Lucky Duck Games, quelques questions à un canard veinard

Vincent Vergonjeanne se présente comme le PDG de Lucky Duck Games, un nouvel éditeur de jeux de société basé en Pologne qui s’est fait connaître par le KS de Vikings Gone Wild. La ligne éditoriale de Lucky Duck Games est très claire : transformer des jeux vidéo populaires en jeux de société.

Ce parti pris ne vient pas de nulle part. Ces gars-là ont l’habitude de développer des jeux online d’une part, et jouissent d’une certaine connaissance des jeux de société de l’autre. Du coup, Lucky Duck Games, fondée en 2016, leur permet d’associer les deux pratiques, leurs deux passions. 

En effet, Vincent et son frère Julien (auteur de Vikings Gone Wild, leur premier jeu édité donc) ont dans leurs tiroirs un certain nombre de proto en attente. Mais Vincent Vergonjeanne travaille dans l’industrie du jeu vidéo depuis près de 9 ans. Il fut le co-Fondateur de Kobojo en 2009 (avez-vous déjà joué à Primal Legends ? Ça c’est un Match-3 qui vaut le coup !), une société concentrée sur la création de jeux Facebook, puis de EVERYDAYiPLAY en 2012, spécialisée dans les jeux de stratégie sur web/mobile.

Nous réalisons aujourd’hui l’interview de Monsieur Vincent en partenariat avec Cwowd, à l’occasion de leur nouveau jeu, Zombie Tsunami, actuellement sur KS. D’ailleurs, vous pouvez lire un premier retour sur le jeu par ici, l’inimitable TSR ayant testé le proto.

Les questions Ludovox sont plutôt orientées jeux, tandis que chez Cwowd on se concentrera plutôt sur l’aspect campagne participative. 

 

VV-OK

 

Salut Vincent ! Comment est né Lucky Duck Games ? 

Cela fait 9 ans que j’essaye de vendre des objets physiques à mes joueurs en ligne. T-shirt, mugs, mini-figurines imprimées à la demande. Rien ne se vendait.
Et puis suite à la création, par mon frère, d’un jeu de société basé sur l’un de mes jeux vidéo, Vikings Gone Wild, je décide d’explorer cette piste et d’annoncer l’idée sur la fan-page du jeu. La réponse est immédiate et très positive. OUI me dit-on !

Il ne me faut pas longtemps pour réaliser que EVERYDAYiPLAY n’est pas du tout équipée à devenir éditeur de jeu physique. « Lucky Duck » est donc né de cette envie de continuer à adapter des jeux digitaux en jeux physiques.

Aujourd’hui l’équipe a plein temps est composée de Mateusz Komada (Directeur Artistique), Dawid Cichy (Directeur de Production) et Théo (Community Manager).

 

lucky duck

 

Quels sont, à titre personnel, vos jeux phares chez Lucky duck ?

Mes gros coups de coeurs en ce moment sont Scythe et Orleans !

 

jeu-de-societe-scythe-editeur-stonemaier

 

Peux-tu nous parler du développement de ce nouveau jeu, “Zombie Tsunami” ?

J’ai rencontré MobiGames [studio indépendant qui développe et édite des jeux vidéo pour les plateformes digitales, responsable de la version originale digitale de Zombie Tsunami -Ndlr] fin juin 2016 lors d’un événement Facebook. Je leur ai partagé ce que je faisais sur Vikings Gone Wild et mon idée d’appliquer la même transformation à d’autres jeux vidéo. Ça a tout de suite cliqué et nous nous sommes recontacté rapidement !

 

Zombie-Tsunami-application

 

Comment l’idée de départ a-t-elle été concrétisée par rapport à l’appli ?

Le jeu de société a été créé par Jérémie Torton, le game designer du jeu vidéo original. Il connaissait donc très bien l’univers du jeu et avait une idée bien à lui de ce qu’il voulait en faire sous sa forme de jeu de société. Il a donc suggéré plusieurs prototypes et nous nous sommes tous mis d’accord sur celui qui avait le plus de potentiel !

zombie-tsunami-lucky-duck

 

Pour ceux qui connaissent pas encore, que les joueurs doivent-ils faire dans une partie de “Zombie Tsunami” ?

Dans Zombie Tsunami, chaque joueur dirige son groupe de Zombies qu’il doit faire grossir. Tous les joueurs doivent faire face aux humains qui essayent de les arrêter à tout prix. Le jeu est compétitif. Le gagnant étant celui qui a le plus de Zombies à la fin du 3e tour de jeu.

 

Quelle genre d’ambiance y a-t-il à la table et quel public visez-vous ?

Le jeu est très léger. Rien à voir avec Vikings Gone Wild. L’essentiel de l’ambiance est tournée autour des rôles secrets que chaque joueur reçoit en début de chaque tour. Côté ambiance, on y retrouve de la négociation et beaucoup de rires !

Le public ciblé est 10-35+. C’est donc autant un jeu familial, rapide et simple, mais aussi un excellent ‘entre 2’. À noter que la prédominance des rôles secrets et beaucoup de lancés de Zombies n’en fait pas le meilleur ami des joueurs ‘optimisateurs’. Le jeu a été un vrais succès auprès des groupes qui se connaissent déjà et aiment les interactions et le bluff !

 

zombie-tsunamie-jeu-de-societe

 

Le jeu a-t-il vocation à être distribué par Atalia si tout va bien ?

Nous avons une excellente relation avec Atalia qui a fait et continue de faire un excellent travail sur Vikings Gone Wild. Par contre ce jeu sera distribué par AbyssCorp. Cette décision est liée à leur relation avec la grande distribution et la capacité de ce jeu, en rapport à son prix et sa cible, de se retrouver en grande surface.

 

ks-zombie-tsunami

 

 

Vous avez quoi dans vos tuyaux en ce moment ? 

Nous travaillons activement avec beaucoup de designers et de licences de jeux. 5 pour être exact. Donc le futur promet beaucoup plus de jeux et d’adaptations !

Malheureusement beaucoup de ces licences sont encore en cours de signature et je ne peux pas encore vous divulguer de nom.
Mais voici un petit résumé de ce qui vous attend :
   – Un jeu d’investigation policière coopératif, avec l’utilisation d’une application extrêmement originale et innovante.
   – Un jeu de gestion de ressources bien croquant dans un thème médiéval magnifique.
   – Un jeu où l’on incarne une cellule qui essaye de grossir le plus vite et devenir la reine de son écosystème !
   – Un jeu avec une licence téléchargée plus d’1 milliard de fois !

Je vous laisse deviner qui se cachent derrière ces titres 😉

 

Merci d’avoir pris le temps de répondre durant la folie de la campagne ! Et bonne continuation ! 

► Ne ratez pas la suite de l’itw sur Cwowd

 

1 Commentaire

  1. Photo du profil de Pierre_Fitzroy
    Pierre_Fitzroy 04/03/2018
    Répondre

    Merci pour cette interview. C’est une approche intéressante du jeu hybride. En effet, partir du jeu video, c’est commencer sur un starting-block.

    Le dernier KS (Chronicle of Crimes) est un pur produit toutefois.

    Certainement un éditeur à suivre de près.

Laisser un commentaire