À quoi tu joues ? #1

Sonnez trompettes, voici venir une nouvelle rubrique sur le Vox !

Kezako ?

À quoi tu joues permettra de faire des retours rapides au plus proche de l’action ! En effet notre Testing Team forme un groupe de joueurs qui joue à beaucoup de jeux chaque semaine, beaucoup plus de jeux qu’on arrive à vous en parler via le format « Just Played », qui, malgré son intitulé empli de modestie, nécessite de longues heures de travail en amont… 
Ici, on évoque donc quelques-uns de ces autres jeux, avec un style court, spontané, sans rappel de règles. On partage ressentis et découvertes, tout en restant dans du qualitatif tout de même, évidemment, puisqu’il s’agit des retours de notre équipe d’élite ! ;p 

On espère que ça vous parlera ! N’hésitez pas à commenter !

Bonne lecture. 

 

TSR

 

Project elite-artipia games-Couv-Jeu-de-societe-ludovox-300x295« Evidemment, j’ai fait découvrir Project : Elite à une nouvelle personne – oui puisque c’est ce que je fais en ce moment -, nouvelle personne qui a également adoré. 

Ce jeu coopératif en temps réel est le premier qui parvient à me faire lancer des dés dans tous les sens et rester tactiquement et stratégiquement intéressant, tout en mettant tout le monde en mode « tension totale ». Un must en matière de coop temps réel, qui laisse selon moi « Escape, la malédiction du temple » jouer avec ses petits cailloux. 

On est allés au bout de la deuxième boîte d’Unlock (NO SPOILERS), sur le scénario des pirates. C’est une bonne mouture, avec un final intéressant. Pour autant, après avoir les 6 scénarios déjà publiés, je sens déjà une petite fatigue pointer le bout de son nez, malgré l’effort évident de l’éditeur pour renouveler sa formule d’un scénario à l’autre. Et ma boîte est partie faire des heureux ailleurs, donc tout va bien ! 

Au programme cette semaine : essayer Trials of Indines, ma dernière aqcuisition pour mon jeu préféré Battlecon. 😉 » – TSR

 

 

atom-bpfull

 

jeu-de-societe-the-7th-continent« Nous remettons les pieds sur le 7th continent après la perte de deux de nos plus valeureux compagnons un peu trop intrépides. Cette fois nous choisissons de quitter l’île par un autre côté et nous arrivons dans une jungle luxuriante et ses dangers. Nous avons appris de nos erreurs et avançons pas à pas, n’hésitant pas à rebrousser chemin si nous nous sentions pas encore prêt à braver des dangers. On n’a qu’une vie !

Notre première partie nous avait mis en confiance et nous avions géré tranquillement, nous donnant un sentiment de confiance qui nous a coûté cher. En effet tout à coup le niveau s’est élevé et nous n’étions pas prêts, cela a entraîné notre mort prématurée et notre stupéfaction, en mode « mais mais non c’est pas possible ?! » Eh ben si !

Cette fois nous n’hésitons pas à faire des pauses, à chasser et nous nourrir plus fréquemment, cela n’empêche pas que nous marchons sur une corde raide. J’aime beaucoup l’exploration, les énigmes qui ne sont pas insurmontables mais demandent tout de même quelques moments de réflexion. La gestion du deck et de son inventaire est important, mais ces objets se détériorent et il faudra en construire de nouveaux, faire et refaire…  En parlant de refaire, sur notre seconde exploration, nous n’avons pas du tout vu les mêmes lieux, la première fois nous étions dans une forêt enneigée, cette fois ce fut la jungle et le désert aride. » – Atom

[Lisez aussi le retour d’Eolean dans la news sur le KS en cours]

 

morlock

 

Paramedics Clear! ludovox« J’ai découvert Paramedics Clear, une boîte compétitive au format moyen où vous êtes urgentistes et intervenez sur les lieux d’accidents : les doigts coupés avec la tronçonneuse, les chutes à vélo, c’est pour vous. Il va falloir donner les bons soins aux patients, c’est-à-dire posséder la bonne trousse de secours correspondant au médicament nécessaire.

Si les cas critiques devront être soignés totalement avant la fin de votre tour, les autres pourront être stabilisés. Si vous avez le temps, vous pouvez préparer des médocs en avance ou appeler l’hélico qui emmènera directement le blessé à l’hôpital, vous économisant du travail.

Dis comme cela, ça fait un peu jeu de ressources : il faut trois bois pour soigner le malade… Certes. Ce jeu n’aurait pas grand intérêt sans le décompte vital. Vous avez 60 secondes pour soigner, récupérer les bons médocs, trousses, vous préparer au tour suivant et repasser le bébé au voisin… 60 secondes, puis 45, puis 30.

