Argent: the Consortium – la gestion dans le sang

Quand je fais découvrir un jeu, j’aime beaucoup le résumer en quelques mots. Mais avec Argent the Consortium, l’exercice est délicat.

Le cœur du jeu, la mécanique principale, c’est la pose d’ouvriers. C’est un jeu très thématique : une lutte politique dans une école de magie. Et, élément surprenant qui peut déplaire : ce thème est habillé d’illustrations façon manga. Il est aussi important de préciser que si c’est de la pose d’ouvriers avec toute la gestion qui en découle, il y a une forte influence de l’école américaine : autrement dit plein de « pan-dans-ta face ».

Pour résumer donc, Argent the Consortium est un euro-trash de pose d’ouvriers dans un univers japonisant à la Harry Potter. Facile en fait.

Boite d'argent débordant de matériel

Il y a un peu de matériel… prévoyez une immense table.

Ça vient d’où cet OLNI ?

Ce jeu aurait normalement dû passer complètement sous mon radar. Les illustrations japonaises, ce n’est pas mon truc, un prix relativement élevé, aucune édition française de prévue, peu de communication… Oui mais voilà, c’est édité par Level99 Games, les responsables de mon jeu favori : Battlecon. Un jeu de gestion par cet éditeur, diantre, il fallait que je teste la chose !

Harry Potter donc ?

Alors oui, Harry Potter. Le big boss, le chancelier de la prestigieuse académie de magie vient de prendre sa retraite du jour au lendemain, sans avoir eu la politesse de prévenir à l’avance. Un consortium secret réunissant des membres importants doit se réunir dans cinq jours pour choisir son remplaçant. Cinq jours (= 5 tours de jeu), c’est tout ce que vous avez pour réunir des arguments histoire de convaincre que vous êtes celui qui mérite de prendre cette place convoitée. Et bien évidemment, tous les autres joueurs (le jeu se joue de 2 à 5 joueurs) ont les mêmes prétentions.

Toute l’action se déroule dans le cadre de l’école. Celle-ci est composée de divers lieux (leur nombre varie en fonction du nombre de joueurs), et chaque lieu apporte des actions possibles pour la partie. Afin d’assurer une durée de vie confortable, la configuration de l’école peut-être modifiée à chaque partie, et sur cet aspect, l’éditeur a été tellement généreux que ça en devient absolument ridicule. À trois joueurs, il faut jouer 8 lieux, et à 4 joueurs 10 lieux, à choisir parmi… 15 lieux. Ce qui donne une belle variété de parties. Mais comme si ça ne suffisait pas, tous les lieux ont une face A et une face B, avec un fonctionnement différent, ce qui donne alors un nombre de combinaisons drôlement élevé. Et enfin, l’ordre dans lequel on met les salles à une incidence… Vous ne jouerez pas deux fois la même partie (en fait si probablement parce qu’il y a des setups conseillés pour les débutants, donc à chaque fois qu’un joueur découvre le jeu, c’est mieux de s’y tenir).

Infirmerie Face A Argent the Consortium

Face A L’infirmerie standard.

Infrimerie Face B Argent The consortium

Face B l’infirmerie B donne 4 en or au premier blessé… ce qui change le profil des tours, puisque chacun va vouloir attendre le plus possible avant d’ouvrir les hostilités.

 

N’était-il pas question d’ouvriers ?

Game with 3 players Argent the Consortium

Une partie à trois joueurs

Je dis ouvriers, mais je veux parler de mages. Des étudiants mages, des sortes d’Harry Potter. Oui, vous n’allez pas vous-même vous rendre à la tour d’astronomie, la chambre du conseil ou dans les caveaux de l’école, vous avez mieux à faire ! Par chance, vous avez une équipe de mages dévoués, qui croit en vous et va vous soutenir dans ces cinq jours intenses. C’est eux que vous allez envoyer dans les divers lieux pour y récupérer de l’or, des artefacts, des sorts, etc. Vous commencez une équipe de cinq mages et vous pourrez éventuellement en recruter deux de plus durant la partie. Nous sommes donc loin de la montée exponentielle assez habituelle de ce type de jeu. Personnellement j’apprécie beaucoup ce système : dès le premier tour, nous avons déjà de nombreuses actions disponibles et ça démarre fort.

