Le Spiel des Jahres 2018… La sélection

Tous les ans, les nominations au Spiel des Jahres (jeu de l’année) restent un grand moment de l’actualité ludique internationale. Pour rappel, le prix est décerné par un jury spécialiste de la chose ludique qui note les jeux allemands ou étrangers édités en Allemagne pendant les 12 mois précédents. L’an dernier c’est Kingdomino de Bruno Cathala qui l’a emporté (Magic Maze et El Dorado étaient finalistes) du côté du Spiel « grand public », pour le jeu de l’année des connoisseurs, c’est EXIT, l’escape game du couple Brand qui fut mis sous les projecteurs, juste devant Pillards de la mer du Nord et Terrafomring Mars. Côté Enfants, Ice Cool a remporté le premier prix devant Captain Silver et la Forêt mystérieuse. 

 

Cette année, qu’avons-nous de beau ? 

Sans surprises, l’incontournable Azul de Michael Kiesling fait partie de la liste ! Mais aussi The Mind, l’ineffable jeu de télépathie imaginé par Wolfgang Warsch (le nouveau designer à suivre, vous allez le voir). Le dernier en lice s’appelle Luxor de Rüdiger Dorn. Vous ne connaissez pas ? Pas de panique, on a justement un article dessus dans les pipes. 

 

Pour le Kinderspiel (jeu enfants), nous retrouvons Emojito signé Urtis Šulinskas, Funkelschatz aka Trésor de glace chez HABA et Panic Mansion ou Le Manoir Infernal de Asger Harding Granerud & Daniel Skjold Pedersen que l’on trouve chez Blue orange. 

 

 

Côté Kennerspiel (jeu expert), le gros Heaven & Ale de Kiesling et Schmidt traduit chez nous en « Le bien & le malt » ; mais aussi Ganz schön clever de Warsch traduit en français par Très futé, et un dernier jeu du même auteur – toujours Warsch – mais non traduit pour le moment, Die Quacksalber von Quedlinburg

 

 

 

Recommandés !

Le Spiel c’est la récompense ultime, mais le jury se permet aussi une petite recommandation, ou plutôt plusieurs. Cette année, au menu nous avons Majesty, Memoarrr, Santorini, Woodlands, Facecards, 5 Minute Dungeon

 

Côté recommandations pour experts, le jury vous conseille d’aller vers Pioneers et Clank!. D’excellents titres, néanmoins, un sérieux cran moins « expert » que ce que le jury de l’an passé avait proposé (ils avaient recommandé Great Western Trail par exemple). 

 

Enfin les recommandations pour enfants se tournent vers La légende du Wendigo, Dino World, Rhino Hero super battle, SOS Dino  et Speed colors

 

sonderpreis2018

Prix spécial 

Cette année, le jury a également décidé de décerner un prix spécial. 

Et le prix spécial 2018 va à … roulement de tambour… 

Pandemic Legacy – Saison 2 par Matt Leacock et Rob Daviau chez Z-Man Games qui est décidément à la fête !

 

news-pandemic-legacy-season-2-Ludovox-Jeu-de-societe

 

 

Alors que pensez-vous de cette sélection 2018 ? Est-elle à la hauteur de vos attentes ? Est-elle bien représentative de la production ludique internationale ? Qui l’emportera ? Faites vos pronostics !

 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

 

 

42 Commentaires

  1. Photo du profil de Grovast
    Grovast 14/05/2018
    Répondre

    Il y a toujours des jeux allemands passés inaperçus chez nous, cette année un peu plus que d’habitude.

    Et surtout, le Kenner qui m’a l’air bien léger cette année d’ailleurs, si je m’en réfère au poids BGG.

    – 2.00/5 pour Die Quacksalber von Quedlinburg, 45 min

    – 1.80/5 pour Ganz schön clever, 30 min

    Donc, sans juger de la qualité de ces deux que je n’ai pas joués, j’avoue ne plus bien comprendre la ventilation entre le Kenner et le prix principal. Luxor est exactement du même calibre. Seul Heaven&Ale est clairement un peu plus pour connaisseurs (et encore ça reste assez light).

