Sélection : 10 jeux familiaux pour Noël 2015

En cette période de fin d’année, on va tous passer des vacances-weekends-soirées en famille. Et on n’a pas toujours les jeux idoines pour ça. Comme d’hab, c’est un peu ardu de sortir Terra Mystica, Caverna ou Shadows of Brimstone avec des joueurs plus jeunes ou moins patients. En plus, entre les dîners à rallonge et les ouvertures de cadeaux, on n’a pas forcément le temps ! Par ailleurs, le père Noël qui sommeille en vous cherche peut-être des idées… Alors chez Ludovox, on s’est dit qu’on allait vous proposer une sélection de jeux familiaux bien actualisée. 

Il ne s’agit pas d’un podium : tous les titres sont bons dans leur genre, et on vous les recommande chaudement. Et si d’aventure vous vouliez des jeux plus diversifiés, on vous propose de venir lire notre sélection de l’année. Ce nouvel article se veut un complément du précédent, mais on ne vous fera pas de réchauffé : d’accord, Mysterium et New York 1901 sont de super jeux familiaux, mais ça ne nous intéresse pas de vous les servir à toutes les sauces. Il en existe d’autres qu’on voulait mettre en avant, c’est désormais choses faite !

Donc, coup de projecteur sur de super jeux de société familiaux !

barre-separateur

Dans Loony Quest, on trace son trajet sur une planche transparente. Pourquoi le faire, me direz-vous ? Eh bien, car après on la place sur sur la tuile centrale, et on vérifie si notre tracé est bon ou pas : on trouvera des points à atteindre et des obstacles mais on a un temps limité pour remplir notre mission et celui qui y arrive le mieux, en chipant les petits bonus au passage, marquera le plus de points. 

pic2074465_md

Loony Quest fait souffler un vent frais sur les jeux visuels, et, entre la base quasi-impeccable de Doodle Quest et l’univers graphique chatoyant de Paul Mafayon, ce jeu parlera aux petits et aux grands. (En plus, quelques clins d’œil au rétro-gaming, ça vous dit ?). On l’a essayé tant et plus, mais des gens dans les hautes sphères nous ont parlé du jeu (on parle des auteurs, bien entendu).

 

barre-separateur

Takenoko n’est pas tout à fait nouveau, mais mérite sa place ici. Lauréat de quelques prix, il s’établit comme un jeu assez zen mais pas facile pour autant. Imaginez : l’empereur de Chine offre à celui du Japon une grosse bestiole lourdaude. Et le truc passe sa journée à bouffer du bambou dans les jardins que l’empereur veut parfaits. Ménager le chou et la chèvre (ici, le bambou et le panda) est une nécessité absolue. Les joueurs construisent peu à peu le plateau, ensemble. Mais les buts de chacun diffèrent. Quand l’un voudra remplir le ventre du panda, l’autre voudra agencer différents jardins et les irriguer. Un troisième se préoccupera de la hauteur des bambous…

takenoko_chibis_photo-ok-_eclate

Une excellente expérience, accessible de surcroît, que vous pouvez augmenter grâce à la récente extension Takenoko: Chibis, qui rajoute des tuiles de jardin, une femelle panda (et, inévitablement, des bébés pandas trop mignons). Sortie en fin d’été, Chibis donnera une saveur et une profondeur nouvelles à cette expérience déjà fantastique. Jugez plutôt Sean d’Asmodée US qui nous le présente, ravi.

 

barre-separateur

Dans la lignée directe de Carcassonne (ce grand classique qui ressort aujourd’hui avec Par Monts et par Vaux), Cacao est un jeu de pose de tuiles et d’ouvriers qui vous amènera à planter des graines de cacao, à les récolter et à les revendre. Pas révolutionnaire, me direz-vous, et a priori, c’est plutôt vrai. Mais s’il ne réinvente pas la roue (ou la poudre), Cacao propose une alchimie vraiment maline qui plait à tous. Et ça, c’est important ! Comme le disait Atom dans le test du jeu, ici quand on place sa tuile ouvrier, « il faut faire attention à ne pas trop aider l’adversaire, et bien peser le pour et le contre de chaque action même si bien sûr le tirage aléatoire des tuiles aura une part importante à jouer ».

meeple7

Il faudra donc savoir être opportuniste dans ce jeu aux règles simples mais tactiques, avec de multiples voies vers la victoire. On ne boude pas non plus la qualité du matériel et la belle couverture du jeu qui donne le ton. Pour en savoir plus, dirigez-vous par  et ici si vous voulez la présentation en 5 minutes chrono, c’est ici

 

barre-separateur

Colt Express nous fait renouer avec les grands thèmes du Western. Les joueurs incarnent une bande de hors-la-loi improbables qui tentent de se remplir les poches dans un train en marche. Où est le souci, me direz-vous ? Il y en a deux, en vérité. Le premier, c’est un shérif qui se balade dans les wagons, et qui protège une mallette contenant mille dollars (ô combien convoités). Le deuxième, c’est que dès que le hold-up est lancé, la discorde est semée entre les voyageurs. Autant vous dire que parfois, on se castagnera pour ramasser tel porte-monnaie ou tel bijou. On y a joué très abondamment à la rédac : une fois en pause de midi et une fois quand on a voulu tester tous les jeux nommés aux Spiel des Jahres (à partir de 1’52″12).