Cependant, comme précisé, ce ne sont pas des ouvriers, mais des mages. Et même dans le cas d’étudiants peu dégourdis, ça fait de la ma gie ! Et ça, c’est quand même super classe. Leur couleur donne leur type, et pour reconnaître le possesseur d’un mage, il y a un ingénieux système de marqueur à placer dans le socle de la figurine.

 

Figurines en gros plan de Argent the consortium

Les jeunes stars

  • Pour se montrer agressif :

Les mages rouges (Sorcellerie) : Lorsqu’une place convoitée dans un lieu est prise… envoyez un mage rouge ! Il peut blesser un mage adverse pour prendre sa place. Donc non seulement vous avez désormais la place convoitée, mais en plus le mage adverse part à l’infirmerie, son possesseur gagne une petite compensation, mais ça ne vaut pas une « vraie » action sur un lieu. Le souci c’est que pour utiliser le pouvoir du mage rouge, il faut payer un point de mana, une ressource précieuse…

  • Pour se défendre :

Les mages verts (Magie naturelle) : des mages défensifs. Ils ne peuvent pas être blessés. D’aucune manière. Jamais. Ils sont donc à l’abri des mages rouges, mais pas seulement. Pas d’inquiétude, si vos adversaires ont tous des mages verts et les utilisent pour sécuriser les lieux importants, il y a d’autres manières de s’en débarrasser. Un simple sort de déplacement ou de bannissement, par exemple, règle le problème.

Les mages bleus (Divination) : c’est alors qu’arrivent les mages bleus, les autres mages défensifs. Ces derniers sont immunisés aux sorts. C’est très bien en fin de partie quand tout le monde en est bardé. Cependant ils ne sont pas insensibles aux effets des artefacts ou des mages rouges.

  • Pour économiser des actions :

Les mages violets (Études des plans) : si vous préférez faire beaucoup de choses très vite pour gêner les adversaires, optez pour ces demoiselles. À chaque tour, vous pouvez faire une action rapide et une action normale. Poser un ouvrier heu mage, c’est une action normale, lancer un sort aussi. Mais poser un mage violet, c’est une action rapide ! On peut donc par exemple poser deux mages en un tour.

Puis viennent les mages gris (Mysticisme). Les plus simples ou presque : après chaque lancement de sort, on a le droit de poser un mage gris gratuitement.

Enfin il y a des mages jaunes sans pouvoir… mais je ne vais pas m’attarder dessus.

Byron

En plus de ces deux mages gris obligatoires, Byron a opté pour 1 violette et deux rouges. Rien de défensif !

Au début de la partie, on choisit un personnage qui possède un petit pouvoir de départ, et qui nous impose deux mages d’une couleur. Par exemple vous jouez Byron Krane. Il possède un sort d’action rapide gratuit à lancer qui lui fait gagner deux manas, et il démarre avec deux mages gris imposés. Vous n’avez pas le droit à plus de deux mages d’une même couleur, donc pour compléter votre nombre de mages à cinq via une phase de draft, vous devez choisir parmi les autres couleurs : un rouge, un vert, un bleu, ou deux rouges et un bleu… ou ce que vous voulez. Peut-être allez-vous me dire que le jeu a l’air particulièrement agressif, qu’il est préférable de prendre des mages bleus et verts. Oui mais jouer vite (donc gagner des actions), c’est crucial aussi.

