Nanty Narking : Ankh Morpork revient !

Phalanx a dévoilé le prochain jeu sur lequel ils travaillent : Nanky Narking de Martin Wallace. Asyncron vient d’annoncer sur son facebook qu’ils vont le distribuer et le traduire en collaboration avec Phalanx.

Et là vous êtes en train de vous demander ce que c’est. Donne-nous du sexy, mince ! Bon déjà, si je vous dis que Phalanx, c’est l’éditeur de U boot le jeu de sous-marin qui vient d’être financé (et qui sera distribué par Asyncron en France), vous situez un peu mieux. Si j’ajoute que l’auteur de ce “nouveau” jeu c’est Martin Wallace ? Je commence à voir des pupilles dilatées !

Nanty_Narking_jeux_de_societe_Ludovox

 

Nanky Narking est en fait la réédition de Ankh Morpork, un jeu déjà sorti en France distribué par Iello en 2011. Le jeu est désormais introuvable, excepté à vil prix en occasion.

Le jeu original avait été édité par Treefrog, la maison d’édition de Martin Wallace. Martin Wallace avait annoncé en 2015 qu’il n’avait plus les droits des jeux dans l’univers du disque-monde, du coup fini Ankh Morpork, “les sorcières”, et nous ne verrons jamais le troisième de la série qui avait pour thème les dieux…

La nouvelle édition devrait connaître un lancement kickstarter, avec un univers plus proche de l’Angleterre victorienne que du médiéval Fantastique, des figurines à la place des pions et tout un tas de Stretch Goals, mais nous reviendrons sur les détails quand il sera lancé, sûrement en Octobre de cette année.

 

terry-pratchett-ankh-49-1307095109-4350

Ankh Morpork est un jeu de plateau pour 2 à 4 joueurs dans l’univers du disque-monde, la célèbre et excellente série du regretté Sir Terry Pratchett. Le jeu prend place dans la ville nauséabonde, avec ses avocats véreux, ses truands et son patricien, son bistro mal famé.

Chaque joueur incarne un des personnages de la ville, et il aura une condition pour gagner la partie. Bien sûr il va garder son identité secrète. Votre objectif peut être de contrôler un certain nombre de quartiers, amasser une certaine somme d’argent, faire perdre les autres joueurs etc. Chaque quartier donne un pouvoir quand on est en majorité dessus. Il faudra les utiliser à bon escient.

Le tour du jeu est simple : vous avez 5 cartes en main, vous en jouez une et vous refaites votre main à 5 cartes.
Vous pouvez placer des agents dans un quartiers, assassiner un pion adverse, prendre de l’argent, réaliser un événement aléatoire. Vous avez aussi la possibilité de jouer en dehors de votre tour une carte en interruption.

Le jeu est chaotique, mais dure une heure et on rigole bien, par ailleurs ça correspond tout à fait à la ville du roman. On s’assassine, se pique des majorités. Il faudra surveiller les autres joueurs et tenter de deviner qui ils sont. On discute, on bluffe, on se pourrit. Quand on est amateur de l’univers, on se régale.

À suivre, en espérant qu’ils travaillent sur les identités pour qu’il y en ait plus que dans la version de base ! En attendant, si vous voulez en savoir plus sur le jeu original je vous invite à lire l’article de Mendrock. La version de Iello devrait se trouver en occasion après cette annonce 🙂

Si le jeu fonctionne, peut-être que les autres jeux verront le jour. C’est tout ce que l’on peut souhaiter.

 

Laisser un commentaire