[Les petits joueurs] Farmini – Monza – Niwa – Pyramid of Pengqueen – Rhinohero – Splash

Cette première rubrique « enfant » vous est présentée aujourd’hui grâce au concours de T., 9 ans, et C., 6 ans. Disons que ce sont mes petits cobayes (joyeux et consentants) toujours prêts à essayer de nouveaux jeux. Il n’est pas exclu que dans le futur d’autres les rejoignent (comme une certaine MiniSha ? 😉 ).

 

Profil psychologique des petits joueurs

T. baigne dans le jeu de société depuis qu’il est tout petit. Il a une nette préférence pour le jeu vidéo, mais ne rechigne pas à jouer à des jeux de plateau, principalement avec sa sœur (surtout quand il peut l’écraser, disons-le). Il aime bien de temps en temps faire ses règles « maison » et a même tenté des prototypes qui mélangent des jeux qu’il nous a vu jouer. Il aime bien fanfaronner quand il écrase sa sœur pour la faire rager.

C. est peu joueuse, c’est une très mauvaise perdante, surtout quand son frère ne sait pas gagner avec élégance. Mais quand elle gagne elle-même, au lieu de profiter de sa victoire elle va considérer qu’il y a égalité, probablement pour ne pas frustrer le perdant. Le calcul n’est pas son truc, ce qui lui plaît c’est de ressentir des émotions, de vibrer, il est plaisant de la voir frissonner quand elle pose un élément en équilibre sur Rhino Hero, ou quand elle bluffe sur Argh ! et nous mystifie totalement.

 

 

Farmini

Farmini_jeux_de_societe_ludovox

Ce Mini de Iello, conçu par Marie & Wilfried Fort (qu’on reverra très vite dans ces colonnes) propose un mécanisme proche de Carcassonne, mais adapté aux plus petits.
À notre tour, on prend une carte dans la rivière de 4 cartes et on l’ajoute à notre ferme. Parfois nous avons des cartes animaux et nous pouvons les ajouter dans notre ferme. Attention toutefois, un loup rôde et quand celui-ci arrive (via la carte éponyme) il emporte tous les animaux qui ne sont pas protégés par une clôture.

Farmini reprend une mécanique classique de placement de tuiles, il faut construire sa ferme pour stocker des animaux, mais il ne faut pas oublier de fermer les enclos pour éviter que le loup croque nos bêtes.

Farmini_jeux_de_societe_ludovox_01

Farmini est un peu léger pour T. (9 ans), mais il apprécie d’y jouer avec sa petite sœur. Pour C. (6 ans) le plaisir n’est pas dans le score, son objectif est d’accueillir le plus d’animaux différents et de les protéger du loup !

C’est une petite boîte que l’on prend de temps en temps quand on va chez des amis, sa simplicité est un atout quand on veut le proposer à des enfants et C. est capable d’expliquer la règle du jeu toute seule. En conclusion, c’est assez léger, mais tout dépendra de l’âge des enfants.

 

Niwa

cover_Niwa_news

Niwa est un jeu abstrait proposé par Wilfried et Marie Fort chez Djeco. Nous vous en avions déjà parlé dans cette news.

Le but du jeu est d’emmener un de ses pions sur la zone adverse. Pour se déplacer, on franchit une case seulement si l’on a la perle de la couleur correspondante (on peut continuer tant que c’est possible).            

Niwa_jeux_de_societe_Ludovox02

Par contre, il faudra placer les perles sur un autre de nos pions et c’est là que l’on peut anticiper le tour prochain. On peut même réaliser un saut périlleux au-dessus d’un pion adverse si l’on n’a plus de perle (le mouv’ suprême). On peut enfin déplacer une perle d’un pion vers un autre mais on n’avancera pas.  

Le jeu est simple à comprendre, même pour un enfant de 5 ans. Il faut anticiper, préparer ses coups, presque programmer. Niwa est vraiment très malin. C’est le jeu qui fait le plus fait mouche chez moi avec C.. J’aime bien la voir réfléchir, préparer les coups suivants, et il n’est pas rare qu’elle me gagne… La part mécanique de Niwa est pure, et convient parfaitement à C.. Cerise sur le gâteau : le jeu est magnifique, tuiles en carton épais et pions en bois peint. Un must à la maison.

