Tower defense, vous avez dit Tower defense ?

Armez vos tours ! Renforcez vos tourelles ! Réparez, bâtissez ! Empêchez les hordes d’approcher par tous les moyens ! Voilà plus de deux ans maintenant que le tower defense se creuse une grosse tranchée dans les jeux de société d’Outre-Atlantique. Peu nombreux sont ceux qui passent la haute barrière de la traduction, mais nous pouvons quand même sentir quelques remous d’ici…

tower defense

Comment est né le tower defense ?

Tout d’abord, délimitons le périmètre. Un tower defense, c’est un jeu qui consiste à défendre un territoire contre des vagues incessantes d’ennemis. Voilà. C’est simple. 

Si on remonte à l’âge des cavernes, les précurseurs sont très probablement les jeux vidéo d’arcade des années 80, du genre, je vous le donne en mille, « Space Invader ». Et oui, le bas de l’écran était votre base, et les vaisseaux déferlaient sur vous inlassablement. Le tout consistait juste à être rapide !

Ceci dit, c’est « Missile Command » qui a commencé à ajouter vraiment de la stratégie dans la recette, avec par exemple plusieurs chemins d’attaque définis entre chaque vague. À partir de là, le tower defense n’a fait que se développer, se populariser, se peaufiner.

rampart tower defense

« Rampart » en 90 a marqué son temps, avec ses phases de construction, défense & réparation, autant d’éléments de gameplay restés depuis comme des piliers inflexibles du genre. 

Au tournant des années 2000,« StarCraft » puis « WarCraft III » se sont imposés comme des nouvelles références en la matière. Ce dernier offrait un éditeur de niveaux très élaboré laissant aux joueurs la liberté de constituer leurs propres cartes customs. Ce mode de jeu permettant de pratiquer ses propres tower defense a connu un succès phénoménal, et a participé activement à la démocratisation du genre. Il reste aujourd’hui un des jeux vidéo les plus célèbres dans le monde.  

En 2007, le tower defense est devenu un véritable phénomène grâce aux jeux Flash disponibles sur smartphones. Tous ces gens qui font semblant d’envoyer des sms dans le métro… Ils construisent des tours en fait !

kingdom rush

L’un des cartons actuels côté jeux flash

Depuis 2010, les améliorations informatiques permettent de proposer des jeux en 3D aux possibilités renouvelées, certains s’amusent même à retourner le principe : dans « Anomaly Warzone Earth » vous devez attaquer une base protégée par de nombreux défenseurs…

Mais côté j2s, que s’est-il passé ?

Avons-nous attendu 2017 pour commencer à se pencher sur la question ? Que nenni !

 

munchkin panic

 

Notons qu’en 2009 avait déjà eu lieu une double excursion plus que remarquable avec Castle Panic et Stronghold. Des jolis succès qui ont d’ailleurs connu des ré-éditions récentes, forcément, devant l’attrait renouvelé du genre…

dark tower materiel

 

Ceci dit, et c’est encore plus remarquable, le plus ancien de tous date peut-être de 81 avec Dark Tower dont la mécanique reposait sur un petit ordinateur caché dans la tour en plastique, gérant les divers aspects du jeu. Oui, oui, j’ai bien dit en 81. Une innovation sans commune mesure à l’époque et l’un des premiers jeux hybrides ! D’ailleurs, l’an dernier, certains passionnés américains avaient l’air de vouloir le remettre au goût du jour et travailler sur une application iOS…

ghostStories

 

Ce métissage n’a rien de si surprenant puisque les tower defense doivent modéliser un concept originaire du jeu vidéo. Mais ce n’est pas forcément une mince affaire. En effet, faire « poper » inlassablement et déplacer des monstres se conçoit facilement par ordinateur. Sur un plateau, cela nécessite des manipulations venant des joueurs. Comment retranscrire le sentiment de pression permanente sans alourdir le gameplay ? Ghost Stories (en 2008) avait quelque part déjà trouvé des solutions assez sensationnelles à cette question.

