LE TEST DE KARUBA
pic2648319_md
Un jeu de Rüdiger Dorn
Illustré par Claus Stephan
Edité par Haba
Langue et traductions : Allemand
Date de sortie : 2015-10
De 2 à 4 joueurs
A partir de 8 ans

Thèmes : Exploration, Nature
Mécanismes : Parcours, Pioche, Placement, Puzzle, Simultané, Tuiles
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Familial
Nombres de parties jouées : 8
Configurations testées : 2, 3, 4 joueur(s)

Introduction

Karuba est le dernier jeu de Rudiger Dorn avec des illustrations de Claus Stephan. Je vous en avait déjà parlé dans ce Jp,

C’est un jeu de tuiles où l’on va tâcher de créer son chemin – ou plutôt ses chemins – en posant des tuiles tirées aléatoirement (simultanément, et les mêmes pour tout le monde) sur son plateau personnel dans l’idée d’emmener le plus vite possible ses héros vers les trésors de la jungle. 

Contexte

Je l'ai acheté à mon fils pour Noël, on y a joué dans toutes les configurations (2, 3 et 4), en famille avec des enfants et entre amis.



ACCESSIBILITE DES REGLES
17
Clarté du livret de règles
Livret très bien pensé
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Sensation de compréhension correcte
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours aux règles mineurs. Aide de jeu ergonomique

La régle est bien écrite, très aérée, nombreux exemples y foisonnent. On n'aura pas de problèmes à la lecture et il n'y a pas de cas particulier.

QUALITE DU MATERIEL
12
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Espaces vides ou boîte dure à fermer. Rangements en sous-nombre
Qualité des éléments et des matériaux
Problèmes de finition
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Travaillé


Je trouve les tuiles un peu fines, et après quelques parties elles accusent le coup, c'est bien dommage.

Les illustrations de Claus Stephan sont superbes tout en ne gênant pas l'ergonomie, il sait y faire. Les plateaux des joueurs sont bien colorés, sans perdre en lisibilité.

Bémol : La mise en place est un peu laborieuse car il faut trier toutes les tuiles, si possible par ordre croissant. J'ai personnellement pimpé ma boîte pour simplifier tout ça. Si ça avait été prévu d'office, ça aurait été top. 

THEME
15
Objectifs du jeu clairs
On a envie de justifier ses choix thématiquement
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Tout parait cohérent
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

Une troupe d'aventuriers arrive sur une île et va explorer la jungle pour trouver des trésors et surtout les temples. Le thème colle assez à la mécanique, les illustrations aussi. On ne vit pas une aventure, c'est plus une course au trésor, à celui qui arrive le premier aux temples tout en ramassant sur le chemin des pépites. Oui c'est un thème plaqué comme on dit (c'est à dire que beaucoup d'autres thèmes auraient pu fonctionner aussi bien), mais bien plaqué.

DUREE DE VIE
13.5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Il faut un peu de temps, sur quelques configurations.
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
On apprécie la diversité des parties
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
Assez surprenant

Une partie dure une demi-heure, tout le monde joue en même temps, en général après une partie on a envie d'en refaire une, pour voir si l'on peut mieux faire. C'est fluide, ça s'enchaîne. Le hic comme je le soulignais dans la section "matériel" (car l'intérieur de la boîte aurait pu être conçu en conséquence), c'est le temps d'installation, quand chaque joueur doit trier ses tuiles jungle et les placer. Voilà qui freine les envies de sortir le jeu et c'est dommage. 

Je ne l'ai pas fait mais on peut tout à fait jouer à 8 si on rajoute une boîte supplémentaire, en fait, on peut théoriquement rajouter autant de boîtes que souhaité.

MECANISMES
14.5
Fluidité du tour
Presque sans accroc
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction souvent présente
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Plusieurs grandes stratégies sont disponibles et viables
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Équilibre du jeu entre planification et opportunité

Comme dans Augustus avec le crieur public, un joueur pioche au hasard annonce une tuile et chaque joueurs prend la tuile correspondante devant son plateau et la pose sur le plateau où il le souhaite pour faire des chemins. Et ça nécessite un peu d'optimisations.

Oh certes on peut tout à fait regarder et copier ce que font les autres, mais dans ce cas-là où est le plaisir ? Quand on tire une tuile on peut décider de la placer sur le plateau ou de s'en servir pour avancer, et ce qui est intéressant c'est d'arriver aux temples avant les autres puisque l'on prend alors le jeton temple le plus lucratif. 

Tout en utilisant les tuiles, on surveille les autres pour voir si l'on a le temps de prendre des trésors au passage ou bien si l'on doit rusher vers un temple. Et oui, ça reste une course ! C'est d'ailleurs uniquement sur cet aspect-là que l'interaction entre joueurs va se jouer (réelle tension mais aucune interférences). En tout cas, copier l'adversaire est infructueux puisqu'on aura toujours un temps de retard.



17
12
15
13.5
14.5

Photo du profil de atom

77%

L'avis de atom

Testeur Ludovox.fr

Publié le 05/09/2016

On m'a signalé à l'époque de mon JP un jeu du Dr Knizia, Cucina curiosa, qui partagerait exactement la même mécanique. En effet, après lecture des règles on est obligés d'admettre une certaine similitude, mais aussi quelques différences (dans le jeu de Knizia on peut tourner la tuile comme on le souhaite, pas dans Karuba.) Les deux jeux sont sortis la même année, je suppose que certaines idées sont dans l'air du temps, et personnellement je ne pense pas que l'on doive crier au plagiat. Mais cela devait être signalé. (Pour vous faire une idée, la règle du jeu de Knizia a été ajoutée dans les ressources de la fiche de jeu en question).

À la base, Karuba était un cadeau pour mon fils, mais lui n'y prend pas tellement plaisir. Il faut croire qu'optimiser, c'est pas son truc. Après, il a deux ans de moins que l'âge minimum recommandé (je précise malgré tout qu'il joue à 7 wonders, The island ou Splendor à côté de ça). 

Personnellement, je prends toujours plaisir à jouer à Karuba, il est tellement simple qu'on peut le sortir avec tout le monde ou presque. L'interaction entre joueurs n'est pas violente, il s'agit d'une course où l'on ne peut pas se mettre des bâtons dans les roues. Ça passe bien avec un large public du coup, mais certains joueurs qui apprécient l'interaction directe pourraient rester sur leur faim. 

On peut y jouer à 2, 3 ou 4 sans problèmes, on peut même y jouer à plus encore avec d'autres boîtes.

 

 

 


  • illustrations agréables
  • On joue en même temps
  • intéressant à 2, fluide à plus
  • l'aspect course

  • un brin répétitif
  • pas d'interférence possible entre joueurs
L'AVIS DES JOUEURS

2 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

87%