New frontiers, Race for the Galaxy le jeu de plateau

Race For The Galaxy fait partie de ces noms qui ont marqué l’histoire du jeu de société moderne, plus spécifiquement du jeu de cartes. Avec son système de cartes mutli-usages (les cartes servent d’actions, de ressources, de points…) et son tour de jeu interactif (quand le joueur actif sélectionne une action, les autres joueurs peuvent la jouer également, sans le privilège attribué uniquement au joueur actif : une idée astucieuse de game design venue de Puerto Rico – 2002 – que l’on retrouve encore partout), sa profondeur et sa rejouabilité (notamment avec ses extensions en trois arcs – cf nos articles sur la fiche), le jeu, initialement traduit en France par Ystari, a largement conquis son public (voir le Ludochrono et le test, notre review sur la version dématérialisée). Tant et si bien que son auteur, Thomas Lehmann, n’a pas hésité à agrandir son univers en proposant d’autres titres tirés directement de Race, tels que Jump Drive ou Roll for the Galaxy (qui a lui-même une extension, Ambition). Bref, il ne manquait plus qu’un Race for the Galaxy jeu de plateau, et c’est désormais en train d’être chose faite avec New Frontiers.

 

UP-race-for-the-galaxy-application-Ludovox-Jeu-de-societe

 

Aux premières nouvelles (qui commencent à fuiter sur BGG), il s’agira bien d’un stand alone (jeu autonome), directement inspiré de Puerto Rico (avec l’autorisation de l’auteur de ce dernier, Andreas Seyfarth).

Thomas Lehmann déclare : « Le design de base de New Frontier était pour 3-5 joueurs et nous avons développé un mode 2 joueurs dont nous sommes très satisfaits. »
Concernant le mode solo, Lehmann serait plus partant pour l’utilisation d’une application numérique : « Nous croyons actuellement (…) qu’un réseau neuronal d’IA et le fait de jouer le jeu sur une application contre plusieurs adversaires d’IA (en supposant que nous pouvons intéresser un fabricant d’application à faire le jeu), fournirait une expérience solo supérieure. »

En termes de complexité, l’auteur le situe plus autour de Roll for the Galaxy : « C’est nettement moins complexe que Race ou Puerto Rico, et plus complexe que Jump Drive. Tous les pouvoirs ont à la fois du texte et des icônes. » 

 

proto

Tom Lehmann a posté cette photo de son prototype

 

Dans New Frontiers, les joueurs construisent des empires galactiques en sélectionnant, à tour de rôle, une action que tout le monde peut faire, mais seul le joueur qui choisit gagne le bonus de cette action, comme je le mentionnais ci-dessus.

Lehmann explique : « Un groupe de 8 développements sont toujours en jeu, ce qui donne au jeu sa structure de base. Pour votre première partie, les autres développements ont des faces « préréglées ». Dans les parties ultérieures, vous choisirez aléatoirement lesquels des 8 autres développements à deux côtés « petits » et 8 développements à deux côtés « grands » au cours de l’installation pour ce jeu. « Cela permet de varier d’une partie à l’autre, tout en permettant aux joueurs de faire des plans stratégiques en fonction de l’évolution du jeu au début de chaque session. »

La rejouabilité est assurée par les mondes, dont beaucoup fournissent des pouvoirs spéciaux, tirés d’un sac pendant l’Exploration. Ici, contrairement à RFTG, les mondes ont besoin d’être colonisés, en plus des paiements ou de la conquête.

new frontiers

L’intérêt d’un jeu de plateau c’est aussi de concrétiser les divers éléments avec du matériel autre que des cartes mutli-usages. « Les colons, les biens, les crédits, les tuiles – des tuiles rondes pour les mondes et des chevrons pour les développements – et comment les mondes s’insèrent dans les fentes arrondies des tapis de l’empire » tout cela a été conçu en gardant à l’esprit la mise en valeur du matériel physique. Mais l’auteur assure qu’au-delà de ça et de la filiation Puerto-Ricaine, New frontiers proposera des nouveautés mécaniques propres, sans en dévoiler plus pour le moment (ha les joies du teasing…). 

La date de sortie aux US semble se situer autour d’août-septembre chez Rio grande games. 

 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

 

 

 

 

 

 

3 Commentaires

  1. Photo du profil de Umberling
    Umberling 02/07/2018
    Répondre

    Et qu’en dit gigamic ?

  2. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 03/07/2018
    Répondre

    Spin Off… encore et encore… Il serait bon que celui-ci perce, mais la puissance de RFTG c est son systeme de cartes qui servent a tout…

  3. Photo du profil de Achéron Hades
    Achéron Hades 29/12/2018
    Répondre

    Il nous faut une VF!!!

    Race est pour moi le meilleur jeu de carte de la galaxie, malheureusement pas grand monde pour y jour. Heureusement il y a l’appli et des heures infinies de plaisir.

    Mais cette version plateau, plus « accessible » pourrait surement plaire plus facilement.

    Franchement, c’est de toute beauté comme dirait un laveur de vitre de la tour Montparnasse. En tout cas il me fait grave envie. Gigamic, faites nous plaisir 🙂

Laisser un commentaire