Participatif, la sélection naturelle du 24 juillet 2017

 

separateur-1

 

Cette année prouve une nouvelle fois, s’il en était besoin, que les vacances d’été sont propices à le réussite de projets très modestes que le backer moyen n’aurait même pas remarqué en temps normal. Et ce, malgré la présence de pointures dont on aurait pu craindre qu’ils les phagocytent.

À noter qu’un pledge groupé pour Founders of Gloomhaven s’est monté. Voir la section dédiée en toute fin de chronique.

 

Je vous souhaite une bonne lecture et vous dis « À la semaine prochaine ! »

 

Vous trouverez en fin de chronique la légende des symboles utilisés et le lexique qui vous permettra de mieux comprendre les termes techniques employés parfois et dont la plupart est en orange.

      Chronique N°42

 

separateur-1

Ça s’est passé la semaine dernière

(et on nous a rien dit…)

Les lancements de campagnes

 

 

Cthulhu Wars Onslaught 3 de Sandy Petersen fr (VF intégrale)

Cthulhu_Wars_logo

Fin le mardi 15 août à 04h59.

Figurines tendance kiloplastique.

Pledges : Les 4 nouvelles extensions gameplay 149 $ ; Toutes les nouvelles extensions 199 $ ; Boîte de base Chtulhu Wars 200 $ ; Tout sauf la boîte de base 599 $ ; Tout avec la boîte de base 749 $ ; Port de 30 à 87 $ selon pledge choisi.

 

Vous avez raté les deux premières campagnes de Chtulhu Wars ? Voilà une bonne occasion de vous rattraper. Vous avez déjà tout pris des deux premières campagnes et, malgré que vous n’ayez pas joué au dixième de ce que vous propose le jeu, vous tenez absolument à avoir toutes ces nouvelles extensions parce-que « tu comprends ma chérie, si je ne les prends pas maintenant soit je ne les trouverai plus, soit elles seront encore plus chères ! »

Voici donc pléthore de (plus ou moins) nouvelles figurines qui sont offertes à votre concupiscence et/ou à votre complétionnisme exacerbé. Enfin, offertes… Il faut le dire vite, et tout est question de sémantique. Jetez donc un œil à la partie listant les pledges disponibles juste au-dessus et forgez vous votre propre avis. Clairement, pour le petit père Sandy, le fait d’avoir pondu un jeu dont les retours sont plus qu’enthousiastes (intérêt du gameplay, équilibrage aux petits oignons mais toujours peaufiné quand cela s’avère nécessaire) l’autorise à considérer les pledgers comme des vaches à lait qu’on peut tondre à loisir. Enfin, un truc du genre…

Et c’est qu’il aurait tort de se priver, le bougre ! La fanbase était au rendez-vous pour le grand moment, en rangs serrés prête à dégainer la CB au coup de sifflet bref. 1670 adorateurs du Grand Poulpe (Cthulhu, pas Sandy) ont apporté en une journée largement plus de trois fois et demi les 100 000 $ (tout de même !) demandés, 372 800 $ exactement pour être précis.

Mais le deuxième jour la chute a été vertigineuse, puis le nombre de nouveaux soutiens a encore baissé de moitié au troisième. Et cela a continué de baisser les deux jours suivants, mais cela correspond au week-end qui vient de s’écouler. A voir ce qui va se passer cette semaine mais, malgré tout, à ce jour ce sont 2 440 soutiens qui ont apporté plus de 561 000 $ à la Cause.

 

 

Burning Rome de SunTzu Games

burning-rome-logo

Fin le mardi 15 août à 23h00.

Affrontements tactiques ; Cartes

Pledge : 19 £ ; Port 6 £

 

Annoncé comme le fils spirituel du très bon Burning Suns, Burning Rome est plutôt un simple jeu d’affrontement à base de cartes pour deux ou quatre joueurs, comme il en existe bien d’autres.

La direction artistique rend les cartes, ornées de jolies illustrations, claires et lisibles, ce qui est en soi  un  très bon point pour un jeu de cartes.

