Plus d’infos sur le prochain Feld : The Oracle of Delphi

pic1452960_mdThe Oracle of Delphi c’est le nouveau Feld (Chateaux De Bourgogne, Trajan, Bora Bora, Bruges, etc) prévu pour le prochain Essen (en anglais et allemand chez Hall Games), un jeu de transport de marchandises avec des dés situé en pleine Antiquité grecque ! Pour l’instant, pas encore de visuels (si ce n’est ceux d’un prototype) mais un bon morceau de pitch (un remix des 12 travaux d’Héraclès et d’Eurysthée)… Et même un peu plus ! Scrontch ! 

The Oracle of Delphi

« Pour une fois, Zeus, dieu grec du tonnerre et du ciel, est de bonne humeur. Par conséquent, il décide d’offrir un don généreux à un mortel digne : il l’invitera, lui ou elle, en son royaume, l’Olympe.

Pour déterminer un candidat suffisamment à la hauteur, Zeus organise un concours divertissant : Douze tâches légendaires sont imposées aux participants intrépides, depuis l’érection de statues gracieuses jusqu’à l’élévation de sanctuaires grandioses, en passant par les offrandes les plus généreuses, ou l’abattage de redoutables monstres ! Le premier participant à faire honneur à toutes les missions imposées gagnera la faveur du père des dieux lui-même. 

Indubitablement, vous ne laisserez pas passer cette occasion en or, alors vous nettoyez votre navire illico et ralliez votre équipage afin de suivre les sentiers du légendaire Ulysse à travers les eaux dangereuses de la mer Egée. Mais comment pourriez-vous connaître le chemin ? Il n’y a personne qui peut vous aider. Visitez l’oracle mystérieux de Delphes et laissez ses réponses guider votre chemin… »

The Oracle of Delphi

Un oracle coloré

Dans le jeu, les navires des joueurs voyagent sur un grand plateau de jeu modulable, composé de tuiles hexagonales montrant les îles et les eaux environnantes.

Chaque joueur vise à atteindre certaines îles pour effectuer chacune des douze tâches imposées par Zeus, que ce soit recueillir des offrandes de couleurs différentes et les livrer aux temples correspondants, ou tuer des monstres d’un type spécifique (et d’une certaine couleur), etc. Tout ça peut être découvert sur les îles.

Afin d’exécuter ces actions, toujours dépendantes de couleurs, vous avez trois dés (de couleur donc) à chaque tour : les « dés de l’oracle ».

Lancer les dés (au début du tour) est équivalent à consulter l’oracle, ainsi, les résultats représentent ses réponses et détermineront les actions que vous serez en mesure de prendre (avec une limite constante de trois actions par tour). Cependant, « une légère divergence par rapport à votre destin est souvent possible » précise Ralph Bruhn, de Hall of Games.

En plus de l’oracle, vous pouvez demander le soutien des dieux et acquérir des jetons de faveur, des compagnons, et d’autres capacités spéciales qui vous aideront à gagner la course contre vos concurrents.

Niveau rejouabilité, des navires différemment équipés et la mise en place variable de la carte de jeu « offrira de nouvelles décisions stratégiques et tactiques intéressantes à chaque nouvelle partie ».

Maintenant, telle Pénélope, nous reste plus qu’à patienter !

 

The Oracle of Delphi 

Un jeu de Stefan Feld
Illustré par Dennis Lohausen
Edité par hall games
Langue et traductions : Allemand, Anglais
Date de sortie : Oct 2016
De 2 à 4 joueurs
A partir de 12 ans
Durée d’une partie entre 70 et 100 minutes

   

10 Commentaires

  1. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 10/03/2016
    Répondre

    de loin on dirait que chacun a une roue sur les faces des des. un peu comme si les faces se suivaient a la 123456 😀

    pourquoi pas, mais les feld avec des des ca me laisse de marbre.

  2. Photo du profil de Grovast
    Grovast 10/03/2016
    Répondre

    Je vais garder un œil dessus, pour sûr.

     

  3. Photo du profil de Wraith75
    Wraith75 11/03/2016
    Répondre

    Je bave déjà un peu, désolé  =)

  4. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 27/05/2016
    Répondre

    La cover (son draft) a été dévoilée…

    • Photo du profil de atom
      atom 27/05/2016
      Répondre

      Et elle est très laide …

      • Photo du profil de Antyova
        Antyova 27/05/2016
        Répondre

        Bah… C’est par le même monsieur qui a fait les illustrations de Terra Mystica et Chasseurs de Légendes?

        On s’y fait. Ce n’est pas très engageant, au premier abord, mais au moins ça ne détourne pas l’attention du joueur, ça ne déconcentre pas… Puis comme ça, on ne peut pas dire qu’on a acheté le jeu « juste parce que je trouvais la boite troooop beeeeelle (regarde le chaton mignon, hiiiiiiii)! »

        • Photo du profil de Shanouillette
          Shanouillette 27/05/2016
          Répondre

          Oui, illustrateur sur Terra Mystica, Voyages de Marco Polo, Aquasphere, Descendance, Terre d’Arles ou encore Hawaii… Dennis Lohausen est un pilier du jeu à l’allemande ! Je ne trouve pas toutes ces réalisations au même niveau, mais après c’est des questions de goûts…

          • Photo du profil de atom
            atom 27/05/2016

            Oui il y a du bon et du moins bon. Dans El gaucho ça passait bien je trouve (par exemple).

  5. Photo du profil de Zuton
    Zuton 28/05/2016
    Répondre

    Tout pareil que @Wraith75 (je comprends mieux pourquoi son apart est rapidement sale et glissant…:) ) : jeu à surveiller de prêt. L’association Feld + Lohausen est selon mes goûts un bon duo.

    • Photo du profil de Wraith75
      Wraith75 28/05/2016
      Répondre

      Mais mais mais, nous ne sommes pas une famille de limaces  =p

Laisser un commentaire