Gloose Festival, le Festival d’Albi

Les 19, 20 et 21 juin avait lieu un festival à Albi (à 80 kms de Toulouse) : le Gloose Festival. La  2ème édition avait lieu à la salle des fêtes de Pratgraussals. Et comme le festival de Toulouse, c’est entrée libre. Comme j’ai pour projet d’écrire un article comme celui de MeepleCam : Lyon ville ludique, et Zuton : Grenoble ville ludique sur l’activité ludique à Toulouse et dans les environs je ne pouvais pas manquer ça ! L’occasion était trop belle.

Au programme dans ce petit photo reportage

  • Une petit présentation de ce qu’est le Gloose Festival et pourquoi il s’appelle comme cela (j’adore).
  • Une petite présentation d’une initiation au Jeu de rôle.
  • Beaucoup de photos (extérieur et intérieur).
  • Quelques découvertes ludiques avec quelques rencontres aussi.
  • Mon ressenti sur ce festival !

 

Bonne lecture à tous.

 

gloose01

80 kms plus loin, nous voilà à Albi, avec sa superbe cathédrale.

gloose02

La cathédrale sainte Cécile domine la ville

 

Nous garons la voiture et après une petite marche dans les rues d’Albi, nous arrivons devant le lieu du festival (petite critique au passage : ce n’était pas très bien indiqué pour un non Albigeois). 

C’est quoi le Gloose Festival ?

D’abord il faut définir ce qu’est la gloose : voir la définition entière sur le site de la ludothèque la Marelle.

 Gloose : ou la gloire du loser

Terme ludique désignant l’action sans panache de celui qui, constatant une défaite imminente et inéluctable, préférera écraser un faible plutôt que de faire une dernière fois preuve d’héroïsme.

 

  • C’est un festival de jeux qui a été lancé en 2014 sous l’impulsion de la ludothèque la Marelle.
  • Le Gloose Festival a le même état d’esprit et la même ambition que son grand frère le festival de Toulouse (d’ailleurs le festival Alchimie a participé en prêtant du matériel. Quelques bénévoles toulousains sont venus prêter main forte et rejoint la belle équipe albigeoise).
  • On y voit des animations, des tournois, des jeux en accès libres (cette année il y avait un Zombicide grandeur nature).
  • Le Gloose Festival c’est 60 bénévoles. La première édition avait accueilli 1 200 personnes. Objectif : faire mieux pour l’édition 2015.

 

gloose22

Le point accueil

gloose29

La buvette (source de revenu pour financer un prochain festival (ça fait une bonne excuse).

gloose33

gloose21

gloose24

La boutique du Chat Pitre

 

Initiation au jeu de rôle

Ne reculant devant aucune fourberie, j’ai envoyé mon amie Joelle à l’initiation au jeu de rôle (en fait elle s’en est fait une joie).

Elle va vous raconter ça !

« Ce n’était pas ma première expérience dans le jeu de rôle,  j’ai fait des Jdr quand j’étais ado en école d’ingé (2 ou 3, dont je ne garde pas de souvenir). La découverte de Time Stories au festival de Toulouse m’a redonné envie, aussi cette initiation tombait à point nommé.

Nous avons joué dans l’univers de Doctor Who, une série britannique créée dans les années 60 (26 saisons tout de même, ce qui en fait la plus longue série SF de tous les temps). Le pitch, si vous l’ignorez : Un extraterrestre qui voyage dans un engin spatial dont l’apparence est figée sous la forme d’une cabine téléphonique britannique (le TARDIS) et qui apprécie la compagnie pour partir à la découverte des univers.

Tout d’abord nous commençons a élaborer notre fiche de personnage, et vient la première difficulté : le caractère du personnage que je vais interpréter. Car oui dans le Jdr on vit dans la peau du personnage, on joue un rôle, on se fond dans le moule que l’on a crée. Ne connaissant pas la série, le maître du jeu m’a bien aidée ainsi que d’autres joueurs en nous expliquant son univers avec foule de détails.

gloose48

La feuille de personnage.

 

Ensuite nous devons résoudre une énigme, pour cela nous devons discuter entre nous, nous mettre d’accord, faire des choix, pour nous y aider on a pu questionner des gens joués par le maître du jeu, aller dans des lieux, les explorer… Habituée des jeux coopératifs je ne suis pas trop dépaysée ! Mais c’est tout de même une toute autre expérience que le jeu de société, même si nous aimons bien les jeux avec des thèmes forts qui racontent une histoire (Ghost Stories, Dungeon Lord, Alchimistes). Le jdr fait travailler l’imagination et approfondit l’expérience du jeu collective. 

L’initiation a duré 3 heures
(que l’on n’a pas vu passer). Cela m’a donné envie de renouveler l’expérience dans un autre univers ! » – Joelle.  

 

gloose43

gloose28

 

Les jeux extérieurs.

Stackline, Mollky et autres jeux d’adresse à l’ombre des arbres… Que du bonheur.

 gloose04

gloose05

gloose06

gloose07

un Mollky à l’ombre

 

gloose34

gloose35

gloose36

gloose37

 

Photos billards poker

gloose32

Faites vos jeux rien ne va plus.

  gloose40

 

Pendant ce temps à l’intérieur :

 gloose33

gloose27

gloose25

Star Wars Armada (Edge faisait partie des partenaires).

 

gloose42

Maquette et peinture.

 

gloose13

Un prototype dont je vous parlerais bientôt.

 

gloose30

gloose26

gloose23

gloose44

gloose03

gloose45

Echec géant.

 

gloose39

Pour les enfants les légos.