Structure d’un tour dans Argent

Chaque joueur fait une fait une action rapide et une action normale. Parmi les actions normales on peut :

  • poser un mage sur un lieu
  • utiliser un sort
  • utiliser un artefact
  • utiliser un supporter (un partisan)
  • prendre une carte « Bell Tower Offering »

 

Les cartes « Bell Tower Offering » offrent un petit bonus (exemple : place de premier joueur au prochain tour, ou du mana) et leur nombre est dépendant du nombre de joueur. Au moment où la dernière carte est prise, le tour s’arrête, même s’il vous n’avez pas posé tous vos mages, même si vous n’avez pas utilisé tous vos sorts ou artefacts. Ça paraît anodin, mais dès la partie première partie on se rend compte de toute l’ingéniosité du système. Vous pouvez avoir plein de combos, des sorts en pagailles, des objets terrifiants, 7 mages au lieu de 5, etc… Votre adversaire à la traîne qui fait peu d’actions chaque tour va pouvoir vite déclencher la fin du tour pour vous empêcher de tout jouer. Pire ! Il pourrait avoir pleins de mages violets et gris, s’être concentré sur des sorts d’actions rapides pour avoir justement comme stratégie de couper l’herbe sous le pied à tout le monde. Du coup, il y a une tension particulière que se développe autour de ces cartes, un compte à rebours contrôlé par tous les joueurs, une arme à double tranchant.

Une fois le tour fini, on récolte ces revenus dans les lieux et on récupère tous ces mages à l’infirmerie et on passe à la suite.

Bell Towers cards Argent

Les fameuses cartes à surveiller de près

Les points de victoire, ça se gagne sur les lieux ?

Cet article est déjà bien trop long, j’ai sûrement déjà perdu beaucoup d’entre vous, mais le système de points de victoire d’Argent the Consortium est tellement merveilleux qu’il mérite qu’on s’y attarde. On trouve une piste d’influence dans Argent, il existe de nombreux moyens d’avancer sur cette piste. Cette piste a plusieurs intérêts.

Le premier, c’est qu’à certains seuils atteints, on débloque des « badges de prestige ». Dans tous les lieux, il y a des emplacements prestige, premium, plus forts que tous les autres. Mais pour pouvoir récolter ce qu’ils offrent à la fin du tour quand on y a placé un mage, il faut utiliser un badge. Donc plusieurs badges = plusieurs emplacements premium utilisables.

L’autre intérêt, c’est que le premier joueur sur cette piste remportera la confiance d’un des votants de la fin de partie.

Les votants, vous n’aviez pas oublié ? Le consortium secret ? Il est composé de 12 membres, dont deux sont connus dès le début de la partie par tous les joueurs, et chaque joueur en connaît un troisième inconnu des autres. Quel intérêt ?

Chaque votant est sensible à une chose en particulier, et c’est ce qui orientera son vote. Un votant votera pour le plus riche, un autre pour celui qui a le plus de sorts, un autre encore pour celui qui a le plus de soutiens dans la branche sorcellerie, etc. Il en existe 18, donc tous ne seront pas là lors du vote. Soit vous y allez à l’aveuglette, vous collectez de tout dans l’espoir de convaincre le plus de votants sur un malentendu… Soit vous espérez gagner et il va falloir utiliser l’action « marker » (dans les lieux, les sorts etc) qui permet de regarder secrètement l’un des membres du consortium. Surtout que le jeu est fourbe : il y a toujours les votants « Le plus de points d’influence » et « Le plus de supporteurs/partisans », mais il peut aussi y avoir les votants pour « le second avec le plus de points d’influence » et « le second avec le plus de supporteurs/partisans », ce qui réduit grandement l’importance des deux premiers… Celui qui obtient la confiance du plus grand nombre de votants gagne la partie. Toutes les égalités sont tranchées par l’influence.

Consortium d'Argent

Les deux premiers votants sont connus de tous. Chaque marqueur de couleur indique que le joueur a fait le nécessaire pour connaître l’identité de ce votant, il peut à tout moment le consulter de nouveau.

