Participatif, la sélection naturelle de la rentrée 2018 !

 

 

separateur-1

Chronique N°85

 

 Salutations ludico-participatives !

 ► Et c’est parti pour une troisième saison de la chronique sur le participatif ludique ! J’espère que vous avez passé de bonnes vacances (pour ceux qui ont eu la chance d’en prendre) ou que vous n’avez pas eu trop de boulot (pour les autres).

Il s’est passé pas mal de choses durant l’été. S’il n’y a pas eu de grosses campagnes, on a quand même été bien loin du calme plat en juillet/août tel qu’il a eu lieu il y a ne serait-ce que deux ans. La rentrée s’annonce chargée, le participatif ludique ne se calme désormais réellement qu’avec les fêtes de fin d’année (enfin, nous verrons…).

 ► Vous remarquerez que ce premier numéro de rentrée de la chronique est différent de ce à quoi vous pouviez être habitué auparavant. D’année en année, les projets sont de plus en plus nombreux, mais mon temps, lui n’est pas extensible. La précédente formule m’avait déjà fait gagner du temps, mais c’est insuffisant et intenable à terme.

J’ai donc cherché une nouvelle façon de faire, quelque chose qui soit assez synthétique mais ne pénalise pas le fond. Le but étant, je ne le cache pas, de ne plus passer mes soirées et mes week-ends sur la chronique. Il faut savoir qu’une Sélection Naturelle me demandait au strict minimum 6 heures de travail, souvent plutôt 8 à 10, et parfois bien plus. Je recherche donc une approche qui permette un tour d’horizon intéressant de l’offre participative, sans y perdre ma vie au passage 😉

Mes textes seront donc très certainement moins longs, j’essayerai d’aller à l’essentiel. La sélection des projets présentés sera elle aussi plus draconienne. On ne le dira jamais assez, choisir c’est renoncer.
La chronique que vous allez lire aujourd’hui est un essai de ce à quoi j’aspire. N’hésitez pas à me faire savoir ce que vous en pensez, en bien comme en mal, dans les commentaires.

 

Je vous souhaite une bonne lecture, vous dis « À la semaine prochaine ! ».

 

 

separateur-1

Les projets qui ont le plus attiré mon attention (en bien comme en mal) :

 

Qu’avons-nous donc comme campagnes en cours en cette première semaine de septembre ?

Tout d’abord, les projets qui ont le plus attiré mon attention (en bien comme en mal) :

 

Aujourd’hui 5 septembre se termine la campagne du reprint de 3 jeux issus des « Masterprint Series » de Quined Games. À savoir la seconde édition du très bon Firenze et deux nouveaux opus, Raiatea et Counterfeiters, chacun de ces trois jeux étant disponible en français et livrable en main propre à Essen. Firenze est un jeu dans lequel les joueurs sont des architectes qui doivent construire des tours de prestige pour les influentes famille de Florence. Dans Raiatea des chefs de tribus polynésiennes doivent construire des statues Tiki à la gloire de leur Dieu. Dans Counterfeiters les joueurs sont des faussaires qui doivent fabriquer et blanchir un max de pognon, payer (mais le moins possible) la protection du parrain local et éviter les enquêtes de police. Le tout dans un univers anthropomorphe. Même si elle ne fera pas date, la campagne a été financée en huit heures et ce sont un peu moins de 700 soutiens qui lui ont actuellement apporté plus de 50 000 € pour 10 000 demandés (actuellement 54 000 / 10 000 € et 685 soutiens. Fin le 05 septembre, plus que quelques heures).

 

power-rangers-heroes-of-the-grid

Deux jours après, c’est le tour de la campagne de Power Rangers : Heroes of the Grid par Renegade Game Studios de prendre fin. Power Rangers: heroes of the grid est un jeu coopératif basé sur la licence officielle (il vaut mieux, vu qu’elle appartient désormais à Hasbro et qu’il ne s’agit pas à proprement parler d’une petite startup en devenir) de la série éponyme qui sent bon les années 2000. Bien évidemment, le matériel propose moult figurines (plus de 130 dans le all-in) qui feront peut-être frémir le backer nostalgique, mais beaucoup moins le simple amateur de belles sculptures. Disons que les renders présentés laissent à supposer qu’on sera loin du rendu définitif d’un Bloodrage (au hasard) sans qu’il n’y ait rien de scandaleux non plus (encore que pour certains, ça se discute). Le reste du matériel est du même acabit, inodore et insipide (à mon sens), et il est même permis aux plus esthètes d’entre nous de trouver tout cela moche. Malgré des tarifs de pledges bien trop élevés au regard des remarques précédentes, ce sont tout de même actuellement plus de 2 500 nostalgiques qui ont financé le jeu à un peu moins de 5 fois (actuellement 529 000 / 100 000 $ et 2 510 soutiens. Fin le 07 septembre).