colt-express

Pour jouer, on programme ses actions face visible ou cachée, puis on les révèle une à une. La grande force immersive du jeu, c’est indéniablement son train en 3D… Gorgeous !

colt-49-1340180757

Une extension toute fraîche rajoute une diligence, histoire de renouveler les options et de mettre encore plus de boxon, on vous en parlait ici ! Et si vous voulez nous voir papoter avec l’auteur, c’est ici que ça se passe.

 

barre-separateur

La cigale et la fourmi n’est pas qu’une fable de La Fontaine ! Il s’agit également d’un titre de la très belle collection Contes & Jeux de chez Purple Brain. Oui on est plutôt favorables aux titres de cette collection : du packaging soigné en forme de livre jusqu’aux arcanes des mécanismes, qui proposent tous deux modes de difficulté, la gamme comporte des titres d’une qualité plutôt homogène, mais certains brillent plus fort que d’autres dans nos coeurs. C’est le cas de la Cigale et la Fourmi, un jeu de bluff très simple et très malin.

La-Cigale-et-la-Fourmi-eclate

L’auteur nous en a parlé, et voici nos impressions à chaud, puis à froid.

 

barre-separateur

Qui n’a jamais aimé se soumettre à des jets de dés ? Minivilles (la version française du japonais Machi Koro) vous propose de jeter entre un et deux dés à votre tour, et de résoudre des choses en fonction des résultats. Cela pourrait paraître facile s’il n’y avait pas des bâtiments à la clef. Lorsque vous en achetez un, vous obtenez un bonus qui se déclenche sur une combinaison ou une autre. Et au fur et à mesure, vous allez de plus en plus vite, et finissez par acheter les conditions de victoire. Bien entendu, certains bâtiments servent à faire des crasses aux adversaires. Il ne faudrait pas que ce soit trop facile !

Banniereminivillesmarinaok

C’était notre toute première Pause de midi, avant que je rejoigne l’équipe (wouhou, ça ne nous rajeunit pas !) et comme ça a été sélectionné pour le Spiel des Jahres, on l’a testé en live à côté de ses confrères. Bien sûr, on en a causé en article aussi, en revenant également sur les deux extensions qui apportent des nouveaux bâtiments, une 3e extension est sortie ensuite permettant de jouer à plus nombreux. 

 

barre-separateur

Le Bois des Couadsous est un jeu malin : pour ramasser des noisettes, il faudra traverser la forêt en énonçant ce qu’il y a sous les cartes double-face sur le chemin. Seul hic, dès que vous passez sur une tuile, vous la retournez. On a donc affaire à un mémory qui bouge tout le temps, particulièrement vicieux. Oui croyez-moi, derrière ses règles simplissimes, c’est bien plus difficile que ça en a l’air.

OK-éclaté-jeu

Evident dans la théorie, démoniaque dans les faits, le bois des Couadsous est une franche réussite qu’on ne saurait trop vous conseiller. Le sympathique éditeur Florent Toscano, qui fabrique tous ses jeux de manière éco-responsable, en parlait aux Rencontres ludiques de Lyon. (Si le bonhomme vous intéresse, on a continué à discuter.)

barre-separateur

Réédition du célèbre mais introuvable Cloud 9, Celestia est une valeur sûre du jeu familial, très abordable et toujours marrant. Cette réédition nous met dans la peau d’aérostiers à la recherche de richesses. Et autant vous dire que les cieux sont hostiles. Allez-vous descendre car le risque est trop grand ? Persévérer et affronter les dangers qui s’opposent à vous ?

pic2578351_md

Un classique du stop ou encore, frais et novateur à l’époque, et aujourd’hui encore moderne, avec un nouvel habillage qui fait vraiment briller le jeu. Ecoutez ce qu’en dit l’éditeur ou le retour d’Atom qui l’a pratiqué au festival de Colomiers, je cite : « prise de risque (bien sûr) et un peu de bluff, très bien thématisé, très drôle et qui invite à rejouer encore et encore. Notez que ça fonctionne très bien avec des enfants. »

barre-separateur

Petit nouveau dans le jeu, complètement inattendu, Dino Twist profite d’un concept malin et intuitif pour faire calculer des choses en douceur. Le but de ce jeu de cartes est d’avoir le plus de dinosaures, et surtout les plus gros dinosaures ! Mais comme les petits sont mangés par les gros, on ne fait que manger avec des plus gros : petit à petit, on est obligé de se surarmer, de devenir plus fort, plus imposant. Mais c’est au détriment du timing… car un météore survient si vite pour clore la partie ! Et gare aux égalités…

3667-7116-thickbox

Notre test vous le disait : « Dino Twist est un petit jeu familial rafraîchissant, qui sort facilement avec des enfants (comptez tout de même un léger temps d’apprentissage) et dont on apprécie la modularité. C’est fluide, et on enchaînera les parties.  » Plus d’impressions par ici.

