Ça bouge chez Stonemaier (Scythe, Charterstone)

Ce début du mois d’août permet à Stonemaier (l’auteur et éditeur du gros carton Scythe) de faire un petit point sur la suite de ses aventures, et autant vous le dire, son planning est assez chargé.

La Legendary box de Scythe en approche…

Legendary_Box_mockup01s-300x233

Cette boîte (vendue vide) permettra de contenir le jeu de base et toutes les extensions présentes et futures (et oui, c’est pas terminé !), les accessoires, les inserts customs et compagnie, bref en un mot, tout ce qui existe autour de Scythe pourra tenir là-dedans ! Les fans apprécieront mais attention, la quantité de boite dispo sera limitée (à l’image du jeu de base en France aheum). On en trouvera chez certaines boutiques d’ici la fin de l’année. Pour connaître la liste des revendeurs, c’est par ici. Les pré-co ont débuté.

 

Wind Gambit : les règles en français

 Toujours du côté de Scythe, aujourd’hui sortent officiellement les règles de l’extension Wind Gambit (notre news). Pour lire tranquillement ça (en français s’il vous plait !) rendez-vous sous ce lien !  

wind-gambit-scythe

« Cette extension de Scythe ajoute deux nouveaux modules pouvant être joués ensemble ou séparément, quel que soit le nombre de joueurs, avec ou sans les autres extensions. Ces modules offrent davantage d’options stratégiques que le joueur peut choisir ou pas d’utiliser. »
 
L’info en plus : À savoir, si vous regardez la série Orphan Black, Scythe y sera visible dans le dernier épisode sur une table dans le fond ! Ouvrez l’oeil… 
 
 

Charterstone, un teaser et un pack de recharge

Mais Stonemaier nous intéresse aussi beaucoup pour un autre projet d’envergure nommé Charterstone, le « village-building legacy game » (notre première news).

Pour rappel, le jeu ne passera pas par KS, la préco est déjà ouverte sur le site de l’éditeur et Matagot le traduira (la sortie en France est prévue pour la fin d’année 2017). Bonne nouvelle, le premier teaser est désormais visible sur Youtube.

 
Le Royaume prospère de Greengully, gouverné pendant des siècles par le « Forever King », a délivré un décret qui donne l’ordre à ses citoyens de coloniser les vastes terres au-delà de ses frontières… Dans le but de commencer un nouveau village, le Forever King a choisi 6 citoyens pour cette tâche, chacun ayant un ensemble unique de compétences qu’il utilise pour construire sa « charte ».
 
Charterstone

Dans Charterstone, un jeu legacy compétitif pour 1 à 6 joueurs, vous construisez des bâtiments et habitez un village commun. Les autocollants de construction sont retirés des cartes et ajoutés de façon permanente à votre charte sur le plateau, devenant ainsi des espaces d’action pour tous les joueurs (genre Lords of Waterdeep, Caylus et Ora et Labora). Des bâtiments se développeront dans un village rapidement animé avec des dizaines d’actions.

 
Charterstone recharge

 

L’éditeur annonce aussi avoir travaillé sur un « pack de recharge » afin de pouvoir remplacer les composants modifiés au cours d’une campagne. Le but ? Pouvoir jouer une deuxième campagne sans racheter toute une boîte. En effet, après les 12 parties « legacy » qui forment une campagne au cours de laquelle vous construisez votre village, vous aurez modifié de façon permanente une certain nombre d’éléments. Le jeu est conçu afin que vous puissiez continuer à jouer après avoir terminé la campagne, mais grâce au pack de recharge vous pourrez tout remettre à neuf. Un nouveau concept intéressant. Le jeu de base sera à 70$ et la recharge à 30$. 

 

 

La fiche de jeu Charterstone

Un jeu de Jamey Stegmaier
Illustré par Gong Studios
Edité par MatagotStonemaier Games
Pays d’origine : Etats-Unis
Langue et traductions : Anglais, Autre, Français
Date de sortie : 11-2017
De 1 à 6 joueurs 
A partir de 10 ans 
Durée d’une partie entre 20 et 60 minutes 

3 Commentaires

  1. Dylan Maillard 02/08/2017
    Répondre

    L’intérêt du pack de recharge dans Chatertone étant que le plateau est double-face, pour initier 2 campagnes en parallèle !

  2. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 02/08/2017
    Répondre

    Ca fait cher quand meme… pour du carton. Mais c’est cohérent.

  3. Photo du profil de Umberling
    Umberling 03/08/2017
    Répondre

    Cette histoire de pack de recharge est une excellente idée. Au final, je se rend compte que j’aime beaucoup le jeu legacy, mais ce genre est exclusif et jetable. Cela permet de donner une vie aux boîtes de Charterstone sur les étagères et en occasion. Le matos de Seafall, par exemple, va surtout servir aux game designers qui pourront avoir des boîtes, de la currency et des cartes petit format à exploiter. Sinon c’est bon à jeter ! 😀

Laisser un commentaire