 

starcadia-quest-box-art► La fin de la campagne de Starcadia Quest, le CMON de la rentrée, n’est pas pour tout de suite, même si sa durée est courte. Que dire de cet Arcadia Quest dans l’espace, ainsi que son nom le laisse subtilement augurer ? Grosso modo, cela a le parfum d’un mix entre Arcadia Quest et Masmorra à la sauce Sci-Fi. La recette n’est pas forcément mauvaise, mais ceux qui ont déjà Arcadia Quest, Inferno ou pas, devraient pouvoir faire l’impasse facilement. D’autant plus facilement que le jeu n’est pas vraiment donné et devrait aisément taquiner les 100 € pour la boîte de base lorsque les frais de cochon auront été ajoutés à la douloureuse. Et comme moult add-ons ont été teasés dans les commentaires de la campagne, vous pouvez vous attendre à un all-in conséquent. Sinon il y a des figurines plutôt pas moches, le matériel est coloré, vous pourrez certainement remplacer le carton par du plastique… Comme d’hab’ ça sera livré en retard mais avec un SAV de qualité. Du CMON quoi. Ça fera peut-être pas le million de brouzoufs, mais avec CMON on n’est jamais sûr de rien (actuellement 514 000/200 000 $ et 4 380 soutiens. Fin le 12 septembre).

 

Pax-pamir-box-art

► Si vous aimez les jeux à base de cartes et les thèmes originaux, penchez vous sur cette nouvelle édition revue et corrigée par son auteur de Pax Pamir par Wehrlegig Games. Dans l’Afghanistan du XIXe siècle, de 1 à 5 joueurs vont devoir collaborer et affronter Anglois et Russkofs pour bâtir un nouvel état après l’effondrement de l’empire Durrani. Mais comme le dit le proverbe « There can be only one », et cela va être un festival de vacheries et de coups de couteau dans le dos pour être le plus influent à la fin de la partie. La première version jouissait visiblement d’une bonne réputation car voir un jeu avec un tel thème être financé à plus de 12 fois n’est pas évident au premier abord (actuellement 126 000/10 000 $ et 1 580 soutiens. Fin le 21 septembre).

 

 

separateur-1

 

D’autres projets qui méritent le coup d’oeil 

 

D’autres projets méritent le coup d’œil sans forcément m’avoir fait vibrer :

grimmoir-box-artGrimmoiR par Octopus Games se termine ce mardi. Il s’agit d’un jeu de cartes d’affrontement en 1 vs 1 basé sur les contes de Grimm. Les illustrations sont magnifiques et très colorées. La campagne est tout juste financée, ouvrant de facto la chasse aux stretch goals (actuellement 10 300/10 000 $ et 330 soutiens. Fin le 11 septembre).

 

hellenica-story-of-greece-box-artHellenica : Story of Greece, par Mr B. Games, tout de même le 18ème projet présenté sur Kickstarter par son éditeur, plutôt discret pour le coup, se présente comme un simili 4X dans la Grèce antique. Financé en 3 heures, il l’est désormais à plus de 6 fois par plus de 1 000 soutiens (actuellement 128 000/20 000 $ et 1 140 soutiens. Fin le 07 septembre).

 

endogenesis-box-artEndogenesis par David Goh est un jeu de cartes d’affrontement dans lequel des entités cosmiques d’un univers en devenir se mettent sur la tronche tout en guerroyant contre des créatures du Chaos. Mécanique à base de construction de tableau et direction artistique particulière mais (à mon goût) magnifique. Il semblerait que je ne soit pas le seul à le penser puisque la campagne est tout de même une belle réussite pour un primo auteur/éditeur (actuellement 134 200/5 700 S$ et 1 614 soutiens. Fin le 07 septembre).

