoit le plus de votes qui l’emportera pour ce dilemme. Selon les choix opérés, les indicateurs du royaume vont être modifiés, et l’Histoire (avec une grande hache) s’écrira de telle ou telle façon. 

Un jeu de Hjalmar HachLorenzo Silva
Illustré par Giorgio BaroniGiulia Ghigini
Edité par Horrible GuildIello

 

Pandemic Legacy Saison 0 : Pandemicpandemic legacy s0 Legacy S1 et S2 ont été des cartons monumentaux sur lesquels il est inutile de revenir. Difficile de décrire l’attente autour de ce troisième opus, même si certains, de par le monde, ont mal pris le parti pris thématique qui situe l’action durant la guerre froide. Cela lui vaut actuellement un petit bad-buzz. En effet, de façon surprenante, cette « suite » repart dans le passé, en 1962, pour proposer un préquel qui offre un nouveau point de départ un peu old school. Jugez plutôt : « Nous avons combattu les Soviétiques sur différents fronts, mais ils développent une nouvelle arme : un pathogène inconnu qui pourrait faire de nombreuses victimes. Vous avez été entraînés pour ce genre de missions. Vous êtes entrés à la CIA pour anéantir de telles menaces. » Si thématiquement, ce choix ne fait pas l’unanimité, mécaniquement, on peut s’attendre à ce que le duo de choc Daviau – Leacock mette tout le monde d’accord. 

Un jeu de Matt LeacockRob Daviau
Illustré par Chris Quilliams
Edité par Z-Man Games

 

C’est beau la vie, pour les grands et les petits 

 

jeu-enfants

 Ghost Adventure. Une édition ultra soignée pour ce jeu au concept fun très rafraichissant : vous allez jouer avec une toupie ! Conjuguant dextérité et communication (mais le jeu se joue très bien en solo), ce Ghost Adventure vous propose des tas de missions à réaliser. On vous en parlait en détail par ici
Un jeu de Wlad Watine | Illustré par Jules DubostYann Valeani | Edité par Buzzy Games

 La maison des souris  Décidément, chercher des objets dans la maison est très tendance cette année ! Tous ensemble, les joueurs vont observer les différents recoins d’une maison en 3D par les fenêtres avant que la lampe ne s’éteigne… Un joli matériel et une idée de perspective intéressante, dès 5 ans.
Un jeu de Elodie ClémentThéo Rivière | Illustré par Jonathan aucomte | Edité par Gigamic 

 La chasse aux chaussettes. Une chasse aux chaussettes sauce mémory avec une belle touche évolutive (Zombie Kids aura fait des émules) et un matériel ludique (on aime les monstres qui cachent des dés), bref encore une jolie surprise du côté des russes de Lifestyle (Fabulia) prévue pour novembre. Pour en savoir plus.   
Un jeu de Liesbeth Bos | Illustré par Irina Pechenkina | Edité par Lifestyle Boardgames Ltd

 

De l’aventure !

 Near and Far, la suite d’Abovenear-and-far (1) and Below (qui arrive en même temps – à lire le JP, à voir l’itw -), plus conséquente, plus cohérente peut-être, conçue par le petit génie Ryan Laukat. Near and Far est jeu de gestion narratif original qui avait proposé avant les autres l’idée brillante du plateau-livre sur lequel les héros mènent leurs aventures. D’un côté, vous pourrez aller à la ville pour préparer vos expéditions et de l’autre, selon les ressources acquises, vous pourrez mener plusieurs quêtes, plus ou moins loin sur le plateau-livre attenant. Une édition originale, un jeu engageant et une épopée fantaisiste comme seul Laukat sait les imaginer.  
Plus d’info par ici, l’itw de Ryan Laukat sur ce jeu ici

Un jeu de Ryan Laukat
Illustré par Ryan Laukat
Edité par Lucky Duck GamesRed Raven Games

 

 SpaceCorp 2025-2300 AttentioSpaceCorp_LV_jeu_de_societe_couvn gros jeu. Dans celui-ci vous allez ni plus ni moins partir à la conquête de l’espace pendant trois époques. Chaque joueur contrôle une entreprise terrienne qui ne cherche qu’à s’étendre dans l’espace pour le bien de l’humanité et les profits qui vont avec, évidemment.

Trois époques et trois plateaux différents donc : dans la première, on se développe vers Mars, dans la suivante, nous explorons le système solaire externe, et dans la dernière c’est vers d’autres systèmes stellaires que nous allons. Bien 3 heures de jeu pour la partie complète, mais pas d’inquiétudes, vous pouvez aussi jouer une seule époque en partie rapide.
SpaceCorp est une création de John Butterfield, développé par le regretté Chad Jensen et sa compagne Kai Jensen. Un jeu de gestion à base de cartes dans un univers Hard Science comme on peut le retrouver dans la série “The Expanse”… ça vous met l’eau à la bouche et bien moi aussi !
Notre news pour en savoir plus. 

