Le Groupement des Boutiques Ludiques a élu ses jeux préférés

Vous souvenez-vous ? L’association du Groupement des Boutiques Ludiques avait déjà annoncé leurs « jeux de l’année » en 2018 et ils remettent ça cette année ! Ces jeux sont sélectionnés dans le catalogue édité par le groupement, qui comprend entre 200 et 250 jeux.

 

Un comité de pré-sélection a établi la liste et les gagnants de chaque catégorie a été désigné par le vote de toutes les boutiques membres du Groupement des Boutiques Ludiques, comprenant 130 boutiques (voir leur carte, il y en a surement une vers chez vous !).

 

Voici pour vous les jeux sélectionnés : 

 

– Catégorie FAMILLE
Draftosaurus (Ankama) de Antoine BauzaCorentin LebratLudovic MaublancThéo Rivière
L’île au trésor (Matagot) de Marc Paquien
Chakra (Blam) de Luka Krleza

– Catégorie ENFANTS
Ma première aventure (GameFlow) de Roméo Hennion
Zombie Kidz Evolution (Scorpion Masqué) de Annick Lobet
Slide Quest (Blue Orange) de Jean-Francois RochasNicolas Bourgoin

– Catégorie EXPERT
Res Arcana (Sand Castle Games) de Thomas Lehmann
Spirit Island (Intrafin) de R. Eric Reuss
Detective (Iello) de Ignacy TrzewiczekPrzemysław Rymer

– Catégorie AMBIANCE
Cerbère (La Boite de Jeu) de Pierre Buty
Dany (Grrre Games) de Antoine BaillargeauPhil Vizcarro
Stay Cool (Scorpion Masqué) de Julien Sentis

– Catégorie COOPÉRATIF
Spirit Island (Intrafin)
L’expédition perdue (Nuts Publishing) de Peer Sylvester
Yokai (Bankiiiz Editions) de Julien Griffon

– Catégorie JEU DE CARTES
Red 7 (Nuts Publishing) de Carl ChudykChris Cieslik
Res Arcana (Sand Castle Games)
Compagnons (Gigamic) de Haakon Gaarder

– Catégorie ILLUSTRATIONS
Greenville 1989 (Sorry We Are French) de Florian Fay
Res Arcana (Sand Castle Games)
La forêt des frères Grimm (Lucky Duck Games) de Tim Eisner

– Catégorie 2 JOUEURS
Imhotep Duel (Iello) de Phil Walker-Harding
Naga Raja (Hurrican) de Bruno CathalaThéo Rivière
Dans les cordes (Chevre) de Léo Blandin

 

L’annonce des vainqueurs aura lieu pendant la cérémonie dimanche 22 septembre prochain.

 

Bandeau-festival-des-jeux

 

Ludovox sera présent au festival de Vichy le week-end du 21 septembre avec les Boutiques Ludiques au sein du Palais des Congrès de la ville.

À vos agendas ! 

Le Festival des jeux de Vichy se déroulera du samedi 21 au lundi 23 septembre 2019.

Pour en savoir plus sur cet événement ludique à ne pas rater, rendez-vous sur leur site !

 

5 Commentaires

  1. Patleser 17/09/2019
    Répondre

    8 catégories

    21 titres (un cité 3 fois et un 2 fois)

    18 éditeurs différents (dont 3 cités pour 2 titres différents,….

    ça sent le consensus… l’école des fans… Mouais. Mais est-il possible d’en attendre plus ?

  2. d’EPENOUX Matthieu il y a 23 jours
    Répondre

    Si je peux me permettre, je n’ai pas eu l’impression d’assister à une séance de l’Ecole des Fans. La multiplicité des prix : je trouve cela vraiment intéressant (à part peut-être le prix Meilleur Jeu de cartes), le fait que le nombre d’éditeurs différents nominés soit important est à mon sens un signe de vitalité du marché et pas un souhait de récompenser tout le monde.

  3. Patleser il y a 23 jours
    Répondre

    Les 8 prix différents, cela me convient sans souci.

    Maintenant, pour le nombre d’éditeurs différents, je maintiens mon avis, même si les choix finaux du jury, sur la sélection qui leur a été proposée, n’ont pas été l’Ecole des Fans. Et puis, la sélection reste très intéressante pour autant.

    En fait, je ne suis pas fan de cette démultiplication de prix par tous et pour tous ! Et ici j’ai la sensation que les relations du GBL avec les distributeurs ne permettent pas un choix objectif. Même si, individuellement, je reconnait la compétence de chacune de ces personnes.

    Et je ne sais pas si l’abondance d’éditeurs soit signe de vitalité du marché ? Mais c’est un autre débat.

    • Photo du profil de Umberling
      Umberling il y a 22 jours
      Répondre

      Je pense que Matthieu parlait surtout du nombre d’éditeurs primés. En tout cas, un grand nombre d’éditeurs veut dire un marché concurrentiel, et où il faut être excellent en permanence. Cela veut dire des jeux plus qualitatifs qu’à l’époque où il en sortait cent par an. Et très honnêtement, n’importe quel jeu d’aujourd’hui, sorti il y a quinze ans, aurait fait un carton. En design, en qualité d’édition, en qualité de produit, en communication, tout a progressé dans le jeu. Vraiment tout. Cela me semble sain en ce sens qu’il est impossible d’avoir une pratique éditoriale immobile.

      • Patleser il y a 22 jours
        Répondre

        En fait, je pense avoir compris ce que Matthieu voulait dire. Merci. Nous ne sommes pas tout à fait du même avis, ce n’est pas grave. Pourquoi, lorsqu’il y a désaccord cette drôle de position que de vouloir expliquer à l’un ce que l’autre voulait dire ? Faut-il toujours qu’il y ai un idiot parmi les deux qui ne sont pas d’accord ?

        Le nombre d’éditeurs primé est, de fait, en forte corréllation avec le nombre d’éditeurs sélectionnés… CQFD merci.

        Je ne parle pas du jeu d’il y a 15 ans, c’est hors sujet, et le GBL n’existait pas, aussi parce qu’il y avait encore moins de boutiques je crois. Et qui dit marché concurrentiel, comme tu le rappelles, ne veut pas dire « tous sont aussi forts les uns que les autres ». Et si ces prix avaient existés il y a 15 ans, il y aurait aussi eu des sélectionnés, même si selon toi ils étaient moins bon que ceux d’aujourd’hui « qui auraient fait un carton à l’époque »…

        Pour ton information, le Spiel d’il y a 15 ans c’est Les Aventuriers du Rail ! Tu trouves qu’il fait pâle figure encore aujourd’hui ? Nombreux sont les jeux cités ici qui en 2019 ou 2020 n’atteindront pas les mêmes ventes que ce jeu ! Mais ils en rêvent…

        Et à aucun moment je n’ai fait le procès d’aucun des jeux sélectionnés. Je n’ai pas voulu parler de mon goût, de mon avis. J’ai clairement écrit : « la sélection reste très intéressante pour autant ».

Laisser un commentaire