Little Town, village en construction cherche habitants

Little Town est l’un des derniers titres de Iello, arrivé chez nous début juin 2019. Le jeu, d’origine japonaise (signé Shun et Aya Taguchi), était sorti en 2017 sous le nom de Little Town Builders. Ce petit titre familial de pose d’ouvriers et de collecte de ressources est prévu pour 2 à 4 bâtisseurs à partir de 10 ans (voire même avant pour les habitués), pour des parties d’environ 45 minutes.   

little-town-jeu-

 

Little Town nous invite à partir dans une région lointaine et inconnue, notre hache sur l’épaule, pour bâtir une cité et devenir le meilleur architecte du coin. 

Alors l’herbe est-elle vraiment plus verte à Little Town

L’important c’est l’planté de poteau 

La prise en main des règles est extrêmement facile grâce à un livret clair et bien écrit, il ne vous faudra que quelques minutes pour la mise en place et les explications, et ça c’est super agréable ! 

Choisissez le côté du plateau avec lequel vous souhaitez jouer, placez 12 tuiles Bâtiments et les champs de blé au Marché (tout en bas du plateau). Distribuez à chaque joueurs 3 Pièces et des cartes Objectifs secrets… et voilà vous êtes déjà prêts à construire votre ville !

little-town-jeu-de-societe-

 

Little Town deviendra grande

Little Town se joue simplement en 4 manches, pas une de plus, le compte à rebours est déjà lancé ! 

Au cours d’une manche, chaque joueur joue à tour de rôle. Vous n’avez le choix qu’entre deux actions : 

Récolter ou Activer avec un Ouvrier : placer un Ouvrier sur une case vide (sans tuile ni ressource), récolter les ressources et activer tout ou partie des Bâtiments des 8 cases adjacentes (même en diagonale). 

L’activation d’un Bâtiment vous appartenant est gratuite, celle d’un adversaire est payante (une pièce par Bâtiment).

 

Construire un Bâtiment : placer un Ouvrier sur la zone de Chantier et récupérer un Bâtiment dans le marché. 

Le Bâtiment doit être placé immédiatement sur une zone constructible du plateau (sans autre tuile ni ressource) avec une petite maison de la couleur du joueur qui l’a construit.

Jeu de société Little Town - Ludovox (11)

Quelques tuiles Bâtiment

 

Chaque Bâtiment possède un coût (en bois et/ou pierre, en haut à gauche), des points de victoire (en haut à droite, à scorer immédiatement) et un effet

Ces effets ne se déclencheront que lors d’une activation et non lors de la pose. Ils sont de deux types : gain d’une ressource (ou de points) ou transformation de ressources (contre d’autres ressources ou des points de victoire). Quelques tuiles ont des effets qui se déclenchent uniquement à la chaque fin de chaque manche ou de la partie.

 

Lorsque tous les joueurs ont posé tous leurs ouvriers, la fin de manche arrive, les bâtiments à effets spéciaux sont activés (ils sont signalés par un symbole chronomètre), les Ouvriers sont récupérés et doivent être nourris à raison d’une ressource alimentaire par Ouvrier (non non, ils ne se satisferont pas de cailloux ou d’écorce de bois, bande de tyrans !). Pour chaque ressource manquante… vous perdez 3 points, et outch ça fait mal !

 

Une nouvelle manche peut alors commencer, et rappelons-le il n’y en aura que 4 !

À tout moment, vos Objectifs peuvent être validés. Sachez aussi que n’importe quelle ressource peut être achetée pour 3 pièces (et re-outch ça fait mal !). N’oubliez pas : Les pièces sont précieuses, elles permettent d’activer les Bâtiments de vos adversaires et de scorer – 1 PV pour chaque groupe de 3 pièces -, à vous de voir ce que vous voulez en faire… 

Jeu de société Little Town - Ludovox (10)

Quelques uns des objectifs à remplir

 

C’est bien beau de couper deux trois arbres et de ramasser des cailloux pour construire des Bâtiments, de cultiver du blé ou de pêcher des poissons pour nourrir vos Ouvriers, mais comment gagne-t-on dans Little Town

Tout au long de la partie, vous allez récupérer des points de victoire (les étoiles) : pour chaque Bâtiment construit, lors de certaines activations de Bâtiments, mais aussi en fin de manche ou de partie, et enfin vos Objectifs vous aideront à en glaner d’autres. 

Mais soyons honnêtes, les tuiles qui permettent de scorer en fin de partie (et dans une autre mesure à chaque fin de manche) peuvent être très bourrines ! Les récupérer au moment approprié peut vous permettre d’engranger une 15ène de point (voire plus) et de décoller dans les scores. 

 

Une petite ville tranquille ? 

Little Town est un petit jeu rapide et fluide, tant au niveau de l’explication des règles que des sessions en elles-mêmes : comptez 45 minutes, voire moins à deux joueurs.

