UP-MP

The Voyages of Marco Polo

Je vous en avais touché trois mots il y a quelques mois (les foires de NY et Nuremberg), à l’époque on savait juste que le duo italien responsable de Tzolkin, était de retour, et c’était déjà chouette. Aujourd’hui, on en sait un peu plus sur le Voyage de Marco Polo.

La version anglophone de Z-Man sera à Essen en fin d’année, ce qui signifie, si tout va bien, qu’une version française verra aussi le jour chez Filo… C’est confirmé !

Dans ce nouvel épisode proposé par Daniele Tascini & Simone Luciani, les joueurs incarnent un des compagnons de voyage escortant le célèbre explorateur Marco Polo.

 

En 1271, Marco Polo, âgé de 17 ans, a commencé un voyage pour la Chine avec son père et son frère aîné. Après un long et épuisant voyage qui l’a conduit par Jérusalem, la Mésopotamie et sur la « Route de la Soie », il a atteint la cour de Kublai Khan en 1275. Vous allez revivre ce voyage. 

Au programme, transport de marchandises et placement de dés. Le jeu se joue en cinq manches. Chaque tour, les joueurs lancent leurs 5 dés personnels et à chaque tour ils ne peuvent effectuer qu’une seule action avec ces dés. Il y aussi des actions optionnelles librement jouables avant ou après votre action principale.

Les actions principales du plateau vous permettent soit de prendre de l’or, des marchandises, des chameaux, ou d’obtenir des contrats qu’il faudra bien sûr honorer, voyager en déplaçant votre meeple de ville en ville, jusqu’à atteindre peut-être un jour la mystérieuse Beijing. 

Destination finale

Pour réaliser ces actions, vous devrez déposer vos dés sur les zones correspondantes du plateau central. Tantôt la valeur du dé sera sans importance, tantôt seul le 1er dé sera libre et les dés suivants devront présenter une valeur identique ou plus élevée. Parfois, c’est à peine plus complexe, puisqu’il s’agit de mettre deux dés. Alors la valeur la plus petite correspondra aux bénéfices auxquels vous aurez droit sur cette action.

Par exemple, pour voyager, vous déposerez 2 dés sur l’action et la valeur la plus petite entre les deux dés posés indiquera votre maximum de cases pour votre mouvement. En voyageant sur le plateau, votre meeple pourra aller dans une grande ville, une petite, ou un oasis. Ce dernier ne rapportera pas grand chose, mais les villes sont très intéressantes. 

Quand on arrive en ville

Dans une grande ville, vous poserez un comptoir à vous rien qu’à vous. Ainsi au prochain tour vous pourrez placer un dé ici, et employer l’action proposée par cette cité (gagner des ressources et des PV par exemple). Idem sur la petite ville, mais là, vous recevrez une tuile bonus, qui s’activera à chaque round. Poser votre 8e comptoir vous rapportera 5PV, et plus encore pour le 9e (10PV). Les joueurs toucheront également des PV s’ils arrivent jusqu’à Beijing, selon leur ordre d’arrivée (le premier venu, le mieux servi !).

Tout ça devient vraiment excitant grâce aux actions libres. Elles vous permettront par exemple de relancer un dé, d’en modifier la valeur de plus ou moins un, de gagner un dé extra pour un tour… mais vous savez ce que c’est, il faudra payer en chameaux. Et ces bestiaux sont fort utiles pour honorer vos contrats, nécessaires pour le voyage sur certaines routes. Pas facile !

Le jeu se termine après 5 tours. Dans le scoring final, les joueurs comptent les PV de leurs objectifs (car oui, dans le mode avancé, il y a des objectifs secrets), 1 PV pour tous les lots de 10 pièces restantes, vous n’omettrez pas vos PV reçus à Beijing, et d’ailleurs, si vous êtes à Beijing vous recevrez aussi 1 PV pour chaque lot de 2 marchandises de n’importe quel type. Le joueur ayant compléter le plus de contrats se ferra félicité par 7 PV bonus. Voilà qui donne envie de faire du commerce à outrance.

J’ai évoqué le mode avancé avec les objectifs secrets. Sachez qu’il est également possible d’incarner un personnage et de bénéficier d’un pouvoir spécial. Et cela n’est pas rien messieurs dames. Les personnages proposés sont tous très différents et ont des capacités qui changent vraiment la donne, octroyant un paramétrage hyper asymétrique à l’ensemble.

Bref, voici venir un jeu de placement de dés qui nous parait très recommandable. Pour tout dire, ça sent un peu la sélection au Kennerspiel des Jahres tout ça… La version allemande est bientôt dans les crémeries de l’autre côté de la frontière. Attendons leurs impressions !

>> La fiche de jeu, pour le mettre dans votre buzz-list et voir ça de plus près !

Un jeu de Daniele Tascini, Simone Luciani
Illustré par Dennis Lohausen
Edité par 999 Games, Z-Man Games
Pays d’origine : Italie
Langue et traductions : Allemand, Anglais
Date de sortie : 10/2015
De 2 à 4 joueurs
A partir de 12 ans

3 Commentaires

  1. Photo du profil de Grovast
    Grovast 25/03/2015
    Répondre

    C’est fou comme tous les ingrédients sont là pour en faire un titre très attendu de mon côté. Auteurs de Tzlok’in, Hans im Glück aux manettes, Lohausen au visuel…

    J’ai juste une toute petite désagréable sensation de voir un peu trop ce principe de dés/pions de valeur supérieure ou égale aux précédents. Après la Venise du Nord et Bora-Bora, puis récemment Panthalos, Un monde oublié… c’est devenu monnaie courante !

    Je suppose et j’espère que le reste du jeu fera oublier ce léger manque d’originalité…

    Merci pour la news! 🙂

  2. Photo du profil de eolean
    eolean 26/03/2015
    Répondre

    Haaaaaaaaaaaaaa !!! Voilà un jeu que je vais attendre avec GRANDE impatience ! Celui-là rentre directement dans ma ligne de mire ^_^  nEEd !

    @Grovast : c’est vrai qu’on le retrouve pas mal de fois, mais c’est un bon concept alors pourquoi pas. Tous les mécanismes d’un jeu ne peuvent pas être originaux, il faut bien s’inspirer de ce qu’il y a autour de soi. Le plus important en ce qui me concerne, c’est la façon dont celui-ci sera intégré et s’il y a de l’originalité par ailleurs ! Je pense comme toi sur la brochette du casting de ce jeu, je crois qu’on peut leur faire confiance pour nous concocter un jeu aux petits oignons 🙂

     

    • Photo du profil de Grovast
      Grovast 26/03/2015
      Répondre

      Depuis, j’ai lu les règles attentivement, et en fait cette histoire de valeur nécessairement supérieure ne concerne qu’une seule des cinq zones d’actions principales (la faveur du Khan).

      Dans les 4 autres zones principales, s’il y a déjà des dés (parce qu’un autre joueur a effectué cette action à cette manche), on a le droit d’y aller avec n’importe quel(s) dé(s), même de valeur inférieure, mais par contre il faut payer. Le cout dépend alors de ce qu’on y met, pas de ce qu’il y a déjà.

      Bref, c’est un patchwork de petites choses déjà existantes un peu partout dans les nombreux jeux de ces dernières années utilisant les dés comme déclencheurs d’actions.

      Rien de méga original, mais quand on voit ce que donne Tzolk’in avec rien de foncièrement original non plus… NeedList updated.

Laisser un commentaire