SOLO IS BEAUTIFUL #1 [Vendredi – Caverne contre Caverne – Palm Island]

L‘été est dernière nous, le soleil darde de ses derniers rayons la riante campagne qui se prépare à s’endormir pour l’hiver… et j’ai envie de jouer !! Mais je suis seul ! Let’s play solo baby!

Quoi !? Jouer à un jeu en solo ça ne vous choque plus ? C’est que l’idée a du faire son chemin.

Fini le joueur qu’on regarde bizarrement parce qu’il avoue à demi-mot se faire un petit Agricola dans son coin un dimanche après-midi. Maintenant, on bombe le torse et on bat le pavé avec fière allure, le regard pétillant et tel un Julien Sorel, l’envie de croquer le monde ! Le joueur solo s’affirme et se décomplexe (ou pas).

Tous les arguments sont bons pour s’adonner à notre passe-temps favori en solo :

  • Madame ou Monsieur ne veut pas jouer avec nous, qu’à cela ne tienne !
  • Pas envie de me mettre devant un écran de PC, de console ou de smartphone, mais envie de jouer quand même ; 
  • Nos joueurs habituels ne sont pas dispo là, maintenant, tout de suite… et alors ? 
  • On se familiarise avec les règles de façon sympathique avant de proposer le jeu en multi-joueurs…
  • Personne nous met la pression et on prend le temps qu’on veut :p
  • On n’a pas de temps mort à attendre que le/les autres joueurs réfléchissent !

 

Bon ok le constat réalisé par Mr Zuton il y a deux ans reste sensiblement le même (son article est ici). Les auteurs et éditeurs n’ont pas tous le réflexe de proposer un mode solo à leur création, mais ça se démocratise beaucoup. C’est un mode de jeu minoritaire qui fait parfois l’objet d’un bricolage de dernière minute par l’auteur d’un KS lorsque le « stretch goal » est atteint… mais pas que ! L’offre s’étoffe, ce qui est une bonne nouvelle et on sera là pour en parler régulièrement.

L’objectif de cette nouvelle rubrique est de faire le point sur l’offre solo de façon plus détaillée qu’un simple inventaire à la Prévert.
Trois jeux testés par épisode, mais uniquement sur leur aspect Solo.

Des nouveautés, des classiques, de quoi donner quelques idées aux nouveaux joueurs un peu désorientés ou rappeler des (bons?) souvenirs aux joueurs avertis… allez GO GO GO !

 

 vendredi boite a plat

 

Commençons par un classique du jeu solo :

VENDREDI  

  • Auteur : Mr Friedmann Friese
  • Type : 1 joueur exclusivement
  • Sortie : 2011
  • Installation/rangement : 3 minutes
  • Durée de partie : 25-30 minutes
  • En résumé : Pour débuter dans le deck-building et le jeu solo, cartes

 

Vendredi est un jeu du bonhomme aux cheveux verts : Mr Friedmann Friese, le papa de Megawatt, Fabulosa Fructus et de tous ces jeux à boîte verte où il y a des « F » dans le titre.

Le principe de ce jeu 100% solo est d’aider ce pauvre Robinson à survivre sur une île ultra hostile, en le renforçant, en lui apprenant de nouvelles techniques afin qu’il devienne suffisamment résistant et badass pour combattre de vilains pirates et s’échapper de son enfer paradisiaque.

Concrètement le jeu est un deck-building : On commence avec un paquet de cartes (faibles) qu’on va améliorer en remportant des combats contre le paquet Ennemi.

Chaque épreuve est un test plus ou moins difficile à réaliser avec un nombre de cartes à piocher défini par la carte Danger affrontée. La difficulté du jeu est constante et croissante : À chaque fois que le paquet Danger est vide, la difficulté des tests augmente (3 phases successives avant le combat final contre les pirates) rendant chaque décision plus tendue.

pic1593896

Source : BGG

 

Le jeu est donc une succession de combats. Soit on remporte l’épreuve et on gagne la carte qui améliorera notre paquet, soit on perd et c’est les points de vie qui dégringolent.
La contre-partie de cette cuisante défaite est de se débarrasser de cartes faibles ou négatives. Et c’est là toute la double subtilité du jeu : Savoir perdre des combats pour nettoyer son paquet de cartes encombrantes, mais pas trop pour ne pas mourir, ni le vider trop vite (sinon on « gagne » des carte Vieillissement pas sympa du tout)… Autant de choix cornéliens en perspective.