     

     

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 14/05/2018
      Répondre

      Oui, c’est assez étonnant, l’an dernier le gap entre Expert et Spiel était plus pertinent.
      « Très futé », « Pionners », « Clank » n’appartiennent clairement pas à la famille « poids lourd » (je ne juge pas de Die Quacksalber von Quedlinburg que je découvre mais si on en croit les retours c’est assez light) reste uniquement Heaven & Ale, qui lui, est crédible dans cette catégorie. Etonnant d’autant qu’en Allemagne il y avait des potentiels jeux plus costauds dispo et solides tels que Projet Gaia, Anachrony, Spirit Island voire Raja of the Gange, Santa Maria, Clans of Caledonia, Noria,…

      • Photo du profil de Grovast
        Grovast 14/05/2018
        Répondre

        Après, le Kenner c’est pas vraiment/du tout centré poids lourd.

        Mais j’aurais plus vu des jeux type Santa Maria et Rajas oui.

        • Photo du profil de Shanouillette
          Shanouillette 14/05/2018
          Répondre

          Disons qu’avec des jeux comme Terraforming Mars dans la sélection et Great Western en recommandation, le Spiel avait montré l’an dernier qu’ils commençaient à se tourner vers des plus gros poids pour le Kenner. Or, là, on dirait qu’ils rétropédalent et en mixant du très gros (le bien & le malt) avec du très light (très futé) on s’y perd un peu.

  2. Photo du profil de atom
    atom 14/05/2018
    Répondre

    Pandemic Legacy saison 2 en prix spécial je trouve ça logique. Comment on peut faire concourir un tel jeu avec d’autres jeux qui ne fonctionnent pas de la même façon ? J’avais le même problème avec Exit, je ne critique pas sa place, mais quand je compare avec Terraforming mars ou Les Pillards de la mer du Nord, je me dis que l’on compare des choux avec des fraises.

  3. Photo du profil de Fredovox
    Fredovox 14/05/2018
    Répondre

    J’ai du mal a comprendre la place de Ganz schön clever en expert. C’est taquin certe, mais ça reste carrément accessible. Je le voit bien gagner

    Coté enfants je suis pas très embalé. Pour moi on a le gagnant direct avec Trésors de glace
    Famille The mind, peut etre plus conforme au public allemand qu’azul. Mais n’ayant pas joué, j’ai une petit incertitude quand même.

  4. Photo du profil de eolean
    eolean 14/05/2018
    Répondre

    Le kennerspiel n’a clairement plus aucun sens. Il existe des dizaines de jeux excellents qui rentreraient dans une vrai catégorie expert. Là ça en devient carrément burlesque.

    Et puis 3 jeux nominés pour Wolfgang Warsch,  2 jeux nominés pour Kiesling, ça laisse quand même très peu de place pour les autres. Aussi bon soient-ils…

    Il n’y a guère que « le bien et le malt » qui puisse me remonter un sourcil, mais s’il est expert et plutôt bon, on a joué à bien meilleur jeu cette année. Raja, Pulsar, Merlin, Keyper, Santa maria, Agra, Tadmor, Otys, calimala, projet gaïa, noria, altiplano, etc… J’en passe et des meilleurs ! Bref, elle est où la catégorie pour tous ces jeux ? Heureusement qu’on a le prix diamant ^^

  5. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 14/05/2018
    Répondre

    Tout ça reste une question de gout. Et cette année, le Spiel est à mon gout.

    Cette année, j’ai acquis 3 jeux, la sélection est très rude dans ma ludothèque. Gloomhaven, Spirit Island et … Heaven & Ale.

    Pour moi, Heaven & Ale est un jeu extraordinaire. Ah oui, il n’a pas la complexité qu’on aime tant associer à un jeu expert. Mais il va carrément avec le prix de Isle of Skye il y a 2 ans (Qui est l’un de les 10 jeux préférés all time). Il y a de la belle intéraction indirecte, une imbrication mécanique parfaite, un game design très épuré et la mécanique du scoring qui est l’une de mes préférées.

    Amoureux des jeux sur complexes pour le plaisir d’être complexes, je vous aime, mais j’avoue préférer un bon vieux Agricola à un Anachrony…

    Je suis aussi très heureux de voir Kiesling revenir sur le devant de la scène avec 2 titres majeurs cette année. J’ai grand plaisir à voir le jeu à l’allemande être récompensé. Je sens aussi que le Spiel a envie de récompenser le jeu allemand cette année en recommandant de nombreuses sorties internationales.

