LE TEST DE ANDROID: NETRUNNER
android-netrunner-ludovox-jeu-de-societe
Un jeu de Lukas Litzsinger, Richard Garfield
Edité par Edge Entertainment, Fantasy Flight Games
Distribué par Edge Entertainment
Date de sortie : 2013-07-01
De 2 à 2 joueurs
A partir de 12 ans
Durée moyenne d'une partie : 40 minutes
Durée d'une partie entre 10 et 60 minutes

Thèmes : Science-fiction
Mécanismes : Bluff, Points d'action
Types de jeu : Jeu de cartes
Complexité du jeu : Expert
Nombres de parties jouées : 40
Configurations testées : 2 joueur(s)

Introduction

Android: Netrunner est sorti en 2013, et a fait parler de lui dès ses jeunes jours. Il faut dire qu’A:NR (de son petit nom) bénéficie d’un héritage bien prestigieux : né du jeu de cartes à collectionner Netrunner, sorti en 1994 et designé par le papa de Magic : l’assemblée Richard Garfield, il était attendu au tournant. Aujourd’hui toujours florissant, il caracole en tête des jeux de cartes évolutifs.

Zoom sur ce jeu asymétrique et, plus précisément, sur sa boîte de base, qui vous met dans la peau d’une méga-corporation ou d’un pirate informatique qui infiltre ses réseaux…

Contexte

Il y a quelques années de ça, j'ai joué à l'original. Comme c'était avec des starters, ça m'avait laissé un peu froid. Un JCE permet de toucher du doigt un jeu optimisé, ou du moins carré, dès la boîte de base, me disais-je.



ACCESSIBILITE DES REGLES
14
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Pas de gros problème spécifique
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retour aux règles assez fréquents

Netrunner est un jeu compliqué. De l'extérieur, personne ne peut comprendre pourquoi un joueur semble tendu alors qu'il est immensément riche, pourquoi un des joueurs place des cartes à l'horizontale face cachée devant lui...

Les règles font un travail admirable pour effacer toute ambiguité, et ce n'était pas gagné d'avance. Un schéma vient même expliciter et découper la séquence d'un piratage, pour limiter les retours à l'intérieur des règles. On s'y retrouve.

Toutefois, on reviendra souvent confirmer des infos. Non seulement pendant les premières parties, mais aussi quand on pensera à des interactions pas évidentes. Certaines doivent d'ailleurs être clarifiées par une FAQ qui grossit d'extension en extension...

QUALITE DU MATERIEL
14
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Espaces vides ou boîte dure à fermer. Rangements en sous-nombre
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité et finitions très agréables
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Efforts appréciables sur les graphismes


Comme toutes les boîtes de JCE ou presque, on sent le vide en ouvrant le coffret : un sabot de carton occupe les 2/3 de l'espace, et on se demande comment organiser le tout. Passée cette déception initiale, on déballe les paquets de cartes et on dépunche les jetons toilés sans aucun souci. Tout est lisible, beau, et les cartes ont une unité qui les rend fortes, thématiquement, et bien repérables de l'autre bout de la table. Côté illustrations, c'est hétérogène ; le monde qui s'étale sous nos yeux n'est pas toujours au mieux, quand certains artworks ne sont pas brouillons (deux ou trois le sont vraiment). Mais dans l'ensemble, c'est assez joli, et offre une atmosphère originale.

THEME
17
Objectifs du jeu clairs
Chaque choix a une explication thématique
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
On a envie de raconter sa partie aux gens au club de jeu
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Le jeu est un tout thématique
Cohérence du thème
Thème fouillé

Pourquoi pirate-t-on ? Pour détourner l'argent là où il coule à flots ? Pour nourrir sa cause et déboulonner les vils capitalistes ? Pour se prouver quelque chose ? En tant que pirate (aussi appelé Runner), la question se pose, et on choisit ses armes avec délectation, sachant que la corporation verra tout ce que nous jouons.