 

Guild-Master-box-artAprès le succès des campagne de Unfair et de son reprint + extension, voici le nouveau Good Games : Guild Master. Ainsi que le titre le laisse entrevoir, les joueurs sont des Maîtres de guilde qui doivent faire en sorte que la leur devienne la plus influente. Il s’agit d’un jeu compétitif mais la résolution de certains objectifs oblige les guildes à coopérer ou/et à se liguer contre une autre. Et vice-versa inversement. Le jeu est annoncé comme présentant un matériel de luxe, ce qui me fait dire que cette notion (le luxe) est profondément subjective. Mais pas d’affolement, si la qualification « Deluxe » n’est, à mon avis, pas de mise, le matériel n’en reste pas moins de bonne qualité (du moins en apparence) et la direction artistique très agréable, pour ne pas dire très jolie. Là encore, une campagne tout juste financée et qui a déjà dépassé les 1 000 soutiens (actuellement 55 200/54 000 $ et 1 110 soutiens. Fin le 07 septembre).

 

infamous-box-artLes jeux de super-héros sont à la mode depuis quelques temps, et les vilains plus encore. Voici donc Infamous par Gryphon & Eagle Games. Les joueurs incarnent des méchants qui veulent devenir des super-méchants et, de préférence, ZE « super-méchant of the weurlde ». Certainement un traumatisme d’enfance mal soigné. Il va donc falloir construire une base secrète, embaucher des sbires et remplir des missions de méchants pour acquérir la renommée qui va bien à ces pauvres êtres avec un tel besoin de reconnaissance. La direction artistique ne m’a pas fait sauter de mon siège, mais les illustrations sont par contre très belles dans le genre. Elles sont de Rob Guillory qui semble connu dans le domaine du comics de super-machins. L’éditeur Boom Boom Games (que je ne connais pas) s’engage à publier le jeu en français si 500 pledges dans cette langue sont atteints. Autant dire qu’avec, au moment où j’écris ces lignes, à peine une centaine de ces pledges français au compteur, ce n’est pas gagné. Vous trouverez une news bien complète sur le jeu sous ce clic (actuellement 28 500/25 000 $ et 415 soutiens. Fin le 14 septembre).

 

Fraîchement lancé hier, nanty-narking-box-artNanty Narking par Phalanx est une rethématisation du jeu de Martin Wallace dans l’univers du Disque-Monde : Discworld : Ankh Morpork (just played ici). L’univers est cette fois-ci les mythes et légendes de l’Angleterre victorienne. Une nouvelle fois, on nous annonce un jeu « deluxe », mais ce coup-ci c’est apparemment bel et bien le cas. Le plateau de jeu est grand et somptueux, les pions sont remplacés par des figurines dont les renders laissent à penser qu’elles pourraient bien être très jolies (96 figurines quand même, même si l’on ne parle que de 5 sculptures différentes) et de belles pièces de monnaie réellement sonnantes et trébuchantes puisqu’en métal prennent la place des bêtes pièces en carton. Un seul pledge est proposé à 60 £ et une version française est disponible, ce qui est fort appréciable. Pour info, Ludovox parlait déjà du projet ici(actuellement 103 400/60 000 $ et 540 soutiens. Fin le 07 septembre)

 

 

separateur-1

 

A venir la semaine prochaine 

 

À noter sur vos tablettes pour la semaine prochaine :

EVERDELL COVERLe lundi 10 septembre verra le lancement attendu du reboot, accompagné de son inévitable extension, de Everdell par Game Salute. Très attendu. Le succès de la première campagne fut justifié par les très bons retours sur le jeu lui-même qui a bien fait parler de lui à la GenCon cet été (et pas seulement parce qu’il a été livré avec 4 mois d’avance).

 

 

into-the-black-forest-box-art

the-artemis-project-box-artLe mercredi 12 septembre va être chargé puisque vont se présenter à notre concupiscence plusieurs jeux. Into The Black Forest par Green Couch Games est un jeu de plis et de contrôle de zones dans la Forêt Noire (pas le gâteau, l’autre, la vraie). The Artemis Project par Grand Gamers Guild vous proposera de lutter pour le contrôle d’une lune de Jupiter contre les autres joueurs et contre Jupiter même (la planète, pas notre cher président). Cela faisait longtemps que personne ne s’était risqué à sortir un MOBA (à juste titre dirais-je), en voici un : Dusk : Arena Of Shadows par Widdershins LLC. Des grosses figs, de la baston, du MOBA quoi. Pour terminer, Dice Sport nous proposera Z War One : Exodus, une extension stand-alone pour Z War One : Damnation, un coopératif avec des zombis dedans.