    Je n’ai pas pu jouer à Louxor hélas, mais je suis perplexe pour The mind. Un jeu atypique, mais qu’on jouera 3-4 fois pour découvrir. Rien à voir avec la profondeur de Hanabi.

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 14/05/2018
      Répondre

      Heaven & Ale est complètement à sa place, mais les deux autres à ses côtés, aussi bon soient-ils par ailleurs, ne donnent pas le sentiment de se battre dans la même catégorie (aka « kenner »). Mais bon, c’est quelque chose qui arrive régulièrement…

      Après, le jeu à l’allemande est à la fête cette année, en effet, c’est peu dire 🙂 7 auteurs allemands sur 9 jeux sélectionnés, deux auteurs allemands cumulant 5 nominations… J’ai l’impression que les années précédentes, le Spiel allait chercher un peu « plus loin » et était plus représentatif de la création internationale. mais c’est sans doute une mauvaise interprétation de ma part. 🙂

      • Photo du profil de atom
        atom 14/05/2018
        Répondre

        Par contre pour The Mind, je crois qu’il faut essayer pour comprendre. Moi aussi j’étais sceptique et on a essayé un soir à l’asso et on a continué pendant une heure jusqu’a arriver au dernier niveau. Parfois ça devient magique, on enchaine des chiffres proches et on pose la main sur la table pour demander de la concentration et on reprend notre souffle. Par contre ça peut tomber complétement à plat avec d’autres joueurs ou la symbiose ne se fait pas ou un joueur ne se concentre pas. c’est un titre qui est vraiment trés dépendant des joueurs, je ne le conseillerais pas à tout le monde.

        • Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
          TheGoodTheBadAndTheMeeple 14/05/2018
          Répondre

          J’ai joué à the mind, j’ai bien aimé, j’y rejouerai si on me le repropose. Mais ça va rester du domaine de la mode m’est avis.

          La prouesse créative mérite tout de même d’etre relevée.

    • Photo du profil de Fredovox
      Fredovox 14/05/2018
      Répondre

      Vu ta présentation et des gouts, qui semblent etre proches des miens, tu me donne quand même super envie de devouvrir Heaven & Ale !
      J’aime le familial + profond qui ne tombe pas gratuitement dans l’expert !

      • Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
        TheGoodTheBadAndTheMeeple 14/05/2018
        Répondre

        Je l’ai testé par pur hasard, c’est ça le plus fou… Il combine des mécaniques que j’aime beaucoup. Attention, j’ai pas testé à 3 mais il semble que le jeu soit réduit en temps et soit un peu différent. Mieux vaut tester à 4.

    • Photo du profil de atom
      atom 14/05/2018
      Répondre

      Défendre le jeu à l’allemande ou faire du protectionnisme ? ^^ Bon chaque jury fait un peu la même chose mais ça reste dommage. La ou je te rejoins c’est que c’est une question de gout et comme je dis toujours, ça ne se discute pas.
      Je viens de faire ma 3éme partie de Heaven And Ale et je reconnais que j’apprécie de plus en plus, mais je pense aussi qu’il ne faut pas trop y rejouer, sinon on tourne vite en rond (ça c’était facile), par contre il y a une belle marge de progression. Après le jeu à l’allemande c’est une interaction froide de placement et ça peut être agressif, mais froid alors qu’ailleurs on ose faire une interaction un peu plus piquante qui peut dérouter.  Moi j’avoue apprécier quand on se taquine, (d’ailleurs il va falloir que je joue à Argent the consortium).  Sinon les prix (Spiel, As d’or et autres prix) n’ont que l’importance qu’on leur donne je me retrouve assez rarement dans leur choix. Par contre je me questionne sur la cohérence entre les 3 kennerspiels.

      • Photo du profil de atom
        atom 14/05/2018
        Répondre

        Sans préjuger de la qualité j’aurais trouvé plus logique de mettre dans la même catégorie (Kenner donc) Pioneers, Rajas For The Gange, Riverboat ou d’autres jeux du même calibre quitte à rester dans du germain.

        • Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
          TheGoodTheBadAndTheMeeple 14/05/2018
          Répondre

          Oui c’est pas faux, et ça rejoint ce que dit @shanouillette

          Je pense aussi que H&L n’aura jamais la rejouabilité d’un Isle of Skye.

