► E.D.I.T.O. Le rangement, c’est maintenant

Il y a quand même des questions passionnantes en ce bas monde quand on est gamer.

L’une d’entre elles, c’est comment ranger ses boites. Si, si.

On trouve des topics sérieux sur les forums de sites ludiques tels que BGG, emplis de regards perdus à la recherche d’idées salvatrices, bouillonnant de questions qui tordent les ventres : si je mets ma boite à la verticale, elles vont être abimées mes figurines ? (C’est bien possible.) Si j’empile les jeux à l’horizontale, la boîte tout en dessous va t-elle être écrasée ? (Y a des risques.) Si je faisais un Tetris géant ? (J’optimise l’espace mais je sors pas facilement ce que je veux… sans que tout s’écroule quoi !).

gamez

On en rigole comme ça, il n’empêche, c’est une vraie question et celui qui aura la réponse parfaite deviendra probablement milliardaire. Oui millionnaire. Ou connu dans le milieu.

Avoir sa place dans ma ludo

À la maison, nous avons eu d’abord une petite étagère toute simple au début, puis la Billy et ensuite l’Expedit (ça me rappelle une discussion qui a eu lieu ce week-end à Orléans Joue… Une amie à Sha-Man : « Mais tu connais tous les noms des meubles Ikea par coeur ? – Non juste ceux qui permettent de ranger des jeux ! »), puis deux Expedit, puis trois Kallax, on a même construit des murs de jeux (voir la bannière)…

Aujourd’hui, à la rédac comme à la maison, on fait des tas. Des petits tas à même le sol, sur le frigo, dans les coins du bureau, les rebords des fenêtres, pauvres bêtes. Juste classés par ordre de priorité. Ce qui doit être lu, joué, traité, envoyé à nos testeurs. C’est le fordisme journalistique. Mais oui, que voulez-vous qu’on fasse ? Rendez-vous compte du nombre de jeux qui sortent chaque mois ! Loin l’époque où nous avions le luxe de ranger nos jeux par couleur, nom d’auteur, style, taille ou éditeur. Loin l’époque où, tels des dragons ludiques, nous conservions absolument TOUTES nos boîtes jalousement. Aujourd’hui, devant la profusion, je donne ce qui n’a pas, stricto sensus, sa place dans ma ludo. De toute façon, mon temps n’est pas extensible, pas plus que mon espace, alors il faut choisir, et choisir c’est renoncer.

Ça nous est même souvent arrivé de jeter des boites. Vides, bien sûr ! Celles des extensions, quand tout rentre dans la boite de base, on va pas les garder pour la déco. Ça fait quand même drôle, mais on se fait une raison.

Aujourd’hui, avec la question du rangement, je peux le dire haut et fort, Ludovox nous a permis de soigner totalement notre collectionnite aigûe. De toute façon, si vous rencontrez un auteur heureux que l’on considère son jeu comme un trophée dans une vitrine, faite-moi signe. Non. Un jeu n’est pas un repose-poussière. C’est fait pour être joué, en tout cas il me semble.

Garder l’essentiel est un exercice intéressant pour un gamer. Faire entrer une boîte dans sa ludo signifie peut-être qu’il faudra en faire sortir une autre. On compare les intérêts, les cibles, les durées, on pèse, on mesure, on négocie, on tranche… On joue en fait un méta-game de gestion qui prend aux tripes. Voyez, vous ne me croyiez pas quand je vous disais que le rangement était une question passionnante !

 

UP-review-v2

 

  • On a des articles pour vous avec Argent the consortium (le Harry Potter vénère) qui est passé un peu injustement inaperçu, Aya la cascade rafraichissante le futur Act in games plein de dominos, et un retour constructif sur le très attendu Ashes en avant-première ! Question avant-première, Dedalus se pose là, puisque le jeu va bientôt être lancé sur plateforme de crowdfounding…
  • Si vous voulez repérer des choses excitantes pour Essen15, c’est le podcast de The Good The Bad and The Meeple qu’il vous faut ! Il fait sa petite revue de presse et attire notre attention sur les titres à surveiller. L’épisode 4 c’est à écouter ici
  • On a tiré un joli bilan de la Gen Con 2015, ce qu’il fallait en retenir catégorie par catégorie, c’est à ne pas rater !
  • L’interview de Thibault Quintens, je vous en parlais, elle est enfin arrivée, ainsi que la fameuse conférence sur le parcours du créateur…

 

28 Commentaires

  1. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 16/09/2015
    Répondre

    Ah la place et le rangement… un sujet permanent !

