Spiel des Jahres 2020 : les jeux sélectionnés

Essen est annulé, mais le Spiel des Jahres est toujours là, qu’on se rassure ! Malgré les années et la démultiplication des prix et récompenses ludiques aux quatre coins du monde, le Spiel des Jahres allemand reste une, si ce n’est la référence ultime pour le secteur du jeu de société. Quels jeux sont en lice pour les trois catégories ? Quels jeux sont recommandés ? Fin du suspens… 

 

► La sélection des jeux en lice ainsi que les recommandations pour Spiel des Jahres : 

  • Color Brain (Tristan Williams, Game Factory)
  • Der Fuchs im Wald (Joshua Buergel, Schwerkraft) que l’on connait sous le nom du Renard des bois
  • Draftosaurus (Antoine Bauza, Corentin Lebrat, Ludovic Maublanc und Théo Rivière, Board Game Box)
  • Kitchen Rush (Vangelis Bagiartakis und Dávid Turczi, Pegasus Spiele)
  • Little Town (Shun Taguchi und Aya Taguchi, Iello)
  • My City (Reiner Knizia, Kosmos)
  • Nova Luna (Uwe Rosenberg und Corné van Moosel, Edition Spielwiese und Pegasus Spiele)
  • Pictures (Daniela und Christian Stöhr, PD-Verlag)
  • Spicy (Zoltán Györi, Heidelbär Games)

 

Et les trois jeux en lice pour le Spiel sont…

  • Nova Luna (Uwe Rosenberg und Corné van Moosel, Edition Spielwiese und Pegasus Spiele)
  • My City (Reiner Knizia, Kosmos)
  • Pictures (Daniela und Christian Stöhr, PD-Verlag)

 

 

Nova Luna (notre Ludochrono) est un jeu signé du fameux Rosenberg et l’on retrouve d’ailleurs dans ce titre clairement un peu de Patchwork (vous prenez des tuiles et les placez dans votre espace pour réaliser des objectifs). Un jeu abstrait qui ne nous a pas semblé  révolutionner grand chose, mais bien calibré avec son temps court et malgré tout, une certaine exigence.   

Un Spiel sans une nomination de Knizia n’est pas vraiment un Spiel ! Cette année, le docteur est en lice avec My city qui arrivera chez Iello prochainement. Le titre propose une expérience Legacy pour les familles (10 ans et plus) où vous progressez de chapitre en chapitre au cours desquels vous allez construire votre cité avec vos petites tuiles. 

Enfin, Pictures est un jeu d’ambiance de déduction avec des images qui vous propose de tenter de copier une image avec l’un des cinq matériaux différents proposés (bouts de bois, cubes, lacets…). Il va falloir faire preuve de créativité pour que les autres devinent (un peu comme dans Objets Trouvés qui a bien animé notre Facebook pendant le confinement !). 

 

► La sélection des jeux en lice et des recommandations pour le Kinderspiel des Jahres (catégorie enfant) : 

  • Foto Fish (Michael Kallauch, Logis)
  • Go Slow! (Felix Beukemann, Logis)
  • Hans im Glück (Peter Wichmann, Haba)
  • Magic School (Jonathan Favre-Godal, Djeco)
  • Puzzle-Memo (Günter Burkhardt, Drei Hasen in der Abendsonne)
  • Slide Quest (Jean-Francois Rochas und Nicolas Bourgoin, Blue Orange)
  • Speedy Roll (Urtis Šulinkas, Piatnik) que l’on connait sous le nom de Roulapik
  • Wir sind die Roboter (Reinhard Staupe, NSV)
  • Zombie Kids Evolution (Annick Lobet, Scorpion Masqué)
  • Zoo Run (Florian Sirieix, Loki)

 

Et les trois jeux en lice pour le Spiel Enfant…

 

 

Roulapik (qui fut également en lice pour le dernier As d’or Enfant) est un jeu dont nous vous avons déjà pas mal parlé (Test, Ludochrono, Jp) : un joli jeu de course basé sur l’adresse de l’enfant qui lancera une balle-scratch-hérisson sur le plateau de jeu. Simple et ludique, Roulapik a aussi l’avantage d’avoir plusieurs variantes et deux modes de jeu intéressants. Un sérieux concurrent. 

Foto Fish a l’air très chouette également mais nous n’y avons pas joué ! Dans ce jeu, vous plongez dans un monde sous-marin coloré pour prendre des poissons en photo. Lui aussi propose semble-t-il une belle rejouabilité et manifestement plait autant aux grands qu’aux petits… À suivre.  

Wir sind die Roboter est un coopératif qui semble se baser sur le même sens du timing que The Mind (nominé au Spiel en 2018), les joueurs font des petits « bips » pour faire deviner où est leur petit robot qui avance sur un parcours. 

 

spiel

 

► La sélection des jeux en lice plus des recommandations pour les Kennerspiel des Jahres :

  • Der Kartograph (Jordy Adan, Pegasus Spiele)
  • Die Crew (Thomas Sing, Kosmos)
  • Paladine des Westfrankenreichs (Shem Phillips und Sam Macdonald, Schwerkraft) (vous vous en doutez il s’agit des Paladins des Royaumes de l’Ouest)
  • Res Arcana (Tom Lehmann, Sand Castle Games)
  • The King’s Dilemma (Lorenzo Silva und Hjalmar Hach, Story Carlo Burelli)
  • Underwater Cities (Vladimir Suchy, Delicious Games)

 

Et les trois jeux en lice pour le Kennerspiel sont…

 

 

Nous vous avons parlé de ce jeu un peu hors normes qu’est King’s Dilemma il n’y a pas longtemps dans ce Just played. Un opus hyper narratif et Legacy (la tendance ne s’essouffle pas !) où les joueurs incarnent des grandes familles de conseillers du roi qui tirent les ficelles du pouvoir. Le jeu devrait arriver en France d’ici la fin d’année (novembre si tout va bien). 

Die Crew, tout le monde le pressentait dans cette sélection (voire plus), et le Spiel confirme ! Il s’agit d’un jeu de plis coopératif qui arrive en France pour juin chez Iello (qui décidément a bien eu le nez creux, avec My CityKing’s dilemma, The Crew…). Dans ce jeu, vous allez tenter de remporter des plis avec des objectifs spécifiques à remplir sans pouvoir communiquer. On vous en parle par ici

Der Kartograph (ou Cartographers si vous préférez), nous vous en parlions par ici (et la chronique du mode solo par Keltys est à lire ici) un jeu de Roll Flip & Write dans l’univers de Roll Player qui – à l’instar de Welcome To – a semble-t-il bien trouvé son public (chez Intrafin en VF). Décrochera-t-il le Spiel ? 

 

Voilà le jeu des pronostics est ouvert ! C’est à vous 😉 

 

 

   

Laisser un commentaire