Le prix de l’unique pledge proposé est  en adéquation avec le matériel annoncé, essentiellement 216 cartes (sans les stretch goals) accompagnées de 5 petits plateaux et de quelques pions et meeples en bois.

Malgré cela, la sauce n’a toujours pas pris. Après 6 jours de campagne, celle-ci n’a atteint que la moitié des 8 800 £ demandées. Mais le prix du pledge étant peu élevé et la dynamique plus que correcte, il reste de bonnes chances que le financement soit effectif.

 

 

Master of the Galaxy de Ares Games

master-of-the-galaxy-boite

Fin le vendredi 11 août à 23h00.

4X ; Bag building ; Draft

Pledge : Deluxe Edition 40 $ ; Packs disponibles ; Port 8-14 $

Je vous passe le détail du background bateau du jeu. En gros, c’est comme d’hab’ dans un 4X SF, vous devez vous répandre au travers d’une galaxie quelconque et gratter des points de victoire grâce à votre développement et vos conquêtes. Du classique donc, pour ne pas dire du déjà-vu.

La mécanique du jeu semble, elle, bien plus originale et de ce fait bien plus intéressante. Nous sommes devant un mélange de bag building, auquel s’ajoute du draft, de la gestion de ressources et du développement technologique.

J’aimerais connaître le sinistre individu qui a décrété que, à partir de désormais et jusqu’à dorénavant, un jeu au thème SF n’en sera pas vraiment un s’il ne fait pas perdre au moins 2 dixièmes à chaque œil du malheureux qui ose y poser son regard. Juste histoire de lui péter 3 ou 4 jambes, afin de lui faire prendre conscience de quelques notions de bon goût. Non, parce que le flashy, ça va un moment, mais là il va falloir penser à y mettre le holà.

Ceci dit, Master of Galaxy n’est pas laid du tout, juste un tantinet criard dans sa colorimétrie. D’autant plus que cette version proposée est dite « Deluxe », avec plein de jolis petits zigouigouis en plastique coloré en lieu et place des bêtes tokens en carton. Par contre, mauvaise nouvelle pour les anglophobes amateurs de 4X SF flashy, les cartes sont blindées de texte en pas français.

La campagne a trouvé les 20 000 $ de son financement à l’orée du troisième jour, engageant une sympathique dynamique qui a tout de même connu une baisse sensible au cours du week-end qui vient juste de se terminer. A voir si celle-ci reprend cette semaine.

A l’heure où j’écris ces lignes, 610 soutiens ont apporté plus de 24 800 $.

 

 

Renegade de Victory Point Games

renegade-box-art

Fin le jeudi 17 août à 20h00.

Deckbuilding coopératif prévu pour le solo.

Pledge : 39 $ ; Packs disponibles ; Port 19 $

 

Autre jeu au thème SF cette semaine, et toujours cette tendance flashouillesque dans la direction artistique. Mais ce serait une erreur de s’arrêter à son look. En effet, amateurs de jeu sans amis, vous êtes concernés. De près.

Renegade est le nouveau rejeton de l’éditeur Victory Point Games (Dawn of the Zeds, Nemo’s War). Dans ce jeu solo jouable jusqu’à quatre en coopératif, vous allez endosser le rôle de hackers luttant contre un super-ordinateur de la mort qui tue, lequel a tendance à un peu trop contrôler l’esprit des gens.

Comme souvent avec VPG, le financement a été rapide puisque la première journée à vu rentrer dans les caisses le double des 12 000 $ demandés. La campagne bénéficie depuis d’une très bonne dynamique qui a bien résisté au passage du week-end et qui, si elle se maintient encore, laisse entrevoir un joli score après les 24 jours restants.

A noter qu’il est possible de tester le jeu sur Tabletopia.

 

 

Star Scrappers : Cave-In de Hexy Studio

star-scrappers-cave-in-box-art

Fin le jeudi 10 août à 10h00.

Collection de sets de cartes

Pledges : Base 25 $ ; Collector 39 $ ; Collector + Playmat 59 $ ; Port 13 – 15 $

 

Vous êtes à la tête d’une société d’excavation de cristaux de Xendrid dont, comme chacun sait, la valeur sur le marché a explosé le jour où les scientifiques se sont aperçus que cette matière permettait de réduire de 9 à 3 minutes la durée de cuisson des œufs durs. Autant dire que la concurrence est rude et que ça risque fort de chauffer sévère pour obtenir le meilleur filon.

