► E.D.I.T.O. Le point de pré-rentrée

Ce qui s’est passé cet été !

Faire le point sur l’actualité du jeu de société moderne sans donner des nouvelles du grand Asmodee, c’est un peu comme aller à la plage sans se baigner. C’est possible, mais les gens se demandent ce que vous êtes en train de faire. Sortons donc l’éléphant du couloir ! 
De fait, la période estivale aura été une période généreuse en info puisque les rumeurs sur la vente du géant se sont matérialisées quand le nom de l’acheteur est tombé : PAI Partner (news). Les “discussions exclusives” ont débuté officiellement en juillet. Traduisez : on doit signer des papiers importants, s’il vous plaît fermez la porte en sortant. Là c’est encore que le draft mais c’est déjà très challenging, donc si vous êtes force de proposition vous pouvez rester mais sinon il vous faudra aller vivre une nouvelle aventure car vous serez en dessous de nos attentes concernant nos nouveaux axes d’amélioration. En parlant de cela, Christian T. Petersen, a souhaité donner “une nouvelle orientation à sa carrière” (news). J’oubliais ! Pour comprendre tout ça, il vous faut un petit lexique :

lexique

Merci Samantha Bailly pour ce lexique tiré de son livre « Stagiaires : le guide de survie » (éditions Larousse)

 

À noter : Asmodee, après plus de 5 années de partenariat, fait également l’acquisition de Galapagos Jogos, au Brésil l’une des plus importantes sociétés de jeux (édition, distribution, ventes). (source).

La conquête du monde numérique

Asmodee représente environ 35% de la distribution des jeux de société en boutiques spécialisées en 2017, Blackrock et Iello s’en tenant à un peu plus de 10% (source – image ci-dessous –). Depuis quelques années, le géant n’a de cesse d’enchaîner les acquisitions et de développer à vitesse grand V tout ce qui est “portage sur écrans” : les applications numériques sortent comme des petits pains un jour de marché, Asmodee Digital partant désormais à l’assaut des consoles les plus en vue (news : Ticket to ride sur PS4, Carcassonne sur Switch).

GrafDistribution


Au mois d’août, Asmo Digital a annoncé l’arrivée de Gloomhaven pour début 2019, Scythe s’est rendu dispo avec un mode en ligne, on retient aussi l’arrivée de Isle of Skye (article à venir), de King and Assassins, et le Seigneur des Anneaux JCE qui s’est ouvert à un accès anticipé sur Pc et Mac (d’ailleurs, nous sommes dessus ^^). Si besoin de vous mettre bien à jour, toutes leurs annonces faites lors de la Gencon sont dans cette news.
Mais n’oublions pas également la récente division “entertainment” d’Asmodee qui permettra à terme le développement des licences de jeux populaires en films, séries, comics et romans graphiques (on pense par exemple au film Catan en partenariat avec Sony annoncé l’an dernier, on attend toujours des nouvelles d’ailleurs).

 

catan jeu

Catan, la folle et grande aventure ?

La révolution made in FFG

Mais est-ce que des bons jeux comme on les aime vont continuer à voir le jour ? (C’est finalement la seule question qu’on se pose nous, hein, on est un peu limités vous savez.) On attendait les annonces de la Gencon pour s’en assurer (se rassurer ?). Nous fûmes servis du côté de FFG, où l’on a pu observer une évolution absolument remarquable : la machine de production de la maison est aujourd’hui capable de produire des jeux “sur mesure”, tous uniques. Un tournant révolutionnaire qui ouvre des portes insoupçonnées avec déjà deux applications concrètes nommées KeyForge (notre article) par Richard Garfield et Discover (notre article itou) par Corey Konieczka.

article-keyforge-ludovox

Oui, Garfield c’est le papa de Magic, le jeu dont on vend aujourd’hui les illustrations aux enchères pour 72 000$ (news). Konieczka n’est pas un lapereau de trois semaines non plus, auteur internalisé chez FFG responsable de Starcraft, Rune Age, Gears of war, Descent v2, Imperial Assault, Forbidden Stars et tant d’autres. Bref, je sais pas vous, mais nous, on est bien hypés quand même.
Pour rien arranger, l’ami Wraith qui nous concocte actuellement un retour sur le BGF (Bruxelles Games Festival qui a eu lieu le week-end du 25 août) a pu se frotter à Keyforge en avant-première, et ressort de l’expérience avec la bouche en sucre rose et un sourire jusqu’aux franges :
« Il tient ses promesses sur son côté original, de par sa conception autant que ses mécaniques. Il donne envie d’y rejouer pour découvrir d’autres possibilités, vu que changer de deck signifiera une expérience de jeu bien différente à chaque fois. » nous écrit-il. L’article complet à suivre cette semaine, quant au jeu il est prévu dans nos boutiques pour le 4e trimestre 2018. 

