LE TEST DE IMHOTEP
Imhotep  box
Un jeu de Phil Walker-Harding
Edité par Kosmos
Langue et traductions : Allemand
Date de sortie : 2016-03
De 2 à 4 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d'une partie : 40 minutes

Thèmes : Art, Egypte
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur, Familial
Nombres de parties jouées : 8
Configurations testées : 2, 3, 4 joueur(s)

Introduction

Dans Imhotep, les joueurs vont incarner des maîtres d’oeuvre engagés dans la construction des grands projets du premier architecte d’Egypte, le célèbre Imhotep. Pendant les 6 tours que dure le jeu, vous allez pouvoir accumuler des ressources en pierre, les charger sur des bateaux où se trouvent aussi celles de vos adversaires, et faire naviguer les bateaux vers les lieux de construction…

Ces actions très simples cachent cependant des disputes entre concurrents : vous allez vite découvrir que ces derniers n’ont pas les mêmes projets en tête que vous mais qu’ils ont autant de contrôle sur les bateaux que vous ! 

Contexte

Phil-Walker Harding est un auteur qui semble venu de nulle part et qui pourtant, en l'espace de quelques mois s'est fait un nom qui en ferait rougir plus d'un...

Archaeology : The New Expedition (une réédition chez F2Z d'un jeu de 2007), le génial Cacao, d'une simplicité mécanique exemplaire et surtout l'un des rares jeux capable de se hisser au même niveau que l'indéboulonnable Carcassonne, Sushi Go, un succès familial qui introduit une gentille découverte de la mécanique de draft... bref, c'est comme si son talent de créateur s'était révélé presque soudainement. Le voilà désormais représenté partout !  

C'est sa nomination au Spiel qui m'a d'abord intrigué... Après avoir jeté un œil ici et là pour en découvrir plus sur le jeu, il me semblait correspondre très bien à mon entourage de joueurs.  

Nous y avons joué avec différents types de joueurs. Les parties à deux ont été jouées exclusivement avec mon épouse, joueuse efficace et habituée à des jeux plus pointus. Les parties à 3 et 4 ont été jouées avec des gros joueurs, prêts à tous les mauvais coups pour remporter la partie, et des joueurs plus casual, peu enclins à piéger leurs adversaires tour après tour. Les sensations de jeu ont donc été très différentes et je ne saurais trop vous conseiller celles où l'esprit agressif est vif et dynamique ! :)



ACCESSIBILITE DES REGLES
14.5
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles plutôt claires et assez exhaustives
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Sensation de compréhension correcte
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours pendant les premières parties. Aide de jeu basique

Je qualifierais le livret de règles de classique avec un découpage clair et familier pour les joueurs. Explications sur le déroulement d'une manche, sur les actions possibles pour les joueurs... C'est parfois assez fouillis dans les illustrations explicatives mais globalement, on est face à un format typique. 

A noter cependant une chose un peu surprenante : les explications concernant les faces A et B des différents lieux disponibles dans le jeu sont proposées après une page intermède qui présente l'auteur et les crédits concernant le jeu. Une fois cette page tournée, on arrive enfin aux explications précises. Étonnant choix d'organisation. Il n'y  a pas non plus d'aide de jeu particulière et le jeu étant en allemand, il arrive souvent que l'on retourne voir les effets de cartes pendant les deux ou trois premières parties. 

Il existe une traduction en anglais, bien pratique pour les joueurs qui, comme moi, ne sont pas très bons dans la langue de Kosmos. 

QUALITE DU MATERIEL
12
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Espaces vides ou boîte dure à fermer. Rangements en sous-nombre
Qualité des éléments et des matériaux
Correct
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Correct


C'est dans cette catégorie que le bât blesse le plus pour Imhotep... D'abord, parlons de ce qui fâche. La boîte est gigantesque pour le contenu qu'elle renferme. Il y a certes de nombreux cubes en bois bien gros, faciles à manipuler et qui rendent l'équilibre des obélisques tout à fait acceptable, mais au final, si on en parle sérieusement et de façon froide et pratique, les coins artificiels en carton qui rentrent vers l'intérieur de la boîte définissent la taille réelle que celle-ci devrait avoir. Il y a beaucoup d'espace vide et les quelques cartes (des mini Euro), les 5 plateaux fins d'une vingtaine de centimètres de longueur pour 5 ou 6 de largeur et les cubes pour 4 joueurs ne suffisent même pas à remplir la moitié de l'espace de la boîte. 

Les graphismes sont aussi un point, sinon moins litigieux, malgré tout regrettable pour leur simplicité. C'est un style, dira-t-on... allemand, en fait, pour parler vrai. Il y a bien quelques couleurs et une couverture qui essaie de se dégager des mauvaises habitudes de graphismes à l'allemande mais on reste dans un objet assez peu joli. Michaela Kienle, la responsable de l'aspect esthétique du jeu, n'a pas vraiment fait de zèle. 