Nous sommes donc dans de la pure SF (dans la vraie vie, à 3 minutes de cuisson on obtient un œuf à la coque et tout le Xendrid du monde n’y changera rien) et, ho surprise, la direction artistique n’est pas flashy ! Bon, c’est coloré hein, mais raisonnablement, au point même où j’irai volontiers jusqu’à dire que c’est très joli.

Les mécaniques semblent intéressantes, qui associent les effets des cartes que l’on joue aux bonus offerts par celle restant au sommet de la défausse. Il y a même un petit côté taquin avec la possibilité de voler la défausse d’un adversaire.

La campagne a été financée à hauteur de 12 000 $ au quatrième jour et c’est au rythme tranquille d’une douzaine de nouveaux soutiens quotidiens qu’elle avance, et ce sont ainsi 13 200 $ apportés par 315 soutiens qui sont au compteur.

  • Lien vers le print-and-play.

 

 

Diesel Demolition Derby de LudiCreations

diesel-demolition-derby-KS

Fin le jeudi 31 août à 15h59.

Gestion de main ; Draft ; Actions simultanées

Pledges : Base 19 $ ; Base + extension Arena 24 $ ; Luxe 28 $ ; Luxe + extension Arena 33 $ ; Port 5 $

 

DDD (comme l’éditeur se plaît à le surnommer) est édité par LudiCreations. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous, les p’tits gars de Cwowd, ça veut dire beaucoup. Cela veut dire que nous somme face à de la précommande à l’état pur, primal. Exit les stretch goals. Y’en a pas. Nada. Que dalle. Tout ce qu’en théorie nous n’aimons pas, puisque cette façon de procéder est un détournement éhonté du financement participatif, et que ça c’est laid à tendance pas bien.

Mais dans le cas de LudiCreations, nous serons bien moins sévères. Parce que les jeux proposés par eux via Kickstarter ne verront jamais le jour si le financement n’est pas atteint, qu’ils sont généralement bons et qu’ils sont proposés à des tarifs tout à fait raisonnables et avec du matériel dont la qualité est à la hauteur. Si vous ne prenez pas ces jeux lors de leur campagne de financement, sauf à les commander sur la boutique en ligne de l’éditeur tant qu’il en reste, vous ne les trouverez plus jamais hors du circuit de l’occasion. Ça donne un petit côté collector à votre acquisition.

Le jeu en lui-même est un jeu de cartes dont la mécanique est à base de draft et de gestion de main. Cela semble simple et sympathique, les graphismes sont bien dans le ton et la direction artistique dans son ensemble est assez jolie. Pour peu qu’on aime le côté robotique industrielle.

Les 10 000 $ nécessaires au financement ont été atteints au début du troisième jour. Actuellement, nous en sommes à un peu plus de 12 000 $ et 350 contributeurs, mais nul doute que les 38 jours (!) restants sauront permettre d’améliorer tout ça. Chez LudiCreations, on aime prendre le temps de prendre son temps.

 

 

separateur-1

Suivi des campagnes précédemment lancées

 

Legendary Creatures de Pencil First Games

legendary-creatures-box-art

Fin le vendredi 4 août à 06h00.

Cartes ; Draft ; Gestion de deck

Pledges : 39 $ ; Packs disponibles ; Port 15 $

 

Legendary Creatures bénéficiait jusqu’à il y a 3 jours d’une dynamique encore correcte, mais celle-ci s’est effondrée d’un coup à l’approche du week-end. Pourquoi ? Mystère. Il va falloir réagir pour relancer la machine.

A 10 jours de la fin, ce sont quand même 560 soutiens qui ont apportés 29 100 $.

 

 

 

Crusaders : Thy Will Be Done de Tasty Minstrel Games

crusaders-thy-will-be-done-box-art

Fin le samedi 5 août à 06h00.