tiny-epic-mechs-box-artLes sorties (annoncées) de la semaine se termineront le jeudi 13 septembre avec ce qui, n’en doutons pas, sera le premier gros carton de la rentrée : Tiny Epic Mechs par Gamelyn Games. Les meeples customisables qui sont devenus la marque de fabrique de la licence seront bien entendu de la partie, et gageons que vous aurez tout loisir de les transformer en Space Marines ou, du moins, l’équivalent. Preview du jeu en ligne depuis un mois. 

 

 

D’autre projets non annoncés et sortis de nulle-part sont bien sûr fortement susceptibles d’apparaître. Je vous en ferai part la semaine prochaine pour les plus intéressants d’entre eux !

 

Le lexique du participatif

  • Add-on : (Nom m.) Ajouts optionnels et néanmoins payants proposés au cours de la campagne. Cela peut-être des packs de figurines, des extensions, des dés plus jolis, mais aussi des objets beaucoup plus dispensables tels que des t-Shirts ou des mugs, voire des pin’s (si si !). Dans tous les cas, les sommes collectées par ce biais participent à l’augmentation de la cagnotte et à atteindre les paliers des stretch goals.
  • Backer [bakeur] : (nom m.) Aussi utilisé, « pledger ». Personne qui avance de l’argent pour la réalisation d’un projet dont la campagne est en cours.
  • Box Upgrade : Modifications apportées tout au long de la campagne (souvent dans le cadre des stretch goals) qui permettent d’améliorer la qualité du matériel du jeu (cartes plus épaisses, carton de la boîte plus fort, dés spéciaux, etc…).
  • CAD$ : Dollars Canadiens (cours bien inférieur au Dollar US)
  • Campagne : Période au cours de laquelle le projet est proposé au souscripteurs. Généralement de 2 à 4 semaines, mais cela peut être moins ou beaucoup plus. Cette durée n’est pas anodine et ne doit pas être choisie au hasard par le porteur du projet. En effet, de celle-ci dépend la forme et la dynamique de la campagne.
  • CMoN : Initiales de l’éditeur “Cool Mini or Not”. Afin de briller en société et avoir l’air du mec (ou de la meuf) qui s’y connait, on le prononcera “Simone” (oui, comme la tata du même nom) et on proscrira les “kmone” ou, pire, les “komone”.
  • DPG : Initiales de l’éditeur “Devil Pig Games”.
  • Early Birds [eurli beurdz] : (Nom m.) Rien à voir avec des oiseaux qui arriveraient en avance. Il s’agit d’un nom poétique donné au pledge à prix réduit (généralement quelques dollars) ou avec un bonus proposé parfois aux tous premiers souscripteurs d’une campagne.
  • FdPI : Initiales de « Frais de Port Inclus »
  • KS : Contraction de KickStarter, la plus grosse plate-forme de financement du monde connu.
  • KS Exclu : Acronyme regroupant tout ce qui est proposé lors d’une campagne et qui lui est exclusif. Par exemple, un add-on ou un stretch goal « KS Exclu » ne se retrouvera jamais dans le commerce et ne pourra plus être acquis en dehors de la campagne. Mais certains porteurs de projets ont des notions bien personnelles de la signification du terme « exclusif ».
  • Mougeon : (Nom m.) Race animale grégaire endémique sur Kickstarter, mi-mouton mi-pigeon. Les spécimens qui la compose ont pour particularité d’avoir, au cours de certaines périodes de l’année qui correspondent peu ou prou à la durée des campagnes de financement les plus en vue, une capacité de discernement inversement proportionnelle à la taille de leur compte en banque.
  • Pledge [plèdj] : (Nom m.) Niveau de soutien proposé lors d’une campagne. Par extension, somme d’argent versée pour y accéder.
  • Pledge groupé (ou PG) : (Nom m.) Regroupement des participations de plusieurs soutiens géré par une personne, généralement pour diminuer (parfois drastiquement) les frais de port et après négociation avec le porteur du projet.
  • Pledger : [plédjé] (Verbe) Action de sélectionner un niveau de soutien et d’autoriser le débit de son compte de la somme correspondant en cas de réussite de la campagne.
  • Pledger : [plédjeur] (Nom m.) Voir « Backer ».
  • PnP : Initiales de « Print and Play ». Il s’agit d’un fichier (généralement PDF) gratuit ou payant, permettant d’imprimer les composants du jeu qui s’y prêtent et ainsi de le tester avant la fin de la campagne.
  • Reboot [rebout] : Deuxième (voire plus) lancement d’une campagne qui a précédemment échoué à être financée. En général, le porteur du projet essaie à ce moment là de corriger les erreurs qui ont mené à l’échec, mais pas toujours…
  • Reminder [wemeyndeur] : Option qui vous averti par mail de l’entrée d’une campagne dans ses dernières 48 heures et vous permet ainsi de juger de la pertinence d’y participer. Utile lorsque l’on est pas certain d’être intéressé en l’état en début de campagne.
  • Reprint : Nouveau tirage d’un jeu qui fait parfois l’objet d’une campagne participative.
  • ROW : Acronyme de “Rest Of the World”. Indique l’ensemble des zones géographiques concernées par des frais de port qui n’ont pas été déjà détaillées.
  • SG : Contraction de « Stretch Goals » (voir explication de ce terme).
  • Stretch Goals [strètch golz] : Paliers de financement qui, lorsqu’ils sont atteints, débloquent un ou plusieurs éléments supplémentaires venant généralement enrichir le jeu. Lorsque ces stretch goals sont spécifiques à la campagne et lui resteront exclusifs, on emploie l’expression acronyme de « SG KS Exclus ».
  • UE Friendly : Définit un projet dont le porteur s’est assuré que les colis de son jeu arriveront dans notre boîte aux lettres sans surcoût lié au passage en douane.

