Silence ! On teste… avec Umberling ! [13/12/2015]

DERNIERS-TESTS-EN-BASE-1

 

MINIVILLES MARINA de Masao Suganuma par Atom

FLIP CITY de Chen Zhifan par Umberling

LE LIEVRE ET LA TORTUE de Gary Kim par Atom

LANTERNS THE HARVEST FESTIVAL de Christopher Chung par Umberling

 

Tous les tests 

 

Umberling, vous le connaissez bien puisque Sha-Man vous l’a déjà passé au scanner avec son humour caustique dans ce superbe article T’es une star pour les gens qui t’aiment.

Ses talents d’écrivain, son sens de la précision (avec lui « tu as 7 mots qui résument la dernière thèse de Michel Serres sur l’impact des sciences modernes du mode de pensée occidental. »), son petit chat de profil (ci-dessous), ses tics nerveux de grammar-nazi (notre bonhomme ne supporte pas la moindre faute de grammaire ou d’orthographe, que ce soit en français ou en anglais), ses éditos « crypto-intelligents »,  ses Ludo-chronos, ses manies de theory-crafting, son body language, et surtout son profil de joueur : Umberling est une machine de guerre aux jeux de cartes et kubenbois.  

AnalyseAvatar

Mais alors, si tout a déjà été si bien écrit, quoi ajouter ici ? Et bien une fois n’est pas coutume, nous serons concis !

umberling_n

Concis ? Ouais !!

 

Car il nous manquait évidemment son top 3 et oui pardi, son top 3 !

Netrunner, Vampire: The Eternal Struggle … Hanabi. D’après lui ce top “est un peu bizarre, mais c’est comme ça. J’ai du mal à dire ce que je préfère parmi la foultitude de deckbuildings cool, de pose d’ouvrier passionnants ou d’autres jeux tout aussi chouettes. »

pic1324609_md

pic178705

hanabi d

« Mes habitudes de joueur sont assez éclectiques. J’aime beaucoup tester de nouveaux jeux. Si la tactique n’est pas mon fort, ce n’est pas pour ça que je n’y joue jamais et si on (ou je !) me mets devant, ce n’est pas pour ça que je n’y prends pas de plaisir.

Après, j’aime peu les règles, et je préfère largement être laxiste sur celles-ci si ça permet à la tablée de mieux s’amuser. (Sauf quand je suis en mode tournoi, où le but est évidemment de tourner les règles à son avantage : il faut alors les utiliser au pied de la lettre.) Je trouve que la réussite d’une soirée jeux se fonde à 75% sur les gens avec qui on joue et à 25% sur les jeux eux mêmes. Je ne suis pas hyper combatif, sauf quand on me met dans une situation où il faut l’être (par ex en tournoi, ou quand on me lance un défi). 

AnalyseProfilUmberling

J’ai basculé assez tard : j’ai toujours joué à des J2S mais en petites quantité. Ado, j’ai mis les mains dans le jeu de rôles et le JCC (Magic) pour continuer avec V: TES pendant mes études. Ensuite, j’ai été lorgner du côté du J2S grâce à un ami qui organisait des soirées jeux dans la Maison pour Tous de sa commune… Depuis, je suis accro ! :)»

 

> Sa ludothèque

 

Laisser un commentaire