Vous l’aurez compris, Vendredi est un jeu exigeant (méchant ?) avec une belle courbe d’apprentissage : Les premières parties seront consacrées à la découverte de la mécanique de jeu et les morts de Robinson vont s’enchaîner. Mais sans se décourager, on comprend les associations de cartes qui fonctionnent bien, quand il est plus judicieux de perdre un combat… Parfois la pioche peut paraître frustrante tant le jeu est vicieux, mais même si la fin est prématurée, on réinitialise le jeu en 30 secondes pour retenter l’aventure. En plus Mr Friese a pensé à plusieurs niveaux de difficulté pour les survivants chevronnés possédés par l’âme de Teheiura et Moundir !

Prévoyez un peu de place, les derniers combats demandent de poser entre 10 et 20 cartes sur la table.

Dans la colonne des bémols, citons cette sensation de répétition : Au bout de 10-15 de parties, on peut avoir l’impression de jouer de la même façon…
Malgré tout Vendredi reste un bon jeu de deck-building opportuniste, un peu vache mais subtil.
C’est une valeur sûre du jeu solo qui tient dans une petite boîte et dont on refait une partie de temps en temps parce qu’on aime voir galérer ce pauvre Robinson et parce que le challenge est bien présent !

 

caverna cave vs cave funforge

 

CAVERNA – Caverne contre Caverne

  • Auteur : Uwe Rosenberg
  • Type : 2 joueurs + règle solo incluse
  • Sortie : 2017
  • Installation/rangement : 1 minute chacun
  • Durée de partie : 30 min
  • En résumé : Gestion de ressources, tuiles, course aux points

 

Caverna – Caverne contre Caverne est la version deux joueurs de son illustre grand frère Caverna sorti en 2013. Même principe que pour Agricola ou Le Havre : On a un jeu original dont la réputation n’est plus à faire, qui peut se jouer de 2 à 5 joueurs mais si on peut en faire une version duel histoire de vendre des boîtes en plus raccourcir la durée des parties, pourquoi s’en priver ?

Les règles du solo tiennent en 10 lignes dont deux changements vis-à-vis du jeu de base (voir l’article ici).

Le jeu est une course aux points de victoire en mode casse-tête, donc pas d’adversaire virtuel à gérer, du coup les tours s’enchaînent. Mais attention, 7 tours c’est rapide, et on se creuse un peu la tête à optimiser ses actions pour faire un joli score.

pic3733984

Source : BGG

Concernant la durée, le jeu s’installe en une minute pour une durée de 30 minutes et il faut une minute de rangement, parfait.

Caverna – Caverne contre caverne est un jeu sympathique à deux joueurs et dont le mode solo est également agréable (cool ça fait un jeu deux-en-un !). Mais les 24 tuiles « pièces » sont quasiment toutes révélées à chaque parties et cela pèse sur la rejouabilité des parties. Ce qui fait qu’on ne se lasse pas dès la seconde partie c’est le fait que les actions et ces tuiles n’arrivent pas dans le même ordre, ce qui implique d’avoir une bonne lecture du plateau et de réajuster sa stratégie…
Cela dit, ne vous y trompez pas, en solo, au bout de 5-6 parties, on tourne un peu en rond. On le ressortira de temps en temps pour battre son score et parce que ça reste un jeu bien huilé, avec un matériel agréable et parce qu’il s’installe vite.

Mais pas de panique, pour renouveler l’intérêt, tonton Rosenberg ne nous a pas oublié et l’extension Era II – Iron Age est sortie pour Essen 2018 en VO et la VF suivra. Il est malin ce tonton.

 palm-island-box-art

 

PALM ISLAND

  • Auteur : Jon Mietling
  • Type : 1-2 joueurs en Coopération ou Compétition
  • Sortie : 2018 (Kickstarter)
  • Installation : 30 secondes
  • Durée : 20 minutes
  • En résumé : Rapidité, petit jeu de cartes, pas besoin de table, course aux points, succès à débloquer.

 

Je vous prie d’avance de m’excuser, je m’apprête à parler d’un jeu qui n’est pas disponible ni en boutiques (en ligne ou physique), ni (à l’heure où j’écris ces lignes) sur le site de l’éditeur Dragon Portal. En effet, on va parler d’un jeu Kickstarter. Pour ceux qui ne connaissent pas il s’agit d’une plateforme de financement participatif où des jeux de société sont vendus sur plans (ou plutôt sur règles) en attendant d’être financés puis livrés aux heureux contributeurs 6 mois à un an après la fin de la collecte.