Un jeu de John H. Butterfield
Illustré par Chad JensenDouglas ShrockKurt MillerMark Simonitch
Edité par Nuts! PublishingGMT Games

 

 Zone A : Avril 1986, lzone A jeue réacteur 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl explose. Plus de 30 ans après, cette catastrophe reste encore présente dans nos mémoires. La zone d’Aliénation est une zone d’exclusion autour de la centrale nucléaire qui attire de plus en plus l’attention. Il se dit que le sarcophage abrite un mystérieux artéfact qui attire la convoitise de rôdeurs prêts à risquer leur vie par appât du gain… ou pour une mort violente, car la zone abrite aussi des mutants.

Dans ce jeu de survie, chaque joueur incarne un rôdeur avec ses capacités particulières et son équipement, parti pour un voyage sans retour. Fouiller les ruines, combattre des mutants, vendre et acheter des objets seront votre travail quotidien. À son tour, un joueur va pouvoir faire deux actions entre se déplacer, explorer la zone ou combattre.
Le jeu est surtout rythmé par des événements. Et plus vous avancerez et plus la radioactivité sera forte, alors n’oubliez pas de vous soigner et de vous reposer avant d’entrer dans la zone fatidique. Zone-A est un jeu avec une thématique forte, un peu de narration… et c’est peu dire qu’il nous intrigue.

Un jeu de Krzysztof GlosnickiMaciej Drewing
Illustré par Tomek ZaruckiWojciech Bajor
Edité par Funforge

 

De la coopération collaborative en toute association 

 Kingdom rush : on a kingdom-rush-ludovoxeu l’occasion de découvrir la bête sur le premier scénario et c’était très prometteur ! Prévu pour la fin d’année, ce Kingdom Rush propose un game design intéressant et une belle édition. L’objectif est vraiment de redonner les sensations du jeu vidéo de type tower defense, et il y parvient avec une certaine élégance. Concrètement, des groupes d’ennemis avancent et vous devrez jouer sur l’environnement et vos défenses pour les ralentir et écrémer leurs rangs au mieux, selon les missions. On a bien hâte de voir la suite (et en attendant on fait de la place car il est fat) !
Pour vous faire une idée plus précise, vous pouvez déjà aller lire ceci, regarder le Ludochrono ou l’itw de l’éditeur

Un jeu de Helana HopeJessey WrightSen-Foong Lim
Illustré par Katarzyna KosobuckaMateusz Komada
Edité par Lucky Duck Games

 

 

 Romeo & Juliette Roméoroméo-et-juliette-boite-ok! Pourquoi es-tu Roméo? Renie ton père et abdique ton nom… On avait bien flashé dessus à Cannes (notre article) et le voici désormais en vrai et en carton pour notre plus grand plaisir !
Dans cette boîte superbement éditée, deux joueurs vont tenter de faire triompher l’amour, rien que ça. Bien sûr, l’un joue Roméo, l’autre Juliette. Le tout sera de parvenir à se retrouver sur un même lieu, en évitant que nos familles se rencontrent, le tout avec une communication limitée. Mettez vous à la place de l’autre pour deviner ses intentions, faites les meilleurs choix selon vos options, et osez parfois des coups risqués. Anticipation et réflexion, le tout saupoudré de confiance, Roméo & Juliette devrait ravir celles et ceux qui avaient aimé Kreus du même auteur Julien Prothière, qui a travaillé ici avec Jean-Philippe Sahut. 

Un jeu de Jean-Philippe SahutJulien Prothière
Illustré par David Cochard
Edité par Sylex édition

 

Paris1889  Paris 1889 de la coop et de l’horreur ! Voici la suite de Greenville 1989, une nouvelle boîte indépendante qui situe son action 10 ans après le premier opus. « Ce soir, a lieu la réunion des anciens élèves de la promotion 89. Brandon, Cindy, Julius, Kim, Manelle et Marty sont désormais de jeunes adultes et ils ne se sont pas revus depuis des années… » Bien sûr la soirée va se terminer autour d’un portail magique (et non n’accusez pas l’alcool) ! Une abomination veille et seule votre équipe peut enrayer ce mal… Ready?

À chaque manche, un joueur différent sera l’Investigateur Principal et tentera d’associer secrètement la carte qui convient le mieux à l’histoire de chaque personnage en jeu. Oui, c’est un jeu où il faut être capable de raconter ce qui arrive à notre perso, en s’inspirant de l’illustration. Une fois que l’Investigateur Principal a fait son choix, les autres joueurs vont devoir retrouver la carte qui a été associée à leur perso afin que tous progressent.