 

Splash

lifestyle_splash_450x450_02

Encore un jeu que mes enfants sortent régulièrement, encore un jeu de Marie et Wilfried Fort. Ils y jouent entre eux et je suis souvent spectateur, mais parfois je participe aussi. Un peu d’adresse, beaucoup de filouterie. Les joueurs participent à la construction d’une tour commune jusqu’à ce que la tour s’effondre ou qu’un joueur ait placé toutes ses pièces. Quand un joueur positionne une pièce, il doit donner au joueur suivant une pièce de la même couleur ou de la même forme. Si un joueur fait écrouler la construction, c’est le joueur précédent qui gagne un jeton goutte d’eau. Au bout de 3 gouttes d’eau la partie est gagnée.

Un jeu minimaliste, plus malin qu’il n’y parait ou la sélection des pièces va donner du fil a retordre aux adversaires. On me dit que ça fonctionne aussi entre adultes à l’apéro.

 

Monza

2753_monza-2753

Vroum vroum, c’est parti ! Qui va passer le premier la ligne d’arrivée ?

Le plateau de Monza comporte des cases de couleurs (rouge, bleu, violet, vert, jaune et blanc). 

À notre tour, nous lançons les dés et appliquons les résultats comme nous le souhaitons. L’enfant doit donc optimiser ses dés pour remporter la partie.

Une case occupée par un adversaire ou avec un symbole pneu est infranchissable. Le plateau comporte 3 lignes de cases, et celle dans le virage est toujours plus rapide.

Selon l’humeur du moment, on fait un ou plusieurs tours de pistes. Pour pallier un hasard vraiment bloquant, on a tenté une petite variante maison : si l’on ne peut pas utiliser plus 3 dés, on peut décider de faire une relance (on doit relancer tous les dés).                             

Monza est un des chouchous de ma fille, elle me le demande régulièrement depuis deux ans. Un bon jeu pour appréhender la mécanique des dés avec un hasard que l’on gère (hasard entrant dirait M. Grovast). Lana et son papa l’ont également essayé et adopté.

 

Escargots Prêts Partez !

escargots-prets-partez._jeux_de_societe_Ludovox

 

Encore un jeu de Marie et Wilfried Fort. Je ne le fais absolument pas exprès, mais en matière de jeux pour enfants, ils savent placer le curseur pour trouver le juste milieu entre un jeu accessible aux enfants, sans négliger la profondeur et le plaisir ludique pour les adultes.

Chacun notre tour, nous allons lancer les dés de couleur. Un des dés nous permettra de choisir l’escargot que nous souhaitons déplacer, et l’autre dé la couleur de la case ou il va arriver.

Dans cette course de gastéropodes, nous retrouvons ni plus ni moins le principe du jeu du Dr. Knizia, la maxi course de tortues. Nous avons des escargots de couleurs que nous allons faire progresser jusqu’au podium. Quand 3 escargots franchissent la ligne d’arrivée, on compare nos cartes secrètes et on compte les points.

escargots-prets-partez._jeux_de_societe_Ludovox01

Car oui, dans le jeu de Knizia nous faisons avancer toutes les tortues, mais une seule nous fera remporter la partie. Ici, nous avons tous 3 escargots sur nos cartes et il est possible que l’on en ait en commun avec un autre joueur. Pour faire avancer nos escargots, fini les cartes, place aux dés ! Nous avons un choix binaire, mais qui crée tout de même quelques mini dilemmes, quels escargots fais je avancer ? Il devient moins évident de deviner quels sont les escargots que nous avons sur les cartes et de fait la stratégie de nos enfants est beaucoup moins lisible, on peut en deviner un assez rapidement, mais pas les trois.

Petit élément chafouin, on peut bloquer un escargot en déplaçant un escargot sur un autre escargot. Coup de génie, la boite est un élément du jeu qui favorise la thématique : nos escargots sont aimantés et gravissent la paroi en fer de la boite. C. adore et sait très bien cacher son jeu. Sur sa dernière partie en date, elle nous a bien bluffés, marquant 6 points (le maximum). Gros coup de cœur pour ce jeu superbement édité qui devrait ravir vos jeunes enfants.