    J’avoue avoir la meme approche. Je donne/vends les jeux auxquels je ne joue plus, je jette les boites d’extension, je garde ce a quoi je joue et j’ai passe tout mon dimanche dernier pluvieux a monter des boites de rangement de matos de peche pour y stocker les quantites de des/pions/cartes vierges/goodies/gemmes… utilisees pour la creation.

    Le tout initialement pour la facilite d’acces mais finalement pour gagner un carre de place dans ma Expedit en prevision d’Essen !

     

    Bref, j’imagine qu’a la redac vous en brassez au kilometre oui 😀

  2. Photo du profil de atom
    atom 16/09/2015
    Répondre

    J’avais commencé une petite crise de collectionnite, et puis je me suis calmé et je ne garde que ce qui est indispensable. Si je vois que l’on n’y joue plus et bien il sort, en plus on est a chacun a une asso alors on peut emprunter les jeux et ça a un avantage c’est que comme ils sont un peu érodés on se prends pas la tête a poser délicatement le plateau. (bon on met tout de même une nappe spécialement pour protéger).
    On oscille entre découverte (et oui on a envie de découvrir tout ce qui sort) et poncer nos jeux jusqu’à les maitriser. Tout les jeux que l’on possède on y a jouer au moins une fois et on n’a pas de jeux sous cello ^^.

    • Photo du profil de fouilloux
      fouilloux 16/09/2015
      Répondre

      Ah la phase de collectionnite, on passe tous par là (bon, ça fait des mois que je dis que je vais faire un article sur nos habitudes de consommation, va vraiment falloir que je m’y mette.)

  3. Photo du profil de fouilloux
    fouilloux 16/09/2015
    Répondre

    Super cette idée de rangement en spirale, je crois que je vais tenter le coup.

  4. Photo du profil de morlockbob
    morlockbob 16/09/2015
    Répondre

    c est aussi un peu comme les emballages du supermarché…si les éditeurs faisaient un peu moins volumineux… j ai toujours pas acheté « augustus  » et « amerigo » à cause de cela….

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 16/09/2015
      Répondre

      c’est vrai qu’il y en a qui abusent…

      • Photo du profil de Umberling
        Umberling 16/09/2015
        Répondre

        C’est là où on est content des jeux comme Samurai Spirit / Nevermore / 7Wonders Duel : les boîtes sont petites et bien bourrées, le contenu est énorme. 🙂

    • Photo du profil de Grovast
      Grovast 16/09/2015
      Répondre

      @morlockbob Augustus est clairement un cas d’abus.

      Amerigo par contre, je ne suis pas d’accord. La boite est encombrante, c’est vrai, mais c’est quasi justifié. Et pourtant ça me fait bien mal de défendre Queen Games. Rien que la tour prend vachement de place, après certes il y a un thermo qui « perd » un peu de volume (et cale super bien le tout) mais le taux d’occupation est des plus honnêtes et je suis à peu près convaincu que l’ensemble ne rentrerait dans une boite standard type Five Tribes. Sauf peut être en bourrant comme un âne et/ou en démontant la tour (pas hyper pratique…)

  5. Photo du profil de Umberling
    Umberling 16/09/2015
    Répondre

    Je recommande les boîtes à boîte pour les petits jeux. Genre tous mes petits jeux format Brave Rats/Loups Garous/Hanabi tiennent dans des boîtes à chaussures dédiées…

    • Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
      TheGoodTheBadAndTheMeeple 16/09/2015
      Répondre

      Moi je les mets dans un tiroir de l’expedit, j’ai deux interieurs avec 2 tiroirs, c’est fort pratique. Chacun ses tips ^^

  6. Photo du profil de Corbant
    Corbant 16/09/2015
    Répondre

    Perpétuelle question… Et pleine de subtilités, du genre : si je rajoute des étagères à mon armoire, ça me ferra des piles moins hautes, donc la boite du dessous souffrira moins ; oui mais ça fait perdre de l’espace 🙁

    Mais voyons le bon côté de la chose : le manque de place est une excellente motivation pour se limiter dans les achats (sauf à faire du vide régulier comme dit plus haut ; mais ayant personnellement du mal à me séparer de mes jeux, ça m’oblige à me limiter, emprunter, squatter chez les copains, etc.).