Encore une fois, c’est une excellente trouvaille, c’est très prenant ! Faire le nécessaire durant la partie pour connaître un maximum de votants donne l’impression de faire des sacrifices, c’est des actions où on ne prend pas d’or, de mana, de la recherche… Mais connaître le consortium est un avantage clef pour éviter de partir dans les mauvaises directions.

Dans de nombreux jeux de gestion, la fin de la partie est un peu décevante, on sait souvent qui a gagné avant de faire les calculs, quand il y a des calculs à faire, c’est réglé en trente secondes et hop, on remballe. Ici on retrouve la fièvre des soirées électorales. On révèle les votants un par un, on voit les votes s’accumuler pour chaque joueur, on croise les doigts pour que les votants que nous ne connaissons pas soient ceux que l’on espère… C’est absorbant, stressant, et c’est une fin à la hauteur d’un jeu dans lequel on s’écharpe depuis deux ou trois heures.

 

Alors de quoi on n’a pas parlé ?

De tellement de choses. Des supporters que vous choisissez ouvertement et qui aident les autres à comprendre les votants que vous avez repéré avant eux dans le consortium, du « shadowing » qui permet de mettre un mage dans l’ombre d’un autre (ambiance très Mister Norrell and Jonathan Strange pour les connaisseurs), des sorts qui ont tous trois niveaux à débloquer, du fait qu’il existe 25 sorts, soit 75 effets différents, sans compter les 5 sorts légendaires, de l’archmage qui possède les pouvoirs de toutes les couleurs, du bannissement, et de pleins d’autres choses…

Some spells from Argent

Byron a recherché 3 sorts, et a débloqué le niveau 2 de deux d’entre eux. Certes, il n’a aucun mage défensif, mais Sanctification lui permet de tous les protéger pendant un round, le sort Haunt lui permet de réutiliser un mage blessé, et Kindle lui permet de « rafraîchir » Haunt pour le réutiliser.

Ça a l’air intimidant Argent.

Oui mais ça ne devrait pas. Dans la catégorie gros jeux de joueurs, il n’est pas si complexe que ça. Toutes les règles se comprennent vite et sont logiques. Le placement d’ouvriers, on sait tous comment ça fonctionne. Devoir payer du mana et « tapper » un sort pour l’utiliser, ça parle à tous les gros joueurs. Les sorts par exemple arrivent par trois sur la table, on les découvre au compte goutte et ils sont cohérents, logiques, entre leur nom et leurs effets et ce sur leurs trois niveaux. On prend donc le jeu en main facilement.

Là où on ne le voit pas venir, c’est dans sa violence. On est face à jeu de gestion et on sait que ça va piquer… Mais on imagine pas à quel point. Quand un joueur vous annonce qu’il ferme complètement l’accès au lieu dont vous aviez absolument besoin, quand vous finissez un tour avec deux actions au lieu de cinq parce que tous vos mages sont à l’infirmerie, quand le tour se termine alors que vous n’avez pas fait la moitié de ce que vous aviez prévu, alors vous prenez la pleine mesure d’Argent the Consortium, et après avoir essuyé vos larmes, vous vous promettez que la prochaine fois, c’est vos adversaires qui souffriront.

Ce qui nous amène à la conclusion : Argent the Consortium est un jeu excellent. Il imbrique de façon homogène de nombreuses mécaniques brillantes, l’ensemble donnant un jeu prenant comme un jeu à l’américaine et riche comme un jeu à l’allemande. On s’amuse de la première à la dernière seconde, et il y a tellement de choses à explorer, que l’on souhaite très vite remettre le couvert pour explorer toutes ses facettes, toutes les configurations, toutes les stratégies. Mais c’est jeu méchant. Pas méchant comme le peuvent l’être Manhattan Project ou Lancaster, on est encore un cran au dessus… Et tous les joueurs ne peuvent pas le supporter. On ne peut pas leur en vouloir : perdre une partie de 2h30 de réflexion et de gestion parce qu’on a été la cible privilégiée des autres joueurs, ça peut s’avérer frustrant.

