Le Meeple est dans le pré ! Zoom sur Carcassonne : Par Monts et par Vaux

Carcassonne : Par Monts et par Vaux c’est un nouveau Carcassonne – s’adressant plutôt à ceux qui n’ont pas encore ce « classique » des jeux de pose de tuiles chez eux, ou ceux qui souhaitent rafraîchir leur ludo avec une itération sensiblement différente.

En effet, ce Carcassonne là n’est pas une extension ni une version très bousculée du bon jeu de Klaus Jûrgen Wrede comme ça été fait avec la gamme Autour Du Monde, mais plutôt un remake de la bonne vieille base avec deux trois petites nouveautés inspirées de précédentes extensions. Et surtout, on quitte villes et châteaux pour se poser dans les champs.

En tout cas, à la lecture des règles, je dois reconnaître qu’à force d’expliquer le jeu, ils ont su améliorer le livret de règles pour en concevoir un qui sait prendre les débutants par la main, tout en douceur… 

Carcassonne : Par Monts et par Vaux est garanti sans OGM

On retrouve nos tuiles « terrain » qui vont peu à peu étendre le paysage avec cette fois-ci des prairies où les chevaux ondulent leur crinière dans le vent, des petits chemins qui suintent bon la noisette, et des champs où les citrouilles se dilatent à vue d’oeil. Ne manque plus que vos petits bonhommes dans ce joli monde champêtre ensoleillé tout beau tout chou. Et bien soyez rassurés, Randonneurs et Agriculteurs sont aussi au programme. 

Comme dans tout Carcassonne qui se respecte, les joueurs vont poser des tuiles, tour après tour, formant le paysage, et placer leurs Meeples (bonhommes) sur ces tuiles pour marquer des points. Cette saveur là ne change pas d’un iota. 

► À votre tour, vous piochez une tuile et la posez quelque part de sorte à ce que le paysage continue. Puis, vous y placez un bonhomme si vous le souhaitez. 

Si vous créez un chemin, à vous de le faire continuer sachant que vous pourrez ensuite y placer un petit bonhomme, qui sera alors un Randonneur. Dès que le sentier sera complété (ses deux extrémités débouchent sur un champ ou font une boucle) chaque tuile vous rapportera un point.

Quand on score, on récupère son petit Meeple. Comme ça, on pourra l’envoyer ailleurs. 

Autre possibilité, si vous ne terminez pas le sentier mais le prolongez, votre Randonneur peut s’y promener : vous le déplacez dans une direction et marquez autant de points qu’il y a de tuiles parcourues. D’où l’intérêt de ne pas forcément compléter un sentier trop vite ! Oui mais bon, les adversaires pourraient venir en profiter aussi… Hmm…

► Vous pouvez tomber sur une tuile champ. À vous de la placer pour que tous ses bords concordent avec le reste du paysage. Vous y arriverez, pas de souci, je vous fait confiance, mais si. Ensuite vous pouvez poser un Meeple dans le champ, il sera alors Agriculteur, pouf. Plus tard, quand vous parviendrez à clôturer le champ, vous retirerez votre Meeple et marquerez des points en fonction de la taille du champ. Chaque tuile vaut 2 points. En plus de ça, vous voyez des icônes « récolte » avec des céréales ou des légumes sur votre champ ? Et bien vous prenez les jetons correspondants, il vous feront des points en fin de partie (5 points par ensemble de 5 jetons différents). On peut donc tenter de planifier un peu les champs que l’on souhaite créer pour maximiser nos points.
Gare, tant que le champ n’est pas clôturé, des Agriculteurs adverses pourraient venir squatter. Il s’agira alors d’essayer de récupérer la majorité pour être le seul à choper les points du champ d’ici qu’il soit terminé.   

► Enfin, partout, il y a les prairies où s’ébattent les animaux. Les cochons grouik, les moutons bêêê, les chevaux hiii, les vaches meuhmeuh, bref tout va bien dans le meilleur des mondes. Ne manque plus qu’une jolie petite étable au milieu, non ? Justement, ça tombe bien, si vous avez chacun 5 Meeples, vous avez aussi 2 étables, à poser dans les prés. Attention, elle rayonne sur les 8 tuiles autour d’elle et devra être la seule étable dans ces environs. Une fois posée, elle reste jusqu’à la fin de partie (bah c’est une étable en même temps, ça se déplace pas des masses). À la fin, vous marquez 1 point pour tous les animaux qui lui sont reliés.

Bilan, avec ce Carcassonne on retrouve bien toutes les sensations de son aîné mais avec quelques menues variantes qui apportent un petit vent de fraîcheur, au premier rang desquelles les déplacements des Randonneurs et les jetons récoltes.

À conseiller à ceux qui n’ont pas encore de Carcassonne ou aux acharnés/collectionneurs du titre ! 

> La fiche de jeu 

Un jeu de Klaus-Jürgen Wrede
Illustré par Doris Matthäus
Edité par Filosofia
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 10-2015
De 2 à 5 joueurs
A partir de 7 ans
Durée moyenne d’une partie : 35 minutes

1 Commentaire

  1. Photo du profil de Sgt Pépère
    Sgt Pépère 04/11/2015
    Répondre

    Merci pour cette news. Peu de nouveautés donc plus d’économies pour moi. 🙂

Laisser un commentaire