Race for the galaxy sur iOS : la course aux étoiles

Généralités

Dois-je présenter Race for the Galaxy de Tom Lehmann ? Je vois quelques mains se lever au fond de la salle, on va donc faire un petit topo sur ce qu’est ce jeu (les autres, vous pouvez passer au paragraphe suivant, je ne vous en voudrais pas…).

 

RFTG_Loading

 

RFTG pour les intimes, ce jeu de Thomas Lehmann donc, est sorti initialement en 2007, hé oui 10 ans déjà ! Il fait partie de cette vague de boites utilisant une mécanique en vogue à l’époque où le fait de choisir son action permettait aux autres joueurs de la faire aussi, tout en vous faisant profiter d’un petit bonus. Puerto Rico était en son temps également basé sur ce principe, San Juan aussi. Clairement RFTG s’en est totalement inspiré (d’ailleurs un special thank dans l’appli fait mention de cet autre grand jeu).

Vous êtes à la tête d’un empire galactique que vous allez devoir développer le plus rapidement possible en conquérant des planètes, découvrant des technologies nouvelles, produisant, vendant ou consommant des ressources plus ou moins rares… Et tout ceci uniquement à base de cartes, sans pratiquement aucun autre matériel.

La grosse particularité de ce jeu repose sur le fait que les cartes que vous avez en main représentent tout à la fois : vos ressources, les mondes ou technologies que vous pourrez placer dans votre empire et la monnaie également. Vous paierez tout avec les cartes que vous avez en main. Original, suffisamment frustrant pour être intéressant, exigeant également, RFTG a reçu un accueil enthousiaste et des extensions ont logiquement vu le jour à sa suite, se permettant même de rajouter un mode solo particulièrement efficace à mes yeux et de nouvelles mécaniques comme les objectifs à atteindre en cours de partie.

Bref, Race est reconnu pour être un monument dans son genre, monument qui n’est toutefois pas exempt de reproches, au premier rang desquels son iconographie pléthorique et pas toujours super évidente à appréhender. Plus de 30 symboles différents si l’on compte leurs déclinaisons sont présents sur l’aide de jeu que j’ai sous les yeux ! Pas simple au départ…

RFTG_raide-jeu
Son côté « Je joue dans mon coin » est souvent cité également, bien que si vous voulez devenir un expert à ce jeu, il vous faudra tout au contraire bien regarder ce que font vos adversaires pour profiter de leurs actions tout en choisissant judicieusement les vôtres afin d’optimiser chaque tour de jeu, et n’oubliez pas que c’est une course…

Alors comment, 10 ans après sa sortie et avec son statut de mètre étalon pour certains, faire une adaptation réussie de ce jeu ? C’est à ce défi que s’est attelé Rio Grande Games, aidé pour le développement par Temple Gates Games. Découvrons ensemble ce que cela donne, mais avant cela, je me dois de préciser que la version testée est la dernière version bêta, toujours en cours ce jour sur Testflight et que certains détails pourraient varier avec la version commercialisée finale. De plus, je n’ai pas eu accès à la partie online. Mais les différences devraient être très mineures tant la version testée est déjà aboutie.

Le tuto et les règles

Le tuto et les règles

C’est souvent un reproche que l’on adresse aux applications : mieux vaut largement connaitre les règles avant de vous lancer ! Car les règles textuelles et surtout le tutoriel (quand il est présent !) sont rarement à la hauteur. Est-ce ici aussi le cas ? Et bien malheureusement, oui…

Tout est pourtant fait pour vous prendre par la main, surtout lors du tutoriel qui vous propose sous la forme de 3 mini-scénarios d’apprendre les différentes actions au fur et à mesure : vous n’aurez que 5 cartes à jouer et seulement 4 actions possibles lors du premier scénario. Puis dans le deuxième est introduite la notion de niveau militaire, et vous jouerez 6 cartes. Enfin, dans le troisième, toutes les actions restantes seront possibles et passées en revue (en particulier la production et la consommation des ressources, certainement l’aspect le plus compliqué du jeu pour les novices).

 

RFTG_Tuto5RFTG_Tuto4RFTG_Tuto3

 

 

 

 

 

 

 

Pas mal me direz-vous ! Certes l’effort est louable et assez bien réalisé. Malgré tout, la difficulté pour retenir toutes ces icônes, ces couleurs, ces petites nuances qui font qu’un mode est militaire, producteur ou de type merveilles font que ce tuto, aussi bien conçu soit-il, ne suffira pas pour espérer être à l’aise dès votre première partie, lâché seul dans le vide céleste à devoir conquérir votre première galaxie.