À jouer absolument donc… Mais pas avec tout le monde !

 

Argent: the Consortium

Un jeu de Trey Chambers
Illustré par Jennifer Easley, Eunice Abigael Tiu
Edité par Level 99 Games
Pays d’origine : Etats-Unis
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2015
De 2 à 5 joueurs , Optimisé à 3 joueurs
A partir de 10 ans
Durée d’une partie entre 60 et 150 minutes

35 Commentaires

  1. Photo du profil de atom
    atom 14/09/2015
    Répondre

    Intrigant, avec des choix étonnant ( le coté manga). Je ne sais pas si c’est pour mon cercle de joueur (et tant mieux vu son prix) mais j’aurais bien aimé essayé et c’est pas le genre de jeu que l’on va trouver dans une association.

    Il a pleins de mécaniques bien pensées, l’idée des votes, les supporters ou le coté gestion avec de l’interaction, pleins pleins de choses intéressantes. Par contre c’est vrai que si tu perds parce que l’on s’est ligué contre toi sur un jeu de presque 3 h ça fait un peu mal.

  2. Photo du profil de morlockbob
    morlockbob 14/09/2015
    Répondre

    si si c ‘est quand même intimidant… et, effectivement, le point qui me fait tiquer est le même que celui d Atom « joué 3 h et perdre parcequ on s’acharne sur toi peut être rebutant »…

    Bon il semblerait que celui, pour l essayer il va falloir se lever de bonne heure….

  3. Photo du profil de M3th
    M3th 14/09/2015
    Répondre

    Merci pour l’article. Belle remontée d’infos sur un jeu méconnu pour ma part. J’aime bien l’éditeur aussi pour les mêmes raisons que toi, en revanche la qualité du matos cela donne quoi?

    Il donne bien envie..et dans mon groupe de joueurs il y  a toujours des personnes pour dire que niveau interaction la pose d’ouvriers c’est limité, voilà qui devrait les calmer!

    Comme tout le monde , où l’essayer désormais..

    • Photo du profil de reveur81
      reveur81 14/09/2015
      Répondre

      Le matos est de très bonne qualité. Le seul soucis, c’est la lisibilité des marqueurs sur les socles des figurines. Certains ont pris le temps de peindre les socles, c’est une excellente idée, c’est plus clair.

      Pour l’essayer : je suis proche de Grenoble :).

      • Photo du profil de ReiXou
        ReiXou 14/09/2015
        Répondre

        @reveur81 « Pour l’essayer : je suis proche de Grenoble :). »

        Moi z’aussi. On se connait ? (le pseudo, tout ça, je vois pas)

        • Photo du profil de reveur81
          reveur81 14/09/2015
          Répondre

          Non on ne se connait pas. Je me suis trouvé un groupe de joueurs réguliers depuis mon arrivée dans le coin, et je crois avoir déjà vu ton pseudo dans les emails d’invitation : « Jeuxdi » avec Seboss.

          • Photo du profil de ReiXou
            ReiXou 14/09/2015

            Yep, il y a bien une Seboss connexion. A l’occasion je me joindrai à vous.

  4. Photo du profil de ReiXou
    ReiXou 14/09/2015
    Répondre

    Il y a 1 semaine je n’en avais jamais entendu parler. Et là avec ta chronique + celle de Barnes (http://www.nohighscores.com/2015/09/10/cracked-lcd-argent-the-consortium-and-expansion-in-review/) je suis tout chose.

    • Photo du profil de reveur81
      reveur81 14/09/2015
      Répondre

      Chouette review, et chouette site ! Je note.

