Le virus Raxxon débarque en France !

Surfant sur la licence Dead of Winter / Specter Ops, Raxxon, a vu le jour chez Plaid Hat Games. Lors des chaleurs de l’été dernier, Raxxon s’annonçait avec son marketing viral bien calculé et ses techniques de ventes hors norme ; il ne devait pas voir le jour dans les FLGS (Friendly Local Game Stores) mais serait propagé par un système d’ambassadeur, qui véhiculerait le jeu comme un petit virus, histoire d’être raccord avec le thème du titre. Shanouillette, à l’occasion, en avait écrit une preview ma foi assez complète, vers laquelle je vous dirige si vous êtes curieux de vraiment tout savoir sur le phénomène.

 

Et alors, pourquoi se fendre d’une news aujourd’hui ? Normalement, le titre de la news a dû aider. Eh bien, Asmodee North America a changé son fusil d’épaule (aveu de l’échec du buzz ? Je ne saurais dire) et a commercialisé ce jeu en boutique spé, ces sacro-saints lieux qui semblent cimenter le sol américain. Et, donc, ce qui nous intéresse :

  • Raxxon est désormais traduit en français ;
  • Il sort le 20 avril en magasin. Merci Asmodee Europe !

 

 

Rien de tout cela ne saurait nous priver d’un pitch :

Les décisions que vous prendrez dans les jours à venir détermineront la survie de l’espèce humaine.
 
Votre objectif est d’évacuer les civils sains de la ville, et de confiner ou d’éliminer ceux qui ont été infectés… par tous les moyens possibles.
 
Le géant pharmaceutique Raxxon, que les rumeurs disent responsable de cette épidémie, s’est montré extrêmement coopératif dans l’effort de confinement du virus. Toutefois, même si les ressources et les locaux de Raxxon sont essentiels à cette opération, restez prudent. Nous avons des raisons de croire que les motivations de la compagnie ne sont pas purement… altruistes.
 
Bonne chance à vous et votre équipe.

 

 

Le but, donc ? Trier le bon grain de l’ivraie, ou, en l’occurrence, les futurs zombies, les infectés, des humains encore sains. Pour trier cette foule, les joueurs devront faire appel à leurs capacités surpuissantes. Ils pourront donc manipuler le plateau avec les actions suivantes :

  • Évacuation : pour transférer des cartes saines vers la pile d’évacuation. Lorsqu’un certain nombre de cartes se trouvent dans la pile d’évacuation (30 par exemple pour une partie normale), vous gagnez la partie.
  • Quarantaine : pour déplacer les infectés vers un espace de « salle de quarantaine » sur le plateau. Cette action, si elle est choisie à bon escient, peut empêcher certaines actions néfastes de se déclencher au moment où l’on tombe sur des infectés.
  • Attaque / Attaque aérienne : Ces types d’actions tuent des cartes ou des groupes de cartes dans la foule, les envoyant dans la défausse (qu’il s’agisse de citoyens malades ou en bonne santé). Quand certains sont tués, des effets de déclenchement particuliers peuvent avoir lieu.
  • Contrôle de la foule : Cette action, en fonction du personnage, peut soit intervertir les positions des cartes, soit retourner une carte sur son verso.

 

Chaque personnage possède par ailleurs une action unique liée à son domaine d’expertise. En plus de tout cela, une autre action, « enquêter », est toujours disponible pour tous : elle permet de retourner une carte population face visible. C’est ainsi que l’on découvre où sont les petits zombies ou les gens sains de corps et d’esprit. Attention, vous l’avez compris, il peut y avoir des effets secondaires quand certaines cartes sont mises au jour !

 

Bref, Raxxon est un jeu coopératif au thème fort – et qui, si l’on en croit les avis des joueurs de Boardgame Geek, est fort bien rendu – qui ne se survend pas avec de la surenchère de matériel. Sobre, efficace, Raxxon s’affirme donc avec un prix autour d’une quarantaine d’euros. De quoi vous donner envie de vous remuer les méninges pour débusquer les infectés indociles ? Bon.

 

Raxxon,

Un jeu de J. Arthur Ellis
Illustré par Fernanda Suarez
Edité par Plaid Hat Games
Distribué par Asmodee
Pays d’origine : Etats-Unis
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2017
De 1 à 4 joueurs
A partir de 14 ans
Durée d’une partie entre 45 et 60 minutes

Pour aller plus loin : des épidémiologues IRL jouent à Pandemic Legacy.

   

Laisser un commentaire