BdStyleGenConUp

Ma journée à la Gencon !

« Aujourd’hui nous sommes vendredi et les choses sérieuses commencent.

Ce matin, le bus qui nous amène au Convention Center est blindé et certaines personnes voyagent debout. Nous arrivons un peu avant l’ouverture et en profitons pour faire un tour dans les halls dédiés aux joueurs, ce sont des espaces ouverts pour qu’ils puissent jouer aux jeux qui leur plaisent. Contrairement à Essen, la hall des exposant est plutôt petit (cela correspondant à 1 seul hall de Essen) mais il y a beaucoup d’autres halls, autour destinés aux tournois, aux conférences etc…

Devant nous se trouvent des centaines de tables pour les tournois de Magic, mais aussi x-wing et des dizaines d’autres jeux de figurines. Les jeux de cartes et surtout les jeux de figurines sont à l’honneur ici.

 

 

Ah si, un jeu de plateau domine : Catane. Et encore, la version favorite des américains semble être le Catane : Star trek, qui se joue vous le savez peut être … avec des figurines de l’Enterprise :

 

Un ptit Catane ?

Catane Star Trek géant

Catane Géant

Nous entrons dans la hall des éditeurs pour se voir expliquer Titan tactics. Il s’agit d’un jeu d’ affrontement à deux joueurs aux mécaniques sympa et à la durée courte. Les personnages ne meurent pas mais, en prenant des dégâts donnent l’avantage à l’adversaire. Si un joueur à 3 fois l’avantage durant la partie, il gagne.

 

Chaque personnage possèdent des pouvoirs spéciaux, chaque faction a des façons différentes de jouer. C’est sympa mais pas vraiment mon type de jeu, ni mon type de graphisme – genre comics un peu rustiques.

Titans Tactics

Nous mettons du temps à trouver les jeux Asmadi. Comme certains éditeurs, ils ont un tout petit stand dans la hall des éditeurs et une salle réservée pour eux avec pleins de tables pour faire jouer les gens. Ils nous présentent rapidement les règles de Consequential (Carl Chudyk et Chris Cieslik) et de Penny Press (Robert Dijkman Dulkes et Matt Golec. Ces deux vidéos seront publiées sur le site dans les jours à venir.

 

Le premier, Consequential, fait intervenir une tablette ou un ordinateur pour permettre aux joueurs de dialoguer avec les différents personnages qu’ils rencontrent. Avec beaucoup de dialogues il semble que la traduction nécessite pas mal de travail et elle n’est pas pour tout de suite.

 

Dans Penny Press, vous incarnez un journal qui doit créer des Unes avec différents articles. Le jeu semble malin et il sera disponible en octobre…mais malheureusement il ne faut vous attendre à les voir à Essen.

 

Consequential

Toujours Consequential

Ci-dessous la cover de Penny Press

Penny Press

Penny press

 

L’après-midi nous testons Tragedy Looper. C’est un jeu à scénario (la boite en contiendra 10 au total) qui se joue à 4 joueurs dont l’un incarnera le méchant. Il est joué ici par quelqu’un de chez Zman qui va essayer de réaliser son plan machiavélique -prévu par le scénario donc.

 

Le plateau représente 4 lieux et 6 personnages qui sont placés à des endroits précis. Ces personnages ont aussi des rôles propres au scénario que seul le méchant connaîtra.

 

Pour notre partie, nous avons un meurtrier, un personnage clé, un *cerveau*… chacun avec ses propres pouvoirs.

 

Le méchant peut les faire se déplacer, gagner de la paranoïa ou gagner de *l’intrigue*. Ceci fera avancer le scénario vers son issue dramatique : dans le cas de notre histoire, il s’agissait d’un meurtre et d’un suicide.

 

Les gentils peuvent aussi agir sur les personnages pour changer l’issue fatale mais aussi essayer de déduire les rôles des protagonistes à partir des différents événements. S’ils n’arrivent pas à éviter certains événements, les joueurs passent dans une boucle temporelle et le scénario recommence du début.

 

Dans notre histoire, si le scénario est recommencé trois fois, sans pouvoir arrêter le meurtrier, les joueurs échouent.

