L’actu d’Antoine Bauza [ITW]

bauza-1Si vous ne connaissez pas ce nom, c’est que vous découvrez le monde du jeu. Antoine Bauza, auteur du Spiel Hanabi, du carton interstellaire 7 Wonders (and co), mais aussi des excellents Samurai Spirit, Ghost Stories, des Petit Prince (x2), de la Chasse aux monstres pour les plus petits, sans oublier le hit Takenoko, le zen Tokaido, ou encore le très bon jeu d’ambiance tiré du Donjon de Naheulbeuk...

Bauza est un touche-à-tout (jeux de société, jeux de rôle, littérature, jeux vidéo, cours de game design, tout ça en plus d’être papa…) avec une prédisposition naturelle pour le jeu familial. Son travail fait montre d’une élégance très sûre, souvent d’une thématique marquée (avec une ascendance asiatique certaine), et ses nouveautés sont toujours guettées par les joueurs. Pas étonnant qu’il fasse partie de ces rares happy few qui vivent uniquement du jeu de société depuis maintenant 5 ans. 

Voici quelques questions sur sa façon de travailler et ses projets en cours… Et ils sont nombreux ! 7 Wonder n’a pas dit son dernier mot, Welcome back to the dungeon et Oceanos signent le début d’une collaboration avec Iello, Attack On Titan avance bien, La grande Evasion se (re)dessine et on évoque même le jeu Kaamelot…! C’est parti. 

 

lencredupasse

Bauza… Au rayon librairie !

 

Bonjour Antoine ! Alors dis nous… Comment ça s’est passé pour toi, l’année 2015 ? 

« 2015 fut une année assez calme pour moi, au niveau éditorial, avec 3 sorties : Le Petit Prince, Voyage vers les étoilesTakenoko Chibis et bien sûr 7 Wonders Duel. Je n’ai finalement pas amorcé beaucoup de nouveaux projets, plusieurs anciens prenant tranquillement du retard… C’était mon 10ème Essen cette année (le 8ème en temps qu’auteur) et également le 10ème de mon compère Pierô ([NDLR : illustrateur dont voici le blog]. Nous avons fêté cela comme il se doit et ça restera un bon souvenir ! »
 
recherches persos01

Recherches de Pierô sur le jeu Medieval Academy de Nicolas Poncin

 
Peux tu nous parler de la Cafetière, c’est quoi, une sorte de pépinière d’auteurs ?

« La Cafetière, c’est le nom de l’atelier dont j’assure la gestion, sur Valence. Ce n’est pas vraiment une pépinière d’auteurs, non. C’est plus ma volonté de vouloir quitter mon grenier pour avoir la place de travailler dans de bonnes conditions. Mon épouse, coloriste BD, y travaille également, et j’y accueille mes collaborateurs ludiques réguliers (Ludovic Maublanc, Ludovic Gaillard, Bruno Cathala et Corentin Lebrat) ainsi que nos fidèles playtesteurs… L’idée étant d’avoir un lieu pour se retrouver, jouer, travailler, et mutualiser certaines ressources. »
 
Globalement, comment tu t’attaques à un nouveau jeu ? Tu as d’abord une idée de mécanisme en tête, un thème ? Je vois sur ton blog que tu lis beaucoup sur le game design, ces lectures t’inspirent-elles ?
 
« Je débute un jeu par une histoire que j’ai envie de raconter (celles des voyageurs qui s’engagent sur le Tokaido et veulent faire un magnifique voyage, où celle d’un jardinier impérial qui se voit confier un panda à gérer dans une bambouserai à cultiver.) Les mécanismes, ce sont pour moi les outils dont je vais avoir besoin pour narrer cette histoire, donc jamais mon point de départ.
J’enseigne (un peu) le game design donc j’essaie d’être au fait des différentes publications sur le sujet, en effet. Mais ces lectures m’aident principalement pour enseigner et pour mettre des mots précis sur des notions parfois abstraites. Pour apprendre à faire des jeux, lire, c’est bien mais il faut surtout faire des jeux… »
 
jeu de societe 7 wonders duel
 
Revenons un peu sur 7 Wonders Duel. Es-tu content de l’accueil public et critique ?
C’était ta 5e coopération avec Bruno Cathala. Vous devez sûrement avoir une façon de travailler très bien rodée maintenant ! Peux-tu nous en parler ? Tu as fait appel à lui pour le côté jeu à deux ou il t’a soufflé des idées et tu as voulu pousser les choses plus loin ? 
 
« Oui, 7 Wonders DUEL, c’est une belle aventure, pleine de bons moments et d’incertitudes. Je suis ravi de l’accueil du public. Certains pensent certainement que c’était joué d’avance, étant donné la notoriété du grand frère, mais finalement nous avions surtout un gros risque de décevoir.
 