          Je ne connais ni d’Ève ni d’Adam les 2 autres Kenner, mais l’un des 2 ressemble quand même a Qwuixxx non ? C’est effectivement très bizarre.

          Le prix du Spiel semble se recentrer sur ses productions. Et c’est un peu ambivalent…

          – Ça peut permettre de relancer l’industrie du jeu allemand qui doit peiner face au rouleau compresseur du participatif.

          – Ça peut aussi nuire à la position dominante du prix du Spiel qui ignore les productions internationales de renom.

           

          Bref pour une fois que c’est le Spiel qui fait polémique… c’est assez marrant !

  6. Photo du profil de morlockbob
    morlockbob 14/05/2018
    Répondre

    ah crotte va falloir que je refasse mon intro sur The Mind… tellement improbable qu’il mérite un prix

  7. le zeptien 14/05/2018
    Répondre

    Pour répondre à la question de la représentativité de cette liste par rapport à la production internationale, j’aurais tendance à dire clairement non. Mais cette production de jeux est telle maintenant que c’est compliqué de refléter ce qui se fait avec une liste de quelques jeux. Cela dit, c’est très germano-allemand tout ça,  difficile de ne pas avoir un sourire en coin…

    Et bien… j’ai joué qu’à Azul. J’ai manqué une ou deux parties de Le bien et le Malt, mais on peut pas jouer à tout hein…

    Azul (que j’aime bien) c’est trop évident, alors je vais dire Luxor (ça à  l’air joli et puis pour R. Dorn, un auteur qui mériterait un Spiel). Mais ce sera surement pas ça…

    Quand au Kenner… je vais dire Le bien et le Malt qui me tente bien et puis pour vous faire plaisir. 🙂

  8. Photo du profil de Umberling
    Umberling 14/05/2018
    Répondre

    La messe est dite ; le Kenner ne veut rien dire, le reste tient sûrement la route, le tout sent l’allemand qui a voulu faire du local.

  9. Gaetan Beaujannot 14/05/2018
    Répondre

    Au passage, il n’y a pas que SOS Dino qui a des auteurs français. Il y a aussi Majesty et Speed Color. Sans compter un jeu de Blue Orange, éditeur français. Et Wendigo avec Auteurs et Editeurs francophone…
    Donc la présence française et loin de se limiter au seul SOS Dino 😉

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 14/05/2018
      Répondre

      Pas que SOS Dino en effet oui !!
      Malgré tout, je trouve que c’est un peu dommage qu’il faille aller chercher dans les Recommandations pour trouver des auteurs issus de la diversité internationale, la Sélection à proprement parler est cette année quand même très germano-allemande (et comme disait Eolean ci-dessus, le fait que Warsch et Kiesling cumulent à eux deux 5 nominations renforcent sans doute cette sorte d’impression de « club fermé » – pour reprendre l’expression de M. Rozoy -).

  10. Photo du profil de fouilloux
    fouilloux 15/05/2018
    Répondre

    Hum, cette annonce me laisse froid, dans tous les sens du terme: je ne connais pas la plupart des jeux, et je dois avouer que la polémique autour de « expert » pas « expert » ne fais pas très sens, et qu’en plus, c’est très très bien que le contenu de cette catégorie fluctue. Je m’explique (et je résume à la fin, si vous voulez y aller directement):

    D’abord, c’est quoi un jeu expert? Un jeu avec des règles très compliquées (genre les anciens Warhammer avec leur livre de règles de 80 pages, leur 10.000 exception etc.) ou bien des jeux avec une profondeur incroyable, mais des règles pas forcément compliquées, comme le Go par exemple? Est ce que c’est la longueur des parties? Est ce que le thème n’a pas un poil un rôle à jouer là dedans? Bref, on est pas clair là dessus.