 

Le jeu m’a plutôt convaincu. En tout cas, son idée de départ est très plaisante.

Ensuite, 10 scénario je trouve ça un peu court – sachant que notre partie a duré 30 minutes. Dernier inconvénient qui ne me l’a pas fait acheter tout de suite : il y a pas mal de texte explicatif sur les rôles des personnages et leurs effets (chacun a sa feuille A4 d’explications !).

 

Nous sommes ensuite passe faire un tour chez Asmodee pour croiser Marie-Eve du Randolph pub de Montréal. Elle présentait Abyss. J’y repasserai car je souhaite tester Hyperborea.

 

Petit passage sur le stand de BGG pour voir que Heroes Wanted est numéro un au classement. Petit tour chez Action Phase game (l’éditeur de Heroes Wanted) et, coup de chance, nous pouvons faire une partie !

 

 

Graphiquement c’est plutôt… sobre (pour être gentil). Bon, ok, c’est laid mais les idées de gameplay ! ! C’est vraiment fendard. Chaque joueur incarne un super gentil qui possède 2 pouvoirs spéciaux : l’un fournit par ses jambes et l’autre par son torse (2 cartes choisies parmi 6).

 

Le but du jeu pour les gentils va être de détruire un super méchant (aussi en deux parties), des gros méchants et des petits méchants ! Chaque fois qu’il éliminera un méchant ou qu’il fera des dégâts au gros méchant, le joueur gagnera des points de victoire.

Celui qui en a le plus a la fin gagne.

 

 

A chaque tour, les joueurs jouent une carte mouvement et/ou action. Pourquoi c’est fun ? Parce que les héros ont des pouvoirs spéciaux hyper combotables et que certaines idées sont bien marrantes : sur le plateau il y a des objectifs communs qui feront gagner plus de points au premier qui le remplit, et moins aux autres (ça fait les grands titres des journaux), dans notre scénario le grand méchant peut traverser la rue autre part que sur les passages cloutés mais pas nos héros (et oui c’est mal !!!).

 

Et chaque héros a un trait particulier. Le mien devait “consoler sincèrement les héros qui se reposent”, un autre devait annoncer à haute voix les titres des journaux quand un objectif était atteint par un autre joueur, un autre devait faire un *high five* au joueur faisant des dégâts au super vilain etc…

Bref, ça ressemble un peu à des gages : si le trait est oublié, il donne des malus (en points) au joueur mais ça mets une super ambiance autour de la table, croyez moi.

 

 

Nous sommes ensuite allez à la soirée D&D Tyranny of the Dragons qui pris lieu dans les rues devant le Convention Center. Il s’agissait d’un gros événement marketing non sans humour (j’ai pu prendre en photo une crotte de dragon au musée des dragons ^^).

 

 

Tiens la petite sirène s’est perdue au milieu des dragons !

 

 

Enfin, nous avons terminé au restaurant où j’ai pu goûter la bière cuvée Gencon qui est au final pas mal du tout ! Et c’est la première fois qu’on me demande ma carte d’identité pour boire de la bière… ^^ »

 

 

>> Suivez les pérégrinations de Fendo en direct sur notre Facebook et sur notre Tweeter ! Posez-lui vos questions en direct !

 

>> Découvrez nos précédents articles de la série « Fendo à la GenCon14 » :

 

>> Quelques découvertes j2s !

 

>> GenCon : C’est le rush !

 

>> Le monde ludique bouge et nous aussi !

 

 

2 Commentaires

  1. Photo du profil de Dr. Jacoby
    Dr. Jacoby 16/08/2014
    Répondre

    cool tout ces reports, as-tu eu par hasard l’occase de voir tourner Panamax ?

    • Photo du profil de Fendoel
      Fendoel 18/08/2014
      Répondre

      Je n’ai malhereusement pas pu tester Panamax. Vu la durée des parties, il fallait tomber vraiment au bon moment, ce qui n’a pas été mon cas :'(

      J’ai eu le même soucis avec Hyperborea. Les éditeurs laissaient jouer des parties complètes, donc c’était vraiment pas facile.

Laisser un commentaire