La collaboration avec Bruno, c’est quelque chose qui se déroule très simplement. Nous nous connaissons bien et les projets trouvent facilement leur place à l’intersection de nos envies et de nos visions respectives. Sur 7WD, c’est moi qui ai fait appel à lui et ce pour deux raisons. Premièrement, j’avais du mal à sortir la tête de 7W : en gros, ça fait 5 ans que je bosse sur la gamme et, pour faire un spin-off, j’avais besoin d’un regard nouveau pour assurer au projet d’avoir une identité propre. Deuxièmement, c’est un jeu exclusivement pour 2 joueurs, un type bien spécifique dans lequel je suis un novice… et dans lequel Bruno a maintes fois démontré son savoir-faire ! Nous avons posé toutes les grandes lignes du jeu lors du vol aller pour la Gencon 2014… »
pic2042636_md
 
Peux-tu nous parler des projets en cours sur 7 Wonders
 
« J’ai repris le travail sur une nouvelle extension pour 7W, dont le titre de travail est « Armada ». Certains lecteurs en ont peut-être entendu parler et c’est normal, cela fait un bon moment que je l’ai commencé. En 2015, je l’avais mis en stand-by pour me concentrer sur 7W Duel mais je m’y remets sérieusement en 2016 !
Sur 7WD, nous avons commencé à concevoir une extension avec Bruno. Si tout se passe bien, l’idée serait de la publier fin 2016… »
 
Le fait de décliner 7 W est-il infini d’après toi ?  
 
« Absolument pas. En terme de design, 7 Wonders est un jeu relativement « fermé », c’est-à-dire que certains de ses caractères (notamment l’aspect simultané) en font que ce n’est pas un jeu simple à étendre. Sur Armada, je me heurte de plein fouet à ces contraintes, ce qui fait que la conception de l’extension me prend beaucoup de temps…
Mise à part cet aspect technique, je n’ai pas envie de décliner 7W à tout va. 7W Duel, c’était une envie, née de nombreux échanges avec des joueurs lors de salons. Avec Repos Production et Bruno, nous y avons consacré beaucoup de temps et d’énergie. Je pense que nous avons fait un bon jeu, un jeu solide. Nous sommes fiers du résultat, de cette « déclinaison ». Faire un bon jeu, ça reste toujours le cap ! Je n’ai aucune intention de faire du 7W à la chaîne pour remplir les étals des boutiques… »
 
 
Concernant tes autres projets… Peux tu nous dire où en est Sinbad ? 
 
« Sinbad, c’est un peu mon projet maudit. Actuellement, il est au point mort et j’avoue que je me suis un peu épuisé dessus… Il y a des chances que je le laisse en sommeil un moment, le temps de retrouver motivation et inspiration… »
 
pic2436689_md
 
Comment t’es tu retrouvé à travailler sur Welcome BACK to the dungeon et de quoi s’agira-t-il ? 

« Alors, c’est une histoire qui mérite d’être racontée ! À la Gencon, cette année, j’avais une réunion avec Ludovic Papaïs (Chef de projet chez Iello, éditeur de Welcome To The Dungeon) au sujet d’Oceanos. J’en ai profité pour féliciter Ludovic pour la gamme Mini et plus particulièrement sur Welcome to the Dungeonqui est, selon moi, un excellent jeu. 
Et puis, en Novembre, j’ai reçu un mail de Yannick Deplaedt (@izobretnik), notre coordinateur France-Japon, me transmettant la traduction d’un mail de l’auteur, Masato Uesugi. Dans cet email, il était ravi de savoir que j’allais travailler avec lui sur une suite ! Le truc, c’est que je n’étais pas au courant… Ludovic ne m’a écrit qu’un peu plus tard en m’expliquant que, suite à notre discussion, il avait compris que je serai partant pour travailler avec l’auteur sur une suite… Ce n’est pas vraiment ce que j’avais retenu de notre discussion, mais il était désormais difficile de refuser… Welcome BACK To The Dungeon devrait donc sortir en 2016. Dans la boite [NDLR : Un stand alone], il y aura 4 nouveaux personnages avec chacun leur équipement original, des nouveaux monstres et peut-être un autre élément de gameplay (en cours de réflexion au moment où j’écris ces lignes)… »
 
 
Attention, grosse exclu !

Attention, grosse exclu !

 
 
Un mot bien sûr sur Oceanos, c’est ton gros projet de début d’année prochaine ? 
 