Stratégie ; Cartes ; Hexagones

Pledges : Base 50 $ ; Deluxified 69 $ ; Port 22 $

 

Alors que la dynamique de la campagne était déjà plutôt sur un rythme élevé, celle-ci a pris un sérieux coup de fouet après la réorganisation des stretch goals. Les meeples ne seront désormais plus remplacés par des figurines en plastique, mais les deux seront dans la boîte.

Un changement bienvenu qui permet à la campagne, à 11 jours de la fin, de dépasser les 203 000 $ (pour 40 000 demandés) et les 2 590 soutiens.

 

 

 

Overworld de Magic Meeple Games

overworld-logo

Fin le mercredi 9 août à 07h00.

Pose de tuiles ; Contrôle de territoire ; Exploration

Pledge : 25 $ ; Packs disponibles ; Port 10 $

 

A deux semaines de la fin de la campagne d’Overworld, celle-ci vient de dépasser les 27 000 $ (pour 10 000 demandés) et les 800 soutiens, laissant raisonnablement espérer l’atteinte de la barre des 1000 avant le gong final. Une bien belle réussite pour ce petit jeu à la Carcassonne.

 

 

Who Goes There ? de Certifiable Studios

who-goes-there-image-FB

Fin le mercredi 9 août à minuit.

Coopératif ; Cartes ; Dés

Pledges : Base 59 $ ; Avec extension de 6 personnages 84 $ ; Avec tous les personnages 99 $ ; Port 10 – 20 $

 

Certes, le jeu est très largement financé (plus de 187 000 $ pour 54 000 demandés) par plus de 2 060 soutiens. Mais Certifiable Studios n’aura pas réussi à réitérer la magie de leur précédente campagne, qui n’a existé que parce que les réactions fofolles d’alors de l’éditeur était spontanées, elles.

 

 

Founders of Gloomhaven de Cephalofair Games

founders-of-gloomhaven-box-art

Fin le jeudi 10 août à 18h00.

Pose d’ouvriers ; Pose de tuiles ; Enchères ; Gestion de ressources

Pledge : 49 $ ; Port 7 $ ; Pledge groupé en cours

 

A 17 jours de la fin de sa campagne, Founders of Gloomhaven est en passe d’engranger 7 fois les 50 000 $ demandés et de dépasser les 7 000 soutiens (10 000 en ligne de mire). Comme quoi les joueurs savent parfois faire preuve de pragmatisme et laisser de côté l’aspect esthétique d’un jeu dont ils estiment que le gameplay en vaut la peine 😉 .

 

 

 

Star Realms : Frontiers de White Wizard Games

star-realms-frontier-box-art

Fin le vendredi 11 août à 04h00.

Deckbuilding ; Cartes

Pledges : Base 20 $ ; Avec cartes promo 30 $ ; All-In 65 $ ; Port 15 $


479 500 $ et 6 755 soutiens au moment où j’écris ces lignes, 11 stretch goals dont 8 composés de cartes exclus KS (qui se revendront donc sur la baie à un prix basé sur le cours de l’uranium), tout est dit. Les 1 000 soutiens sont déjà acquis et le million de brouzoufs n’est pas impossible. Mais personnellement, j’attendrai quand même la sortie de la version française dans… trop longtemps.

 

 

Rolling Empires (reboot) de Fongomongo Games

rolling-empires-box-art

Fin le dimanche 20 août à 05h00.

Dice building

Pledge : 60 CA$ ; Port 16 CA$

 

La belle dynamique de campagne dont je parlais la semaine dernière n’aura pas duré très longtemps. Au cinquième jour, elle s’est littéralement effondrée, passant subitement d’une moyenne de 80 nouveaux soutiens quotidiens à 4 ou 5.

Dans ces conditions, pas de miracle. La campagne vivote, mais a tout de même rassemblé à 27 jours de la fin près de 35 000 CA$ et 510 soutiens.

 

 

separateur-1

Mais aussi :

 

Battle For The Universe : Slab City Beatdown (reboot) de Jonny Hinkle

battle-for-the-universe-slab-city-beatdown-boite

Fin le mardi 1er août à 15h00.

