Edge of Darkness : crafter envers et contre tous

Edge of Darkness est une création de John D Clair. Le jeu utilise le Card crafting system, une innovation que nous avions découverte l’an dernier dans Mystic Vale, du même auteur. Une sorte de jeu de deck building où l’on renforce ces cartes de base à l’aide de cartes transparentes que l’on glisse dans des protèges-cartes pour réduire l’impact d’un effet négatif, obtenir des pouvoirs supplémentaires ou marquer des points de victoire.

Edge_of_darkenss_Jeux_de_societe_Ludovox (1)

 

Dans Mystic Vale, ce gimmick fonctionnait plutôt bien mais laissait un peu sur sa faim avec des stratégies un tantinet similaires de partie en partie. Comme pour toutes les innovations, on attendait la suite, quelque chose de plus évolué. AEG et John D Clair (l’auteur) travaillent donc sur un nouveau projet, qui date en fait d’avant Mystic Vale, mais qui demandait plus de développement. Il s’agit donc d’Edge of Darkness. Il sera présenté à la Gencon.

 

 

Pitch

Les joueurs sont des chefs de puissantes guildes de la ville. Chaque guilde veut prouver sa  valeur et mener la cité. Mais les guildes doivent coopérer contre le mal, car les dangers que peut subir la ville peuvent nuire à tous.

 

Pour gagner, une guilde doit avoir le plus de puissance dans la ville lorsque le jeu se termine. Le pouvoir est acquis en accumulant de la richesse et en entreprenant des actions bénéfiques pour la ville, comme la défense contre les menaces. Mais aussi en envoyant des citoyens ou des nobles prêter allégeance à la ville.

Edge_of_darkenss_Jeux_de_societe_Ludovox (4)

 

Mécanismes

Edge of Darkness est un jeu qui mélange plusieurs mécanismes : du placement d’ouvrier mâtiné d’un petit côté tower defense puisqu’il faut défendre la ville contre le mal. Le tout drivé par des cartes que l’on va booster avec du deck building et même une tour à cubes (voir ci-dessous).

 

Chaque joueur commence avec un nombre d’agents (des meeples), de l’argent et et des jetons de contrôle.

 

Le jeu a l’air plus ambitieux que son grand frère : dans Edge of Darkness, les cartes transparentes que l’on va crafter ont aussi un effet négatifs symbolisés par des cubes (dans la version prototype). On pioche dans le sac des cubes. Ah, aussi. Le deckbuilding se fait ensemble : avec un paquet central duquel on piochera et vers lequel on se défaussera, on a avec Edge of Darkness un twist intéressant sur le genre : les cartes ayant des symboles d’allégeance aux guildes, il faudra payer pour utiliser les cartes des autres joueurs. On pourrait presque imaginer un Caylus ou un Lords of Waterdeep en card-crafting…

Edge_of_darkenss_Jeux_de_societe_Ludovox (2)

Lors de son tour de jeu un joueur va choisir 3 cartes parmi un deck central et commun. À la fin de son tour, on place les cubes dans une tour à dés (ici à cubes, donc) un peu comme la tour d’Amerigo. Les cubes représentent les menaces qui pèsent sur la ville. Les cubes descendent sur les 3 cartes qui seront présentes. Les cubes rouges affectent le joueur rouge, les verts le joueur vert, etc.

Lorsqu’un nombre de cubes donné d’une couleur s’accumule, la cité du joueur est attaquée. S’il s’agit de cubes noirs, tous les joueurs sont attaqués.

Si vous êtes attaqués, vous descendez votre marqueur de points de victoire, sauf si vous avez envoyé des meeples sur la carte pour combattre la menace.

Les cartes nous permettent de placer des ouvriers sur un lieu de la ville la ville ou d’en déplacer, et comme nous avons un nombre limité d’ouvriers il nous faudra choisir car on risque de perdre le contrôle d’un lieu.

Si vous voulez plus d’informations vous pouvez vous inscrire sur la page prévue à cet effet.

4 Commentaires

  1. Photo du profil de fouilloux
    fouilloux 03/07/2017
    Répondre

    Intrigué je suis.

    • Photo du profil de Umberling
      Umberling 04/07/2017
      Répondre

      Idem. Le deck commun : super idée. Après Mystic Vale m’a fait l’effet d’une douche froide. En 10 minutes de jeu, j’avais déjà saisi la profondeur du jeu. Pas qu’il soit mauvais, il m’a juste semblé… plat. Du coup, je suis intrigué, mais circonspect.

  2. Photo du profil de terrystad
    terrystad 02/02/2018
    Répondre

    Merci pour l’article!!!! Vous êtes un des plus à jour Ludovox, bravo à l’équipe!!! Christian, Québec.

Laisser un commentaire