Les illustrations de David Sitbon sont encore une fois sublimes. Pour vous faire une petite idée, n’hésitez pas à vous rendre sur le Just played et le Test de Greenville car le gameplay reste très semblable même si cette nouvelle itération a pris en compte les quelques bémols remontés sur la première boite. Tant mieux !   

Un jeu de Florian Fay
Illustré par David Sitbon
Edité par Sorry, We Are French (SWAF)

 

 

Quelques extensions que l’on surveille de près …

  • Fiesta de los Muertos est sans doute le party game (avec Top Ten) de notre année à la Rédac. Autant dire que son extension, on est heureux de la voir ! Pour en savoir plus sur La Catrina
  • Fabulia s’offre une extension pour proposer 6 nouvelles histoires dont deux à embranchements, 30 nouveaux animaux et même des cartes vierges pour laisser l’imagination s’envoler…
  • Cerbère les trésors de l’enfer : Cerbère (Ludochrono) vous a concocté des nouveaux plateaux, des nouvelles cartes et des nouvelles mécaniques… De quoi redonner envie de retourner en Enfer !
  • 7 wonders Duel Agora ce Duel-là est pour nous un incontournable. Alors voir débarquer des sénateurs pour influencer la chambre du Sénat, ça nous a carrément séduit (oui, on a pu y jouer, on peut le dire). Vous allez gouter aux délice du pouvoir. Comploter, corrompre et préparer des coups bas… Oui, tout ça. Plus d’info à un clic de là
  • Une nouvelle aube pour Sid Meier’s Civilization (article) ici l’exploration dynamique est au rendez-vous. Vous construisez votre plateau au fur et à mesure, et ça c’est cool. En plus, on a 10 nouvelles civilisations, le choix d’un gouvernement, l’apparition des districts, de quoi jouer à 5 joueurs… Bref, ça nous a l’air pas mal !  
  • Tapestry Manoeuvres et Manigances  on vous en parlait déjà par ici, pour les amateurs de Tapestry, cette extension apporte un peu plus de tout ! Elle arrive fin octobre. 

la-ronde-des-etxensions

 

  • Mais aussi… l’extension d’Oriflamme qui nous fait de l’œil depuis cet été ! Elle ne devrait plus tarder maintenant. Embrasement s’adresse à ceux qui ont bien poncé le jeu de base car il complexifie un peu les dilemmes. Cette extension amène 10 nouveaux personnages, 10 nouveaux pouvoirs sournois avec un beau potentiel tactique. On en parlait par ici

 

oriflamme-embrasement_j2s

 

 

 

Et n’oubliez pas…

Troyes Dice le roll and write de Pearl Games, Mariposas les papillons de dame Hargrave, Dinner in Paris le jeu de construction / majorité de FunnyFox, Coloma qui nous titille bien aussi (news), AnLudim le nouveau Explor8, le prochain Unlock!, mais aussi New York Zoo (Ludochrono), Mysterium Park la version épurée de Mysterium chez Libellud, le coop de Marvel United (Just played), Ecos First Continent qui s’appellera Ecos Continent Originel chez Lucky Duck, Shamans de Studio H, ou encore Meeple Land de Fred Guérard et Cyrille Allard… Bref, on devrait pas trop s’ennuyer. 

Et si vous attendez de pied ferme d’autres choses encore, n’hésitez pas à partager en commentaires !

 

   

4 Commentaires

  1. Jc Coppeau il y a 8 jours
    Répondre

    Merci de m’avoir fait repenser au jeu de Martin Wallace

    Pour moi ce sera Egizia shifting sand vf, les ruines perdues de narak, peut-être Mysterium park, et côté extensions celles de viticulture (toscane), chakra, imaginarium et tapestry

    bonne continuations et bonnes découvertes ludiques

    jc

  2. Henri Vernant il y a 8 jours
    Répondre

    Que du beau monde!

    Étonner de ne pas voir Mystérium Parks qui semble assez attendu et dont la licence jouit d’une bonne réputation.

     

  3. JM Fahys il y a 8 jours
    Répondre

    C’est vrai qu’il semble très tentant ce Rocketmen. Et puis bien sûr Pandémie Legacy saison 0. Et puis 7 Wonders Duel Agora. Et puis Roméo et Juliette. Et puis…

  4. Photo du profil de Macnamara
    Macnamara il y a 5 jours
    Répondre

    Très prometteur tout ça. J’ajouterai également Thingvellir, la première extension de Nidavellir, prévue pour début décembre!

Laisser un commentaire