 

 

20 Commentaires

  1. GeekLette 05/09/2018
    Répondre

    Des news sur une VF de Everdell?

    • Photo du profil de Gougou69
      Gougou69 05/09/2018
      Répondre

      Des bruits courent qu’un éditeur français serait en phase d’approche pour une localisation. Mais rien d’officiel et il serait étonnant que , si c’est vrai, on puisse en profiter sur cette campagne à venir.

      • Photo du profil de Shanouillette
        Shanouillette 06/09/2018
        Répondre

        ça serait bien !

         

        (c’était le commentaire nécessaire et utile du jour)

  2. Michael Ouellet 05/09/2018
    Répondre

    Je suis surpris de ne pas voir Snakes and Gestapo. Un projet du Québec.

    • Photo du profil de Gougou69
      Gougou69 05/09/2018
      Répondre

      Pour parler de l’existence de cette campagne, encore eût-il fallut que je l’eusse su. Le jour où les éditeurs comprendront qu’un vague post sur leur page FB n’est pas (du tout du tout) suffisant, cela facilitera beaucoup les choses. Je suis pourtant soutien de la première campagne du bouquin sur Ulule et je n’ai aucune info. Mais honnêtement, même en ayant connaissance de cette campagne, je n’en aurait pas parlé. Car elle est pour la version anglaise du bouquin (même si on peut l’avoir en français) et que, ainsi que je l’ai mentionné dans l’intro de cette chronique, il me faut désormais faire des choix draconiens et conséquemment une sélection de même. Je ne manquerai par contre pas de parler de la campagne pour le chapitre deux, encore en développement.

  3. Fire 01 05/09/2018
    Répondre

    Bonjour, vous avez des news concernant Dawn of Madness ?  Ils parlaient de le lancer vaguement courant août. C’est ceux qui ont fait Deep Madness

    • Photo du profil de Gougou69
      Gougou69 05/09/2018
      Répondre

      La campagne de Dawn of Madness risque fort de ne pas être lancée avant la réception de Deep Madness par les backers, histoire de pouvoir bénéficier des retours de ces derniers.

      • Fire 01 05/09/2018
        Répondre

        Merci pour l’info. Je trouve que c’est une attitude professionnelle d’attendre les retours des joueurs après réception de leur 1er projet (je ne suis pas sûr que ça soit leur 1er). On a reçu un mail pour nous dire qu’ils sont en train de régler des problèmes de douanes dans la zone Euro et une autre vidéo de présentation du matos. C’est pour bientôt ☺

        • Photo du profil de Gougou69
          Gougou69 05/09/2018
          Répondre

          C’est bel et bien leur premier projet et comme ils semblent avoir beaucoup d’ambition sur KS pour le futur, ils le soignent aux petits oignons. Et effectivement, c’est pour bientôt.