Le jeu aveugle

Comme à Toulouse, il y avait des jeux pour déficients visuels afin que les personnes aveugles puissent jouer, mais aussi pour que le grand public puisse expérimenter, imaginer, se sensibiliser.

gloose10

Du domino en brail.

 

gloose09

Premier Verger

 

gloose08

Pique Plume

 

gloose11

gloose31 

Nos découvertes ludiques :

 

gloose14

Grâce à Yannick nous avons appris à jouer (enfin) à Race for the Galaxy, depuis nous enchaînons les parties.

 

gloose19

Un petit Corto Maltese ? En tant qu’amateur de BD, j’aime bien l’univers, par contre le jeu m’a plutôt laissé froid, peut-être parce que qu’il était plus de minuit ? En tout cas c’est joli et bien réalisé.

 

gloose18

String Railways expliqué par Christophe, un jeu minimaliste à la japonaise où l’on joue avec des ficelles. Chaque joueur à 3 ficelles dont une plus grande. Et on doit relier notre gare à d’autres gares, bien sur il y a des contraintes, passer par la montagne fait perdre des points par exemple. Sympa et original.

 

gloose17

gloose46

Dungeon Fighter, du grand n’importe quoi où l’on doit jeter des dés sur une cible, et attention il faut faire un rebond sur la table, et avec certaines cartes qui donnent des pouvoirs, on doit lancer de différentes manières. Bon, il ne faut pas craindre le ridicule, surtout quand on perd un dé et qu’il faut aller le chercher sous la table dans un dédale de jambes. 😉

 

gloose16

Rampage avec mon fils. Très belle réalisation. Petit hic on passe 15 minutes à tout installer. Très drôle pour les enfants. Pour les adultes j’ai plus de mal.

 

Nous avons aussi joué à Neuroshima Hex, 8 minutes pour un empire, mon amie a joué à Mice and Mystics et je dois en oublier… L’avantage de faire un festival en n’étant pas bénévole c’est que l’on peut aisément en profiter. 😉

Je me permets un ressenti personnel

De par sa taille, ce festival est beaucoup plus petit que celui de Toulouse, mais il est très convivial et on ne tourne pas avant de pouvoir s’installer autour d’un jeu. D’ailleurs on a beaucoup joué comme vous avez pu le lire ci-dessus. En fait, quand vous souhaitez jouer à un jeu, il suffit de prendre une boite et de trouver un bénévole ! Si vous n’en trouvez pas, ils font une annonce micro et en général quelqu’un vient pour vous expliquer toute la règle du jeu. Je suis bien conscient que c’est quelque chose de possible grâce à la taille réduite de l’événement, il n’empêche que c’est bien pensé et que ça fonctionne bien.

L’espace enfant est vraiment génial, les petits ont de quoi s’amuser sous les yeux de leurs parents qui les surveillent en jouant. Pratique. À Toulouse l’espace enfant est limité à sa portion congrue – à ce que j’ai compris c’est une volonté du festival pour sortir la chose ludique de son image enfantine. Ce que je trouve dommage. Et disons-le, avec un vrai espace enfant peut-être que l’on n’en perdrait moins (bon, ok on les retrouve ^^ mais quand même, c’est toujours stressant).

 

On ferme

À l’année prochaine pour la 3éme édition ! Bravo aux organisateurs et au bénévoles, ceux d’Albi ou de Toulouse, bravo aussi aux associations qui ont participé.

Avec plus de 50 bénévoles, cette édition 2015 a accueilli 1 800 visiteurs (ils ont donc atteint leur objectif d’augmentation du nombre d’entrée). Désormais les organisateurs se reposent, mais pas pour longtemps… Une 3éme édition est d’ors et déjà prévue.

gloose20

Samedi 2 h du matin la salle Pratgraussals se vide… les bénévoles reviendront le lendemain frais (?) et dispo.

 

Disclaimer

Merci aux organisateurs de leurs photos qui ont enrichi les miennes.

Bien sûr si vous apparaissez sur une photo et que vous ne le souhaitez pas, contactez moi !

Quelques liens :

Le site de la ludothéque la Marelle

Compte facebook du Festival

   

6 Commentaires

  1. TheGoodTheBadAndTheMeeple 06/07/2015
    Répondre

    Et ben rien qu’a voir les photos ca fait envie, un peu de convivialité ! Je note ca dans un coin pour l’an prochain car on pourrait y faire un crochet qui sait !

    • atom 06/07/2015
      Répondre

      Te gènes pas viens nous voir, en plus la région est belle. Si on est dispo l’année prochaine je pense qu’on y reviendra.

      • Shanouillette 07/07/2015
        Répondre

        ouais la cathédrale est superbe.. Et c’est pas trop loin de Carcassonne je crois ?

        • atom 07/07/2015
          Répondre

          Carcassonne est a 80/100 km de Toulouse donc a 180 de Albi. Mais la balade touristique est intéressante dans les deux endroits.

          • Shanouillette 07/07/2015

            ha oui 180 bornes ça fait une petite trotte !

  2. atom 20/06/2016
    Répondre

    L’édition 2016 fut une belle réussite, ils sont passés de 1800 visijoueurs a 2300 a 17h, bravo a eux.
    Cette année quelques changements, un peu de jeux vidéos, des éditeurs tel qu’Ankama, Ludocom Morning players et Asmodée présentait leurs jeux. Une bourse aux jeux aussi pour revendre ou acheter des pépites.
    Cette 3éme édition fut parfaite, ce festival est toujours aussi agréable. Mes enfants demandent quand c’est le prochain ^^
    nous aussi on en redemande car pendant que les enfants jouent et bien nous aussi …

Laisser un commentaire