Hatsuden, jouez la fin du nucléaire

Hatsuden est le dernier petit jeu en date d’un petit éditeur japonais, New Games Order, LLC qui traduit et distribue des jeux au Japon. Dans ce titre pour deux joueurs signé de la main de Katsumasa Tomioka & Naotaka Shimamoto, vous aurez à construire 5 sortes de centrales électriques à énergies renouvelables différentes (solaire, géothermique, éolienne, hydraulique et biomasse). À vous aussi de terminer votre ligne électrique pour la relier à la ville et de gérer son approvisionnement comme il faut. Tout ça juste avec des cartes et quelques règles. 

 

Le plus valeureux des héros, biomasse 

Chaque joueur débute avec 5 cartes centrale électrique en main. Notez bien que ces cartes indiquent des valeurs.
Avant de vous lancer, vous alignez les 5 cartes « énergie renouvelable » sur la table, cela crée 5 colonnes où les joueurs vont jouer leurs cartes de part et d’autre.

début_partie

Chacun a donc sa zone de jeu, devant lui, où il va être possible de placer une centrale, en face d’une énergie renouvelable. Une fois posée, votre centrale vous rapporte une alimentation énergétique équivalente à sa valeur. Notre central doit en fait correspondre au type d’énergie du haut de la colonne, et devra fournir de l’électricité à la ville, en fin de ligne. Pour ce faire, on posera aussi des pylônes, qui ne sont rien d’autre que les rectos des cartes « centrale ». Une ville a besoin d’un total de 10 pour être alimentée, et si l’on dépasse 11, il nous faudra transformer une centrale en pylône (en retournant une carte). 

À votre tour, vous pourrez également améliorer une centrale déjà placée, il suffira de poser sur elle une autre carte de même type, avec une valeur supérieure. Retenez également que si votre central vaut 4, vous gagnez une carte de technologie spéciale (il n’y en a que quatre en jeu) qui sont de précieux atouts. 

Enfin, il vous est aussi permis de juste vous défausser d’une carte, pour mieux renouveler votre main. À la fin du tour, vous piochez pour terminer votre tour avec 5 cartes en main.

partie en cours

Quand un joueur a complété les 10 emplacements de sa zone, l’autre peut réaliser un dernier tour pour terminer la partie. On compte alors les points : Tout d’abord, les joueurs calculent leur production d’énergie pour chaque énergie renouvelable (solaire, géothermique, éolienne, hydraulique et biomasse donc). Chaque fois qu’un joueur a un niveau de production supérieur à son adversaire, il prend la carte « énergie renouvelable » en question face cachée, et cela lui rapporte un point.

On calcule ensuite le total d’approvisionnement de la ville en additionnant la production de toutes les centrales électriques de la ligne. Il faut atteindre 10 pour gagner un point. Attention, si le total d’approvisionnement est de 8 ou moins, vous perdrez 1 point.

Celui qui a le plus de points l’emporte évidemment !

 

hatsuden

 

Les cartes « techno » vous permettent par exemple de porter la limite d’approvisionnement citadin à 12. Avec cette carte en jeu, vous avez plus de souplesse pour équilibrer le niveau d’approvisionnement en électricité de la cité. Une autre techno permet de cacher la valeur d’une centrale que l’on pose pour la maintenir secrète, tandis qu’une autre permet de diminuer la valeur d’une centrale déjà posée. Enfin, la dernière carte techno permet de faire en sorte qu’une énergie renouvelable rapporte 2 points en fin de partie. 

 

Hatsuden la fiche de jeu (avec règles VO et VF)

 

2 Commentaires

  1. Photo du profil de madtranslator
    madtranslator 19/05/2017
    Répondre

    Merci Shannouilette 🙂

  2. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 19/05/2017
    Répondre

    un design tres proche de CO2, plutot joli. Apres les jeux a 2 ne sont pas ma cam.

Laisser un commentaire