BGF2015

On sait bien que les éditeurs aiment décliner à foison ce qui a su toucher sa cible (tapez dans un buisson, 12 extensions et déclinaisons sortent), réduisant les risques, assurant leur part de visibilité dans un marché hyper concurrentiel. D’ailleurs, qu’on ne s’y trompe pas, il s’agit parfois aussi d’une démarche créative de la part de l’auteur. Par exemple, Bruno Cathala nous raconte (notre itw) que transformer un concept en gamme, c’est avant tout travailler sur une matière qui lui plait : “Quand je me sens bien dans le tandem Univers-Mécanique d’un jeu, je n’ai pas envie de le lâcher. J’ai envie de l’explorer.”

Faire vivre un jeu est une noble idée (surtout quand il est bon et ses extensions aussi hein), bien mieux que de le jeter dans l’immense océan des sorties sans filet. Oui mais quand un nouveau concept comme celui de FFG voit le jour, on se dit qu’on peut faire une petite croix dans le calendrier.

FFG-url

 

La folie participative

Et si d’aventure vous veniez à fatiguer des sorties trop prévisibles (ho un Château de Bourgogne version dés, ho un Kingdomino Dice, ho un Patchwork Express, ho les Aventuriers du Rail Express, ho un Mini-Divercity, ho… ) vous savez qu’on peut toujours compter sur le participatif pour nous apporter des projets créatifs sortis de nulle part.
Certains pensent que la bulle kickstartienne finira par exploser, mais c’est en vérité bien difficile à prédire tant la croissance semble bullet proof. On atteindrait peut-être une masse critique stable. D’où le revirement de Monolith, qui entérine le coup de son changement de politique de désintermédiation, tout en concoctant leur prochain KS : Claustrophobia 1643 (règles en VF sur la fiche). Sachez que le jeu avec ses 20 scénarios et ses 35 figurines sera proposé à environ 68€.

Claustrophobia 1643

 

Aujourd’hui, pour faire court (nous en parlions longuement dans cet EDITO), Monolith pense que le nombre de consommateurs sur KS ne croît pas assez pour que les jeux puissent exister en retail et sur KS (question de marge). Le modèle traditionnel de distribution doit donc laisser la place à une commercialisation en direct (exit la case boutique et distributeur). Ils en profitent pour donner un grand coup de balai au système des Stretch-goals, dont l’intérêt est directement remis en question : “le modèle des Stretch-goals est sur le point d’être révolu », « il a lui-même créé les conditions de son dépassement en contribuant à saturer le marché d’un matériel dont l’intérêt marginal n’a fait que chuter avec sa profusion” (source). Pendant ce temps, tel un pied de nez, la campagne de CMON Death May Die et son Cthulhu de 4m de haut lève encore 2 412 286 $ avec sa pluie de Stretch-goals (page KS). Alors, marché saturé ou pas ? Est-ce un vrai problème de renouvellement d’acheteurs, ou simplement que le public le plus assidu trie plus et dépense moins ? Les Stretch-Goals appartiennent-ils au passé ? L’avenir nous le dira !

 

edito-add-gygax--article

Source http://icopartners.com

 

En tout cas, les jeux de société continuent de se trouver bien sur KS. Les chiffres le répètent : les j2s ont permis d’amasser plus d’argent que toute autre catégorie sur la plateforme au cours de la période et représentent 30 % de tout l’argent amassé sur Kickstarter. (Il est observé que le premier semestre est généralement plus important).

 

of-funded-projects-per-tier_total-raised_TG

 

Malgré une baisse du nombre total de projets financés (dûe à une certaine lassitude ou à un certain “tri” de la part des utilisateurs qui sont de plus en plus rodés), nous obtenons le « taux de réussite » le plus élevé de tous les temps pour les jeux de société. Les projets qui réussissent lèvent de plus en plus d’argent. Et peut-être avons-nous atteint la masse critique de projets qui peuvent être soumis dans une période donnée, mais aujourd’hui, quand les pledgeurs s’engagent, ils soutiennent à fond leur projet, avec passion. On a vu le phénomène sur la campagne de Solomon Kane, avec le “club des 300” : ces fans qui croyaient tellement en leur jeu qu’ils ont décidé de rajouter à leur pledge 300€/ par pers. avant l’annonce du all-in, en soutien financier à la campagne en difficulté.

funded_kickstarter

 

32 projets ont permis de recueillir plus de 500 000 $ au cours des six premiers mois de 2018. C’est 13 projets de plus que le meilleur semestre précédent (source). Nous parlons là que de KS, qui est bien évidemment la plateforme principale, mais force est de souligner qu’il passe aussi certains projets sur Ulule, Game On Tabletop, Indiegogo et d’autres. Les stats sont claires, sur les plateformes participatives, on fait de l’argent. Mais faisons-nous de bons jeux ?