Mage Tower A Tower Defense Card Game

Jeu de tower defense version deckbuilding (2013)

 

Autour de 2013, de nombreuses tentatives firent doucettement progresser la popularisation du genre sur les tables, mais on ne retiendra rien qui ne soit vraiment entré dans les annales (Justice League Axis of Villains, Mage Tower, Goblins vs Zombies, Carnival Zombie, Dragon Valley…).

C’est Orcs orcs Orcs, en 2014, un jeu familial+ génétiquement proche de Castle Panic, qui a peut-être ouvert définitivement les vannes (il avait l’objet d’une petite Pause de midi chez nous d’ailleurs).
En effet, l’année suivante, les joueurs ont dû faire face à une belle déferlante : le KS de Orcs Must Die ! XenoShyft, Tiny Epic Defenders, Sylvion, Portal of Morth, B Sieged et le jeu über-minimaliste de Léandre Proust sobrement nommé « Tower Defense » constitué d’une seule carte…

modele-sylvion-article

Tout ne se vaut pas, quoi qu’il en soit, telle une vague de peaux vertes tentant de forcer les murailles de nos tablées de jeux, les tower defense se sont démultipliés, et n’ont manifestement pas encore dit leur dernier mot.

Mixant les modes compétitifs et/ou coopératifs, le genre admet une nature suffisamment élastique pour convenir à divers publics et configurations (mode solo, équipe, cible familial, amateurs, etc). D’ailleurs, toutes sortes de thématiques peuvent être accolés sur cette base mécanique (il suffit pour s’en convaincre de regarder tout ce qu’on peut dénicher dans les jeux vidéo : ambiances med-fan, futuristes, ou ceux mettant en scène des animaux, etc) même si l’orc reste encore souvent le dénominateur commun depuis Warcraft. 

article-ks-la-selection-naturelle-ludovox-projets-participatifs 

Comme on le constate via nos dernières chroniques de Sélection Naturelle, le phénomène devient extrêmement courant sur les plateformes participatives. Et même les ptits français s’y mettent ! Age of Towers qui tournait déjà sur les tables des zones proto des divers salons il y a plus de deux ans, a lancé hier sa propre campagne avec les Cochons de l’Enfer (Devil Pig). Soit dit en passant, s’il y a bien une vidéo de KS à voir en ce moment, c’est peut-être bien celle-là. Craquage !! Je n’en dis pas plus. 

Bref, tout cet édito pour dire : @Fredo, il faudrait que tu ajoutes le tag « tower defense » sur nos fiches de jeux, je crois que maintenant c’est bel et bien devenu un genre en soi ! 

                                                                                                             —

Au passage, je profite de ce petit passage dans les coulisses du site pour vous annoncer que nous travaillons tous activement sur le tipeee. Vu les problèmes d’aujourd’hui avec notre hébergeur, il est plus que temps… Nous pensons pouvoir lancer les hostilités le 01 février. On espère que ça vous plaira !

 

 

 

4 Commentaires

  1. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 26/01/2017
    Répondre

    il va etre difficile de trier le bon grain de l’ivraie vu le nombre de sorties attendues dans le style ! bon édito.

  2. Photo du profil de eolean
    eolean 26/01/2017
    Répondre

    Je garde un très bon souvenir de « portal of morth » avec un côté jdr d’un perso qui prend de l’xp, etc… Il est pas mal du tout 🙂 Age of towers à l’air très sympa aussi, à  voir !

  3. Thierry ‘kipik’ Trégaro 26/01/2017
    Répondre

    Un peu de mal à mettre Carnival Zombie dans le tower defense, quand même (et dans une moindre mesure Xenoshyft même si lui, en effet, en reprend pas mal d’éléments). Ou à le considérer comme pas rentré dans les annales. Je ne dois pas être le seul à désespérer de voir sa v2 arriver sur KS, avec ou sans figurines. De la défense de barricades, à la limite 😉

    Et dans les rééditions de Castle Panic (qui a été édité sans discontinuer depuis le début, avec même de nombreuses extensions chaudement recommandées vu que le jeu de base est trop simple), on peut citer Star Trek Panic qui est vraiment bien foutu. Même pour les non-trekkies, l’ambiance est au rendez-vous.

  4. Yann Le Barze 27/01/2017
    Répondre

    Le 1er février ! noté !

     

Laisser un commentaire