Affrontement ; Cartes ; Construction de deck

Pledges : Base 40 $ ; Avec toutes les équipes 99 $ ; Port non précisé

 

À peine 800 $ de gagnés par rapport à la semaine dernière, cette deuxième campagne est une nouvelle fois clairement un échec. Le reboot est mentionné du bout des lèvres dans les news du projet, mais il ne fait nul doute que la campagne va être annulée tôt ou tard. Des voix s’élèvent pour réclamer un reboot après la GenCon. Affaire à suivre.

 

 

Rocks of Ruins de Garphill Games fr (VF intégrale par Pixie Games)

Explorers of the North Sea md

Fin le jeudi 3 août à 12h00.

Extension pour Explorers of the North Sea

Pledges : 50 NZ$ ; Packs disponibles ; Port

 

Tout va bien dans le meilleur des mondes pour Rocks of Ruins ! Shem Philips a toujours autant d’adeptes et comme le jeu auquel cette extension s’adresse est bon, la campagne a dépassé les 106 000 NZ$ (pour 23 000 demandés) apportés par plus 1 340 soutiens. Les 2000 sont à portée.

Je le répète, si c’est une VF qui vous intéresse, autant attendre tranquillement que nos chers éditeurs de chez Pixie l’aient diffusée dans toutes les boutiques de l’Hexagone.

 

 

Spookre de Twitch Factory

spookre-boite

Fin le vendredi 4 août à 17h00.

Cartes ; Jeu de plis

Plegde : 12 $ ; Port 4 $

 

La campagne de Spookre a connu des hauts et des bas cette semaine, notamment un jour en négatif, mais arrive tout de même bien à se maintenir. Les 240 soutiens et les 5 800 £ ont été atteints.

 

 

 

 

 

Night Clan (reboot) de Gamephilia fr (Règles VF, matériel indépendant de la langue)

night-clan-1ère-édition-box-art

Fin le vendredi 4 août à 17h08.

Micro-jeux de cartes ; Contrôle de zone

Pledge : 9 $ ; Port 6 $

 

La dynamique de la campagne s’est maintenue toute la semaine jusqu’au samedi où elle a connue une baisse notable de régime. Le résultat est malgré tout très correct pour un aussi modeste projet puisque, à 11 jours de la fin, c’est près du double des 6 000 $ demandés qui ont été apportés par près de 770 soutiens. La barre des 1 000 souscripteurs devrait être franchissable.

 

 

 

Pepper and Carrot : The Potion Contest de Loyalist Games

pepper-and-carrot-the-witches-cauldron-box-art

Fin le samedi 5 août à 23h03.

Collection ; Abstrait

Pledges : 40 et 55 CA$ FdPiN

 

Après l’effondrement de la campagne au sixième jour que j’évoquais la semaine passée, celle-ci s’est quelque peu reprise, à un niveau bien moindre toutefois. On est passé d’une cinquantaine de nouveaux soutiens quotidiens à 6 ou 7 maximum. Mais ces 6 ou 7 ont permis à la campagne de renforcer son financement. Nous sommes donc désormais à plus de 5 000 CA$ au dessus des 25 000 demandés et les 470 soutiens vont être dépassés.

 

 

Ascended Kings (reboot) de Incarnate Games

ascended-kings-box-art

Fin le dimanche 6 août à 06h00.

Combat en « chacun pour soi » à la « Battle Royale »

Pledge : 69 $ ; Port 6 $

 

La campagne a péniblement réussi à recueillir 1 000 malheureux dollars la semaine passée, et reste en dessous de la moitié des 20 000 $ demandés pour son financement. On a même vu deux journées en négatif, ce qui est généralement très mauvais signe. Je disais la semaine dernière que cela ne financerait pas, je persiste et signe.

 

 

Firelight de HobbyHorse Games

Firelight-image-promo

Fin le jeudi 10 août à 17h00.