Tout est là, ce maudit temps qui file et vous qui paniquez ! Allez-vous garder la tête froide ou accumuler les cadavres….? Un jeu sous adrénaline ! » – Morlock

 

« Encore un Codenames avec Codenames Duet… Voilà ncodenames duetous sommes entrés dans l’air Catan et Carcassonne…. Codenames partout (justice nulle part ?). Si le jeu de base n’était pas si réussi, je ne sais pas si je me serais lancé dans la version à deux. Une version coop’, où l’on joue contre le jeu : il faut faire deviner à son partenaire les mots selon le même principe que le jeu de base, en sachant que certains mots sont communs et que les mots noirs (= mort subite !) sont plus nombreux. Le but : faire un sans faute.

Autant dire que cela fonctionne extrêmement bien et que l’on y retrouve le même plaisir que la première fois où on a eu le jeu de base dans les mains.

Une fois encore Vlaada a craché sa pastille, et elle a bon goût ! » – Morlock

 

zuton-profil-pic

 

« Spirit Island est unspirit island jeu de societe cover super jeu coopératif, tendu, au thème original et rafraîchissant et sans effet leader. En effet, on discute beaucoup pour optimiser et se coordonner mais on effectue aussi chacun ses propres choix selon les capacités de notre personnage (on incarne un esprit de la nature). Une excellente découverte.

Les règles sont d’une complexité moyenne, même si quelques mots clés importants en anglais sont à bien appréhender pour appliquer les effets. Le jeu offrant beaucoup de possibilités, on est un peu perdus au départ, puis on s’adapte aux pouvoirs de nos cartes et notre esprit, aux combo possibles. Les esprits sont tellement asymétriques que l’effet leader est pas tellement possible ici.  

Les tours sont assez fluides avec des phases jouées en simultané, et en alternant les effets rapides des cartes/pouvoir, puis ceux des envahisseurs et enfin les effets lents des cartes/esprit joueur, demandant de réfléchir collectivement en tentant d’anticiper et minimiser les effets « ravage », « construction » et « colonisation » des envahisseurs.

Par contre, je n’adhère pas trop au niveau des graphismes [NDLR : on pourra en effet regretter le choix d’une direction artistique si éclatée – avec une quinzaine d’illustrateurs – qu’aucune réelle cohérence se dégage], ce qui ne m’a pas empêché d’énormément apprécier le jeu ! » – Zuton

 

meeple cam 

Up_nmbr9

« Nmbr9 est un jeu abstrait avec des règles ultra simples. Visuellement assez agréable. Un mélange de Tetris et Taluva. Vous allez devoir disposer des tuiles nombres en les assemblant et les superposant, sans faire de trou.

Plus une tuile est haute, plus elle vaudra de points selon sa valeur. Simple, rapide, efficace ! Parfait pour débuter une soirée jeux. Une surprise sympathique. J’aime. » – Meeple Cam

 

« De manière générale, je attack on titan the last standsuis assez perplexe sur les adaptations de licences, mais nous avons Antoine Bauzat et Ludovic Maublanc aux commandes, donc on est déjà plus en confiance. Ici, nous sommes sur une adaptation d’un manga assez populaire (une sombre histoire de titans gigantesques qui bouffent tout le monde).
C’est un jeu asymétrique (un joueur titan contre les héros) avec une mécanique de jeu proche d’un King of Tokyo (on lance des dés pour avoir les faces qu’on veut). Cela activera des coups spéciaux, des déplacements, ou permettra de contrer les attaques du Titan.
Le tout est en 3D, avec une tour, et surtout un gigantesque titan (oui, il fait son effet sur la table de jeu).
Le jeu est sympathique pour débuter aussi une soirée jeu. On en fait une ou deux parties, faut avouer que c’est fun de lancer plein de dés. On passe un bon moment, c’est malin, mais ce n’est pas pour les gros gamers, sauf s’ils recherchent de quoi s’ouvrir l’appétit. »- Meeple Cam

grovast

 

« Lorenzo Le Magnifique. Une trlorenzooisième partie mais première en config quatre joueurs. Le jeu est clairement plus tendu qu’à deux : les bonnes opportunités s’évaporent à la vitesse de la lumière.
La lutte pour l’ordre du tour en devient d’autant plus acharnée.

Pour ceux qui connaissent, les Leaders ajoutés pour l’occasion s’avèrent à mes yeux indispensables pour pimenter une base déjà bonne. Leur draft est une couche stratégique additionnelle bienvenue, puisque cela peut orienter dès le départ sur certaines couleurs de cartes.

