Edito du 08/07/15 – Blizzard, vous avez dit blizzard ?

Hello !

 

Mercredi, c’est l’éternel recommencement nietzschéen, ou alors simplement le jour de l’édito. Les têtes blondes ont été libérées (et délivrées, dira-t-on parmi les fans de royautés polaires) de leurs examens et de l’école, et sont maintenant prêtes à lever le nez des manuels pour sortir les Catanes & co, ou le Perudo occasionnel au bord de la plage.

Mais parmi les bouffeurs de boudin du public – référence, quand tu nous tiens –, des voix s’élèvent. Le Spiel des Jahres a été désigné, ainsi que sa variante expert, le Kennerspiel. Et si le Spiel revient en toute logique à Colt Express, comme dit dans nos pronostics du live de mercredi dernier dédié au prix familial (d’ores et déjà dispo en VOD !). C’est le Kennerspiel qui fait grincer des dents cette fois-ci, avec une victoire de Broom Service, revamp du célèbre Malédiction. Il s’agit du plus accessible des trois jeux sélectionnés (ses concurrents étant Orléans et Elysium), et l’opinion craint quant au Kennerspiel, qui perd sa dimension d’expertise. Cela étant, nous vous disons ce que nous pensons de the Game, qui ne payait pas de mine, mais qui s’avère au final plaisant. Bien entendu, cette actu est LE gros morceau de la semaine, et aura fait couler son pesant d’encre et de pixels.

ghdreveil

Râlons un coup.

Tant que nous sommes sur le live, nous jouerons ce soir à Discoveries, la suite spirituelle de Lewis & Clark, édité chez… Ludonaute. L’éditeur qui a décroché le Spiel avec son Colt Express, celui-là même, oui oui. Je vois que vous suivez. C’est à 18h avec ce bon vieux DaP, Meeple Cam (l’auteur des Just Played en bande dessinée) et Kanok, auteur/illustrateur lyonnais. Ouep, les visages tournent un peu, mais c’est pour le mieux, non ?

On vous parle aussi de ce qui se passe en France mais surtout du côté de la Navarre, avec un reportage sur le Gloose Festival d’Albi. (Mais quand les festivals s’arrêteront-ils ? Après, c’est Parthenay, et ensuite, la GenCon !)

Toute la rédac est très enthousiasmée par Battalia, un jeu bulgare de deckbuilding bien atypique, et un rédacteur tout frais s’est sacrifié pour nous offrir une belle preview. Et pour continuer dans le deckbuilding, avec djinn42 cette fois-ci, nous abordons un des classiques du deckbuilding, à savoir Ascension : Des âmes déchaînées (Storm of souls). Et force est de constater qu’il n’a pas tellement « vieilli » (pour un jeu de 2011). Eh oui, les jeux sont des bêtes qui vieillissent : les rééditions de Mexica et de Tigre & Euphrate sont bien là pour le prouver. Et récemment, hop, c’est un Knizia que FFG a sorti du placard, et pas des plus dégueus. Samurai, puisque c’est de lui que l’on parle, se fraiera un chemin vers nous dans un habit flambant neuf, et ça gère le steak (ou le seitan si vous êtes végétarien).

 

Bonne semaine à vous tous,

Umberling pour l’équipe LudoVox

   

Laisser un commentaire