Jeu d’aventure narratif ; Cartes

Pledges : Base 30 $ ; Avec cartes KS Exclus 35 $ ; Port non précisé

 

Firelight aura attendu 9 jours pour financer, et il aura fallu dégainer de l’add-on, mais au moins c’est fait. La dynamique d’une petite dizaine de nouveaux soutiens quotidiens se maintient bien, ce qui est fort correct pour ce genre de projet plutôt de niche. Les 11 200 $ du financement devraient arriver à être doublés sur les 17 jours de campagne restants.

 

 

Bushido Breaker de Zach and White

bushido-breaker-logo

Fin le mardi 15 août à 18h59.

Jeu de cartes de confrontation asymétrique ; Jeu à deux

Pledge : 15 $ ; Packs disponibles ; Port 10 $

 

J’ai été un peu pessimiste la semaine dernière en craignant que Bushido Breakers ne finance pas. Finalement, les 6 000 $ demandés ont été atteints à l’issue du neuvième jour. Et la dynamique, quoiqu’en dents de scie, reste bonne avec en moyenne une petite dizaine de nouveaux soutiens quotidiens. Reste 24 jours, ce qui est peut-être un peu long pour ce genre de campagne.

 

 

Magic of Legends de Hank Meng

magic-of-legends-boite

Fin le mercredi 30 août à 18h26.

Dungeon crawler ; Figurines

Pledges : Base 99 $ ; Avec extension 129 $ ; Port 20-35 $

 

Deux nouvelles journées consécutives en négatif la semaine passée, et pratiquement rien de gagné les autres jours, la campagne stagne à 7 000 $ au-dessous de son seuil de financement et semble bien partie pour ne pas financer, malgré son beau départ en trompe-l’œil. A moins que le porteur ne réagisse et ne trouve rapidement la recette miracle de la potion de vigueur juvénile.

 

 

 

Vous trouverez une sélection plus importante de projets en cours sur la page dédiée de Cwowd.

 

separateur-1

Ils se terminent cette semaine

 

The Stonebound Saga (reboot de Land of Zion) de Sky Kingdom Games

the-stonebound-saga-box-art

Fin le vendredi 28 juillet à 06h59.

Affrontement ; Cartes ; Decks pré-construits ou draft

Pledges : Base 39 $ (+ 10 $ de port) ; Premium Edition 100 $ FdPIn

Il ne faut parfois pas grand chose pour faire d’une défaite un succès. En l’occurrence, il aura suffit à SKG d’abandonner le premier nom du jeu, entaché du bide des deux premières campagnes, et surtout de renvoyer aux oubliettes (d’où elle n’aurait jamais du sortir) la stupide idée d’en faire un JCC, genre qui n’a absolument jamais réussi une campagne sur Kickstarter.

Du coup, The Stonebound Saga devrait très bientôt franchir la barre des 1 000 soutiens (si ce n’est déjà fait au moment où vous lisez ces lignes) et doubler dans la semaine les 35 000 $ demandés pour le financement.

 

 

21 Days de Erik Winkelman fr (Règles VF en PDF, matériel indépendant de la langue)

21-days-boite

Fin le lundi 24 juillet à 19h59.

Coopératif ; Survie ; Placement de dés

Encore un petit jeu financé et une modeste campagne réussie. Si ce ne sont pas les foules des grands soirs qui se sont déplacées, 21 Days termine avec un peu plus de 480 soutiens et devrait franchir la barre des 20 000 € (pour 11 000 demandés).

 

 

separateur-1

À venir cette semaine

 

A Song of Ice and Fire : Stark Vs Lannister Starter Set de Cool Mini or Not

a-song-of-ice-and-fire-boite

Lancement le mardi 25 juillet.

THE gros projet de l’été ! CMoN innove en lançant le concept d’un jeu à collectionner en proposant une boîte de base sur Kickstarter puis les éléments suivants en boutiques. Bien sûr, la boîte de base se trouvera également chez votre crémier habituel, mais sans tous les stretch goals qui font le sel et donne la valeur des campagnes de CMoN.

Il sera très intéressant de suivre comment se déroule tout cela car, malgré le poids de la licence tirée des livres (et non de la série télé), les premiers éléments dévoilés en pré-campagne laissent beaucoup de monde dubitatif. Pour le moins.