    Pourtant, je trouve que c’est une bonne chose de faire des prix, et de faire des prix experts. Tout simplement, parce que 3 c’est un chiffre qu’on aime bien, c’est très lisible, et ça permet déjà de faire des catégories sympas. Que ce soit l’As d’Or où le Spiel, c’est d’ailleurs ce qu’ils font. Sur BGG, c’est la foire à la saucisse niveau récompenses, et du coup rien ne sort vraiment du lot. Or il ne faut pas se mentir, des jeux qui vraiment vont sortir du lot et marquer les esprits sur la durée… bin y’en a pas tant que ça. Du coup, ça a du sens de n’en mettre en avant qu’un nombre limité. Bon, maintenant, mettons nous à la place d’un jury qui doit faire ces catégories: deux coulent de source: la catégorie pour les enfants et la catégorie « générale » où on choisira un jeux accessibles à tous, le fameux « de 7 à 77 ans », et en général, peu de jeux font débats quand à leur présence dans cette catégorie. Restent donc à définir la catégorie « expert ».

    Là, on se dit « bah c’est facile, on prend des jeux longs et complexes et voilà ». Ce que beaucoup ici, il me semble, réclament, et c’est ce qu’à fait cette année l’As d’Or par exemple. Et j’ai envie de dire pourquoi pas. mais si on reste sur ce positionnement là, il y a plein de jeux qui ne seront jamais au grand jamais récompensé. Par exemple, un Paper Tales qui mérite pour moi largement des prix, est écarté d’une telle sélection: trop joueur pour la catégorie « centrale », trop léger pour la catégorie expert. Un Star Realms, un Dominion, un cyclades, un Batman (croyez moi le jeu est très bien 🙂 ) sont aussi mis de côté, car on ne verrait, à raison je pense, pas bien le sens de les comparer à un Great Western Trail ou un Terraforming Mars. Or, il me semble que ces jeux dans « l’entre deux » sont bien plus nombreux que les jeux expert expert dont on parle. C’est donc un peu triste de ne pas leur laisser leur chance.

    Bien sûr, il faut que cette catégorie des gros jeux aient aussi sa chance, et soit elle aussi mis en avant parfois. Du coup, si on met tout ça bout à bout, c’est à dire: faire des prix simples et sélectif et de valoriser tous les types de jeux, est ce que la stratégie, à savoir de faire naviguer cette catégorie expert pour englober les jeux  les plus marquant telle ou telle année, n’est elle pas, au moins, une des moins mauvaises? D’ailleurs, si on prend l’As d’or, on lui reprochait l’an dernier d’avoir choisi des jeux trop légers, cette année ce n’est pas le cas, mais peut être ça le sera l’an prochain. Et finalement, est ce qu’il ne se passe pas là exactement la même chose au niveau du Spiel?

    En conclusion, je dirais que oui, la catégorie expert est flottante, floue. Mais que c’est un peu obligatoire vu comme les prix sont construits, et pas si grave que ça, car ça permet à chaque jeu, quelque soit sont public, d’avoir une chance d’être remarqué s’il est vraiment innovant. Et puis, finalement, de nombreux jeux primés finissent par tomber dans l’oubli. Sont-ils si nombreux ceux qui ne sont jamais sélectionnés et qui pourtant restent et marquent l’histoire du jeu? Bref, je vous invite à lire l’interview que j’avais fait de Nathalie, sur son rôle de jury à Cannes, parce que c’est une explication sur comment se font les sélections et les logiques qu’il y a derrière. On peut ne pas être d’accord, mais difficile de dire que ce n’est pas une façon aberrante de faire. Ah, et, pour finir, je salue l’initiative du Diamand d’or. Comme dit plus haut j,’ai tendance à penser que les jeux « experts experts » ont un peu moins leur place dans un As d’or ou un Spiel, mais comme je l’ai dit, il faut néanmoins qu’ils soient mis en avant, et je trouve très bien qu’un prix leur soit réservé.

    Vache le pavé!

    • Photo du profil de atom
      atom 15/05/2018
      Répondre

      Expert familial c’est juste des catégories que l’on a fabriqués, mais ce qui saute aux yeux c’est le manque d’homogénéité. À coté de Heaven And Ale les deux autres semblent plus léger et plus proche du Spiel des Jahres que du KennerSpiele, c’est ça qui est étrange.

      • Photo du profil de fouilloux
        fouilloux 15/05/2018
        Répondre

        Oui mais c’est ce que je dis: impossible d’être homogène dans ces catégories. L’écart est trop vaste.

        • Photo du profil de fouilloux
          fouilloux 15/05/2018
          Répondre

          cette catégorie pas ces, pardon.

