Project ELITE, le retour, via CMON

CMON a décidé de s’intéresser de près à l’excellent jeu coopératif Project: ELITE des designers Konstantinos Kokkinis et Sotirios Tsantilas. Dans ce jeu, nous incarnons les membres d’une équipe d’”élites” en mission contre des Aliens, une dream-team testostéronée, qui a toutes sortes d’objectifs à réaliser en temps réel. Il faut lancer les dés pour pouvoir réaliser vos actions, après quoi les extraterrestres réagiront suivant leur Intelligence Artificielle.

 

project elite artipia

La version Artipia que vous connaissez déjà

 

La Terre a été envahie par des extraterrestres pas super gentils, et vous êtes membres d’une équipe d’opérations spéciales, nom de code « ELITE ». Votre objectif ? Protéger des points stratégiques vitaux contre l’ennemi qui s’approche inlassablement. À vous de travailler en équipe pour repousser les vagues d’Aliens. 

Concrètement, vous aurez :

1) Une première phase de planification pour discuter de votre stratégie de défense ; par exemple, qui va sécuriser quel passage, intercepter quel(s) extraterrestre(s), aller chercher quel(s) objectif(s), etc.

2) Une phase centrale d’actions d’une durée de 2 minutes chrono dans laquelle chaque joueur lance ses dés aussi vite que possible, en agissant immédiatement sur le plateau de jeu selon les actions que ses jets de dés lui permettent de faire. Manipuler un objet, attaquer ou même tirer nécessite de sortir certaines faces de dés spéciaux. Le nombre et le  type de dés que vous êtes autorisé à utiliser est indiqué sur la carte d’arme ou la carte d’objet que vous possédez. Une fois que vous obtenez la face désirée, vous mettez le(s) dé(s) sur la carte pour l’activer, ce qui le(s) bloque.

Si vous lancez des symboles rouges – des têtes extraterrestres – pendant la phase d’action, vous devez déplacer un extraterrestre pour chaque tête obtenue. Vous décidez qui va où, en prenant en compte les stratégies de chacun, ce qui n’est pas simple du tout surtout avec le stress du timer !

Comme vous pouvez aussi chercher et obtenir des armes et de nouveaux objets utiles, vous pourrez améliorer votre personnage. D’ailleurs les héros (tous différents) peuvent aussi échanger leurs objets. Bref, l’action de fouille est toujours une bonne idée – si vous en avez le luxe.

3) La phase d’IA des Aliens. Ils progressent de 1 à 6 cases (selon le type d’Alien) vers leur objectif et attaquent s’il le peuvent. Puis de nouveaux monstres débarquent.

project elite image artipia

L’un des plateaux du jeu sorti il y a deux ans

 

Dans le premier scénario vous aurez à défendre votre base. Vous n’avez pas de remparts derrière lesquels vous protéger : il vous faudra, pour user d’un jargon un peu technique, bourrer dans le tas.  

 

Le jeu est nerveux, très stressant, relativement facile d’accès tout en offrant une réelle difficulté ; il s’agit surtout de bien se mettre d’accord pendant la première phase de discussion en s’appuyant sur les forces de chacun (capacités de héros, équipement propre) car une fois que vous serez lancés sur le terrain, c’est la panique on board. Bien sûr, nous sommes dans un jeu de dés, mais ce chaos vient renforcer l’immersion : sur le champ de bataille, vous ne contrôlez pas tout, mais vous avez toujours quelque chose à tenter.

 

Le titre produit initialement par Artipia avait eu d’excellents retours des joueurs mais la production, en particulier des figurines, avait connu de lourds déboires qui ont nui à la réputation du titre et à sa vie post-KS. On a l’habitude de voir des jeux moyens avec des figurines complètement dingues, ici c’était l’inverse. Savoir qu’un expert en la matière comme CMON s’occupera de la production permettra enfin de rendre justice au jeu.  

project alite firguines artipia

Les figurines livrées par Artipia n’étaient pour beaucoup de joueurs pas à la hauteur des attentes

 

La nouvelle édition du CMON a été développée sur la base des commentaires de la communauté à partir de la version initiale. Les joueurs peuvent s’attendre à de nouvelles créations de Stefan Kopinski, Saeed Jalabi et Henning Ludvigsen, de nouvelles figurines du Studio McVey, sous la supervision personnelle de Mike McVey, de nouvelles cartes, de nouvelles armes, de nouveaux membres ELITE, de nouveaux ennemis et plus encore. Au-delà du jeu de base, CMON introduira également des extensions et plus encore par le biais d’une campagne Kickstarter prévue pour le quatrième trimestre 2018.

Le communiqué officiel précise : “Thiago Aranha, directeur de production de CMON, se souvient quand Project : ELITE est sorti : “les joueurs ont adoré. Nous avons vu leurs commentaires et nous savions que CMON pouvait faire passer le jeu au niveau supérieur avec une nouvelle édition qui augmente la valeur de production pour correspondre au gameplay de haute qualité.”

 

unnamed (1)

Project ELITE : Nouveau cru, nouvelle direction artistique

 

Ce Projet : ELITE V2 sera lancé sur Kickstarter en 2018 et sortira dans les magasins en 2019.

 

 

7 Commentaires

  1. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 24/07/2018
    Répondre

    Damn ! Sacre bonne nouvelle, a suivre de pres. Je sais que Sha-Man est un grand fan d’ailleurs 😀 Un jeu qui se prete au kiloplastique…

  2. Photo du profil de fouilloux
    fouilloux 24/07/2018
    Répondre

    Après, les figurines étaient moches, certes. Mais elles ont l’air costaudes surtout, et pour un jeu comme ça en temps réel c’est quand même important.

    • Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
      TheGoodTheBadAndTheMeeple 25/07/2018
      Répondre

      pas faux, mais je fais confiance a CMON pour nous vendre du kiloplastique solide ou un nouveau gadget pour les sauver des mouvements frenetiques !

      • Photo du profil de Umberling
        Umberling 25/07/2018
        Répondre

        Tant qu’il n’y a pas de kart Cthulhu de 50cm3, tout va bien.

        • Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
          TheGoodTheBadAndTheMeeple 25/07/2018
          Répondre

          non juste un alien grandeur nature qui sue par tous les pores de petits monstres a butter, la fat fig peut etre pretexte a tout.

    • Photo du profil de TSR
      TSR 01/08/2018
      Répondre

      Solides oui, mais tellement peu fines qu’elles se ressemblent toutes et que dans le feu de l’action on se trompe de type de soldat et c’est hyper chiant.

      • Photo du profil de fouilloux
        fouilloux 01/08/2018
        Répondre

        Je suis ok sur les boss, mais sur la troupe de base je suis pas complètement  d’accord (bon ok les runners et ceux avec les flingues se ressemblent pas mal)

Laisser un commentaire