 

Info en + : Ce que vous avez peut-être raté cet été

► Rassurez-vous c’est pas bien grave ! Si vous avez déconnecté pendant l’été, vous n’avez probablement pas vu la micro-polémique-feu-de-paille avec la série des articles de Libération sur les jeux de société. L’idée du journal était de proposer un entrefilet humoristico-provoc sur des jeux de société, mais la chose a plutôt été mal vécu par certains du secteur ludique quand il a maladroitement été évoqué le fait qu’il est possible de jouer aux Loup Garous de Thiercelieux sans avoir à acheter le jeu en boutique (la réaction de Philippe des Pallières ne s’est pas fait attendre)…

image journal

 

► Le CNJ a changé de nom pour devenir le CLUBB (source) : “la municipalité a souhaité que nous changions de nom afin de renouer avec notre identité Boulonnaise, qui fait partie de notre ADN et c’est tout naturellement que le nom de Centre Ludique de Boulogne-Billancourt (CLuBB) s’est démarqué de vos nombreuses propositions.”

Logo CLuBB
Pour le reste, le CLUBB demeure une superbe ludothèque avec une collection de 12 000 jeux datant de 1840 à nos jours. Enfin… presque. En effet, la Mairie de Boulogne Billancourt n’ayant plus la possibilité de prendre en charge financièrement cette collection, c’est Asmodee qui va accueillir ce fond hors norme en attendant que le CLUBB trouve une autre solution (source) : « Ceci donnera du temps à l’association pour trouver un acquéreur définitif à titre gratuit (cession d’actifs). »

À part ça, sachez que le fameux Concours international des Créateurs qui existe depuis 37 ans (tout de même !) voit quant à lui sa formule inchangée (ouf !).

 

 

► Vous êtes jaloux des corsaires ludiques ou des croisières BGG ? Pas de panique, un nouveau type de croisière voit le jour ! Capitaine Meeple embarque du 17 au 24 mars 2019 en Méditerranée pour faire un petit tour entre Barcelone, Palma ou encore Rome… Sur le bateau, des tas de jeux, des grandeur nature (Minuit meurtre en mer, oui oui) mais aussi des concerts du Naheulband, une convention dédiée aux prototypes, des clubs enfants et de très nombreuses activités… Attention, les places partent vite (leur site) !

A-NEWS-croisiere-ENCART--Ludovox-jeu-de-societe-OK

 

► Gus (sur Gus and Co) a relevé une info gouleyante concernant Dungeons & Dragons. Nous le savions, le jeu de rôle de Gary Gygax se porte comme un charme (rappelons que son jdr est né dans les années 70… quel charme ! <3), la cinquième édition cartonne fort, et donc (suivez bien le raisonnement) D&D est prêt pour être lancé en compétition d’E-Sport. On attend d’en savoir plus, en tout cas l’ami Gus n’est pas très emballé par l’idée, je cite : “Parce que l’esport, c’est du sport, des compét, des tournois de jeu vidéo. Et à moins de lancer un jeu vidéo DnD à la LoL ou WoW, non, ces compét ne seront pas à proprement parler de l’esport. Plutôt des matches parties retransmises en live avec un système de points, de classement” s’exclame-t-il (source).

 

►Et, puisqu’on en parle, on remarque le rapprochement des mastodontes Donjons & Dragons et Magic l’Assemblée, avec un Guide du Maître de Guilde pour Ravnica, supplément pour le jeu de rôle… mais dans l’univers urbain Ravnica, de Magic donc.

 

Guildmasters-Guide-to-Ravnica

 

► Bien entendu, l’été, ce fut aussi les résultats du Spiel avec Trésor de Glace, Azul, Les Charlatans de Quedlinburg qui sera dispo fin septembre (news) et les résultats du Dice Tower Awards (cf news) avec du Gloomhaven en masse ! Mais ça, vous l’avez sûrement entendu même si vous étiez très loin… 

nomines spiel 2018

 

ESSEN ESSEN !

