Near and Far, de plus en plus proche de nous

Certes, certes, Above and Below (les Royaumes du Dessous) arrive en français d’ici novembre. Mais c’est son grand frère, Near and Far qui nous intéresse aujourd’hui (le Just played sur Above and Below est à lire ici).

above-and-below-les-royaumes-du-dessous (1)

 Above and Below était un jeu d’exploration narrative avec une belle promesse, et s’avérait une réalisation sympathique et attachante sans être renversante par certains aspects. Les coutures entre l’aspect gestion/développement et le story book étaient un peu trop apparentes. Mais c’était frais, différent, agréable. Du Laukat quoi ! Si vous êtes sensible à sa capacité à vous emmener dans un lieu fantaisiste, sachez qu’il s’exprime sans doute avec plus de force et de cohérence dans Near and Far.  


near-and-far (1)

Dans cet opus, vous aurez d’une part la ville où vous visitez des lieux incontournables du grand ouest comme le saloon et la mine, dans le but de préparer votre groupe au voyage, et d’autre part une carte du pays parsemée d’opportunités et de dangers. C’est elle la pièce de résistance de ce nouveau menu. Divisée en onze cartes (vous en utilisez une par partie), l’atlas permet à la fois de mettre en valeur plus que jamais le coup de pinceau de l’artiste et de donner du corps aux lieux que nos héros vont traverser.  

near and far image

Near and far photo Jeff Wallace

 

En quittant la ville, vous vous aventurez donc sur cette carte avec une quantité de ressources précise, en fonction de votre préparation et de l’équipe que vous avez constituée en amont. De cela dépendra votre vitesse de progression et la distance que vous pourrez parcourir. Vous vous en doutez, des retours en ville pour vous réapprovisionner sont à prévoir.

near-and-far

Au fur et à mesure que vous atteindrez divers endroits sur la carte, vous construirez des camps, rencontrerez des menaces, établirez des routes commerciales, trouverez des trésors et partirez en quête. À vous de planifier vos objectifs en fonction de vos ressources, sachant qu’il y a un aspect course entre les joueurs qui n’est pas négligeable, ce qui vous pousse à optimiser et à choisir vos fronts.

near and far jeu

Au final, vous gagnerez des points de multiples façons, les camps, les trésors, les artefacts, des gemmes, chaque petite chose du jeu doit pouvoir rapporter des points pour laisser aux joueurs des voies ouvertes et la sensation de liberté. Côté interaction, Near and Far se focus sur l’idée du duel, assez simple, si l’on oublie l’aspect course aux objectifs bien entendu.  

Mais le jeu se veut généreux. Il offre plusieurs façons de le parcourir, dont un mode campagne joué sur 10 cartes qui vous permet de bien faire le tour de tout ce qu’il peut offrir. Near and Far n’est pas un Legacy, mais il recèle d’histoires. Ces histoires sont directement sur les maps, ce qui limitera la rejouabilité mais augmentera la cohérence narrative.

near and far


Comme nous sommes chanceux, les Lucky Duck ont traduit Above and Below, Near and Far et même son extension, Amber Mines qui arrivera plus tard.
Ainsi, les Royaumes du Dessous et ceux du Lointains seront dispo en novembre pour environ 40€ et 55€. Et comme vous avez vraiment de la veine, sachez qu’il y a toujours cette interview de Ryan Laukat datant du jour où nous avons découvert Near and Far à la Gencon, en 2016…!

 

   

Laisser un commentaire