Rosenberg revient avec Robin des bois

Agricola, Caverna, Patchwork, Le Havre, À la gloire d’Odin… Ces jeux-là ont tous un point commun j’ai nommé Uwe Rosenberg. Sachez que l’auteur allemand revient pour la fin d’année avec un tout nouveau titre, Robin de Locksley où il n’est plus question ni d’agriculture ni de couture, mais bien du roi des voleurs !

Au centre de la zone de jeu, 25 tuiles butin, formant un carré. Les deux joueurs concurrents jouent Robin et tentent de ramasser ces trésors sur leur chemin. Ces trouvailles, on s’en doute, appartiennent aux riches. Les rassembler vous permettra de payer la rançon de Richard coeur de Lion, emprisonné pendant qu’il se promenait innocemment en croisades. 

 

Robin von Locksley

 

Des ensembles de butins de même couleur pourront être vendus pour gagner de l’or. Mon précieeeux…  
Vous avancez sur la piste de course (oui, vous avez bien lu, d’une course) entourant les tuiles en dépensant l’or gagné. Chaque champ vous donnera une tâche à accomplir : vous pouvez soit la satisfaire, soit vous en acquitter en dépensant une pièce d’or. Celui qui accomplit deux fois le tour de la piste gagne. 

pic4765212

Wyrmgold

 

Se jouant en une demi-heure à 45 minutes et pour uniquement deux joueurs, Robin von Locksley semble vouloir boxer dans la même catégorie que Patchwork. Sera-t-il aussi bon ? Essen nous le dira. En tout cas, le jeu n’est pas signé chez Lookout, une fois n’est pas coutume, mais chez un tout nouvel éditeur allemand (qui sort ici son premier titre) baptisé Wyrmgold.  

Pub-Tipeee-grand-format-copie

 

3 Commentaires

  1. Photo du profil de Grovast
    Grovast 14/06/2019
    Répondre

    Radarized malgré le texte visible sur les bordures.

    Au moins, ça semble changer du registre habituel.

  2. Greg 14/06/2019
    Répondre

    En attendant, on peut aussi jouer à Targui 🙂

    • Photo du profil de Grovast
      Grovast 17/06/2019
      Répondre

      Qui a dit qu’il fallait arrêter de jouer à Targui? 🙂

      Après ce n’est pas parce qu’il y a des bordures que les jeux sont similaires. Pas l’impression qu’ils aient grand chose à voir.

Laisser un commentaire