Bref, l’été se termine et c’est la rentrée qui se profile ! Et qui dit septembre dit octobre et qui dit octobre dit Essen.
Essen, pour la deuxième année consécutive envoie un grand coup de projo avec les InnoSpiel (
news) sur des jeux qualifiés d’originaux. En lice cette année, Bonk, The Mind et Cool Runnings, un jeu autrefois édité par… Witty games. Étonnant, non ?

innoSpielWebsite_nom_weißerHG

Essen bat ses propres records chaque année et 2018 ne fera manifestement pas exception. La toute nouvelle Halle 6 sera ouverte et jouira de sa propre entrée, signe qu’un plus grand nombre d’éditeurs sera présent : en effet plus de 1 100 sont attendus, pour 182 000 visiteurs.
L’an dernier nous marchions dans 72 000 m2, cette année ce sera 80 000, ce qui promet de belles courbatures aux mollets. “Les fans de jeu de rôle, de jeux de figurines et de comics en auront pour leur argent” ou comment d’année en année Essen grignote le public cible de la Gen Con… avec succès !

logo essen

L’industrie allemande du jeu se porte bien, merci pour elle : les allemands annonceraient une augmentation de 4% en ce début d’année sur l’industrie du jeu, et ce pour la troisième fois consécutive. Les jeux de plateau et les puzzles constituent le segment le plus populaire du marché du jouet, représentant 60% des achats, tandis que les autres secteurs ont une tendance à la stagnation, d’après le communiqué envoyé par Dominique Metzler, organisateur du Messe. Pour couronner le tout, des analystes de “Research & Markets” prédisent que les ventes internationales de jeux augmenteront de 9% chaque année jusqu’en 2022. Des chiffres optimistes annoncés par le Spiel qui vont sans doute mettre des étoiles dans les yeux et le sourire aux lèvres des professionnels du secteur (ou investisseurs… *wink* *wink*).

hausse

Comme chaque année, en bons soldats, nous avons déjà commencé à regarder et à trier les sorties pour vous garder informés news après news ! Pour voir les jeux qui seront présents à Essen18, pensez à faire un tour dans le Menu principal de Ludovox [ACTU > SALON > Les sorties jeux par salon]. Nous rentrons en base de données les jeux qui nous paraissent valoir le coup d’oeil, jour après jour !

 

the mind jeu de societe materiel

 

Sur nos deux semaines de vacances estivales, on a enfin réussi à caler une soixantaine de parties de jeux qui traînaient dans un coin (Witching Hour, Starship Samurai, Bears vs babies [spoiler alert : c’est un peu chiant], Doom v2, Exceed saison 2, Tao Long, A tale of Pirates, A study in Emerald, Aeon’s End [aka le jeu des voyelles], Harry Potter Hogwarts Battle, Fantasy Defense [Le Sha-Man adore], Flipships, The Mind [beaucoup…], Affinity, Galerapagos, Big Monster, Age of Towers…) et vous, vous avez fait quoi pendant les vacances ?

 

12 Commentaires

  1. morlockbob 29/08/2018
    Répondre

    je vois surtout qu’on emploie beaucoup trop d ‘anglicismes dans ce monde ludique. Restons Ficus (benjamina)

  2. amblonyx 29/08/2018
    Répondre

    Au sujet de KS vous dites « Il est observé que le second semestre est généralement plus important » mais si je ne me trompe, le graphique dit le contraire 😀

    Sinon merci pour ce point très complet !

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 29/08/2018
      Répondre

      ha oui en effet, il fallait bien sûr lire « le premier semestre », c’est corrigé, merci 🙂

  3. Photo du profil de Meeple_Cam
    Meeple_Cam 29/08/2018
    Répondre

    Moi, je veux bien être chroniqueur Ludovox sur la croisière de Capitaine meeple 😉

    • morlockbob 29/08/2018
      Répondre

      tout dépend du barman

      • Salmanazar 30/08/2018
        Répondre

        Le barman s’appelle Isaac Washington de mémoire.

        • Photo du profil de Shanouillette
          Shanouillette 31/08/2018
          Répondre

          je viens de googler pour voir si c’était bien ce que je croyais.  quelle mémoire !!

          • Salmanazar 05/09/2018

            Ah bah, on connaît ses classiques ou pas !

  4. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 29/08/2018
    Répondre

    beau résumé 🙂

Laisser un commentaire