« Océanos, c’est un jeu familial comme je les aime, ai-je envie de dire. Avec un gameplay simple et accessible, un thème bien présent et une couche de narration. Jérémie Fleury est aux pinceaux. Je l’ai rencontré et lui ai présenté le jeu cet automne. Ses premières illustrations m’ont complètement convaincu ! Le jeu sortira donc chez Iello en 2016.
2 à 5 joueurs, à partir de 8 ans, pour une trentaine de minutes par partie… Un jeu de collection (des espèces marines, des trésors, des coraux, des cristaux, des bases sous-marines) avec un aspect développement léger [NDLR : Chaque joueur dispose d’un sous-marin qu’il peut améliorer]… et un kraken bougon. Ce sera ma première collaboration avec l’éditeur. »
 
levi-pledge-shingeki-no-kyojin-attack-on-titans
 
Comment avance Attack on Titan avec Ludovic Maublanc ? On peut espérer voir une sortie pour la Gen con ?  

« Nous sommes en plein dans la finalisation, les derniers réglages, les fameux 5% derniers pour-cents du développement, ceux qui prennent toujours plus de temps que prévu. L’objectif est effectivement une sortie à la Gencon 2016 (avec si on y arrive, une avant-première française à JapanExpo début Juillet) .
C’est un jeu au gameplay asymétrique avec d’un côté 1 joueur incarnant un Titan et de l’autre de 2 à 4 joueurs incarnant des héros humains. Nous avons choisi de représenter une bataille contre l’un des gigantesques humanoïdes du manga en proposant un plateau « vertical » : le titan est un grand stand-up en carton muni de plateformes sur lesquelles les Héros grimpent pour le combattre. Merci à Cédric Littardi de nous avoir entraînés dans cette aventure… »
 
 
kaamelott-haut2
 
Et il y a aussi ce projet de jeu Kaamelot dont on a un peu parlé…! Tu sais qu’il y a une grosse communauté de fans qui ne rêvent que de ça !? Vous avez déjà discuté un peu avec Alexandre Astier ? Etais-tu fan de la série ? 

« Oui, j’ai rencontré Alexandre Astier récemment, après qu’il est manifesté l’envie de relancer un projet de jeu de société autour de Kaamelott. Il tient à être auteur sur le projet (sans surprise, il s’investit dans tous les aspects de ses oeuvres) et il m’a sollicité pour l’accompagner sur ce projet. Difficile de refuser. De plus, il se trouve que l’on est pratiquement « voisins » donc nous devrions arriver à nous voir régulièrement pour travailler sur un prototype. Sans être fan, je connais et j’apprécie la série (et plus particulièrement la façon dont il l’a fait évoluer) et j’ai récemment comblé mes lacunes en lisant les BD. Affaire à suivre donc… »
 
 
Et la Grande Evasion c’est quoi comme projet ? 
 
« C’est un jeu très ancien, de mémoire l’un des premiers projets que j’ai mené à bout il a de nombreuses années (2007 je pense). Ce sont les XII Singes (éditeur de Hanabi + Ikebana) qui sont actuellement sur le coup. C’est un sentiment étrange de travailler sur l’édition d’un jeu que j’ai conçu il y a très longtemps… C’est un petit jeu de carte familial pour 3 à 6 joueurs : rôles cachés, bluff. »
 
Quand on voit tout ça, une chose est sure : tu es décidément un homme très occupé ! Te reste t-il du temps pour jouer simplement pour le plaisir ? As-tu des coups de coeur à partager ? 

« J’essaie de jouer régulièrement même si les prototypes prennent souvent la table d’assaut sans vouloir la lâcher. Je joue notamment avec mon (jeune) fils, ce qui d’un point de vue professionnel me permet par la même occasion de compléter ma culture ludique.
Mes dernières découvertes : Timeline Challenge (alors que je suis pas un adepte de Timeline), 8-28 (merci à ReiXou pour la découverte). Et puis, dès qu’il a terminé ma campagne d’Imperial Assault, mon groupe va s’attaquer à Pandemy Legacy (j’ai hâte). »
 
367748
 
Tu cherches toujours un boulier chinois ? 
 
« Non, j’en ai trouvé un qui me convient, merci ! »
 
Merci Antoine et bonne fin d’année !
 
 

2 Commentaires

  1. Photo du profil de Florent M.
    Florent M. 19/12/2015
    Répondre

    Et là,  tu sais que tu as un proto Kamelott en suspend depuis 2 ans, par manque de temps (À trop vouloir faire de choses…) et tu as les boules de pas avoir passé plus de temps dessus. 🙂

  2. Jonathan Massey-Davila 05/11/2016
    Répondre

    Salut Antoine! J’ignore si tu va voir ce message, mais MERCI, de créer tout ses jeux qui sont extraordinaire et de faire de mes soirées avec ma blonde ou mes amis, des soirées géniale, rassembleur et marquant !! Milles fois BRAVO!

Laisser un commentaire