 

barre-separateur

Dans le genre association d’idées, si Mysterium a fait une entrée fracassante dans le domaine, Qui Paire Gagne n’est pas en reste : en essayant de faire des paires de 11 images, les joueurs se font des nœuds au cerveau, et on se prendra des bons fous rires en découvrant la façon de raisonner des autres…

qui-paire-gagne-materiel

On a vraiment, mais alors vraiment hésité à le mettre dans la sélection 2015, mais la place était limitée, et on ne voulait pas trop de jeux qui se ressemblaient dans les mécanismes. Parce que question ambiance et qualité ludique, tout est là ! On vous le dit : ce sera une réussite instantanée. Et l’éditeur (le drôlissime Monsieur Christian !) nous a bien expliqué comment ça marchait, à vous de découvrir.

 

Et voilà, vous savez à quoi jouer à Noël !

 

12 Commentaires

  1. Photo du profil de Djinn42
    Djinn42 28/11/2015
    Répondre

    Le Bois des Couadsous  est simple et efficace. Les enfants s’en donnent à coeur joie face aux grands qui, eux, ont du mal avec ce genre de jeu.

    Minivilles est transgénérationnel. Gros succès partout où je le sort.

    Colt Express mérite ses prix. Original et matériel très sympa.

    Cacao est un peu plus complexe mais reste accessible.

    Takenoko,  je vais devoir l’essayer un jour. Il est trop mignon.

  2. Photo du profil de BabyAzerty
    BabyAzerty 28/11/2015
    Répondre

    J’ai une question concernant Cacao et la nouvelle extension Carcassonne. Je possède uniquement le jeu de base Carcassonne et j’ai dû y joué un total de facilement plus de 50 fois… J’ai tout simplement saigné le jeu au point où c’est devenu une sorte de 1000 bornes pour moi (donc 95% de chance dans la pioche et grand max 5% de « réflexion »). J’ai pu testé Cacao que j’ai trouvé génial car il résout ce problème de « tout dépend de la pioche ».

    Est-ce que cette extension Carcassonne (Par Monts et Par Vaux) ou bien une autre extension limite les dégats de la pioche ? Sinon, ça sera Cacao pour moi ^_^

  3. Photo du profil de Sgt Pépère
    Sgt Pépère 28/11/2015
    Répondre

    BabyAzerty: je ne crois pas qu’aucune extension de Carcassonne ne résoud ce problème de hasard mais il y a des variantes qui permettent de le limiter, comme jouer avec 3 tuiles en main, en piocher une et jouer une des 4 tuiles qu’on a à ce moment-là. Là, tu peux un peu mieux gérer ton sort. Et avec l’architecte faire des combinaisons de tuile de sagouin. 🙂

    • Photo du profil de atom
      atom 28/11/2015
      Répondre

      En fait c’est utiliser le principe de Cacao non ?

  4. Photo du profil de Wraith75
    Wraith75 29/11/2015
    Répondre

    En tournoi de Carcassonne à LudiNord (un ami était finale en 2013), le règlement était le suivant :

    « La pioche se fera parmi trois tuiles visibles. Une tuile est gratuite, la seconde vaut 2 points et la dernière 4 points. Après chaque action de pioche, une nouvelle tuile est placée sur la case de valeur 4. Les deux tuiles restantes sont décalées de façons à ce que la plus ancienne soit gratuite et la précédente à deux points. »

    • Photo du profil de BabyAzerty
      BabyAzerty 30/11/2015
      Répondre

      Wow ! Très intéressant ! Je vais l’essayer à la prochaine partie 🙂 Mais pourquoi, les règles officielles ne viennent pas avec cette variante ? J’espère juste que ce n’est pas déséquilibré en terme de scoring.

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 30/11/2015
      Répondre

      Merci pour cette variante !

  5. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 30/11/2015
    Répondre

    Voici une très belle liste de Noel en famille, que du bon pour le coup !

  6. Photo du profil de chrisaugwai
    chrisaugwai 30/11/2015
    Répondre

    Belle sélection qui promet effectivement des moments sympas en famille pour tout les âges.

    Une petite mention pour Dino Twist qui n’est ni trop connu, ni trop cité mais qui mérite le détour : une production très réussie, un mécanisme sympa et accessible, des « variantes intégrées » dans la règle pour s’adapter à tous les publics (iles de départs différentes pour les enfants, règle des griffes…).

     

  7. Photo du profil de Onice
    Onice 04/12/2015
    Répondre

    Super les listes de noël arrivent, j’aime bien comparer les différentes listes pour connaitre les goûts des rédacteurs. Bien sur nous aussi on est passé par là avec http://www.letthedicedecide.com/guide-noel-2015-liste-cadeau/ et d’autre ici http://lesdragonsnains.com/jeux-de-societe-noel/#comment-716

Laisser un commentaire