  7. Photo du profil de yannibus
    yannibus 16/09/2015
    Répondre

    Le manque de place dans mon ancien appart m’a poussé à :

    – Revendre des jeux, mais surtout,

    – Ranger plusieurs jeux dans une même boite, soit du même éditeurs, soit des jeux que je vois bien aller ensemble (ex : Dans la boite d’aventure tours, j’ai AT et La Isla car il n’est pas rare que je joue à ces 2 jeux durant la même soirée 🙂

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 16/09/2015
      Répondre

      ha c’est pas mal mais si je fais ça faut que je tienne un fichier à jour !

  8. Photo du profil de Djinn42
    Djinn42 16/09/2015
    Répondre

    Pour garder de la place chez moi je me les envoies par la poste en colis éco. Ca reste en transit pendant plusieurs jours. Avec un peu de chance ils perdent des colis en route. Et pendant ce temps je peut continuer de remplir mes étagères. Facile.

    Mais là je passe à la vitesse supérieure. On est en 2015, bowdel. Je numérise tout et je jette dans le poële à granules. Quand je voudrais un jeu j’aurais qu’à brancher l’imprimante 3D que je vais me payer avec les économies.

  9. Photo du profil de JBdeGozuZone
    JBdeGozuZone 17/09/2015
    Répondre

    Merci pour cet édito qui pose bien les bases du thème Shanouillette !

    Ca mériterait tout un article !
    Plusieurs acteurs se sont mobilisés sur ce sujet, je vous laisse les trouver ;)Jb de Gozu Zone

  10. Photo du profil de zedzed
    zedzed 18/09/2015
    Répondre

    Je refais les boites ou en achète sur des foires au grenier (boite à thé, à bijou …) et mets les originaux à la cave. Evidemment, compliqué pour ceux un plateau, mais pour d’autres … augustus, splendor, deus, ascension, Viceroy etc etc

  11. Photo du profil de Paul
    Paul 18/09/2015
    Répondre

    Merci pour ce sujet une fois de plus intéressant. J’ai la chance et le luxe d’avoir une pièce complète dédiée à la chose (35 m2). C’est énorme et en même temps quelque soit la surface, à l’heure actuelle des sorties à la pelle, l’espace finit par manquer. Pour ma part, impossible psychologiquement de jeter des boîtes pour le moment même si je regroupe les extensions plutôt par souci de pratique ludique. Je garde donc ces boîtes vides dans des cartons au grenier (mais jusqu’à quand ?). Ce problème récurant chez les joueurs plus ou moins collectionneurs peut devenir un avantage : bien déblayer avant d’acheter et du coup ne sélectionner que l’essentiel. Ma ludo se rétrécissant à vue d’oeil, je n’achète plus comme avant : « pour voir », « on verra bien » ou encore « bah en fait, j’en sais rien ». Je peux encore mettre (en serrant) 4 Kallax/expedit 4*4 et ça va aller très vite alors Essen 2015 sera réfléchi et beaucoup testé avant de faire du n’importe quoi. Finalement, ce « problème » a du bon, il m’a appris à gratter, me renseigner beaucoup plus, à m’intéresser en amont sur des protos quand c’est possible et surtout à faire des économies !
    Pour finir et ouvrir une parenthèse, un effort des éditeurs serait le bienvenu quant à la taille des boîtes en fonction de la quantité du matériel. Pour faire suite à ce qui a été déjà dit, il y a beaucoup d’abus par rapport à certaines extensions qui présentent très peu de matériel. Alors, oui, nous le savons, dans un rayon il faut se distinguer (surtout à l’heure où le jeu se démocratise de plus en plus en grande surface) en prenant de la place, que les boîtes sont standards et que ça revient moins cher de toujours utiliser les mêmes tailles et que les extensions prévues en avance (voire faisant partie du jeu de base dès le départ) rapporteront plus vendues séparément d’une boîte de base qui aurait pu être complète et juste un peu plus chère (mais c’est un système vachement bien car il laisse le choix aux joueurs d’acheter ou non, etc, etc…) N’empêche que ça finit par prendre beaucoup de place et ces boîtes qui coûtent, partent en définitif à la poubelle pour certains. C’est tout de même un peu dommage.