 

 

Visions de Neobite Games

visions-art-box

Lancement le mardi 25 juillet.

Le thème de médiums devant comprendre la malédiction frappant la famille Yates n’est qu’un prétexte à un petit jeu de gestion de ressources.

 

 

Head Chef de CStar Games

head-chef-logo

Lancement le jeudi 27 juillet.

Un petit jeu de gestion de commandes sur le thème classique des restaurants.

 

 

separateur-1

Les pledges groupés en cours !

Rappel des pledges groupés en cours sur le forum de Cwowd

 

Founders of Gloomhaven de Cephalofair Games

Ce PG qui est en train de se monter ne concerne que la boîte de base en anglais.

Tarifs du PG : Le prix du jeu via le PG n’est vraiment intéressant que s’il y a une remise en main propre. Des hubs de distribution se sont montés à l’initiative de certains membres de Cwowd :

  • Paris, par Viandelle
  • Lyon, par Corrigan
  • Nantes, par Ben
  • Rennes, par Expectral
  • Nord & Belgique, par Davy

Le jeu revient donc à 47 $ au lieu de 56 (environ 42 € au lieu de 51).

  • Le lien vers le GDoc sur lequel s’inscrire.
  • Le lien vers la page du forum de Cwowd.

 

 

On les attend de pied ferme

separateur-1

On les attend de pied ferme

  • Batman de Monolith : Ce jeu reprend la très intéressante et originale mécanique d’overlord de Conan, avec un mode prévu spécifiquement pour 2 joueurs. Ludovox vous en parlait par ici après une partie sur le salon cannois.
  • Jeanne d’Arc de Mythic Games : Un jeu sur les mythes médiévaux, avec des figurines de 15 mm, et surtout de Pascal Bernard, qui est loin d’être un lapin de 6 semaines dans le domaine du jeu de plateau, même s’il est moins célèbre que d’autres. Cwowd a eu l’occasion de faire une partie à Cannes et les retours font très très envie. Sur KS au 4ème trimestre 2017.
  • Okko Chronicles de The Red Joker : c’est en septembre que sera lancée la campagne sur Kickstarter de cette nouvelle version de Guardians Chronicles, avec le thème et les illustrations de la BD Okko, qu’on adore. Aussi sommes-nous sur le qui-vive.
  • Masters of Elements de Lucky Duck Games : Fin août arrive sur Kickstarter la campagne de financement de la nouvelle extension pour le très bon Vikings Gone Wild. Pas encore beaucoup d’informations à son sujet, sinon qu’il semble qu’elle soit orientée « gamer ». En tous cas, l’illustration de la boîte donne envie !

 

separateur-1

Légende des symboles utilisés

coeur rouge : Désigne les campagnes conseillées par Shanouillette.

coeur bleu : Désigne les campagnes conseillées par Gougou69.

fr : Désigne les campagnes dont tout ou partie des éléments sont en français.

: Désigne les campagnes particulièrement intéressantes sur le plan financier.

Attention 2 : Désigne les campagnes que nous déconseillons fortement.

