LE TEST DE GLEN MORE
3121_glenmore-3121
Un jeu de Matthias Cramer
Illustré par Harald Lieske, Loïc Billiau
Edité par Alea, Ravensburger Spieleverlag, Rio grande Games
Distribué par Alea
Langue et traductions : Allemand
Date de sortie : 2010-01-01
De 2 à 5 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d'une partie : 70 minutes

Thèmes : Ville
Mécanismes : Collection/famille, Dés, Placement, Pose d'ouvriers
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur, Expert
Nombres de parties jouées : 9
Configurations testées : 2, 3, 4, 5 joueur(s)

Introduction

Pourtant sorti chez un éditeur renommé, Glen More a mis un peu de temps à faire son trou dans le microcosme ludique francophone. L’absence initiale de VF et les quelques bribes de texte sur le matériel n’ont pas dû aider. Ses qualités lui ont toutefois permis de percer progressivement chez les amateurs du genre.

Contexte

Nous avons pratiqué le jeu dans toutes ses configurations mais le plus souvent à 4 ou 5 joueurs, occasionnels comme férus de jeux de gestion.



ACCESSIBILITE DES REGLES
15.5
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Sensation de compréhension correcte
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Quelques retours aux règles. aide de jeu correcte

Dans un premier temps, le jeu n'existait qu'en allemand (version Alea) ou anglais (version Rio Grande Games). Sur le tard, Alea a fini par mettre à disposition sur son site une VF du livret, venant remplacer les traductions officieuses ayant circulé entre temps, qui comportaient une ou deux coquilles.
Au final cette version, rédigée clairement et agréablement illustrée, est tout à fait correcte et ne comporte que peu de zones d'ombres. Le jeu est assez limpide ; seuls quelques cas très particuliers peuvent poser problème. Au besoin, la FAQ VF est votre amie.

QUALITE DU MATERIEL
14.5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement relativement simple et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité et finitions très agréables
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Correct
Qualité des illustrations
Efforts appréciables sur les graphismes


Le petit format de boite Alea (taille San Juan) convient à merveille au volume de composants plutôt réduit. Le thermoformage reste cependant agaçant, avec des tuiles qui se promènent dans la boite si vous la retournez. Le petit plateau commun est relativement fin, sans que cela se révèle gênant ou inquiétant sur la durée. Meeples, cubes et jetons cartonnés complétant le matériel sont de qualité standard.
Les illustrations et le design général sont eux aussi du classique Alea. C'est fonctionnel, un peu tristounet trouveront certains. Ces éternels jetons PV hexagonaux, notamment, ne font pas vraiment rêver. On pourra regretter également la taille réduite des pictogrammes repésentant l'effet d'activation des tuiles, pas forcément clairs quand on découvre le jeu.

Concernant la présence de texte sur les tuiles, il convient de préciser que :
- le nom sur chaque tuile est sans aucun impact
- la courte description relative aux tuiles spéciales nécessite par contre un rappel au moment où une tuile de ce type sort. Ce n'est que très légèrement gênant, car leur nombre est restreint. Rien qui empêche de jouer dans de bonnes conditions, même en première partie. Et au bout de quelques parties, on retrouve sans problème de mémoire le pouvoir de chaque tuile, même sans entraver un mot de la langue de Matthias Cramer.

THEME
12.5
Objectifs du jeu clairs
Les joueurs comprennent de quoi ça parle
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
Histoire peu inspirée
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Peu d'éléments sonnent faux
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

On est sur un pur jeu d'optimisation à PV, où l'histoire peine un peu face à la mécanique. Néanmoins, je trouve que l'ambiance écossaise est là. La présence des Loch et la filière "Whisky" sont assez symboliques. Il est d'ailleurs amusant de constater quelle ressource il faut fournir pour contruire une Taverne. Les marchés permettent logiquement d'écouler des ressources diverses, et la construction des Châteaux nécessite principalement de la pierre et du bois.

Le scoring sur des majorités fait quand même plaqué. Et on a un peu de mal à voir en quoi le fait de sortir un meeple de notre domaine l'introniserait comme représentant au parlement. On se prête néanmoins de bonne grâce à l'exercice.

DUREE DE VIE
13
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Très modulaire
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient un peu
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
Des éléments renouvellent les parties

Sa durée particulièrement raisonnable, sa configuration jusqu'à 5 et son encombrement réduit sont des atouts qui lui valent de sortir plus facilement que la moyenne des jeux de cette profondeur. L'ordre de sortie aléatoire des tuiles (au sein d'une époque) et l'impossibilité de jouer sur tous les tableaux à chaque fois créent un renouvellement honnête. A peine la partie achevée, on s'imagine déjà tenter autre chose à la suivante.

Le nombre de combinaisons est ceci dit fini, toutes les tuiles étant jouées à chaque partie. Une pratique intensive en viendra donc probablement à bout. Pour notre part, on en redemande encore largement.

MECANISMES
17.5
Fluidité du tour
Tout s'enchaîne parfaitement
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction importante
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Grande variété de choix, on peut revenir dans la course
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Le jeu demande une planification qui peut être remise en cause par des opportunités

Le mécanisme central qui fusionne ordre du tour et choix de sa nouvelle tuile est des plus malins. L'auteur a d'ailleurs eu le bon goût de forcer l'optimisation en pénalisant les joueurs qui terminent la partie avec plus de tuiles que les autres. Il ne s'agit donc pas de rafler tout ce qui traine, mais bel et bien de peser l'utilité de chaque ajout.

Deux vecteurs d'interaction (indirecte) sont au programme : concurrence de tous les instants sur les tuiles disponibles donc, et majorités dans trois domaines évaluées régulièrement. Ce dernier système est particulièrement bien vu, puisque le nombre de points marqués dépend de la différence avec le moins fort dans le domaine considéré. Conséquence : un joueur largué peut encore avoir intérêt à progresser.

Les effets des tuiles sont assez convenus, avec l'articulation classique production de ressource/conversion en PV. Quelques combos viennent cependant égayer le gameplay. En complément du choix des tuiles, c'est l'agencement spatial de son domaine est au coeur du jeu, avec le superbe principe d'activation des tuiles voisines.

L'ensemble est assez stratégique, et si des réorientations opportunistes sont possibles en cours de partie, il convient avant tout de ne pas trop s'éparpiller. Se choisir un ou des domaines de prédilection pour disposer des bonnes ressources s'anticipe dès l'époque 1. Outre les trois domaines de majorités, on peut miser sur des activations répétées de tuiles générant des PV, ou encore sur la vente de ressources via un système de marché aussi simple qu'efficace. Il y a vraiment de quoi gratter sur ce plan, car l'argent peut faire la différence en tant que PV en fin de partie.



15.5
14.5
12.5
13
17.5

Photo du profil de Grovast

83%

L'avis de Grovast

Testeur Ludovox.fr

Publié le 04/12/2014

J'ai assez longtemps cherché, dans mon parcours ludique, un jeu de gestion d'une durée contenue à 5 joueurs sans trop de concessions sur la profondeur. Glen More est de cette trempe.

Il propose moults dilemmes déchirants, en une petite heure lorsqu'on maîtrise. Si vous aimez les jeux à cubes & PV, ne passez pour rien au monde à côté de cette petite pépite qui a tout d'un grand.


  • Un joyau mécanique
  • Rapport profondeur/durée imbattable
  • Background écossais qui a son charme
  • Petite boite

  • Quelques mots d'allemand sur les tuiles spéciales
  • Taille des pictos
L'AVIS DES JOUEURS

1 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

80%