Le matériel est de bonne qualité, coloré avec de nombreux meeples, on regrettera un peu les simples cubes qui tiennent lieu de ressources, mais notons que les Ouvriers et les Bâtiments sont des meeples customs. L’ensemble visuellement est très agréable, grâce aux illustrations (de Sabrina Miramon) arrondies type cartoon et le côté très aéré du plateau et des tuiles. Ce graphisme un peu enfantin et épuré peut faire craindre un jeu trop simple et creux, mais il n’en est rien. 

Dans Little Town, tout est question de tempo et de positionnement. Le placement de chaque Ouvrier et l’ordre d’activation sont à bien prendre en compte pour réaliser les combo les plus optimaux… mais aussi priver nos adversaires des meilleurs spots !

Sans oublier que dès le premier tour, c’est une véritable course qui se met en place : seuls 12 Bâtiments seront disponibles par partie, pas un de plus. À deux joueurs, on est plutôt large, à quatre il va falloir se sortir la hache et construire rapidement si on veut mettre en place son moteur de combo. 

 

La rejouabilité semble être au rendez-vous grâce à plusieurs éléments : un plateau double-face avec une répartition différente des ressources, un tirage aléatoire des Bâtiments (12 parmi 24) et des Objectifs (entre 2 à 4 parmi 18), promettant de nouvelles combinaisons, et une adaptation de stratégie nécessaire.

À noter également que deux variantes sont proposées pour le choix des Bâtiments : un Draft des Bâtiments ; et « un parmi 2 » où vous piochez deux tuiles chacun, en conserver une et défausser l’autre, puis recommencer jusqu’à avoir les 12 tuiles. Après quelques parties pour bien appréhender le jeu, elles permettent de s’affranchir un peu du hasard pour donner au jeu une certaine profondeur stratégique bienvenue. 

 

Jeu de société Little Town - Ludovox (6)

Le compte tour, la piste de point, la zone de Chantier et le Marché des Bâtiments

 

On aurait cependant apprécié un peu plus de Bâtiments, certes 24 c’est pas mal, mais puisqu’on joue avec 12 Bâtiments à chaque fois, ils reviennent vite. 

De même, remplacer les imprimés de ressources sur le plateau par des tuiles amovibles aurait permis de faire varier les configurations du plateau à l’infini, augmentant encore la rejouabilité. 

 

En bref

Little Town se joue aussi bien à 2, 3 ou 4 joueurs. Selon le nombre de joueurs vous n’avez pas le même nombre d’Objectifs ou d’Ouvriers (et donc de tours au cours d’une manche), mais surtout vous n’avez pas la même place sur le plateau ! À 2 joueurs, chacun peut jouer un peu dans son coin, alors qu’à 4 joueurs Little Town se transforme rapidement en Smallword un monde bien trop petit pour tous, le jeu devient beaucoup plus nerveux, plus interactif, plus opportuniste, peut-être aussi plus stratégique, mais aussi plus frustrant : les tuiles partent à une vitesse folle, et vous risquez bien vite d’être bloqué sans pouvoir en acheter, vous délestant de quelques points de victoire et de jolis combos ! 

Jeu de société Little Town - Ludovox (16)

Little Town porte bien son nom, elle deviendra bientôt trop petite pour tous !

 

Quelque soit le nombre de joueurs, l’interaction reste très forte, et c’est un sacré point positif. Vous n’aurez de cesse de jeter des coups d’oeil furtifs aux réserves de vos adversaires, pour savoir si vous pouvez vous permettre d’attendre encore un tour avant d’acheter un Bâtiment ou s’il risque de vous filer entre les doigts. Vous surveillerez jalousement les meilleurs spot de récolte et d’activation de Bâtiments et priant pour que personne ne vienne squatter. Vous n’aurez de cesse d’hésiter en tendant à votre adversaire la Pièce de l’activation, redoutant de lui donner de l’avance, mais n’ayant parfois guère le choix si vous voulez nourrir vos Ouvriers. 

 

On lui prête des airs de The River ou de l’Âge de Pierre, certains le qualifient même de « Caylus familial », de par ses mécaniques de placement et de collecte de ressources, déjà largement exploitées dans de nombreux jeux. 

Mais malgré son thème peut-être un peu plaqué, Little Town saura trouver son public auprès des joueurs qui veulent un jeu de gestion et d’optimisation simple, mais pas simpliste, rapide tout en étant rythmé (pour peu que les joueurs ne réfléchissent pas indéfiniment) et rempli de choix. 

Little Town ne deviendra sans doute pas une capitale, mais vaut très certainement le détour ! 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

2 Commentaires

  1. Photo du profil de morlockbob
    morlockbob 15/07/2019
    Répondre

    Une bonne surprise effectivement. Pour moi 3 c’est le bon nombre.

  2. yoda37 16/07/2019
    Répondre

    une petite boite qui cache un grand jeu

Laisser un commentaire