 

RFTG_Regles2

Vous pourrez à tout moment vous référer à la règle incluse à l’application. Elle contient tout ce qu’il vous faut pour avoir une idée assez précise du jeu, mais encore une fois, une bonne concentration vous sera nécessaire si vous ne connaissiez rien avant d’avoir installé l’application sur votre belle tablette. Pour sa présentation, c’est tout de même joliment fait et plutôt réussi visuellement.

Si vous avez acquis les extensions, vous aurez alors une seule page d’explications supplémentaire qui vous donnera les différences majeures avec le jeu de base.

RFTG_Regles

Un joli effort donc mais pas encore parfait. Oui je sais je deviens exigeant avec le temps…

Les modes de jeu

Les modes de jeu

Vous pourrez jouer seul face aux IA (avec 3 modes de difficultés), ou bien en ligne, avec du temps réel ou en mode asynchrone. Une excellent idée que ce mode non temps réel que j’apprécie toujours pour avoir plusieurs parties en même temps ou tout simplement pour ne pas se bloquer trop longtemps devant son écran. Une liberté de jeu toujours sympathique.

RFTG_Scores2RFTG_Scores

Vous aurez le choix d’avoir de 2 à 4 joueurs dans la partie offline (seulement dirais-je, car les extensions du jeu permettent d’accueillir jusqu’à 6 joueurs ce qui n’est pas le cas ici) et le mode 2 joueurs expérimentés est également présent. Il permet de jouer plusieurs fois certaines actions le même tour et complexifie un peu plus le jeu. Mais pour ma part, je ne joue plus qu’avec celui-ci lorsque je n’ai qu’un ami avec moi.

Vous aurez également accès (en payant les 4,49€ demandés pour chacune) aux deux extensions majeures du jeu, à savoir Gathering Storm et Rebel Vs Imperium.

La première propose principalement des objectifs à atteindre tandis que la seconde vous permet de conquérir les mondes militaires adverses ce qui augmente à priori l’interactivité, un des points faibles de ce jeu. Mais en pratique ce n’est pas vraiment le cas malheureusement. Je vous laisse lire le test de notre ami Fouilloux pour découvrir son avis sur le sujet

Vous avez au final tout ce qu’il vous faut pour varier les plaisirs, si vous y mettez le prix car je trouve le montant de chaque extension franchement rebutant…

Le moteur du jeu

Le moteur du jeu

Entièrement basé sur un principe de combo et d’ajout progressif de bonus liés aux différentes cartes de votre empire, les règles du jeu sont à la fois simples et complexes : vous pouvez faire tout ce qui est indiqué sur les cartes en jeu mais les possibilités devenant de plus en plus grandes, le risque d’erreur dans l’application des règles était un problème potentiel. À ce jour, avec plus d’une trentaine de parties à mon actif sur l’appli, je n’ai pas réussi à la mettre en défaut. Tout semble se passer comme prévu et je n’ai jamais repéré un quelconque bug ou non application d’un bonus ou d’une capacité.

Un bon point de ce côté-là.

Les options

Les options

Rien de bien palpitant, avec le strict minimum : volume des bruitages et de la musique, vitesse d’animation (et pas des IA précisons-le) et niveau de détails, bien que je n’ai pas remarqué la moindre différence entre la version normale et haute…

RFTG_Settings

 

Les sons

Les sons

Sans être désagréable, la musique est tout de même très rapidement répétitive et je l’ai supprimée. En revanche, les bruitages sont bien faits et servent à point les actions qui se déroulent à l’écran. Chacune d’elles a droit à son petit bruit, à l’esprit bien technologique et tout à fait dans le thème.

Rien d’exceptionnel mais ça fait largement le job.

Les IA

Les IA

Elles sont très rapides ! Même en version hard, vous n’attendrez pas plus d’une seconde avant de voir jouer vos adversaires. Très appréciable lorsque vous en accueillez 3 autours de la table(tte).

Leur niveau est plutôt correct en mode hard et vous ne devrez pas faire de faute pour espérer l’emporter. En revanche, en mode facile ou moyen, et surtout si vous avez déjà fait quelques parties auparavant, vous ne devriez pas rencontrer d’opposition farouche.

