Istanbul : l’extension Missives et Sceaux

Istanbul : Missives et Sceaux est une extension fort bien nommée pour Istanbul. Je vous l’annonçais il y a une semaine, les extensions (article mis à jour d’ailleurs), c’est vraiment la grosse mode de cette rentrée ! Pour preuve (s’il en faut encore) la dernière news sur la deuxième grande extension pour Orléans, prévue pour Essen. Et bien c’est une autre ville qui déplie ici même ses tentacules, avec Istanbul, pour un jeu qui avait décroché le Spiel en 2014.

À ce sujet, dites vous que Missives et sceaux est déjà disponible avec un livret en italien et français dans la boîte. La nouvelle idée, c’est d’assurer la livraison du courrier aux commerçants du bazar… 

istanbul missives et seaux

 

Vous ne connaissez pas Istanbul ? Comment ça ? Vous n’avez pas lu le magnifique Just Played de mister Zuton alors ? Pour rappel, il s’agit d’un jeu familial + avec un plateau modulaire offrant un certain nombre de quartiers différents. Chaque joueur incarne un marchand et le but du jeu est d’être le premier à rassembler 5 rubis dans sa charrette en visitant les différents quartiers de la ville, chacun donnant une action spécifique. Il va donc falloir envoyer ses assistants prendre des ressources dans les étals, commercer aux marchés, aller prier à la mosquée et récupérer des rubis notamment en satisfaisant la demande du sultan (des ressources) ou du joaillier tout en faisant de bonnes rencontres (gouverneur, contrebandier, membre de familles adverses) ou d’autres moins bonnes (autres marchands joueurs à payer).

Avec cette extension, le but du jeu reste le même, on a juste des nouveaux quartiers (5) et des nouvelles actions pour renouveler l’expérience. Notez que désormais on termine la partie quand on a 6 rubis au lieu de 5. On étend les quartiers pour en avoir 20, formant un rectangle de 5 x 4 tuiles.  

Maintenant vous pouvez utiliser des jetons Missives pour rejouer ou pour obtenir des rubis. Chaque recto de lettre montre un sceau et un numéro de lieu, le verso lui, montre deux seaux. Quand vous recevez une lettre, vous la mettez face recto visible. Si vous la délivrez, vous devez la retourner. Quand un jeton marchand, famille ou compagnon se trouve sur le lieu montré par le numéro de votre lettre, on considère que cette dernière est délivrée, il faut donc renverser votre jeton. Les seaux visibles peuvent être échangés contre des rubis ou servir à rejouer (pour ce faire, il faut pouvoir payer 3 sceaux). Il y a bien sûr des nouveaux moyens pour obtenir ces lettres. Si vous allez à l’Ambassade (oui, c’est un nouveau lieu) vous pourrez par exemple récupérer deux lettres. 

istanbul-vf-missives-et-sceaux (jeu)

Mais ce n’est pas tout bien sûr. Le Compagnon est un nouveau jeton qui se trouve désormais dans la réserve générale. La première fois que vous vous servez de l’action de la Fontaine, vous pouvez en prendre un. Une fois que vous avez votre jeton compagnon, vous pouvez le placer à côté de votre marchand, et cela ne coûtera rien. À votre tour, vous pourrez désormais soit déplacer votre marchand, soit déplacer votre compagnon.  

D’autre part, il y a désormais des tuiles Kiosque. Quand vous allez sur le lieu du « Kiosk », vous retournez autant de tuiles du même nom qu’il y a de joueurs +1. Puis, dans le sens horaire, chacun va pouvoir en choisir une et réaliser son action (ou pas) et rendre ensuite celle-ci inaccessible pour les autres joueurs. Vous pouvez ainsi gagner des ressources ou des options de jeu, comme déplacer le marchand à la Fontaine… 

Si vous maîtrisez bien le jeu ainsi, vous pouvez tester la variante Grand Bazaar qui combine cette extension avec l’extension précédente Moka et Bakchich. Vous trouverez évidemment ce nouveau mode de jeu dans les règles de Missives et sceauxistanbul-vf-missives-et-sceaux

 

Comptez une vingtaine d’euros pour la boîte. 

 

Istanbul : Missives et sceaux

Un jeu de Rüdiger Dorn
Edité par Alderac Entertainment Group, Matagot,Pegasus Spiele, White Goblin G
Pays d’origine : Allemagne
Langue et traductions : Allemand, Anglais, Français, Italien
Date de sortie : 11-2016
De 2 à 5 joueurs , Optimisé à 3 joueurs
A partir de 12 ans

 

2 Commentaires

  1. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 29/08/2016
    Répondre

    Istanbul est un bon jeu comme isle of skye, ça fait plaisir de lui voir débarquer une extension.

  2. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 30/08/2016
    Répondre

    (Règles en VO sur la section ressources de la fiche)

Laisser un commentaire