      Il a parfaitement raison sur l’aspect narratif, j’aurais du signaler que c’est un jeu où le thème est vraiment très présent pour de la pose d’ouvrier.

      Je ne partage tout à fait son analyse sur l’extension, il y a déjà bien trop à faire avec la boite de base. C’est typiquement le genre de jeu où l’extension ne se justifie pas… mais c’est question goût :).

      Quant à la licence Harry Potter… oui, le jeu aurait fait un carton. Parce qu’il est vraiment excellent. Il manque juste de visibilité (et d’une traduction).

  5. Photo du profil de thonywood
    thonywood 14/09/2015
    Répondre

    Oh que c’est bon tout ça. Dans notre groupe, on aime bien les jeux d’enflure. Je crois qu’il va nous faire de l’oeil celui-là. Merci pour ta présentation. Non, tu ne nous a pas perdu. J’ai bien pris le temps de lire l’article…Continue de la sorte, celà me va très bien. Très agréable à lire et à découvrir ton articles

  6. Photo du profil de TSR
    TSR 14/09/2015
    Répondre

    Arf, mon exemplaire est dans un container à destination de chez moi, probablement quelque part en mer de Chine !

    Merci pour le JP Reveur81, ça me donne douloureusement envie d’y jouer ! Bravo !

    • Photo du profil de reveur81
      reveur81 15/09/2015
      Répondre

      En mer de Chine ? 🙂 J’ai trouvé mon exemplaire chez un marchand strasbourgeois très connu…

  7. Photo du profil de Zuton
    Zuton 14/09/2015
    Répondre

    Bel article sur un jeu méconnu que je découvre à travers l’utilisation magique de ton clavier et ta souris ! Bravo !

    Après, le jeu semble trop agressif selon mes goûts alors que le thème et le matos sont plutôt attirants.

    J’ai bien aimé ta dernière phrase sincère et prévenante… le genre de jeu où une prise au sérieux trop excessive pourrait créer des embrouilles ludiques et un esprit de revanche exacerbé !

    • Photo du profil de reveur81
      reveur81 15/09/2015
      Répondre

      Merci !

      C’est exactement oui. Je me suis la remarque d’ailleurs que plus le jeu est ouvertement guerrier, comme Kemet, et moins les gens sont susceptibles lors de la partie :).

  8. Photo du profil de TSR
    TSR 04/10/2015
    Répondre

    ayé ayé ayé ayé je l’ai reçu, j’ai lu les règles, je suis tout emoustillé !

    Ce jeu a l’air d’une pure merveille. On va probablement y jouer cette semaine, je pense qu’il y a moyen qu’il cartonne chez mes amis Kubipousseurs à tendance psychopathe 🙂

    Merci pour la review !

  9. Photo du profil de TSR
    TSR 08/10/2015
    Répondre

    Ayé ayé ayé, j’ai joué à la bête !

    Bon alors, c’est de la balle atomique, c’est probablement mon jeu préféré cette année (so far). C’est loin d’être aussi compliqué que ça en a l’air et globalement ça fonctionne très bien. Il y a effectivement beaucoup de choses à tracker, mais dans l’ensemble le jeu s’adapte un peu au niveau des joueurs et dans notre première partie on a bien senti qu’il y avait pas mal de choses non maitrisées (pas au niveau des règles grâce à une excellente video How To Play, mais on a bien senti que d’un point de vue stratégie on avait tous des progrès à faire) mais on s’est très bien amusés.