Quant aux corporations, elles passent leur temps à monter leurs précieuses défenses, dans le but de faire des recherches sur des données sensibles, et de marquer les cartes à points de victoire (qui ne sont présentes que dans les jeux corporation). Préférerez-vous incarner Big Brother, des fabricants d'androïdes, des scientifiques n'hésitant pas à manipuler le génome, ou des compagnies d'assurances associées à des milices dévoyées ? En tant que digne représentant du cyberpunk, Netrunner parle de dérives individualistes et collectives.

Le thème qui se dégage de l'asymétrie, des cartes et de l'univers est, vous l'aurez compris, très puissant. L'espace de jeu est un puissant révélateur de caractère, et Netrunner se met en joie de vous plonger dans des mind games tout à fait passionnants.

DUREE DE VIE
15.5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Faible nombre d'options
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
On apprécie la diversité des parties
Contenu additionnel
Contenu et variantes suffisants pour ne pas en chercher plus
Essouflement du jeu
On ne sait pas à quoi s'attendre

La boîte de base de Netrunner donne lieu à sept paquets différents, si on a un peu la flemme de créer ses paquets. Mais on se verra vite limité par le nombre de cartes. Un deuxième set de base devient vite une nécessité si l'on accroche au jeu, à moins de préférer les extension, fort réussies par ailleurs (mieux, même). Et, si l'on ne va pas chercher du côté des variantes, on restera sur des parties de duel pour une durée de 20-60 min, selon la rapidité des joueurs et la configuration adoptée.

Cependant, les parties se ressemblent peu. Passé le premier tour souvent typique, on se plonge dans des tactiques dignes des échecs, avec des séquences repérables, mais dont l'agencement change toute la portée.

Bien entendu, dès qu'on se plonge dans les finesses du deckbuilding, on démulitplie le temps nécessaire à faire le tour du titre... Les extensions vous y obligeront, et donneront lieu à une profusion de possibilités que je vous recommande vivement, pour une durée de vie très haute.

MECANISMES
17.5
Fluidité du tour
Très clair
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction omniprésente
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Choix toujours intéressants
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Dosage au poil, avec des bifurcations

Les mécanismes de Netrunner font honneur à ceux de l'original, mais aussi à ceux de Vampire: the Eternal Struggle du même créateur. A savoir, ils ne sont pas tous imprimés sur les cartes. Acquérir des ressources, piocher, pirater, jouer des cartes, tout cela n'a pas besoin d'effets spécifiques ; Netrunner prendra soin de vous montrer la voie de la spécialisation, et imprime sur ses cartons des effets dévastateurs, tous avec leur prix, leur rigidité d'utilisation.

Le tour de la corporation est généralement très rapide, puisqu'elle n'a que trois actions à réaliser, pour quatre de l'autre côté du réseau. Les piratages n'ont lieu que pendant le tour du pirate, mais cela n'altère le temps de jeu d'aucun joueur : la corporation aura alors le choix d'activer ou non ses défenses et ses pièges. Ainsi, on reste toujours en alerte, et on scrute la moindre faiblesse de l'autre côté... Quelques moments de réflexion viennent casser un enchaînement sinon très fluide, mais on s'ennuie rarement dans ce titre.



14
14
17
15.5
17.5

Photo du profil de Umberling

88%

L'avis de Umberling

Testeur Ludovox.fr

Publié le 27/11/2014

Je recommande carrément. C'est une perle.

Il ne faut pas avoir froid aux yeux pour se lancer dans Netrunner : ce n'est pas un jeu évident, mais son modèle évolutif le rend plus aisé à manipuler qu'un Magic. Et la boîte de base peut se suffire à elle-même, pour de nombreuses heures de jeu.

Si les thèmes vous parlent, et que vous désirez un jeu cérébral et tendu, c'est pour vous.

Si vous voulez du défi et une courbe d'apprentissage bien pentue, foncez.


  • Le thème, très bien exploité
  • L'intensité des mécanismes
  • L'asymétrie
  • Une richesse inégalée

  • Cartes en 1 et 2 exemplaires (pourquoi pas 3 partout ?)
  • Certains artworks passables
  • Rangement de la boîte
L'AVIS DES JOUEURS

4 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

88%