Palm Island est un kickstarter financé dont la livraison est actuellement en cours.

Mais pourquoi j’en parle si on ne peut pas se le procurer facilement ? Ben parce qu’il est bien et parce que j’ai envie d’en parler non mais ! Imaginez un jeu où on n’a pas besoin de table, ni de tablette de train pour jouer, rien, juste nos petits doigts boudinés pour manipuler des cartes. Voilà c’est Palm Island.

Le joueur est un chef de village sur une petite île paradisiaque et l’objectif est de la faire prospérer en améliorant la pêche, en construisant des temples…

Il a pour cela un paquet de 17 cartes recto-verso dans la main qu’il va faire défiler dans l’ordre de la pioche. On choisit parmi les deux premières cartes celle qui va être activée ce tour-ci et en fonction des informations contenues sur la carte, réaliser des manipulations : Incliner une carte ressource à 90 degrés pour la stocker, redresser des ressources précédemment stockées pour améliorer une carte en la faisant pivoter à 180 degrés ou la retourner (le recto devient le verso) pour gagner plus de ressources ou des points de victoire…

Une fois utilisée la carte est défaussée à l’arrière du paquet. Le joueur rechoisit la carte active parmi les deux premières et ainsi de suite jusqu’à avoir fait tourner les 16 cartes et arriver à la carte compte tour, qui, à chaque fois qu’elle devient la première carte du paquet, est retournée sur le chiffre du tour suivant… et on débute un nouveau tour… Et ainsi de suite, jusqu’à la fin du 8ème tour où on compte les points.

 

pic4016882

Source : BGG

 

L’objectif du jeu est donc de faire un maximum de points de victoire et comme dans pas mal de jeux on n’a pas le temps de tout faire donc des choix s’imposent. On joue avec 17 cartes ça peut paraître restreint mais pas du tout, chacune a son utilité et on enchaîne les 10-15 parties juste avec le jeu de base avant de commencer à s’attaquer aux exploits à débloquer.
Oui, comme sur Steam il y a des succès (« Feats » dans le jeu) à débloquer sous certaines conditions de points de victoire ou d’améliorations de bâtiments et ça donne accès à des petits avantages.
Du coup peu de cartes ça veut aussi dire un temps d’installation qui se compte en secondes, idem pour réinitialiser et refaire une partie, c’est quasiment instantané.

Autres atouts, les jolies illustrations façon Polynésie/Vaiana de Disney qui ne gâchent rien. De plus, le jeu peut se jouer seul ou à deux avec un second paquet (fourni) dans la boîte. On aura alors le choix de jouer en version coopérative pour lutter contre une des catastrophes choisie en début de partie (Ouragan, Tempête, Famine, Cyril Hanouna…) ou dans un des deux modes Compétitifs proposés : Acheter des avant-postes pour faire plus de points de victoire que le copain, ou partir de la même configuration de départ pour les deux joueurs mais façon blitzkrieg où le premier à terminer son tour aura la primeur de l’achat de ces mêmes cartes avant-postes. Mais pour aller vite, il faut quand même connaître un minimum le principe, c’est donc une configuration plutôt destinée aux joueurs maîtrisant le jeu.

palm2

Source : BGG

 

À cela s’ajoutent des cartes villageois qu’on peut décider d’incorporer pour nous aider… bref, on a de quoi s’amuser et varier les plaisirs.

Sinon, dans la colonne des bémols, on notera la manipulation des cartes qui demande un peu de dextérité pour ne pas les faire glisser ou conserver l’ordre des cartes de son paquet.

Pour moi Palm Island reste « la » bonne petite surprise de la rentrée. Ce jeu est une sorte de Gameboy du jeu de société : Tu as 15 minutes de transport, dans la salle d’attente chez le médecin, ou tu ne veux pas dormir de suite, tu sors ton paquet de Palm Island. Et justement, comble du patachon, on peut y jouer au lit (testé et approuvé).

Je ne m’étonnerai pas qu’il soit un jour adapté en version digitale tant il fait penser à ces petits jeux addictifs sur mobile.

Si vous avez l’occasion de le tester, go go go !

