Sos Dino : Les derniers dinosaures

Loki, vous vous souvenez ? Il s’agit d’une branche de la maison d’édition Iello, une émanation orientée « Jeunesse » née en début d’année, nous vous en avions déjà parlé via cet entretien avec Aurélie Raphaël (Chef de projet)  Loki Qui es-tu ? .

Sos Dino fait partie de leurs premiers jeux. À la barre, des auteurs qui ont déjà fait leurs preuves, à savoir Ludovic Maublanc et Théo Rivière, avec des illustrations trop choupinoues de Mathieu Leysenne.

Sos_Dino_jeux_de_societe_Ludovox (8)

Quatre amis insouciants…

Freddy, Marie, Nessie et Louis, 4 dinosaures vivaient tranquillement dans la vallée des dinosaures quand soudain la terre se mit à trembler et les volcans montrèrent des signes d’éruption imminente. Pour sauver leurs peaux épaisses, les quatre amis doivent rejoindre les montagnes. Avec un peu de courage, ils peuvent aussi ramasser les oeufs dans les nids. La victoire sera totale si tous les dinos sont saufs et si tous les œufs sont ramassés.

Sos_Dino_jeux_de_societe_Ludovox (5)

 

Pendant son tour, l’enfant pioche une tuile du sac et dispose la tuile sur le plateau. La tuile correspondra à l’un des volcans. Celui-ci va laisser s’écouler la lave brûlante sur le plateau, mettant en péril dinos et œufs. Ensuite, au choix des joueurs un des dinosaures va pouvoir avancer sur le plateau (mais, petite contrainte, pas celui qui correspond à la couleur du volcan – un rappel est imprimé sur le verso de la tuile).

 Sos_Dino_jeux_de_societe_Ludovox (3)

Tu chauffes petit dino …

Petit à petit, la lave va s’écouler des 4 volcans, envahir le plateau. Les joueurs peuvent décider de la direction de la lave, mais parfois cela mettra en péril un dino au profit d’un autre. Et puis, quel dino avancer ? “Louis est à deux pas de la montagne, on pourrait le sauver, mais Nessie a encore du chemin à parcourir, je pense que Louis peut encore attendre un peu, il est presque sorti d’affaire.” voilà le genre de réflexions que les enfants auront. Le joueur suivant pioche une autre tuile volcan, et on continue ainsi, jusqu’à ce que tout à coup la lave encercle dangereusement nos quatre amis. Oh ça commence à chauffer…

 

Sos_Dino_jeux_de_societe_Ludovox (6)

 

« Ah, on est trop forts, le volcan rouge part dans une direction qui ne nous dérange pas, c’est bon, Freddie peut attendre un peu. Ah, mais non venons de piocher une tuile qui termine la coulée de lave, la prochaine fois que l’on pioche une tuile de la couleur correspondante, le volcan explose et la lave va partir dans les quatre directions ! C’est fini les vacances va falloir se bouger pour sauver ce petit monde ! »  Quand le volcan explose, c’est un peu la panique chez nos gones, alors qu’en fait (paradoxalement), ça offre un peu plus de contrôle, puisque on peut placer les tuiles un peu plus où on le souhaite.

 

Sos Dino t’es mon ami et bien plus encore ?

L’édition est chouette : on a quatre figurines de dinosaures en 3D de super qualité, les enfants entrent dans le jeu spontanément, il les déplacent, les font se parler, bref ils vivent le jeu. Ce qui est dommage c’est le côté « démontable » des éléments du jeu (montagnes et volcans). C’est un jeu pour enfants et il est amené à sortir de nombreuses fois. Qui dit nombreuses manipulations, dit jeu qui va se détériorer avec le temps. On ne peut pas demander aux enfants ce que l’on demande aux adultes, avec eux le jeu vit et souffre ! Pour des professionnels de la petite enfance, dans une ludothèque municipale, c’est encore plus compliqué. Je subodore que c’est une erreur de jeunesse de Loki ! Il n’en reste pas moins que le matériel s’avère très accrocheur pour les petits, de ce point de vue, pari réussi.  