    • Photo du profil de zedzed
      zedzed 18/09/2015
      Répondre

      Malheureusement, c’est aussi en partie la faute de l’acheteur qui psychologiquement n’achètera pas un jeu à 30€ si il est vendu dans une boite format Timeline ! Les éditeurs définissent le format de la boite en fonction du prix de vente souhaité pour palier à ça. Reste quand même des exagérations, Augustus est particulièrement grand que ce soit pour son contenu ou son prix !

       

      Ce qui me chagrine aussi c’est quand l’éditeur prend le partie de faire une règle au format de la boite, quand elle est grande. Je me débarrasse des boites mais j’aime bien garder sous le coude les règles et c’est dommage quand ça ne rentre pas dans une chemise format A4 ! Au hasard, on peut citer … Augustus :p.

       

      Mais sinon, j’adore Augustus !

      • Photo du profil de Paul
        Paul 18/09/2015
        Répondre

        Oui, effectivement c’est une bonne remarque qui montre que le sujet est plus compliqué que ça (même si on s’éloigne du rangement pur)

        • Photo du profil de atom
          atom 19/09/2015
          Répondre

          En contre exemple on peut prendre Medieval Academy qui est a 30 euros dans une boite de taille de moyen format et ça ne l’a pas empêché de bien se vendre. Augustus c’est l’exemple le plus criant, mais je pense aussi a Istanbul, je me demandais si on ne pouvait pas mettre tout le jeu dans l’extension qui vient de sortir.

  12. Photo du profil de kaelkael09
    kaelkael09 19/09/2015
    Répondre

    Pour ma part je n’est plus de place, et je vais certainement acheter de nouveaux jeux. Comment je vais faire? vos commentaires me donne un début de réponse.

    Mieux choisir les jeux que j’achète (d’ailleurs faut il acheter, je peux peut être aller emprunter à une ludothèque, (la mort des boutiques)). Revendre certain jeux, mais là lesquels choisir? (pas si facile de faire un choix). Rassembler les extensions et refaire les boites et garder les boites d’origines (cela ne prends t’il pas trop de temps? et cela résout il vraiment le problème de place?).

    Pour les règles, les versions pdf me suffisent et je trouve pratique de les avoir sur iPad.

    • Photo du profil de atom
      atom 19/09/2015
      Répondre

      Je te réponds juste sur ce sujet : Ludothèque mort des boutiques ?

      Je pense que c’est l’inverse, dans une asso ou une ludo tu va jouer a des jeux que tu va emprunter qui vont motiver des actes d’achats. Dans l’asso que je fréquente, il y a le patron d’un magasin qui vient présenter ses jeux et y jouer ainsi qu’un de ses employés. (ça lui permet de connaitre les jeux.) Mais de temps en temps il y a un des adhérents qui lui demande de lui ramener un jeu pour l’acheter. Imagine la vie du jeu dans l’asso fatalement dans le nombre de personnes qui vont y jouer ça va donner envie.

      • Photo du profil de Paul
        Paul 19/09/2015
        Répondre

        Entièrement d’accord avec Atom : la ludothèque et l’associatif appuient pour faire connaître le jeu, élargir le public joueur et du coup ont tendance à gonfler le marché (volontairement ou non). Etant président d’asso je connais bien le sujet. Je travaille avec deux boutiques locales et elles le voient d’un très bon oeil.

  13. Photo du profil de edrick
    edrick 21/09/2015
    Répondre

    Je me refuse de me séparer de mes jeux, je ne dois pas en avoir assez …, mais j’ai encore un peu de place.
    Toutes les extensions intègrent la boite de base que je pimpe, avec plaisir, si besoin. Leurs boites sont également stockées à la cave au cas où.

    Pour les vacances, cet été, j’ai utilisé une grosse boite carrée (Lancaster Henry V) pour stocker une demi-douzaine de petits jeux. La boite est en cours de peinture et recevra les logos des jeux stockés afin d’éviter la tenue d’un fichier. L’idée fonctionne bien, je vais la reproduire pour ne conserver que deux ou trois formats de boite, exception pour Amerigo …

Laisser un commentaire