    Par contre, vlà comment ça poutre ! C’est un jeu super aggressif, et si un joueur se retrouve la cible de plusieurs autres joueurs alors cela devient très compliqué pour lui. Bien sur, il y a des pouvoirs défensifs et des moyens de se protéger, mais quand même. Du coup, il y a quand même un petit risque de King Making dans ce jeu, surtout avec des conditions de victoire cachées. Pour autant, ce n’est pas quelque chose qui m’effraie avec mon groupe de jeu actuel, alors ça va n’être que du bonheur 🙂

  10. Photo du profil de M3th
    M3th 09/10/2015
    Répondre

    Bon un craquage de plus le jeu est sur ma table, je vais me faire les règles ce soir et test demain. Je ne vous remercie pas Ludovox 😉

  11. Photo du profil de M3th
    M3th 11/10/2015
    Répondre

    Bon retour de soirée avec test du jeu, et si finalement je remercie Ludovox. Surtout toi rêveur81…ce jeu est exceptionnel, terrible, complet, brutal et bizarrement subtil à la fois. Quelle claque mes aïeux.

    Enfin un jeu de placement, de gestion où l’interaction est omniprésente. Et lefinal avec la révélation des votes, un régal. Nous avons fait une partie à 3, qui a durée 3 h explication comprise ( ça c’est peut être le point négatif, mais personne n’a vu le temps passé), chaque joueur à été conquis. Brutal car effectivement il faut accepter de se prendre des coups, de perdre sa place et de ne pas forcément avoir l’action qu’il nous faudrait pour optimiser son plan de jeu. Mais derrière, le shadowing permet déjà d’atténuer cela. De plus les spells et les différentes cartes sont parfaitement équilibrés, une ligne directrice uniquement « bourrin » ‘e passera pas..et bannir, blesser ou déplacer un mage adverse se réfléchit vraiment sous peine de laisser la part belle à un un autre joueur.. Ou à un gros retour de bâton.

    Subtil car pour un jeu de placement ( et j’ai envie de dire enfin..) le meilleur choix n’est pas forcément la première ligne de production disponible : si je la prend je vais certainement être là cible pour ce tour, ne vaut il mieux pas que je prenne un ligne inférieure pour être sûr d’avoir ce que je désire ?

    Je ne parle même pas de la danse des mages et de leurs pouvoirs, quelle belle trouvaille…

    Enfin comme tu le souligne reveur81, la phase de vote finale c’est juste un moment ludique exceptionnel surtout quand tu as joué sur des votes sans les avoir tous vus, vraiment bien trouvé.

    Le tout servit par un matériel de qualité et des illustrations magnifiques ( surtout pour les cartes), permettant d’avoir un thème en parfaite adéquation avec le thème, même les mécaniques ne font pas calquées.

    Il y aurait encore beaucoup à dire, mais le mieux est de le tester par soi-même.

    Pour un jeu brutal et avec le risque se kingmaking, on finit à 4 votes chacuns , la vixtoire se jouera sur l’influence.

    Un des tous meilleurs jeux auxquels j’ai pu joué sur ces deux dernières années.

  12. Photo du profil de reveur81
    reveur81 19/10/2015
    Répondre

    Wow et rewoaw TSR etDamien. Un grand merci pour vos retours. J’avais raté vos messages (faudrait que je configure des notifications). Quand on écrit un article, c’était toujours pour faire partager un peu de bonheur que l’on a vécu… et d’apprendre que vous avez aussi adoré le jeu et passé un excellent moment avec, ça me fait vraiment plaisir !

     

  13. Photo du profil de M3th
    M3th 19/10/2015
    Répondre

    Tiens petite question qui me taraude après 4 parties: sur 3 parties c’est  le joueur ayant le personnage gris « mystique » et son pouvoir permettant de poser un mage en réaction à la prise de la dernière carte tower Bell qui a gagné.. Ok il a deux mages neutres au départ mais le merit badge pour démarrer c’est vraiment énorme… Alors coïncidence ou bien?  Et pour vous?

    • Photo du profil de reveur81
      reveur81 26/10/2015
      Répondre

      Je ne saurais pas encore me prononcer pour l’équilibre, je manque clairement de parties pour ça. D’autant qu’il y a un vrai aspect « bash the leader » qui a tendance à « rééquilibrer » très vite les joueurs qui auraient une certaine avance 🙂 .