On est donc là dans du très classique et il ne faut pas s’attendre à des miracles d’adversité. Cependant en choisissant le mode hard vous aurez tout de même un challenge à la hauteur de tous, excepté les vrais « pro » ayant des centaines de parties à leurs compteurs. Ceux-là se tourneront sans aucun doute vers le mode online pour affronter des adversaires humains à leur hauteur…

Les graphismes

Les graphismes

On pouvait reprocher à l’original une certaine disparité dans les illustrations. Certaines cartes sont à mes yeux tout simplement sublimes et d’autres plutôt ringardes. Peut-être est-ce dû à la présence de plusieurs illustrateurs…

RFTG_Debut-partie

Dans son adaptation, les développeurs ont choisi de reproduire strictement à l’identique les cartes, je ne pourrai donc pas émettre d’avis différent sur ce point. En revanche, côté interface générale du jeu, nous avons droit à quelque chose de plutôt classieux, tout à fait en phase avec le thème et la boite originale. C’est clair, futuriste, certes un peu trop dans les gris mais au moins c’est tout à fait lisible. Les quelques effets spéciaux, comme le halo vert vaporeux autour des cartes jouables ou rouge pour celles à défausser, est du plus bel effet.

Le tapis de jeu où les cartes seront jouées représente une belle planète dans un ciel étoilé et l’effet de transparence de notre zone de jeu sur le tapis est assez bien réalisé : on dirait que nous jouons sur une vitre depuis un vaisseau en orbite autour d’une planète inconnue.

RFTG_Tuto3

Nous avons donc à faire avec une application léchée même si elle est un peu froide, mais qui joue à fond sur l’aspect du thème spatial et futuriste, tout en respectant à la lettre les illustrations d’origine.

Rien à reprocher de ce point de vue.

L'interface

L’interface

RFTG impose un grand nombre de manipulations de cartes, c’est le moins que l’on puisse dire ! Mélanger, défausser, piocher… Vous ne ferez que cela toute la partie si vous jouez avec la version physique. Il est évident que c’est un des gros avantages des versions dématérialisées, toutes ces fastidieuses manipulations vous sont épargnées. Toutes ? Non ! Car c’est un des petits reproches que je ferais à cette adaptation, la défausse des cartes est assez pénible : elle se fait carte par carte et vous aurez parfois jusqu’à 7 cartes à payer. Il aurait été plus simple de sélectionner toutes les cartes puis de faire une seule fois le glisser-déposer dans la zone de jeu pour défausser toutes les cartes d’un seul coup.

RFTG_tableau

Mais mis à part ce détail, le reste est plutôt réussi. On vous montre les cartes jouables, celles que vous devez défausser, il est possible de visualiser en un clic le plateau détaillé de vos adversaires…

Ce plateau vous est par défaut montré en version compacte et je dois reconnaître que c’est assez bien réalisé.
Vous pourrez appréhender en un clin d’œil toutes les cartes jouées par les autres, leurs couleurs, si elles ont une ressource sur elles ou pas… Le niveau militaire et le nombre de cartes qu’ils ont en main sont également visibles. Vous avez même accès à un historique des dernières actions jouées, mais sa lisibilité est aussi claire qu’un trou noir au fond de l’espace intersidéral.

RFTG_Log

Sur la droite, vous pourrez voir le nombre de cartes restantes dans la pioche et dans la défausse ainsi que le nombre de points de victoire restant dans le pool. Je vous rappelle que le fait que ce pool soit vidé est une des conditions de fin de partie.

Si vous laissez votre doigt appuyé une demi-seconde (ou double-tap) sur une carte, elle est alors automatiquement agrandie et l’écran vous explique textuellement les différents pouvoir de la dite carte. Très pratique si vous avez un doute car il n’y a aucun texte sur les cartes dans leur version d’affichage normal, contrairement à la version physique ou certains pouvoirs un peu particuliers sont explicités directement dessus. De la même manière, une aide est affichée si vous laissez votre doigt appuyé sur chaque action avec le détail de ce qu’elle vous permettra de faire.

 

RFTG_Aide-actionsRFTG_Aide-cartes

 

 

 

 

 

 

 

Un gros point positif concernant les points de victoire rapportés par les cartes développements de niveau 6. Pour ceux qui ne le savent pas, elles sont souvent la clé de la victoire avec leurs calculs de points de victoire dépendants des autres cartes de votre jeu. Ici vous aurez directement sur la carte, en temps réel, le nombre de ces PV que vous rapporterait la carte si la partie se terminait à l’instant. Cela vous évitera les fastidieux calculs mentaux pour savoir s’il vous faut placer telle ou telle carte de ce type. C’est indéniablement très pratique et corrige un des gros reproches que je fais à la version physique du jeu.