THEME
12
Objectifs du jeu clairs
Les joueurs comprennent de quoi ça parle
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
Histoire peu inspirée
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Tout parait cohérent
Cohérence du thème
Plutôt cohérent

Le thème, là encore, pose un peu problème. Alors, oui, on voit bien les constructions prendre vie peu à peu mais on se rend vite compte que le thème est au service forcé des mécaniques.

Les joueurs commenceront à y croire petit à petit quand de plus en plus de cubes recouvriront les différents plateaux disponibles du jeu. J'aime l'idée de départ mais l'Egypte ancienne n'est probablement pas l'idée la plus originale de ces dernières années. 

DUREE DE VIE
12
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
On va manquer de contenu
Essouflement du jeu
Des éléments renouvellent les parties

Les côtés A et B des plateaux sont le seul véritable point positif concernant la rejouabilité du jeu. Ils ajoutent de la difficulté et renforcent la notion de temporisation que les mécaniques mettent en place. C'est un aspect intéressant puisque cette modularité permet de mélanger un peu les effets disponibles. Choisir le côté A pour un ou deux plateaux et le côté B pour les autres permet dans les premières parties de rafraîchir l'expérience.

Je crains malgré tout que les joueurs fassent vite le tour du jeu, surtout que sa simplicité mécanique ne le rend d'emblée pas particulièrement riche pour les joueurs habitués à du plus lourd. 

 

MECANISMES
15
Fluidité du tour
Tout s'enchaîne parfaitement
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
L'interaction est nécessaire au jeu
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Du choix dans les stratégies
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Mélange de stratégie planifiée et de choix opportunistes

Les tours sont très rondement menés, les joueurs n'ayant au final qu'une action par tour. Il y a bien les cartes bleues qui vous permettent de multiplier les actions lors d'un seul tour mais ça reste très court et d'une simplicité bluffante. 

La temporisation dans le jeu est la seule véritable mécanique originale du jeu, puisque les autres sont classiques avec des cartes qui permettent de gagner des points de victoire en fin de partie et des séries de cartes qui vous rapporteront des points en fonction de leur nombre posé en face de vous.

Je pense notamment aux cartes "statues", ou aux cartes vertes (points de victoire comptabilisés en fin de partie) qui s'avèrent parfois un raccourci rapide vers la victoire plutôt que de s'engager sur les cartes bleues qui vous feront bénéficier de deux actions en une, ou les cartes rouges qui vous permettent de placer une pierre gratuitement sur l'un des plateaux du jeu.  

Très rapidement, le jeu peut se jouer en mode automatique, et après quelques tentatives de blocage ou d'enrayage des projets menés par vos adversaires, vous vous rendrez compte que les conséquences peuvent se retourner contre vous. Attention notamment à ne pas délibérément trop gâcher les cubes de votre adversaire sur le plateau obélisque dans les parties à deux joueurs... Les 10 points de victoire que ce plateau peut apporter ont plus d'une fois été décisifs. 

L'interaction est cependant au cœur du jeu puisque vous pouvez à votre tour décider du sort d'un des bateaux chargés a minima. Faire un bon coup et bloquer un adversaire, au risque de devoir attendre un tour complet avant de prendre en main une opportunité pour son propre score ? Quand agresser un adversaire et quand profiter du bon moment pour aller marquer le plus de points, ou prendre les meilleures cartes au marché ? C'est là que se trouve clairement le sel du jeu, et sa limite, finalement, puisqu'on fait vite le tour de cette mécanique parfois cruelle, parfois horriblement satisfaisante ! 



14.5
12
12
12
15

Photo du profil de Izobretenik

71%

L'avis de Izobretenik

Testeur Ludovox.fr

Publié le 23/09/2016

Malgré les quelques défauts que j'ai soulignés, Imhotep est un jeu qui nous a plu. Les huit parties que nous avons faites donnent l'impression que le couperet de la revente approche à grands pas mais nous y aurons pris beaucoup de plaisir quand même. Sous des airs de simplicité mécanique, il peut s'avérer parfois douloureux pour certains adversaires, qui n'apprécieront pas que leurs projets soient mis à mal le temps d'une décision soudaine ! 

Je regrette malgré tout que le jeu n'ait pas été vendu dans une boîte de la taille de celle de Cacao parce que cela me semblerait plus acceptable... Peut-être que le coût engendré par les cubes de bois, dont la taille se devait d'être assez importante, a forcé l'éditeur à lui préféré un format 30 par 30... 

Phil Walker-Harding est clairement un auteur intéressant et sa ludographie construite en très peu de temps montre qu'il a encore bien des choses à nous proposer ! 


  • Sa simplicité
  • Son côté chafouin !
  • Parfait pour des soirées petit meurtre ludique entre amis

  • La taille de la boîte qui me semble mal adaptée
  • Une durée de vie sans grands lendemains
  • Beau comme un jeu allemand
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%