      • Photo du profil de M3th
        M3th 26/10/2015
        Répondre

        Merci pr ta réponse. Effectivement 4paeties c’est pas assez pr généraliser. Bon j’ai reçu l extension ce week end. Avant de tenter des scénarios je suis bien tente par le module avec les mages oranges et les autres tower Bell..à voir je te ferais un retour si ça te tente.

  14. Photo du profil de fiaschi84
    fiaschi84 21/03/2016
    Répondre

    Salut,

    Une question concernant le niveau d’anglais.

    Quelle est la quantité de texte?

    Surtout au niveau des sort et autre (je ne parle pas des règle que je lirai moins)

    • Photo du profil de M3th
      M3th 21/03/2016
      Répondre

      Hello.

      Pour te répondre cest de l anglais accessible si tu as un minimum de base dans cette langue. Il y a des cartes avec 2/3 lignes à lire. Ca se fait bien.

      En revanche si tu es totalmeent hermétique à la langue de Shakespeare ca peut poser un problème.

      • Photo du profil de fiaschi84
        fiaschi84 21/03/2016
        Répondre

        Merci pour ta réponse.

        Après ces quelques mois, la hype c’est elle estompée, ou est ce vraiment un must have?

        • Photo du profil de reveur81
          reveur81 21/03/2016
          Répondre

          Je ne pense pas que l’on puisse parler de hype. C’est du très solide ce jeu, vraiment. Chez moi c’est un jeu qui s’inscrit dans la durée.

  15. Photo du profil de M3th
    M3th 21/03/2016
    Répondre

    Je dois encore y rejouer mercredi soir. Aucune partie ne se ressemble et je n’ai pas encore pu essayer les scénarios. Perso cest vraiment un must have pour moi mais c’est long et méchant.  A ne pas mettre entre toutes les mains.

  16. Photo du profil de M3th
    M3th 21/03/2016
    Répondre

    Je dirais 3h voir 4h pour la première partie

  17. Photo du profil de fiaschi84
    fiaschi84 21/03/2016
    Répondre

    Voila j’ai craqué.

    j’ai acheté battlecon et Argent.

    Je me tâte pour specter ops, Battle of Kemble, Nevermore et Lords of Xidit.
    Tragedy looper arrive bientôt.
    Space cadet me fait de l’œil pour cette été.

     

    En gros je ne sais pas si je dois remercier ou insulter les rédacteurs des just play :p

  18. Photo du profil de M3th
    M3th 21/03/2016
    Répondre

    Lol oui au départ je les insultais aussi. Maintenant je suis un psychopathe comme eux…dans l’achat de jeux et la volonté de jouer dès que possible. J’espère que tu apprecieras tes achats mais je pense que ca va etre le cas.

    Perso kemble jai bien apprécié cest plus profond que cela en a l’air.

    LoX si tu prevois de jouer avec des casual ou en famille. Attention 3 joueurs minimum.
    Tragédie looper aussi me fait de l oeil.

  19. Photo du profil de Wraith75
    Wraith75 31/08/2016
    Répondre

    J’y ai joué hier : trop bien !

    Alors oui, ça peut être très violent, mais faut pas trop provoquer non plus hein  😉

    Le décompte final est plein de suspense, mais lui aussi brutal, un des joueurs qui avait pourtant bien joué tout au long s’est retrouvé avec 0 votant pour lui.

    Mais globalement, un excellent jeu que j’essayerai aussi de me procurer.

  20. Photo du profil de Wraith75
    Wraith75 01/09/2016
    Répondre

    Ben merci pour l’article hein !

    Je connaissais déjà d’avant de nom, mais un récent intérêt pour les jeux de L99 m’a poussé à découvrir celui-ci, comme je savais qu’un de mes amis du club de jeux le possédait.
    J’ai essayé sur le champ de lui racheter, mais ça n’a pas marché  =)

Laisser un commentaire