LE TEST DE FLIP CITY
flipcity
Un jeu de Chen Zhifan
Illustré par Adam P. McIver
Edité par Tasty Minstrel Games
Pays d'origine : Chine
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2015-01-01
De 1 à 4 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d'une partie : 30 minutes

Thèmes : Urbanisme, Ville
Mécanismes : Deckbuilding, Stop ou encore
Types de jeu : Jeu de cartes
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 15
Configurations testées : 1, 2, 3, 4 joueur(s)

Introduction

 Deckbuilding, minimaliste, cartes double-face. Deux façons de gagner : avoir un total de 8 points de victoire ou plus joués en un tour, ou bien jouer une épicierie plus dix-sept autres cartes sans interrompre son tour. Le tout avec un système de stop ou encore : on décide ou non de jouer la carte du dessus de son paquet, avec certaines cartes qui vous forcent à continuer. Si on obtient trois smileys mécontents, hop ! C’est la fin de votre tour, et vous ne passez pas par la case achat. Sinon, vous profitez d’un achat, et vous pouvez à la place retourner les cartes de votre défausse pour les améliorer et changer leur fonctionnalité.

Là, j’étais conquis. Sur le papier. Mais à l’usage, alors, ça donne quoi ?

Contexte

Flip City est un jeu que j'ai découvert à la Gencon 2015. Et autant vous dire que j'ai immédiatement eu le coup de cœur pour ce titre-là.

Je l'ai fait tester à des joueurs et à des non-joueurs... Et même à des gens qui n'avaient jamais touché à du deckbuilding. De leur vie. Vous imaginez ?! Ça existe encore, cette engeance-là. Éliminons-les tous en leur apprenant Trains. Bref. Place au jeu. :)



ACCESSIBILITE DES REGLES
16.5
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Sensation de compréhension correcte
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours aux règles mineurs. Aide de jeu ergonomique

Tasty Minstrel Games a une gamme de "petits gros jeux", un peu comme Iello avec ses mini-games mais en plus épais. Et leurs règles tiennent souvent sur un feuillet recto-verso. Pas très pratique pour s'y retrouver, mais l'ensemble est hyper clair. Je n'ai pas eu l'impression d'en baver, bien au contraire : c'était clair et concis, avec les exemples qu'il fallait. Après, je doute un peu de la durabilité de la règle...

Il y a peu d'ambiguités, mais elles existent. On regrettera seulement l'absence d'une aide de jeu.

QUALITE DU MATERIEL
14.5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Boîte assez mal pensée (rangement difficile)
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité et finitions très agréables
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Efforts appréciables sur les graphismes


Si le rangement spartiate peut être excusé par le prix relativement bas du jeu, la qualité des cartes n'est pas en reste : toilées, elles résisteront bien aux maniupulations et c'est tant mieux pour un jeu de deckbuilding, me direz-vous. Vous avez bien raison.

L'ergonomie est bien pensée, pour peu qu'on se penche un peu dessus, et même si quelques symboles seront abscons, il aurait pu exister une aide de jeu pour résumer le tour (pas toujours évident).

Quant aux illustrations, elles s'inscrivent dans la vague de city-builders mignons. (Pensez Minivilles.) C'est donc ni moche ni vraiment joli en ce qui me concerne.

THEME
14.5
Objectifs du jeu clairs
On a envie de justifier ses choix thématiquement
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Peu d'éléments sonnent faux
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

Le thème de Flip City est quelque peu abstrait, mais cela ne se sent pas trop. Au final, l'argument d'une ville dont on doit satisfaire les besoins se suffit à lui-même et fonctionne même plutôt correctement.

L'histoire de la partie n'est pas vraiment passionnante, mais les city-builders ont le vent en poupe. C'est comme Sim City en jeu de cartes...

DUREE DE VIE
15
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
Variantes très réussies
Essouflement du jeu
Assez surprenant

Les parties peuvent se renouveler pour peu que l'on ne choisisse pas les mêmes stratégies (épiceries, usines ou PV) et suivant le déroulement du jeu. Mais le pool de cartes étant minimaliste et toujours identique, on finit par trouver un peu de redondance dans les parties. On constate quand même pas mal de contenu additionnel (variante solo, mini-extension Office), qui changent durablement le jeu.

MECANISMES
14
Fluidité du tour
Très clair
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Quitter la table une minute ne change rien
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Plusieurs grandes stratégies sont disponibles et viables
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Savant mélange de stratégie et d'opportuniste

L'interaction n'est pas hyper présente, car c'est un deckbuilding qu'on fait un peu dans son coin (avec un peu de blocage en ce qui concerne les bâtiments, avec également des épurations de deck assez violentes puisqu'on refilera ses pires cartes aux adversaires). Mais ce n'est pas pour autant que c'est un jeu qui se joue véritablement solo : cela avance vite, et les stratégies – tout minimalistes qu'elles sont – vont à l'essentiel, et vous amènent dans une direction particulière et ce, assez vite. Du coup, on planifie sagement et on essaie de tirer le meilleur parti de ce qu'on a pu faire, hasard à l'appui.

Les mécanismes sont bien huilés, et c'est ce qui donne à Flip city sa vraie patine : ça tourne très, très bien. Voire tout seul.



16.5
14.5
14.5
15
14

Photo du profil de Umberling

85%

L'avis de Umberling

Testeur Ludovox.fr

Publié le 08/12/2015

Ce mélange audacieux de stop ou encore et de deckbuilding paie : Flip City a su s'imposer dans ma ludothèque comme LE petit jeu pour faire découvrir le deckbuilding en douceur. Star Realms a un côté agressif qui effraie vite le néophyte, alors qu'ici, on y va à la cool, malgré les bâtons dans les roues qu'on peut se mettre. Bref, le pari risqué de Flip City fonctionne : on a bel et bien l'impression de ne pas gérer une main mais un paquet dans son intégralité, l'extrayant ainsi de l'immense masse de jeux de deckbuilding qui demandent de tirer parti au mieux de sa main de cinq ou six cartes à chaque tour. Le fait de ne pas avoir de gestion de main à faire donne un charme tout particulier à ce jeu que je recommande donc chaleureusement.

Flip City, c'est un vent frais dans votre ludothèque ! Je vous l'assure ;)


  • Mécanisme hors-norme
  • Stratégies millimétrées
  • Des cartes double-face !

  • Encore un city-builder...
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%