Toc toc toc, qui est là ? Welcome Back to the Dungeon

Souvenez-vous, nous vous avions parlé il y a plusieurs mois déjà de cette nouvelle mouture du bon vieux Welcome to the Dungeon ! Et bien, elle approche à grands pas, puisque la sortie officielle de Welcome Back est prévue pour le 14 octobre (tiens, c’est drôle, ça tombe en plein pendant la foire d’Essen !).

Au départ, nous devions le premier jeu (d’ailleurs nommé initialement Dungeon of Mandom) au japonais Masato Uesugi (Lost Legacy) mais pour cette nouvelle mini-boîte, l’auteur a été rejoint par un certain Antoine Bauza. Ce dernier nous expliquait d’ailleurs comment cette collaboration était née dans cette interview.

welcome-back-to-the-dungeon-3

« Depuis que 4 inconscients se sont essayés à entrer dans le terrible Donjon du bois Sans Retour, l’histoire a fait le tour du royaume. Nombreux sont alors les fous qui ont voulu reproduire cet exploit, sans jamais en ressortir vivants… enfin, jusqu’à aujourd’hui ! 4 nouveaux aventuriers se dressent face à ce donjon, dont la réputation fait trembler dans les chaumières ! »

menestrel 

Le principe, pour rappel, est aussi simple que fourbe. Pour entrer dans le donjon, vous devez choisir soit de réduire votre équipement, soit d’ajouter des monstres… Soit de vous retirer de la manche en cours, pleutre ! Et oui car le problème c’est de savoir qui va entrer. Le dernier joueur en jeu sera obligé d’aller affronter les horreurs du donjon, c’est-à-dire tous les monstres précédemment placés. Peut-être serez-vous encore assez équipé pour survivre…? Peut-être pas ! Bluff et stop-ou-encore font de ce titre un petit bijou pour les apéro chafouins.

necromant

C’est donc 4 nouveaux personnages (et leur équipement évidemment) et des nouveaux monstres spéciaux que ce Mini propose. Vous pourrez jouer un Nécromancien, un Ninja, une Princesse ou un Troubadour. Ce dernier peut, par exemple, avec son spectre charmeur de goblins, ignorer tous ces types de monstres, tout en réduisant les dégâts des prochains monstres rencontrés de 1. Côté nouveaux monstres, on a par exemple le Mimique qui a une puissance égale au nombre d’équipements qu’il vous reste au moment où vous le rencontrez dans le donjon.

welcome-back-to-the-dungeon-iello-ludovox-jeu-de-societe

 

Avec Paul Mafayon à la palette graphique, cette 11e boîte de la gamme Mini peut tout aussi bien être jouée avec le premier opus (Welcome to The Dungeon) que toute seule comme une grande.

 

Welcome back to the dungeon

Un jeu de Antoine Bauza, Masato Uesugi
Illustré par Paul Mafayon
Edité par iello
Distribué par iello
Pays d’origine : France
Langue et traductions : Anglais, Français
Date de sortie : 14 octobre 2016
De 2 à 4 joueurs , Optimisé à 3 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d’une partie : 30 minutes

 

3 Commentaires

  1. Photo du profil de Sgt Pépère
    Sgt Pépère 28/09/2016
    Répondre

    Oh pile poil pour mon anniversaire ! Enfin à un jour près. 😉

  2. Antoine Bauza 28/09/2016
    Répondre

    J’ai eu beaucoup de plaisir à bosser sur ce spin-off avec Masato ! J’espère que ça plaira aux aficionados du jeu originel 😉

  3. Photo du profil de fouilloux
    fouilloux 29/09/2016
    Répondre

    Ah tiens mon commentaire à disparu: je disais que j’avais le jeu original, version japonaise. Du coup je vais peut être me laisser tenter par la seconde boîte.

Laisser un commentaire