Sos_Dino_jeux_de_societe_Ludovox (4)

Nous avons joué avec Clémentine 5 ans, et Timothée 8 ans, apprentis sauveur de dinos. Si la première est un peu jeune, elle comprend toutefois assez rapidement comment on place la lave pour qu’elle ne nous dérange pas trop vite (petit côté création de chemin comme dans le Trésor des lutins et Karuba) et pour que l’on puisse sauver œufs et dinos. Par contre, elle vit le jeu à fond. Pour elle pas question de laisser un des œufs finir en mouillette, il faut sauver tout le monde. Il a fallu édulcorer la fin. Non, le Dino n’est pas vaporisé : “Un parent passant par là sauva le/la malheureuse”.

Timothée réfléchit plus et aide sa sœur à faire les bons choix. Ils ont même créé une petite variante sympa: “Quand un dino est arrivé à bon port, il encourage les autres du haut de sa montagne et on peut avancer un dino de notre choix”. Cela rend le jeu plus facile, mais thématiquement c’est plutôt mignon et je suis souvent pour quand ça met en avant leur côté humain et solidaire. Et puis cette variante a été validée par un des auteurs ! ^^

Sos_Dino_jeux_de_societe_Ludovox (7)

 

On a essayé très rapidement les variantes avec les météorites, les arbres, et les ronces que l’on peut disposer sur le plateau comme obstacle. J’avoue, en tant que joueur, ce mode a ma préférence, et c’est largement jouable pour les enfants, mais avec eux on joue plutôt en mode facile car c’est trop important de sauver tous les œufs sans exception (et les obstacles demandent des sacrifices). On ne garde donc que les météorites qui, bien gérées, sont plus des alliées qu’autre chose (elles permettent d’avancer de deux n’importe quel dino).

Concernant le système central du jeu, celui-ci est prenant même pour un adulte, car il existe de vrais choix : quels dinos avancer et comment je place ma coulée de lave. Cela reste un jeu pour enfants, mais l’équilibre est bien trouvé.

La première fois, ils ont perdu du temps pour sauver tous les œufs, bilan, deux dinos manquaient à l’appel. Maintenant ils réfléchissent et débattent pendant leurs tours. On voit nettement la progression dans leurs réflexions. J’ai même été obligé de remettre en place la bonne vieille règle que j’utilise avec les adultes : “Le joueur dont c’est le tour peut écouter les conseils des autres, mais c’est lui qui décide”.

Le hasard fait partie du jeu, il reste cependant maîtrisable, le seul danger c’est de rester sur une zone où peut tomber une météorite et de tirer la tuile météorite du sac. Mais ça nous arrive une fois, ensuite on est vacciné !

Sos_Dino_jeux_de_societe_Ludovox (1)

Sos Dino est validé chez nous et pourtant mes mômes deviennent exigeants. Je vois que le jeu plaît quand Clémentine serre les dents lorsqu’elle pioche la tuile dans le sac espérant ne pas piocher la mauvaise, ou quand d’un regard discret elle zieute dans le sac avant de glisser sa main dedans (comme si on ne la voyait pas faire). Si le jeu ne lui plaisait pas, elle ne vivrait pas tout ça aussi intensément. Le grand fait plus le blasé, (il est habitué à tâter quelques jeux plus « adultes »), mais on voit que dans le climax de la partie, quand la situation commence à sentir le roussi, il s’implique plus et rentre lui aussi pleinement dans le jeu.

Voilà un joli coopératif qui sait raconter quelque chose, amener de vraies prises de décision, et qui bénéficie d’une belle réalisation (dont il faudra prendre soin). Bref, voilà comment j’ai adopté des dinos. 

 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

Laisser un commentaire