          • Fire 01 06/09/2018

            leur 1er projet donc ☺ Plus qu’à attendre quelques mois ☺

  4. Photo du profil de Philippe Leray
    Philippe Leray 05/09/2018
    Répondre

    Merci pour cette chronique … un point super utile pour un joueur qui joue avec des jeunes enfants (c’est mon cas) était la présence des petits drapeaux VF qui me permettaient de restreindre ma lecture aux KS en langue française ou sans éléments de texte 🙂 🙂

    Grâce à vous, j’ai maintenant dans ma ludothèque Zifang, Mint Delivery, et d’autres KS en attente 🙂 🙂

    PhL

    • Photo du profil de Gougou69
      Gougou69 06/09/2018
      Répondre

      En effet, je ne les ai pas remis. Je vais voir ça, c’était en effet un élément demandé.

  5. LTH 05/09/2018
    Répondre

    Merci Gougou69 pour tes articles de semaine que je lit ici et sur cwowd.

    Pour Starcadia Quest, le fait que le jeux se joue bien désormais de 2 à 4 joueurs et pas que à 4 joueurs, avec des campagnes beaucoup plus rapide, une installation bien plus rapide et meme un mode affrontement avec inclusion des figurines AQ aurait pu être bien 🙂 je pense au contraire qu’un possesseur de AQ/AQI pas ultra fan de la SF devrait bien se pencher dessus car son jeu va sortir beaucoup plus (campagne en une aprem)

    Sinon sur le fait de selectionner plus, je suis d’accord ça sert à rien de parler des projets qui financeront pas/financent pas chaque semaine (au moins ici). le « on les attends de pied ferme » par contre était bien 🙂 même si c’est subjectif, comme toujours, ça permet de suivre les gros KS à venir. apres on attends peut être rien de pied ferme 🙂 mais il y a possiblement un Lacerda, un Mind Clash Games et un project:elite CMON qui font belle figure de bon pledge.

    il y a un ryan laukat en court aussi. mais pour celui là je comprend la coupe (pourtant fan mais pas de celui là)

    • Photo du profil de Gougou69
      Gougou69 05/09/2018
      Répondre

      Merci de ton retour. Les articles sur Cwowd ne sont pas de moi, mais du patron. Il faut rendre à Thierry ce qui appartient à Thierry.

  6. Photo du profil de Fredovox
    Fredovox 06/09/2018
    Répondre

    J’aime beaucoup ce nouveau format. L’ancien était un peu trop long pour moi, et je me contentais de regarder les titres et les photos. Là le texte est plus court, plus efficace, et du coup je lis et re-lis la rubrique plutôt que de la traverser !

     

  7. Tilouboy 06/09/2018
    Répondre

    Hello,

     

    Pax Pamir n’est pas un coop.

  8. Salmanazar 06/09/2018
    Répondre

    Je préfère, comme aujourd’hui, quand vous restez sur des faits, des informations brutes et que vous ne faites pas des interprétations du style : campagne à succès ou pas, jeu cher…  Exemple avec la campagne Batman.

    • Photo du profil de Gougou69
      Gougou69 06/09/2018
      Répondre

      Merci, mais j’ai malheureusement peur que je ne puisse m’empêcher de donner mon avis quand il y aura à dire, en positif comme en négatif. Je ne vois pas du tout cette chronique comme un simple « catalogue » des campagnes en cours ou à venir. Et mes avis ne sont pas des interprétations, ce sont des avis. Donc fonction de ma sensibilité laquelle, forcément, n’est pas celle de tout le monde.

      • Salmanazar 07/09/2018
        Répondre

        Votre avis est le bienvenu pour moi avec ce que vous appreciez, ce qui vous plait moins.

        Interprétation dans le sens : lorsque vous deduisez que telle campagne est un succès ou au contraire tourne au ralenti. J’ai en tête un post de F.Henry qui justement n’était pas d’accord avec vos affirmations sur sa campagne.

        Mais, ne retenez pas que cette remarque. Le principal est que je prends plaisir à lire votre rubrique.

Laisser un commentaire