LE TEST DE RACE FOR THE GALAXY
race-for-the-galaxy-73-1282819836.png-1504
Un jeu de Thomas Lehmann
Illustré par Claus Stephan, Martin Hoffman
Edité par Rio grande Games, Ystari Games
Pays d'origine : Etats-Unis
Langue et traductions : Allemand
Date de sortie : 2007-01
De 2 à 4 joueurs
A partir de 12 ans
Durée moyenne d'une partie : 40 minutes

Thèmes : Science-fiction
Mécanismes : Combinaisons, Conquêtes, Gestion de main, Simultané
Types de jeu : Jeu de cartes
Complexité du jeu : Expert
Nombres de parties jouées : 20
Configurations testées : 2, 3, 4 joueur(s)

Introduction

Race for the galaxy est un jeu de civilisation basé uniquement sur des cartes. Oui, les cartes servent à tout dans le jeu : on peut bien sûr les jouer pour leurs actions, mais elles servent aussi de monnaie et de ressources. Le principe du jeu repose sur un choix d’actions proche de Puerto Rico. Chaque joueur choisit à chaque tour une action parmi 5 disponibles. Ensuite, chaque action qui a été choisie au moins une fois est jouée par tous les joueurs, avec un bonus pour ceux qui l’ont sélectionnée. Le but du jeu est d’avoir la meilleure « civilisation » à la fin de la partie, c’est à dire celle qui a le plus de points.

Contexte

Je n'ai joué à ce jeu qu'avec des joueurs expérimentés, car il est assez dense. S'il n'est pas très long quand on sait jouer, les premières parties sont un peu plus difficiles. [NDLR : il est communément accepté qu'il faut 2 à 5 parties d'apprentissage]. 



ACCESSIBILITE DES REGLES
12
Clarté du livret de règles
Assez difficile à appréhender
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Explications assez confuses
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Certains points ne sont pas évidents
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours aux règles mineurs. Aide de jeu ergonomique

Le livret de règle est très dense, et difficile d'accès. Il est vraiment mieux d'avoir quelqu'un pour vous expliquer le jeu. On a un peu de mal en plus à s'y retrouver, et tout n'est pas toujours évident à saisir. Il faut reconnaître néanmoins qu'une fois qu'on a compris, on y reviendra peu et que les aides de jeu sont assez bien faites.

QUALITE DU MATERIEL
14.5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Correct, rangement tout juste
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité matériel et finitions plutôt bonnes
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Très ergonomique. Agréable à manipuler
Qualité des illustrations
Efforts appréciables sur les graphismes


Bon la boite ne permet aucun rangement pratique des cartes, mais avec si peu de matériel ce n'est pas si grave.

La qualité du matériel est assez ordinaire. Ni particulièrement bonne, ni spécialement mauvaise. Dans la moyenne. Pour ce qui est de l'ergonomie, le fait de tout faire jouer par des cartes permet une mise en place rapide. Certaines personnes regrettent des jetons pour symboliser la monnaie mais une fois qu'on a pris le coup, on se rend compte qu'on a beaucoup de fluidité de jeu. 

Cependant, le mécanisme de vente n'est pas toujours aisé, car il est difficile de garder la trace des pouvoirs que l'on a déjà utilisés.

Les illustrations sont très nombreuses et variées. Elles restent là aussi moyennes et on a du mal à trouver une cohérence d'ensemble. En revanche, l'iconographie a été pas mal travaillée et je la trouve plutôt appropriée, même s'il faudra là encore un petit temps d'acclimatation aux divers symboles.

THEME
14.5
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Tout parait cohérent
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

L'objectif du jeu est assez clair et intéressant. On sent une trame de fond se construire et un univers sous-jacent. Un univers qui emprunte quand même beaucoup à tous les autres univers de SF et qui n'a rien de révolutionnaire cela dit. Mais la thématique colle assez bien à la mécanique et reste cohérente. Encore une fois, pas bouleversant, mais pas non plus mauvais.

DUREE DE VIE
19
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Très modulaire
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Imprévisible, dans le bon sens du terme
Contenu additionnel
Contenu et variantes suffisants pour ne pas en chercher plus
Essouflement du jeu
Aucune partie ne se ressemble

Une fois les règles de bases maitrisées, le jeu se joue assez vite, de 2 à 4, plus (et moins) avec les extensions. Il reste donc assez modulaire (si on sait jouer). Les parties sont vraiment imprévisibles, car chaque joueur doit composer avec les cartes (presque toutes différentes) qu'il va piocher et avec son monde de départ. Bref, on ne sait jamais dans quelle stratégie on va partir au début, et si la partie va être une course ou une patiente construction. Dans ce sens là, le jeu est vraiment riche, et on ira pas forcément chercher ailleurs (même s'il serait dommage de passer à côté des extensions). De plus, le jeu offre clairement une bonne courbe de progression, et donne souvent envie d'y revenir. Il a donc une très bonne durée de vie.

MECANISMES
17.5
Fluidité du tour
Tout s'enchaîne parfaitement
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction souvent présente
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
D'innombrables stratégies, rien n'est jamais décidé d'avance
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Dosage au poil, avec des bifurcations

Tous les joueurs jouent en même temps, il n'y a donc aucun temps mort. Le pendant à cette synchronicité est que cela crée une impression de chaos et qu'il est difficile de suivre ce que font les autres.

L'interaction reste indirecte : on surveillera ce que font les adversaires, au cas où ils nous obligeraient à accélérer le rythme, et on essaiera de deviner les actions qu'ils voudront entreprendre pour en profiter, ou jouer des actions qui ne les intéressent pas. Mais on ne pourra pas intervenir sur les cartes qu'ils jouent ou les bloquer d'une quelconque façon.

Les stratégies possibles sont très nombreuses, et sauf énorme erreur (comme lors de ma dernière partie), on peut toujours revenir dans la course. Il faudra prévoir à long terme, mais aussi être opportuniste, car un mauvais tirage peut ruiner une stratégie si on est pas prêt à changer son fusil d'épaule. Comme on paye les cartes que l'on joue avec les cartes que l'on a en main, on est constamment tiraillé pour savoir quelle carte va devenir de la monnaie et laquelle on va garder. Ces mécanismes sont donc très bons et restent le plus fort atout du jeu.



12
14.5
14.5
19
17.5

Photo du profil de fouilloux

88%

L'avis de fouilloux

Testeur Ludovox.fr

Publié le 27/08/2015

Race for the galaxy est un jeu assez exigeant et pas forcément facile d'accès. Il se rapproche beaucoup du jeu San Juan, qui lui est plus accessible.

Il s'avère un jeu riche, pour ceux qui sont prêts à s'y investir. La première partie est souvent compliquée, mais comme il se joue vite, on a souvent envie d'y revenir.

Les choix sont toujours très nombreux et intéressants. Au fur et à mesure que l'on progresse, on découvre de nouvelles façons de jouer et le jeu est rarement punitif. En un mot, "RFTG" est clairement un de mes jeux préférés et il serait dommage de passer à côté.


  • Belle courbe de progression
  • Aucune partie ne se ressemble
  • Thème sympathique (si on aime la SF)
  • Parties rapides et pourtant denses

  • Règles mal écrites
  • Pour joueurs aguerris
L'AVIS DES JOUEURS

5 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

90%