 

Voilà amis solistes, le premier épisode s’achève, nous attendons vos commentaires et suggestions, à très vite pour la suite !

 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

 

29 Commentaires

  1. morlockbob il y a 5 jours
    Répondre

    C’est bien cette nouvelle rubrique… A bientôt. Vite

    • Keltys il y a 5 jours
      Répondre

      On y travaille 🙂

  2. Photo du profil de Mahg
    Mahg il y a 5 jours
    Répondre

    Très sympa cette nouvelle rubrique, dans la continuité de celle de Morlock Bob! Merci à toi.

    J’y ai jamais joué perso, mais j’entends toujours parler de Mage Knight comme référence du jeu solo, je m’attendais à le voir apparaitre en lisant l’article, mais peut-être le réserves-tu pour un prochain numéro.

     Sinon, dans la catégorie je raconte ma vie, ça fait depuis Mars que j’ai  7th Continent toujours emballé, impossible de trouver quelqu’un de motivé(e) par une partie de 12h :s Donc je songe fortement à m’y coller un jour en solitaire.
    Mais j’avoue ne pas avoir la fibre solo, pour une activité dite « de société ».

  3. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette il y a 5 jours
    Répondre

    Welcome on board Keltys!!

    • Keltys il y a 5 jours
      Répondre

      thank you milady 🙂 Le cocktail de bienvenu est délicieux et j’ai bien reçu le collier de fleurs, Aloa!

      • Photo du profil de fouilloux
        fouilloux il y a 5 jours
        Répondre

        Kewa???? Les autres vous avez eu ça en arrivant?

        • Photo du profil de Shanouillette
          Shanouillette il y a 5 jours
          Répondre

          Ouais on s’est dit que le collier de fleurs ne serait pas hy-per assorti à tes oreilles de panda..!

          • Photo du profil de fouilloux
            fouilloux il y a 5 jours

            Ok pour le collier, mais le cocktail!!!!

  4. Keltys il y a 5 jours
    Répondre

    Oui en effet, au-delà du titre, il y a une continuité avec le travail de Molockbob.
    Merci pour les suggestions, je parlerai prochainement de Mage Knight et du 7ème Continent sur leur aspect solo. Peut-être plus facilement du 7ème continent, parce que j’ai la boîte à 1 mètre de moi en écrivant la réponse à ton commentaire! D’ailleurs j’ai du recevoir le mien en même temps que toi et j’attend la seconde vague de livraison pour les extensions.
    Quant à Mage Knight, je vais utiliser le joker « appel à un ami », histoire d’abuser une fois de plus de sa générosité hein Atom!? 
    Jettes un œil sur les prochaines chroniques !

  5. Photo du profil de fouilloux
    fouilloux il y a 5 jours
    Répondre

    Si tu veux un truc sur le SdA JCE en solo, je connais un mec qui peut t’aider peut être 🙂

  6. Photo du profil de Tasmat
    Tasmat il y a 5 jours
    Répondre

    Ouiiiii ! On veut des « Is beautiful » partout (surtout y’a trop moyen de faire un solo small is beautiful ! ).

    Dans les mini : Mint Works, Mint Delivery

    Dans les moyens : Négociateur prise d’otages
    Dans les grands : Terraforming (très sympa), Robinson Crusoé

    • Photo du profil de Mahg
      Mahg il y a 5 jours
      Répondre

      Je songe à une rubrique « Tartiflette is beautiful », dans laquelle il serait exclusivement objet de l’activité ludique autour du savoureux thème au fromage fondu. Bon, il n’y aurait peut-être pas beaucoup de numéros à paraitre, mais Ludovox pourrait se targuer d’être le premier site d’information ludique à faire la lumière sur un monde insoupçonné, et pourtant si beautiful, de l’univers du jeu.

  7. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple il y a 5 jours
    Répondre

    Vendredi fait partie avec Onirim et superhot des 3 seuls solo petit format que j’adore pour leur challenge et la rapidite de les sortir…

    En gros, y a tellement de choix maintenant… CF mon podcast avec les chiffres de sorties solo qui explosent.

    http://ludovox.fr/lugeek-news-83-cette-semaine-en-5-minutes-30102018/

    https://boardgamegeek.com/blogpost/81883/shifts-player-count-over-time

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette il y a 5 jours
      Répondre

      Yeap, c’est devenu « le » mode incontournable, les chiffres sont clairs.

