LDVXEssen14Day2Top

[Essen 2014] Day 2 – LudoVox au rapport

Wahou ! Nous allons attaquer le 3e jour et mes compagnons de fortune n’entendent plus le réveil ce matin. Quand je dis que Essen, c’est comme un marathon, c’est vraiment ça, et je sais de quoi je parle, moi qui n’ai jamais fait de marathon. Enfin, maintenant, si.

Mais comment rester coucher quand on sait que le monde entier du jeu de société se trouve réuni là ? Et aujourd’hui on a encore plus de rendez-vous d’interviews, ça promet. Mais peut-être que demain nous arriverons à jouer ! Si vous voulez des impressions de gamers qui ont pu trouver quelques tables, c’est sur le compte rendu de la E-Team qu’il faut aller. Si vous voulez savoir ce qu’il s’est passé dans notre journée, vous êtes au bon endroit.

Nos deux premiers jours, nous privilégions les vidéos en français pour que vous puissiez les voir tout de suite, en flux tendu, et pour les vidéos en anglais, il faudra être un peu plus patient, car le travail de sous-titrage ne pourra se faire que dans les jours prochains.  

Une chose fort agréable, nous passons notre temps à croiser des lecteurs de Ludovox qui viennent nous saluer pour notre job, et ça, ça met du baume au coeur et du coeur à l’ouvrage et de l’ouvrage heu non, j’ai pas de suite. Des fois, ce sont des personnes qui ont des styles vestimentaires très étonnants, parfois ils veulent juste se recouvrir de badges Ludovox (pour en avoir un de chaque phrase), dans tous les cas, ce sont toujours des rencontres excessivement sympathiques. 🙂

Vous voulez savoir sur quels stands nous sommes allés ? Et bien nous avons commencé la journée d’hier avec la Mage Company, les animateurs aux Tshirts orange de chez orange nous ont présenté 12 realms avec les diverses extensions et le proto de Raid & Trade de Malte Kühle & Charalampos Tsakiris qui situe son action 5 ans après la 3e guerre mondiale – jeu de négociation et de gestion avec des figurines dont j’avais parlé il y a quelques semaines déjà via une petite news.

Puis, nous sommes allés sur le stand à côté, chez Blackrock pour voir un peu quelles étaient leurs nouveautés.

Ils présentaient Prohis de Marc Brunnekant, un petit jeu de bluff malin (qui m’a fait pensé au récent Sheriff de Notthingham) et Zik, un petit jeu d’ambiance où l’on doit meumeumer (ou pouepoueter/ou tout autre onomatopée imposée) des morceaux célèbres (là par contre, le choix est vaste et non imposé, ce qui le rend très facile d’accès – ce n’est pas un jeu de « connaissances » musicales -).

Et nous nous sommes longuement arrêtés, très admiratifs, devant la version bois de Haru Ichiban de Bruno Cathala, désignée par Ideal Edition et fabriquée à la mano par Vermicelle – une édition luxe qui s’est vendue comme des petits wurstcurry ! Ils avaient même envie de mettre les quelques derniers exemplaires qu’ils s’étaient gardés en vente aux enchères, pour le délire. Une belle réussite pour un jeu à deux abstrait, et une belle revanche pour un titre qui a du sortir d’abord sous appli, faute de trouver un éditeur…

Nous avons enfin quitté le hall 3 pour aller faire un tour dans le hall 4, qui est plutôt un grand et vaste couloir il faut bien le dire ! Mais il y a ici des petits éditeurs qui présentent soit des choses totalement loufoques (le jeu biblique sur Jesus Christ faisant son buzz à sa façon, ou ce drôle de jeu qui se joue avec les pieds – « tu veux pas l’interviewer avec le micro entre les pieds ? » « Mais oui bien sûr… »), soit des choses très intéressantes mais chez des petits éditeurs qui n’ont pas (pas encore) pignon sur rue (ou pignon sur le hall 3 pourrait-on dire) – à moins qu’ils ne se retrouvent là parce qu’ils s’y sont pris à la dernière minute. Et oui, le passage ici est nettement moins intéressant, le hall plus petit mais plus bruyant, mais bon, ça permet tout de même d’être là.

Nous avons eu le plaisir de rencontrer un nouvel éditeur français nommé Viking Game, ils ont plein d’idées de jeux dans leurs tiroirs et ils devaient d’ailleurs signer des choses intéressantes ce matin (enfin, normalement). Dans leurs projets, un petit jeu qui paie pas de mine mais qui s’avère efficace, nommé Estimeo, et surtout Star Chips la ré-édition d’un carton qui avait disparu du marché avec de la pichenette et de la tactique – le tout chapeauté par Origames (et avec un des illustrateurs de Titanium Wars aux pinceaux, Matthieu Rebuffat, talent à surveiller !), ça devrait être un titre éminemment sympathique, qui sortira peut-être pour Cannes 2015.

C’est ici que nous croisons par hasard un monsieur allemand très impressionnant, à plus d’un titre, j’ai nommé un certain Monsieur Feld. Je me suis rarement sentie aussi petite.

A côté des Viking, nous tombons sur le petit stand de David Perez qui présentait son Ego master et nous faisons une pause à papoter et à l’interviewer.
Sur le chemin du retour vers le Hall 3, nous tombons sur le stand de Playad Games qui nous explique leur stratégie de conquête des mètres carrés au sol pour leur stand 😉


Mais nous devons filer, Mathilde-de-Gigamic nous attend ! Elle répondra à quelques unes de nos questions et nous donnera gentiment une boite d’Historia (nous aurons l’occasion d’y revenir du coup). Pour finir le tour des stands où nous avons shooté, nous nous sommes arrêtés chez Ferti mais ils étaient en pleine tractation avec l’Asie du coup on a filé voir les italiens de What’s your game pour voir de plus près leur nouveau Zhanguo – ici les multiples tables n’ont jamais désempli. On parle italien, anglais, allemand non stop, autant vous dire qu’à la fin de la journée, les mots ne veulent juste plus sortir avec les lettres aux bons endroits, c’est pénible ! 🙂

Voilà, on nous a mis un peu dehors comme vous le verrez sur la vidéo de présentation du 2e jour, on a continué à tourner jusqu’à la fermeture mais bon, à un moment donné, il faut bien s’asseoir et manger quand même. Et dormir. Dormiiiirr…:)

Et je vous laisse avec la vidéo de présentation du 2e jour, présentée par votre humble serviteuseresse :

 

Envie de plus d’Essen 2014 ?

Le reportage jour 1

Le reportage jour 3

Le reportage jour 4

Laisser un commentaire