 

Rhino Hero Super Battle

rhino-hero-super-battle fr

Dans Rhino Hero, nous allons construire une structure façon château de cartes.
À notre tour, nous devons choisir une carte parmi 3 et la placer sur la structure pour construire le gratte-ciel/château/arc de triomphe/etc.

Au recto de la carte se trouvent les éléments que nous allons positionner : des murs hauts, des murs bas et même des petits singes qui doivent tenir en équilibre. Puis on lance le dé et on monte ou descend notre meeple “super héros” du nombre d’étages indiqué.

Si on monte à l’étage où est déjà présent un héros, il y a alors baston. Chaque joueur concerné lance un dé (avec un avantage à l’attaquant) : Le perdant devra descendre sa figurine d’un étage. S’il y a un autre meeple super-héros, re-baston !

 

gross_302808_4c_rhino_hero_super_battle_32__61380.1496942612

 

Le joueur le plus haut gagne la médaille du meilleur grimpeur, mais la pression est sur ses épaules car s’il fait tout tomber, ce sont ses adversaires qui ont gagné. En revanche, si un joueur fait tout dégringoler alors qu’il possède la médaille, il remporte la partie.

Plus on avance dans la partie et plus la structure prend de la hauteur… et plus elle tangue ! Il n’est pas rare de tenter de fragiliser la structure pour mettre des bâtons dans les roues des adversaires, mais au risque de tout faire écrouler soi-même… D’ailleurs, quel plaisir régressif quand tout à coup tout s’effondre ! 
On pourra regretter l’aléatoire des dés, il est tout à fait possible qu’un joueur grimpe tout en haut de l’immeuble, pendant qu’un autre reste à terre. Il aurait peut-être été intéressant de proposer un paquet de cartes pour remédier à cela. On a imaginé une petite variante pour réduire cette frustration : au lieu de lancer le dé on peut aussi décider de monter d’un étage.

 

Pyramid of Pengqueen

 

pyramid-pengqueen-ludovox-jeu-de-societe-art

 

Pyramid of Penqueen est la réédition de Pyramide, un vénérable de Marcel-André Casasola-Merkle. Exit les pyramides égyptiennes : pour surfer sur le grand succès d’Ice Cool, cette nouvelle version reprend les pingouins, mais cette fois ils vont devoir aller chercher des trésors avant que la momie ne les attrape.

La boite du jeu sert aussi de plateau, et on insèrera le plateau dans le thermoformage. Les joueurs pingouins sont des pions aimantés d’un côté du plateau et le joueur momie de l’autre côté. Le but de la momie est d’attraper les pingouins et de leur enlever des points de vie. Quand elle à un certain nombre de points de vie (variant en fonction du nombre de joueurs), elle remporte la partie. Un joueur pingouin pourra remporter la partie s’il trouve tous les trésors représentés sur ses cartes.

 

Pyramid of Pengqueen materiel ludovox

À son tour, le joueur actif lance les dés et choisit un des dés pour réaliser son déplacement, cela peut être de 1,2 ou 3 cases ou une flèche, dans ce cas il effectue une glissade jusqu’au prochain mur. Si un dé représente une face momie, il doit le donner au joueur momie et ce dé n’est plus disponible jusqu’à la fin du tour.

Quand tous les joueurs ont joué, c’est au tour de la momie de déplacer son pion, toujours d’autant de cases que les dés momies + son dé momie (qui lui permet de se déplacer de 1 à 3 cases).

La momie sait toujours de combien de cases le joueur pingouin s’est déplacé, mais elle ne sait pas dans quelle direction, elle doit le déduire. Petite subtilité, quand un joueur s’arrête sur la case d’un trésor il dévoile sa carte qui prouve qu’il a récupéré le trésor, ainsi la momie sait ou le petit pingouin s’est arrêté et gare à ses plumes. Ainsi petit à petit l’étau se resserre sur nos pingouins, en tout début de partie on va essayer de se programmer un parcours pour récupérer nos trésors, tout en sachant que l’aléatoire des dés, mais surtout le déplacement de la momie va nous forcer à nous adapter. Une partie de cache-cache stressante quand la momie est juste à côté de vous.