La bonne idée d’en faire également des jokers potentiels ajoute des choix draconiens : faire une croix sur l’un d’entre eux pour débloquer une ressource manquante à court terme est un vrai crève-coeur…

De la planification contrebalancée par un gros soupçon d’opportunisme, du combo optimisatoire, mais aussi beaucoup de frustration sur un temps de jeu très raisonnable pour le genre : on en redemande ! » – Grovast

 

cormyr

 

« Décoanachrony cover - ludovoxuverte de Anachrony en mode 4 joueurs. Pour trois d’entre nous, c’était une partie découverte mais nous avons néanmoins intégré la variante stratégique sur les périodes et l’extension “Jour du jugement dernier”. La première ajoute des expériences à découvrir. Quant à la seconde, elle donne la possibilité de retarder voire d’empêcher l’impact (cataclysme provoqué par la chute d’une météorite géante), ou au contraire à le précipiter. Cela dépend des factions choisies.

Nous avons tous apprécié le jeu. Ne nous leurrons pas, c’est un gros jeu de gestion, à base de pose d’ouvriers, réalisé par les auteurs de Trickerion. On fait dans du lourd avec une partie qui aura duré un peu plus de 4h. Mais c’est une réussite. Le thème des voyages dans le temps et des paradoxes est assez bien rendu et il y a plusieurs voies stratégiques qui s’ouvrent devant vous au point que l’on est un peu perdu au début.

Au final, tout le monde a été enchanté et est prêt à subir une nouvelle fois les affres du temps. On a été moins convaincu par l’extension  “Jour du jugement dernier”. De plus, certains, dont je fais partie, ont trouvé que le décompte final était un peu une salade de points et personnellement j’essaierais bien de supprimer quelques décomptes qui ne me semblent pas apporter grand chose si ce n’est de divertir des axes principaux liés au thème.

Bref, un jeu qui mérite qu’on y retourne et sans doute un Just Played à l’avenir. » – Cormyr

 

meeple gaut

 

FleetArctic-Bounty-177_md« L’improbable thématique du jeu de Ben Pinchblack et Matt Riddle, Fleet, ne fait pas forcément rêver : vous avez envie d’aller pêcher la morue et le thon dans le grand nord canadien ? Moi, non, pas spécialement. Et pourtant Fleet propose une expérience ludique sur mesure : jeu de développement calé en 30 minutes, extrêmement bien ficelé.

Vous prenez le contrôle d’une entreprise de pêche qui va devoir acheter des licences afin de pouvoir lancer des bateaux de pêche à la morue, au thon, crabe, crevette… À la fin de la partie, vous marquez des points en fonction des licences achetées, des bateaux lancés et du nombre de caisses de poissons récoltées par chaque bateau.

Fleet emprunte pas mal à un jeu paru il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine, j’ai nommé Race For the Galaxy, en bien plus light. La filiation thématique n’y est pas bien sûr, mais la mécanique un peu plus : développement en posant ses licences et bateaux, cartes “multi-fonctions” poussant au dilemme (“ que vais-je défausser pour acheter telle licence ?”), course aux points avec une fin de partie assez rapide (lorsque les licences sont épuisées ou lorsque la réserve de caisses de poissons a été distribuée), il perd en thème ce qu’il gagne en simplicité : pas d’iconographie absconse, le jeu se joue vite, propose une bonne expérience, tendue, équilibrée (contrairement à RFTG, nous avons tous avec la même main de cartes en début de partie), et fait office d’excellent filler parmi mes collègues de jeu. » – Meeple Gaut

 

wraith

 

santorini jeu ludovox

« J’ai racheté Santorini à un ami et j’avoue que je n’ai jamais vu de jeu expliqué aussi rapidement de ma vie : tu bouges, puis tu construis, et voilà ! Malgré cela, il y a une grande profondeur tactique dans ce jeu, et le nombre incalculable de cartes « dieu » lui assure une rejouabilité énorme (certaines ont quand même l’air très/trop puissantes, à voir).

De plus, c’est le genre de jeu sur lequel on ne va pas s’éterniser (dans le bon sens du terme !) et qu’on peut ressortir comme filler idéal. Inutile de dire que la beauté de l’édition fait beaucoup, mais ce doit être le seul jeu abstrait (bien déguisé) que j’aime bien.

Je précise qu’il est clairement mieux d’y jouer à deux. J’ai joué en équipes à quatre, ça va, mais à trois ça doit être assez étrange. » – Wraith 

 

« Above and Below de Laukaabove-and-below-jeu de societet. Un an après Essen où je l’avais acheté, il était temps que j’y joue ! Je me suis donc mis à potasser les règles et les ai trouvées bien plus simples que je ne me l’imaginais.