Le lexique du participatif

  • Add-on : (Nom m.) Ajouts optionnels et néanmoins payants proposés au cours de la campagne. Cela peut-être des packs de figurines, des extensions, des dés plus jolis, mais aussi des objets beaucoup plus dispensables tels que des t-Shirts ou des mugs, voire des pin’s (si si !). Dans tous les cas, les sommes collectées par ce biais participent à l’augmentation de la cagnotte et à atteindre les paliers des stretch goals.
  • Backer [bakeur] : (nom m.) Aussi utilisé, « pledger ». Personne qui avance de l’argent pour la réalisation d’un projet dont la campagne est en cours.
  • Box Upgrade : Modifications apportées tout au long de la campagne (souvent dans le cadre des stretch goals) qui permettent d’améliorer la qualité du matériel du jeu (cartes plus épaisses, carton de la boîte plus fort, dés spéciaux, etc…).
  • CAD$ : Dollars Canadiens (cours bien inférieur au Dollar US)
  • Campagne : Période au cours de laquelle le projet est proposé au souscripteurs. Généralement de 2 à 4 semaines, mais cela peut être moins ou beaucoup plus. Cette durée n’est pas anodine et ne doit pas être choisie au hasard par le porteur du projet. En effet, de celle-ci dépend la forme et la dynamique de la campagne.
  • CMoN : Initiales de l’éditeur “Cool Mini or Not”. Afin de briller en société et avoir l’air du mec (ou de la meuf) qui s’y connait, on le prononcera “Simone” (oui, comme la tata du même nom) et on proscrira les “kmone” ou, pire, les “komone”.
  • DPG : Initiales de l’éditeur “Devil Pig Games”.
  • Early Birds [eurli beurdz] : (Nom m.) Rien à voir avec des oiseaux qui arriveraient en avance. Il s’agit d’un nom poétique donné au pledge à prix réduit (généralement quelques dollars) ou avec un bonus proposé parfois aux tous premiers souscripteurs d’une campagne.
  • FdPI : Initiales de « Frais de Port Inclus »
  • KS : Contraction de KickStarter, la plus grosse plate-forme de financement du monde connu.
  • KS Exclu : Acronyme regroupant tout ce qui est proposé lors d’une campagne et qui lui est exclusif. Par exemple, un add-on ou un stretch goal « KS Exclu » ne se retrouvera jamais dans le commerce et ne pourra plus être acquis en dehors de la campagne. Mais certains porteurs de projets ont des notions bien personnelles de la signification du terme « exclusif ».
  • Mougeon : (Nom m.) Race animale grégaire endémique sur Kickstarter, mi-mouton mi-pigeon. Les spécimens qui la compose ont pour particularité d’avoir, au cours de certaines périodes de l’année qui correspondent peu ou prou à la durée des campagnes de financement les plus en vue, une capacité de discernement inversement proportionnelle à la taille de leur compte en banque.
  • Pledge [plèdj] : (Nom m.) Niveau de soutien proposé lors d’une campagne. Par extension, somme d’argent versée pour y accéder.
  • Pledge groupé (ou PG) : (Nom m.) Regroupement des participations de plusieurs soutiens géré par une personne, généralement pour diminuer (parfois drastiquement) les frais de port et après négociation avec le porteur du projet.
  • Pledger : [plédjé] (Verbe) Action de sélectionner un niveau de soutien et d’autoriser le débit de son compte de la somme correspondant en cas de réussite de la campagne.
  • Pledger : [plédjeur] (Nom m.) Voir « Backer ».
  • PnP : Initiales de « Print and Play ». Il s’agit d’un fichier (généralement PDF) gratuit ou payant, permettant d’imprimer les composants du jeu qui s’y prêtent et ainsi de le tester avant la fin de la campagne.
  • Reboot [rebout] : Deuxième (voire plus) lancement d’une campagne qui a précédemment échoué à être financée. En général, le porteur du projet essaie à ce moment là de corriger les erreurs qui ont mené à l’échec, mais pas toujours…
  • Reminder [wemeyndeur] : Option qui vous averti par mail de l’entrée d’une campagne dans ses dernières 48 heures et vous permet ainsi de juger de la pertinence d’y participer. Utile lorsque l’on est pas certain d’être intéressé en l’état en début de campagne.
  • Reprint : Nouveau tirage d’un jeu qui fait parfois l’objet d’une campagne participative.
  • ROW : Acronyme de “Rest Of the World”. Indique l’ensemble des zones géographiques concernées par des frais de port qui n’ont pas été déjà détaillées.
  • SG : Contraction de « Stretch Goals » (voir explication de ce terme).
  • Stretch Goals [strètch golz] : Paliers de financement qui, lorsqu’ils sont atteints, débloquent un ou plusieurs éléments supplémentaires venant généralement enrichir le jeu. Lorsque ces stretch goals sont spécifiques à la campagne et lui resteront exclusifs, on emploie l’expression acronyme de « SG KS Exclus ».
  • UE Friendly : Définit un projet dont le porteur s’est assuré que les colis de son jeu arriveront dans notre boîte aux lettres sans surcoût lié au passage en douane.

separateur-1

 

Laisser un commentaire