ORIGINS GAME FAIR – quoi de neuf ? Des awards, et surtout des jeux (Mogul, Fuse, Dead Man’s Draw, Salvation Road…)

Du 3 au 7 juin là-bas dans l’Ohio, s’est tenue une grosse convention de gamers nommée Origins Game Fair (avant 2007, c’était l’Origins International Game Expo) et si ça vous parle pas, dites-vous que cette rencontre annuelle ludique existe depuis 1975 aux Etats-Unis, alors respect. Bien sûr, comme beaucoup d’autres événements du même tonneau, Origins décerne son petit prix en or massif, les Origins Awards présentés par l’Academy of Adventure Gaming Arts and Design, rien que ça.

Origins_Awards_Winnerseal300-300x300

Pour info, cette année, le meilleur jeu de plateau s’appelle Sheriff of Nottingham (et il arrive en français chez Iello pour la rentrée ! Nous vous présentions ce joli jeu de bluff ici à la Gencon et aussi dans cette news), le meilleur jeu de cartes c’est Splendor (ha tiens, ça vous dit quelque chose ça ? Les Space Cowboys raflent tellement de prix avec Splendor outre Atlantique qu’on arrive plus à suivre ! Test & Just played et plus encore sur la fiche).

Côté meilleur jeu enfant, nous retrouvons l’excellent Le lièvre et la tortue de Gary Kim (voir notre pause de midi ou le Just played !), tandis que le meilleur de jeu de plateau historique s’avère être Heroes of Normandie (dont Merlin vous parlait dans son podcast). Enfin, le best jeu de figurines « historique » se nomme Sails of glory, le jeu de bataille navale reprenant le système de X-Wing et Wings of Glory. Et pour retrouver tous les nominés et tous les winners, ça se passe sur le site officiel

 

Bon, les prix c’est bien gentil mais quels jeux ont été joués, présentés, découverts là-bas ? Faisons un petit tour !

► pic2494581_mdWhat ? Un jeu Firefly, encore un ! ? Et oui, aux States, c’est un peu comme les jeux Star Trek, ça court les rues et personne ne semble s’en lasser ! Faut dire Firefly fait partie de ces séries trop courtes, et les jeux permettent de faire durer le plaisir…

Ici, dans Shiny dice de Upper Deck Entertainment nous sommes dans du bon vieux stop-ou-encore. Vous aurez 15 dés à lancer, symbolisant les héros, les passagers du vaisseau et les bad-guys (Badger, la vilaine Saffron, et l’abomifreux Niska) et chaque dé possède sa capacité spéciale.

À vous de les utiliser pour défaire vos ennemis et récupérer ce qui vous aura été volé. Mais si vous êtes trop gourmand, vous risquez bien de tout perdre… Pour en savoir plus, c’est par là : Firefly Shiny dice.   

 

► Salvation RoadSalvation Road -177_md est un jeu qui est en train d’être kickstarté – édité par Van Ryder Games.

Survival spirit. 

Le contexte ? Une bande de héros est retranchée derrière un composé hétéroclite de barricades protégeant un groupe de jeunes, de moins jeunes, et de blessés : les survivants. 

Le désert autour d’eux est jonché de bâtiments brisés et grouille de bandits armés. Les survivants font de leur mieux pour garder les Maraudeurs à l’écart du groupe, mais la vie est dure ici !

Loin de là se trouverait une colonie nommée Salut, pleine de nourriture et d’eau… Vous prévoyez donc de partir. Mais il faudra protéger les faibles et survivre aux attaques et aux dures conditions du voyage.

Chaque joueur joue deux perso, un héros et un survivant, les deux sont bien utiles mais vous devrez faire avec les limites du survivant et exploiter les atouts du héros pour survivre… Vous pensez à Dead of winter ? Oui, sauf qu’ici, on est dans du coopératif pur. 

La fiche de jeu  

Fuse est un jeu tout speed, chronométré façon Escape, signé Kane Klenko.

Vous avez 10 minutes pour désamorcer toutes les bombes que des scélérats ont planqué sur votre vaisseau. Là encore, on est dans du coopératif. Tous ensemble tous ensemble hey ! Il faudra neutraliser la menace, sachant que chaque bombe est représentée par une carte et nécessite une certaine combinaison de dés afin d’être désamorcée. Vous lancerez les dés et devrez vous les répartir entre vous, pas de jaloux : un chacun. La tache est simple, il faut maximiser le potentiel de chaque dé, entre tous les joueurs. Le problème c’est que vous avez seulement dix minutes, et il y a plus de 20 bombes sur votre vaisseau ! Glups. 

FUSE_md

 

► Dead Man’s Draw  est un jeu de pirate édité par Mayday Games, un titre simple pour 2 à 4 joueurs, à base de stop ou encore.

Vous avez une pile de cartes et allez tirer la première du deck pour profiter de son effet sympathique… ou pas (regarder la prochaine carte de la pile, piocher deux autres cartes, voler un adversaire, etc). Vous pouvez continuer à piocher autant que vous voulez… jusqu’à ce que vous tireriez une carte déjà vue et là, vous perdez tout ! 

pic2090406_md

 

► Bon et il n’y a pas que les stop ou encore et les coop’ dans la vie, si ?

Non, il y a aussi des ré-éditions, comme Mogul, un jeu boursicotier de train et d’enchères sorti initialement en 2002 qui revient chez Rio grande dans une édition revue et améliorée (avec un nouveau système de scoring à la Michael Schacht). 

Mogul--327_md

Vous voilà dans les années 20, profitant des joies innocentes de la spéculation ! Pour en savoir plus, c’est par ici

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui et c’est déjà pas mal, non mais dites ! 

 

3 Commentaires

  1. Photo du profil de Alstar
    Alstar 09/06/2015
    Répondre

    Si vous voulez voir Salvation Road en action, je vous conseille d’aller voir ici avec mon cher Ricky aux manettes 😉

    Salvation Road EP01 : https://youtu.be/R8wpktjMsnM

     

  2. Photo du profil de eolean
    eolean 09/06/2015
    Répondre

    Tiens, j’avais choppé dead man’s draw sur iTruc et il est vraiment excellent. Cela dit, je me vois moins bien y jouer en live

  3. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 10/06/2015
    Répondre

    Pour info le choix du public fut

    – Star Realm pour les jeux de carte

    – Dead of Winter pour les jeux de société

Laisser un commentaire