Un jeu hybride mixant storytelling, construction de villes, placement d’ouvriers, lancer de dés. Un peu déconcertant au départ, mais les magnifiques illustrations de Ryan Laukat renforcent l’immersion. On regrette juste à la fin de la partie qu’il y ait si peu de rounds. Il faut bien optimiser.

Par contre, on a le temps avant d’avoir découvert toutes les petits chapitres du livre, par ailleurs très bien écrits et pas téléphonés (on ne sait vraiment pas à quoi s’attendre parfois).

Pas toujours évidents à traduire, mais c’est un plaisir à lire. C’est de la fantasy familiale, ambiance Alice au Pays des Merveilles, et c’est très plaisant. Les chapitres ont été écrits par Ryan, sa femme Malorie et Alf Seegert, également auteur de jeux (Fantastiqa, Dingo’s Dreams).

Curieux du coup d’y rejouer, et de découvrir ensuite Near & Far, suite spirituelle à Above & Below, partageant le même univers. » – Wraith

 

 

Pub Tipeee grand format copie

 

14 Commentaires

  1. morlockbob 12/10/2017
    Répondre

    le bandeau claque et donne le ton. Une rubrique qui devrait faire son chemin

  2. Photo du profil de Grovast
    Grovast 12/10/2017
    Répondre

    Ah tiens, Zuton a un bouc blond 🙂 En plus petit, j’avais jamais remarqué.

  3. Photo du profil de Meeple_Cam
    Meeple_Cam 12/10/2017
    Répondre

    Très intéressant cette chronique. Typiquement, ça me donne envie d’essayer Fleet (dont je n’ai jamais entendu parler), justement parce que le thème est original (En même temps, je suis le genre de gars qui kiffe sur un jeu où il faut construire des phares en Bretagne).

    • Photo du profil de morlockbob
      morlockbob 12/10/2017
      Répondre

      Fleet m a toujours attiré mais je ne connais personne qui l’a. J ai fait un Fleet HArbor (je crois) version light qui était encourageante. A vot’bon coeur, m’sieurs dames !

      • Photo du profil de Meeple_Cam
        Meeple_Cam 12/10/2017
        Répondre

        mis sur ma liste d’Essen des jeux à aller voir (si l’éditeur est présent 🙂 )

        • Photo du profil de Wraith75
          Wraith75 12/10/2017
          Répondre

          Eagle-Gryphon Games est là tous les ans normalement.
          J’ai tout Fleet et j’avais d’ailleurs acheté à Essen la Big Box, qui est une boîte vide (à un prix plus compétitif que celle de Scythe 😉 ) permettant de stocker jeu de base, extension et toutes les promos.

    • Photo du profil de Max Riock
      Max Riock 12/10/2017
      Répondre

      Idem pour moi, Je n’avais jamais entendu parlé de Fleet, et le thème me plait bien !! Dommage que ce soit un jeu de carte, avec ce thème, un joli plateau aurait été parfait !!

      Je note pour plus tard …

       

    • Photo du profil de Zuton
      Zuton 13/10/2017
      Répondre

      Yep, la résolution fait apparaitre un autre visage, mais je me demande maintenant si j’ai pas bugué en fournissant une autre image à Shanouillette …. car je ne me reconnais pas non plus !

      En tout cas, chouette rubrique, la première d’une longue série j’espère, et qui devrait ainsi être alimentée par les goûts ludiques variés de tous les membres de la « Testing team » !

  4. Photo du profil de TSR
    TSR 12/10/2017
    Répondre

    Et Santorini à 3, faut pas le faire. Je les fais avec mes deux enfants, et c’est vraiment du Kingmaking en puissance. Résultat, je me suis retrouvé dans la situation de choisir lequel de mes deux enfants allait gagner… Ca s’est assez mal terminé.

  5. kaisersauze 12/10/2017
    Répondre

    J aime beaucoup le format de cette rubrique. Merci c est très intéressant

  6. Photo du profil de eolean
    eolean 12/10/2017
    Répondre

    Une très bonne idée cette rubrique qui nous permet de partager encore un peu plus entre nos impressions. Ca me fait penser que je referai bien une partie de lorenzo moi. L’extension sera un bon prétexte ! ^_^

  7. LTH 12/10/2017
    Répondre

    super rubrique, juste savoir à quoi vous jouez hors focus sur des sorties ça donne une autre vox aux jeux 😉

    tout plein de bon jeux.

    faut vraiment que je regarde ce project Elite et Spirit Islans

Laisser un commentaire