Imhotep apporte-t-il sa pierre à l’édifice du j2s ?

Imhotep est un personnage emblématique de l’Égypte antique, médecin, philosophe et surtout architecte. Dans le jeu qui porte son nom conçu par Phil Walker-Harding, nous allons justement incarner des architectes pour participer à la construction de célèbres monuments tels que les pyramides, l’obélisque, le tombeau ou bien les temples.
Imhotep est sorti initialement en 2016 et fut à l’époque sélectionné au Spiel Des Jahres, mais il lui a été préféré Codenames qui à ce moment faisait un carton d’enfer dans le monde entier. Néanmoins, une nomination c’est déjà bien suffisant pour susciter notre intérêt. Alors, était-elle méritée ? Le jeu étant arrivé en français dernièrement via Iello, il était temps de se poser la question ! [Ndlr : Il est à noter que nous vous proposons le test du jeu écrit par Izobretenik depuis septembre 2016]

 

 

Imhotep

Pierre qui roule n’amasse pas mousse

Imhotep nous plonge dans cette ancienne civilisation, tout du moins il essaye. Dans le jeu, nous allons construire les monuments prestigieux de l’Egypte antique, en acheminant avec nos felouques les énormes blocs de pierre sur les chantiers, cela en 6 tours de jeu.

En tout cas, Imhotep, fait partie de ces jeux offrant un gameplay simple. À votre tour vous avez une action et une seule parmi les 4 suivantes :

  • Remplir sa carrière de Pierre (3 max)
  • Charger une Pierre sur un bateau
  • Envoyer un bateau sur un chantier
  • Jouer une carte action

 

Imhotep_Jeux_de_societe_Ludovox (2)

 

Une mécanique élémentaire, mais pas dénuée d’intérêt ni de dilemmes. D’abord quand on place une pierre, celle-ci est mise à l’avant du bateau. On peut faire partir le bateau vers un chantier, mais il y a un prérequis : il faut qu’il soit plein d’un minimum (indiqué sur l’avant du bateau) de pierres… et c’est tous ensemble que nous allons pouvoir le remplir. 

Imhotep sur le système

 

Imhotep_Jeux_de_societe_Ludovox (8)

Et c’est là où toute la mécanique prend sa saveur. C’est plutôt positif qu’un joueur fasse partir un bateau, c’est une action de gagnée pour vous, mais tout dépend du chantier qu’il va rejoindre… Tout en sachant que l’on va vider le bateau en commençant par la première pierre. Chaque chantier à son système de décompte : sur la pyramide toutes les places ne se valent pas, certaines offrent un point de victoire pendant que d’autres en donnent 4.

Imhotep_Jeux_de_societe_Ludovox (9)

L’obélisque rapporte des points en fin de partie au joueur majoritaire, et les suivants un peu moins. Attention à ne pas perdre des pierres qui auraient pu servir sur un chantier plus intéressant ! 

Imhotep_Jeux_de_societe_Ludovox (6)

Sur le marché, vous allez récupérer des cartes soit pour jouer plus tard à la place des actions classiques, soit pour scorer en fin de partie selon une condition (nombre de pierres dans la pyramide, ou sur le temple ou bien des collections, etc).

Imhotep_Jeux_de_societe_Ludovox (7)

La Chambre funéraire rapporte des points en fin de partie pour chaque pierre reliée à votre couleur : plus vous en avez et plus vous marquez de points, jusqu’à ce qu’un esprit malin intercale une ou deux pierres d’une autre couleur pour éviter de vous laisser scorer tranquillement.

Imhotep_Jeux_de_societe_Ludovox (1)

Enfin le temple : on construit un mur et cela nous rapporte des points à chaque fin de tour pour chaque pierre de notre couleur visible par le dessus. Là aussi on peut vous embêter et recouvrir vos pierres avec vos pierres en plus !

Quand vous envoyez le bateau sur un chantier, cela devient chafouin, car en effet il est fort probable que ceux qui ont placé leurs pierres aient prévu tout à fait autre chose et que vous cassiez leurs plans. Il n’est pas rare d’entendre quelques soupirs et plus si affinités !

 

Alors Imhotep mérite sa nomination au Spiel ?

On va commencer par évacuer la question qui fâche, c’est quoi cette énorme boite ? Surtout avec cet un insert qui trahit la véritable dimension du jeu. Un peu dommage, non ? C’est vrai que les blocs de pierre (les cubes) sont énormes, et ça, c’est plutôt agréable, d’autant que cela minimise les risques que tout se casse la figure quand on les dispose.

Imhotep_Jeux_de_societe_Ludovox (3)

 

On voit que l’auteur pioche des idées dans différents jeux, je pense surtout à Egizia (dans le même thème), où l’on va marquer des points pour chaque pierre dans un édifice. Un peu comme dans Puerto Rico, certains de nos choix vont aider les autres et on décide parfois de faire des actions moins optimales. 

Un plus : la rejouabilité est au rendez-vous avec les faces B des bâtiments car oui ils ont chacun deux modes de comptage et on peut les mixer.

C’est vraiment plaisant de jouer avec nos cubes, on retourne un peu en enfance… mais ça devient aussi répétitif. Peut-être pour le joueur que je suis. Avec un public familial, des enfants par exemple, ça passe très bien et ils en redemandent sans cesse.

Plus gênant, c’est un peu plat à deux joueurs, mais aussi plus contrôlable, c’est vraiment à 3 et 4 joueurs que le jeu prend tout son sel, même si du coup c’est aussi plus chaotique et il peut y avoir du king-making (on décide à qui on va offrir des points).
[Ndlr : l’auteur a depuis sorti un Imhotep Duel pour deux joueurs, recommandé au Spiel cette année, un joueur y incarne Akhenaton (non, pas le chanteur d’I Am) et l’autre Nefertiti. Le premier qui aura réussi à achever 4 monuments remportera la partie].

Imhotep_Jeux_de_societe_Ludovox (10)

On peut aussi faire ce genre de sculpture avec les cubes 🙂

 

En bref, Imhotep n’est pas le jeu qui m’a transcendé, ce n’est pas la boîte vers laquelle je vais courir, et pourtant il faut reconnaître qu’il sort régulièrement, probablement grâce à sa mécanique ultra simple et son petit côté chafouin.

En deux mots : Un jeu très accessible, de l’opportunisme et des coups bas, une bonne recette pour passer de bonnes soirées ! 

 

Nota :

  • Une extension A new Dynasty est sortie en Allemagne, avec de nouveaux chantiers, de nouveaux décomptes et de nouvelles cartes.

 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

3 Commentaires

  1. Photo du profil de morlockbob
    morlockbob 27/05/2019
    Répondre

    PWH est un auteur qui recycle avec une certaine intelligence mais sur celui-là, je suis passé de très enjoué à enjoué puis je suis allé voir ailleurs. Le jeu est pourtant bon. J ‘attends la version à 2 pour reprendre le chemin des pyramides

  2. Salmanazar 27/05/2019
    Répondre

    Imhotep est avant tout une réplique de film non ?

  3. morlockbob il y a 21 jours
    Répondre

    finalement je me demande si je lui préfère pas la version Duel..

Laisser un commentaire