          • Photo du profil de atom
            atom 15/05/2018

            On peut modifier et faire des catégories qui ont un sens, ou alors sortir totalement des catégories (hormis pour les enfants) et faire une sélection des 10 jeux qui ont marqués l’année 2017 et faire une médaille d’or, d’argent et de bronze, ça serait plus cohérent. Regarde, le prix Origins au moins essaye de faire quelque chose qui a du sens.

          • Photo du profil de fouilloux
            fouilloux 15/05/2018

            Bin, faire des catégories qui ont un sens, en gardant peu de catégorie, comme je l’ai dit ça me semble très compliqué, mais je ne demande qu’à voir une autre sélection. Et trop de catégories, on y comprend plus rien (ie les sélections sur BGG).

            Ensuite, est ce qu’il n’y a pas une contradiction dans le fait de dire: d’un côté, ça aurait du sens d’abolir les catégories, et donc de mettre en « compétition » des choses qui n’ont rien à voir (ie un Twin It avec un Scythe), mais de l’autre ça n’en a pas au sein de la catégorie et il ne faudrait pas mettre en compétition un Star Realm avec le dit Scythe?

            Note que c’est une proposition (10 jeux puis des médailles) que je trouverais pas mal, mais qui donnerais également les mêmes débats: déjà, il faut mettre de côté les jeux pour enfants. Mais pourquoi ceux là et pas les autres?

            Et puis, pour rappel, un As d’or, ça reste un prix qui se cherche tout le temps: ces discussions j’ai l’impression qu’elles ont lieu au sein du jury, et c’est pour ça que le prix évolue, sans jamais qu’un fonctionnement ne soit critiqué.

            Je trouve que justement Origin, ça n’a pas trop de sens: plein de jeux dans tous les sens, dans plein de catégories et séparés sur des critères qui me semblent pas forcément: cartes, pas cartes, figurines pas figurines? Je veux dire, on a dans une même sélection un Santorini boxant face à un Gloomhaven, alors qu’il y a une catégorie ou on trouve Azul face à Bunny Kingdom? Et puis en plus, on a un Sagrada qui se trouve dans les deux catégories? Pour le coup, difficile de dire qu’il y a plus de cohérence dans ce prix là il me semble. Et au passage, aucun jeux « expert expert » dans les sélections.

    • Photo du profil de eolean
      eolean 15/05/2018
      Répondre

      Je te rejoins sur le fait que la définition du jeu expert est devenue plus flou ces dernières années. On a même encore eu le débat il n’y a pas longtemps sur santa maria. 

      Pour ma part :

      Un jeu expert (ou complexe, je n’aime pas le terme d’expert qui est un peu trop élitiste pour ma part), c’est un jeu qui propose des mécaniques qui demandent quand même un peu d’habitudes pour pouvoir s’y amuser pleinement.

      Un jeu familial n’est pas forcément un jeu jouable en famille, mais un jeu qu’on va pouvoir aborder même si on n’a pas l’habitude des « gros » jeux du fait de mécanisme facile à appréhender (mais pas forcément à maîtriser)

      Un jeu familial+ est un jeu familial comportant un ou deux mécanismes un peu plus complexe ou contraignant.

      En gros :
      Si on prend un néophyte, sur un familial, il s’amusera tout de suite, sur un familial+ il s’amusera après quelques tours de jeu de la première partie, enfin sur un expert, il s’amusera après la première partie.

      Vous noterez que je ne prend pas en compte les type de mécanismes (cartes, tuiles, dés, ressources, etc…) ou les temps de jeux, etc…

      Enfin, l’inconvénient, c’est que cette notion peut évoluer en fonction de nos habitudes.

      Donc avec cette définition, j’avoue que le kennerspiel me laisse perplexe alors qu’un prix diamant a tout son sens…. Et les deux sont censés traiter des jeux « experts »

      • Photo du profil de fouilloux
        fouilloux 15/05/2018
        Répondre

        Et donc, pour en revenir au prix, tu proposerais de faire: enfant, familiale, familiale+, complexe? Vrai question hein. Moi je dis pourquoi pas, mais est ce qu’on aurait pas de nouveau les mêmes débat avec « ça c’est trop complexe pour telle catégorie, ça non. » etc…

        Effectivement, le prix diamant à tous sont sens, mais il se fait aussi dans un contexte différent, pour un public différent, de l’As d’Or par exemple. C’est aussi hyper important à prendre en compte quand on parle de ce prix, et la limitation de 3 catégories à, dans son contexte, complètement du sens.