    • Keltys il y a 4 jours
      Répondre

      On a les mêmes sources 🙂 C’est clair que ça explose, pour le meilleur et le pire.

  8. Photo du profil de Megapol
    Megapol il y a 5 jours
    Répondre

    Merci pour l’article, j’adore le solo, de temps en temps bien sûr !

    Du coup, comme tout le monde fait des suggestions, je m’y mets !

    D’abord j’adore Vendredi que j’ai acheté tout récemment car je voyage et je cherchais du petit pour la valise.

    Mais j’ai également acheté One Deck Dungeon. Tout à fait différent et avec un peu de hasard quand même.

    Dans les gros jeux, Terres d’Arle marche très bien (course aux points) et j’ai hyper hâte de tester Anachrony acquis récemment, à la fois en multi et en solo (qui semble être très bon aussi d’après les commentaires.

    Mais ces deux-là ne sont pas pour ma valise…

    • Keltys il y a 4 jours
      Répondre

      Oui, sinon c’est plus une valise mais un conteneur qu’il te faut !

  9. Photo du profil de Zuton
    Zuton il y a 4 jours
    Répondre

    Encore une « beautiful chronique » que je vais suivre de près sur le Vox !

    L’offre en jeux solo et les variantes solitaires des jeux multi-joueurs ont effectivement explosé depuis 2 ans !

  10. fa il y a 4 jours
    Répondre

    Bravo pour cette rubrique..

  11. snaketc il y a 4 jours
    Répondre

    Bon article, j’ai découvert palm island avec La société des Jeux  et j’ai adoré la simplicité / efficacité du game play. Vivement de le voir arriver en boutique (pixie game ?).

  12. Christophe Dziedzic il y a 4 jours
    Répondre

    Excellents choix ! Ce sont effectivement trois excellents jeux solo !

    Bravo pour cet article 🙂

  13. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette il y a 4 jours
    Répondre

    Merci pour vos retours !

  14. Machiavel il y a 1 jour
    Répondre

    Super chronique. Je vais me pencher sur Vendredi qui a l’air assez sympa.

    Sinon Par Odin pourrait faire partie de la chronique. Excellent petit jeu solo à découvrir.

    • Photo du profil de keltys
      keltys il y a 21 heures
      Répondre

      Tentes Vendredi pour son prix, c’est quasiment un indispensable.

      Concernant Par Odin c’est une bonne double question : Est-ce qu’on peut considérer un casse-tête, ou des jeux de la gamme Smart Games comme des jeux solo? Perso, je ne crois pas. Mais à priori peut-être, vu que le prix du jeu solo décerné par le groupement des boutiques ludiques a été décerné à Alerte! Astéroïdes qui est un pur casse-tête (https://boutiques-ludiques.fr/prix-des-boutiques-ludiques-2018/). Donc le débat mérite d’être ouvert.

      Sinon, en revenant à ta suggestion, Par Odin sera traité, soit par Molokbob soit par Moi, wait and see.

      • Photo du profil de morlockbob
        morlockbob il y a 21 heures
        Répondre

        ahaha j ai glissé par Odin dans le small 11…sans m’étendre car il n’ y a pas grand chose a en dire, j »ai du mal a le considérer comme un jeu. La comparaison avec la gamme smart games est très juste.

  15. zango il y a 23 heures
    Répondre

    Hey !!!!  bon on joue quand à un jeu solo ??? ^^

    Peut être vas tu me convaincre de jouer en solo … j’ai envie d’essayer mais je ne m’y suis jamais réellement lancé.

    Penses tu faire une chronique sur le mode solo d’Orléans ?

    Peut être à Vendredi …. ou la vie sauvage

    • Photo du profil de keltys
      keltys il y a 21 heures
      Répondre

      Salut Mister Zango ! 🙂 Ben c’est un peu compliqué de le chroniquer vu que je n’ai pas le jeu et que l’extension Invasion qui est nécessaire pour jouer en coop et en solo n’est plus éditée.

      Par contre, si tu l’as je te l’emprunterai bien!

      • zango il y a 9 heures
        Répondre

        Je te le prête sans soucis, j’ai la totale !!!!! J’irai lire l’article qu’il y a déjà.

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette il y a 10 heures
      Répondre

      Pour info nous avons un article « Orléans le jeu qui peut se la jouer solo » écrit y a deux ans par monsieur Zuton. 🙂

Laisser un commentaire