Charterstone

charterstone-stonemaier-games-couv-jeu-de-societe-ludovox
Un jeu de Jamey Stegmaier
Illustré par Gong Studios
Edité par Matagot, Stonemaier Games
Pays d'origine : Etats-Unis
Langue et traductions : Anglais, Autre, Français
Date de sortie : 11-2017
De 1 à 6 joueurs
A partir de 10 ans
Durée d'une partie entre 20 et 60 minutes

Thèmes : Médiéval-fantastique, Urbanisme, Ville
Mécanismes : Legacy, Pose d'ouvriers
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Expert
Présent sur le(s) salon(s) : Essen 2017
 
Vous avez 3 tops définis dont 0 contenant ce jeu.





Le prospère royaume de Greengully, mené pendant des siècles par le Roi Éternel depuis sa capitale florissante et trop peuplée. En conséquence, le Roi lance un édit pour inciter ses citoyen à repousser les frontières du monde. Pour ceux qui répondent à l'appel, le roi a envoyé des milliers d'éclaireurs pour repérer les meilleures terres et se réserver chacune d'entre elles grâce à une Charterstone (pierre-carte). Vous, vos amis et vos rivaux arrivez dans un village avec l'espoir d'inscrire le meilleur héritage.


INFOS

Charterstone est un jeu de construction de village compétitif avec des rémanences. Vous construirez des bâtiments et habiterez ce village partagé par tous les joueurs et leurs ouvriers. Les bâtiments sont ajoutés de façon permanente au plateau de jeu, et deviennent des espaces d'action pour tous, dans cette partie et les suivantes. Vous commencez avec de simples choix et peu d'ouvriers au début, mais au fur et à mesure des parties, vous obtenez un village fourmillant de douzaines d'actions différentes.

Avant chaque partie, un progrès sera révélé, débloquant une nouvelle règle, un nouveau type de carte ou composant, pour toutes les parties à suivre. Ces progrès sont groupés en périodes chronologiques, mais sont mélangés pour chaque ère, créant une histoire unique pour votre boîte de Charterstone. Dans chaque période, des événements aléatoire forceront les joueurs à prendre des décisions qui les hanteront ou bénéficieront au village.

Une partie de Charterstone se termine quand les joueurs ont placé tous leurs ouvriers. À ce moment-là, les points de victoire sont marqués, et celui qui en détient le plus gagne. Une boîte de Charterstone permettra 24 parties organisées en une campagne. Le village que vous construisez, cependant, restera fonctionnel pour des parties supplémentaires. Charterstone est un jeu à rémanence positive, et ne détruit pas de contenu à la manière d'un Risk Legacy ou Pandemic Legacy.


TESTS [0] ET AVIS [0]
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%



ARTICLES [1]
Essen 2017 : quoi de beau dans le viseur ?

Essen 35e édition, c’est dans une semaine… et la pression monte ! Cette année encore, le nombre de jeux annoncés dépasse celui de l’an dernier (voir notre news Essen vole vers de nouveaux

VOIR PLUS D'ARTICLES

NEWS [2]
Ça bouge chez Stonemaier (Scythe, Charterstone)

Ce début du mois d’août permet à Stonemaier (l’auteur et éditeur du gros carton Scythe) de faire un petit point sur la suite de ses aventures, et autant vous le dire, son planning est

Charterstone, un jeu à rémanence positive

Un nouveau jeu de pose d’ouvriers typé « Legacy system » a été annoncé par Jamey Stegmaier (game designer sur Viticulture, Euphoria, Tuscany, Scythe : des jeux que l’on trouve en France via le

VOIR PLUS DE NEWS

MEDIAS [1]
[LUGEEK NEWS #54] CETTE SEMAINE EN 5 MINUTES (28/08/2017)

Aloa bande de geeks, vous avez bien une minute ? ▂ ▃ ▅ ▆ █ L’INFORMATION LUDIQUE EN 5 MINUTES █ ▆ ▅ ▃ ▂   Au menu de cette semaine Côté sorties Les aventuriers du Rail, extension France Heroes of

VOIR PLUS DE MEDIAS

RESSOURCES [0]

Il n'y a pas encore de ressources lié à ce jeu

Vous devez être connecté pour publier une ressource
COMPTES RENDUS DE PARTIE [0]

Il n'y a pas encore de compte rendu de partie lié à ce jeu

DISCUSSIONS SUR CE JEU [2]