L’édition est critiquable, la règle n’est pas évidente : on a eu du mal a comprendre quand la momie devait entrer en jeu, par exemple. Les pions pingouins aimantés ne sont pas plus grands qu’une tête d’épingle. Il n’est pas aisé de les déplacer et l’on n’est pas à l’abri d’une mauvaise manipulation qui fait tomber le pion dans la boîte. Un peu dommage.

Les deux rôles sont intéressants. Pour les pingouins, c’est la course et il faut éviter de se faire prendre, tout en étant plus rapide que les autres joueurs. Le joueur momie se casse la tête et tente, par déduction, de trouver ou sont les pingouins. Pour débuter, je conseille le rôle de la momie à un adulte car il n’est pas aisé et demande beaucoup de concentration. Ce rôle est prépondérant pour que la partie soit un succès, car c’est lui qui insuffle la tension à la partie.

Pour T, jouer la momie est compliqué et frustrant, mais il s’y attèle et tente de nous débusquer, ce qui demande une forte concentration on sent bien qu’il ne s’éclate pas dans ce rôle. Pour C, ce n’est pas imaginable sauf avec un adulte. Dans le rôle des pingouins, ils apprécient tous les deux ce jeu du chat et de la souris même si là encore, la marche est un tout petit peu haute pour C, mais elle apprécie d’en faire une partie de temps en temps.

 

enfants

image issue de la BD de Nem

 

Merci d’avoir découvert cette nouvelle chronique que nous espérons vous proposer régulièrement. N’hésitez pas à donner votre opinion et faire vos suggestions dans les commentaires. Jouez bien avec vos enfants !

 

 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

11 Commentaires

  1. Photo du profil de Meeple_Cam
    Meeple_Cam 23/01/2019
    Répondre

    Très intéressant, même si il faudra que j’attende quelques mois (années?) avant de pouvoir les sortir. Pour 2 ans, je conseille « Concept ». Pas pour faire deviner des cartes, mais pour reconnaître tous les symboles sur le plateau et placer les pions : « Mets le pion sur le feu »

  2. Garion 23/01/2019
    Répondre

    Très belle initiative que cette rubrique ! Bravo ! J’attends la prochaine publication avec impatience 🙂

  3. Photo du profil de Angie
    Angie 23/01/2019
    Répondre

    Génial merciii ! Ya la pyramide qui est en train de m’appeler…

  4. Photo du profil de Knightbob
    Knightbob 23/01/2019
    Répondre

    Merci pour cette nouvelle rubrique pleine de fraicheur, que je lirai avec plaisir pour trouver de quoi jouer avec mon loulou de 6,5 ans, accro aux jeux!

    En ce moment il adore jouer à Kingdom Run (ça y est il arrive à prévoir des stratégies en relançant les bons dés!), et au grand indémodable Qui est-ce?.

    On vient aussi d’acquérir SOS Dinos, et le magnifique matériel a déja fait mouche!

  5. Léo 23/01/2019
    Répondre

    Super rubrique ! Ce sera utile à certains ! 🙂

    Je note une coquille : «Quand elle à a un certain nombre de points de vie (variant en fonction du nombre de joueurs), elle remporte la partie. Un joueur pingouin pourra remporter la partie s’il trouve tous les trésors représentés sur ses cartes.»

  6. Photo du profil de Tasmat
    Tasmat 24/01/2019
    Répondre

    🙂

  7. Gaume 25/01/2019
    Répondre

    Tip top ! Merci beaucoup.

  8. Photo du profil de Franchute
    Franchute 29/01/2019
    Répondre

    Trop cool cette nouvelle rubrique qui va sûrement me permettre de découvrir de nouveaux jeux pour la ludothèque. Je conseille Chop chop pour un jeu de chat et souris ( y a pas le côté caché des mouvements ).

    Avec ma petite ( 2 ans) on commence avec ballons (gigamic) et château logique ( smart games) en adaptant les règles!

  9. Duinhir 05/02/2019
    Répondre

    Mes deux louloutes (3 et 6) adorent Monza. Je recommande aussi « Leo Muss zum Frizor » qui plait beaucoup à la grande.

    J’essayerai Rhino Hero, ça a l’air bien sympa 🙂

Laisser un commentaire