RFTG_Dev6

Pour le reste, tout est strictement identique à la version d’origine, en particulier les fameuses dizaines d’icônes différents, on peut le regretter pour les novices mais d’un autre côté, ceux qui ont déjà fait l’effort sur la version physique ne seront pas dépaysés.

Notez enfin qu’il est possible d’annuler la dernière action réalisée, par exemple si vous changez d’avis sur les cartes que vous venez de défausser. Très pratique !

RFTG_Credits

On peut donc dire que le travail réalisé pour rendre l’application simple d’utilisation est appréciable et que l’on pense uniquement à sa stratégie et pas à comment jouer sa carte ou choisir une action. Un très bon point.

 

Conclusion

RFTG_Fin-partie

RFTG était attendue dans sa version dématérialisée depuis longtemps. Et c’est un vrai plaisir de voir que le travail n’a pas été bâclé. C’est joli, intuitif, respectant parfaitement les règles, rapide… Bref, vous n’avez aucune raison de ne pas craquer si vous connaissez le jeu originel et l’appréciez. En revanche, attention pour les autres, il n’est pas forcément le plus simple d’accès et ce n’est pas cette version dématérialisée qui vous facilitera vraiment la tâche.

Pour ma part, comme vous l’avez compris, j’ai particulièrement appréciée cette version Bêta et il est plus que probable que je craque pour la version finale, même si le tarif demandé pour sa version complète (7,99€ + 4.49€/extension) est à mon sens trop élevé… (D’autant plus depuis l’augmentation récente de tous les tarifs de l’AppStore ! Grrrrrr).

 

Tous les articles de Alstar sont ici

Vous aimez jouer aux cartes sur votre tablette ? => Gwent, le jeu tiré du Witcher, écrit par Umberling

Vous voulez en savoir plus sur RFTG => La guide stratégique commence ici, série d’articles par Djinn42

 

Fiche de jeu RFTG

Un jeu de Thomas Lehmann
Illustré par Claus Stephan, Martin Hoffman
Edité par Rio grande Games, Ystari Games
Pays d’origine : Etats-Unis
Langue et traductions : Allemand, Anglais, Français
Date de sortie : 2007
De 2 à 4 joueurs
A partir de 12 ans
Durée moyenne d’une partie : 40 minutes

 

 

 

6 Commentaires

  1. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 01/06/2017
    Répondre

    oh le prix !!!

    Avec l’arrivée de Jump Drive en plus… et les nombreuses implémentations de RFTG non officielles qui existent depuis des années… je reste sceptique.

    • Photo du profil de Alstar
      Alstar 02/06/2017
      Répondre

      j’avoue que moi aussi… Ce n’est pas tant le prix de l’application en elle même qui me chagrine mais celui des extensions que je trouve prohibitif. Attendre une éventuelle promo pour les acquérir sans doute !

  2. Achéron Hades 01/06/2017
    Répondre

    Le prix le vaut largement, étant grand fan, j’ai acheté avec les extensions 😉

    Ce qui manque vraiment c’est la notion de statistique: perdu, victoire.

    Meilleur score et même pourquoi pas un classement. Ça serait le top.

    Dès que jump drive passe en VF, hop dans la besace

    • Photo du profil de Alstar
      Alstar 02/06/2017
      Répondre

      Autant je trouve le prix de l’application disons… dans la moyenne haute, autant ce sont les extensions que je trouve chères.

      Pour ce que tu évoques sur les statistiques, j’avoue que je n’y ai pas vraiment pensé en faisant le test mais tu as raison. Ce serait un super plus pour certains. Pour ma part j’utilise Scorepal pour mes stat persos, ca a l’avantage de tout regrouper au même endroit.

       

  3. Photo du profil de Djinn42
    Djinn42 01/06/2017
    Répondre

    Excellent portage. La version beta est déjà très sympa.

    Après, il a comme concurrent le site Boardgamearena qui propose toutes les extensions et une grosse communauté de joueurs à toutes les heures du jour et de la nuit.

    On va dire qu’ils ne jouent pas dans la même catégorie. Je lui préfère de loin BGA.

    • Photo du profil de Alstar
      Alstar 02/06/2017
      Répondre

      La concurrence de BGA face aux applications ne me paraît pas être une confrontation directe : pour ma part j’ai été un grand consommateur de BGA (beaucoup moins maintenant) mais jamais en situation de mobilité. Je n’y ai joué exclusivement que sur mon PC. Alors que les appli c’est uniquement sur tablettes lorsque je suis en déplacement comme aujourd’hui par exemple.

      Je les vois comme des opportunités complémentaires pour jouer plus que des concurrents.

Laisser un commentaire