        Enfin je dis ça, mais il y a aussi la question du « quel est le sens d’un prix » et là ça emmène loin, mais ça change aussi la façon qu’on a de percevoir tout ça.
        Finalement, est ce que la question c’est pas plutôt de savoir pourquoi tel prix va à tel jeux, qu’est ce qui a plû au jury, plutôt qui qui l’a eu ou non? Et est ce que se dire « ok, ce jury a cette catégorisation, pour telle raison, et choisit tel jeu pour tel raison, c’est une façon d’aborder le jeu intéressante, même si je n’ai pas la même et qu’il ne s’attache pas aux même choses que moi? »

        • Photo du profil de eolean
          eolean 16/05/2018
          Répondre

          Bien sûr, je suis d’accord avec toi, chaque prix a son jury et chaque jury a sa philosophie. Et au final, chaque prix a son public. Alors comme les jury changent régulièrement, les jeux nominés et élus changent également.

          Mais justement, ce que je reproche au kennerspiel, c’est qu’on n’a pas de détails sur la philosophie du prix. On sait juste que c’est une catégorie « expert ». Rien ne nous est expliqué sur le pourquoi du comment. Alors comme on a tous notre définition de l’expert, on a du mal à s’y retrouver.

          Et de fait, il devient incompréhensible dans son choix de nominations.

          Je comprends qu’il y ait pleins de prix différents et qui ne se ressemblent pas et  c’est tant mieux. Mais ce qui me manque, c’est la cohérence.

          • Fouilloux 17/05/2018

            Je te rejoins sur le manque d »explication », mais c’est vrai pour un peu tout les prix cela dit.

  11. Photo du profil de atom
    atom 15/05/2018
    Répondre

    Twint it plus Scythe ça choque si tu fais des catégories, mais si tu n’en fais pas et que tu décernes le prix du meilleur jeu alors c’est plus du tout choquant. Je pense que ces catégories avaient un sens avant, mais qu’aujourd’hui elles n’en ont plus il y a trop de jeux hors catégories. Entre le systéme allemand qui ne me semble pas cohérent et Origins on peut trouver un juste milieu.

    • Photo du profil de fouilloux
      fouilloux 15/05/2018
      Répondre

      Ok. J’avoue que je ne vois pas pourquoi c’est choquant dans le cas d’une catégorisation « jeux pour enfant »-« jeux pour adultes accessibles à tous »-« autre », et pas dans le cas d’une catégorisation « jeux pour enfant »-« autre ». Après, oui, il y a certainement des moyens différents, peut être meilleurs de faire. Reste qu’il me semble exagéré de dire « que ça n’a aucun sens ».

      • Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
        TheGoodTheBadAndTheMeeple 15/05/2018
        Répondre

        Il y a des catégories parce que chacun s’y associe. Surtout, le grand public va s’associer aux 2 premières categories. Ni plus ni moins.

        Le Spiel reste un prix grand public.

        Ce que fait Origins, c’est du prix pour les joueurs avertis, avec des catégories et beaucoup de jeux pour ceux qui les connaissent. Le grand public s’en fiche royalement.

  12. Photo du profil de Zuton
    Zuton 15/05/2018
    Répondre

    Il n’y a eu aucune news de QG sur Luxor depuis le 6 mars, date juste après la fin du KS…. et le jeu n’a vraiment pas fait de bruit si bien que je suis le premier surpris de sa nomination pour le Spiel !

    Bon, après, face à Azul, ses chances sont moindres !

    J’avoue être surpris des sélections du « kennerspiel » mais je connais seulement le Bien et le Malt (sympa) parmi les nominés de cette catégorie. Schmidt semble revenir en force ! Les jeux recommandés (Clank, Pioneers) font plus envie…

    • Photo du profil de atom
      atom 18/05/2018
      Répondre

      Et Queen Games a relancé un Kickstarter pour l’occasion ^^

  13. bgarz06 16/05/2018
    Répondre

    À noter la belle performance de Rudiger Dorn qui, avec son Jeu Louxor, tente le Spiel pour la 5ème fois depuis 2005 !!!

    2005 Jambo

    2007 Arkadia

    2012 Las Vegas

    2016 Karuba

Laisser un commentaire