top-hotok

HOT LIST KS of the WEEK-END

Je sais, je sais, je vous ai déjà enjôlé en début de semaine avec ma chronique sur les projets intéressants du moment, mais souvenez-vous, je vous avais prévenu que ça ne s’arrêterait pas comme ça ! Alors voici. Je vous ai sélectionné deux trois petites choses pour partir en week-end le coeur et le porte-feuille léger – ou pas.

 

  • ERA : un nouveau jeu a débarqué nommé Era cette fois exclusivement pour deux joueurs, grâce à l’éditeur World Within et l’auteur Steven Lykowski.

 

Il s’agit d’un jeu de cartes de « civilisation » qui se joue en une demi-heure dans lequel les joueurs choisissent l’un des 8 groupes historiques et jouent leurs dirigeants, leurs inventions et leurs technologies.

Grâce au système de jeu, les joueurs doivent mettre au point, développer et défendre le groupe historique qu’ils ont choisi.

Le jeu se termine lorsque l’un des joueurs obtient 15 points de progrès ou quand un joueur parvient à infliger 3 marqueurs dégâts sur son rival.

Les decks de cartes des groupes représentent les étapes les plus représentatives de chaque période historique. En outre, chaque set comprend des cartes représentant les dangers et les faiblesses de chaque époque. Les grands moments et les big down itou.

Les affrontements entre joueurs ne se limitent pas à des batailles mais incluent aussi d’autres événements comme des maladies ou toutes sortes de tuiles qui font échouer les inventions de vos amis. Vous faites ça parce que vous êtes jaloux. Vous le savez j’espère.

Era dispose d’un système de gestion de carte à 3 piles qui vous permettront de créer, développer et défendre votre peuple. Notons que les cartes ne possèdent que des symboles (pas de texte) pour un gameplay qui se veut rapide et efficace.

 

 

Demigods Rising est un jeu de plateau de style escarmouche dans lequel on vous propose de devenir un demi-dieu, de commander des armées de héros, et de combattre pour prouver votre suprématie histoire de montrer qui est le papa. Vous avez accès à 4 demi-dieux, qui peuvent choisir leurs armées de 16 héros. Une fois que les héros sont prêts, les joueurs peuvent s’affronter sur le champ de bataille saaacréééé.

Oui hein ?

 

  • Un kickstarter qui m’a fait rire parce que ça sert à rien mais je suis sûre que ça va intéresser du gamer – collectionneur – DIYeur (moi la première, j’avoue) : des jolies pièces de monnaie fantaisistes pour ajouter de la beauté et de l’immersion à vos jeux avec FANTASY COINS !

 

(Vous pouvez bien vous en servir comme jetons aussi d’ailleurs, ou les mettre dans votre bourse en cuire quand vous partez un week-end GN et puis zut vous en ferez bien ce que vous voulez je veux rien savoir moi !).

Crées à partir de lingots de zinc fondus, forgés, façonnés, et frappés tout à la main en utilisant des techniques anciennes pour assurer réalisme et authenticité de chaque pièce ! Cela sent comme des vrais sousous, sonne comme des vrais sousous, se palpe comme des vrais sousous, mais vous pourrez rien acheter avec ! Et oui, tout ce qui brille…

  •  On termine avec Hostage Negotiator de A.J. Porfirio parce que la campagne se clôture dans quelques heures et que si vous voulez être backer dessus, faut plus tarder les amis… On arrivera peut-être à 1 000 backers qui sait ! Oui, ce fut un joli succès, à l’heure où j’écris, le goal est atteint à quasi 750 %…

 

De quoi s’agit-il ?

« Négociateur d’otages est un jeu en solitaire (yep 1 joueur). Toujours avec nous? Bon parce que ce jeu est votre passerelle vers le monde merveilleux des jeux en Solitaire. Si vous n’avez jamais essayé le jeu en solo et que vous êtes prêts à essayer juste un jeu, prenez celui-ci. » Belle intro non ?
 
Votre but en tant que négociateur d’otages est de sauver les otages et gérer la fin de la crise en capturant ou éliminant le vilain ravisseur. Pour gagner, au moins la moitié des otages doit avoir la vie sauve ET le ravisseur doit être capturé ou éliminé, tout cela, en gérant votre main de cartes et en lançant des dés.
 
Vous avez d’abord une phase de conversation plus ou moins tendue où vous pouvez même commencer à envoyer des équipes sur le terrain tout en faisant diversion auprès du ravisseur. Vous gagnez ainsi des points de Conversation.
Puis comme dans un jeu de deckbuilding, vous allez faire votre main en payant des cartes avec vos points Conversation. Vous avez le ravisseur au téléphone, il faut le tenir le plus longtemps possible !
 
Puis vient la phase Terreur où vous piochez les cartes Terreur et devez les résoudre. Des otages vont peut-être tenter de s’enfuire ou le ravisseur va peut-être commencer à s’agacer… Le nombre de cartes Terreur est limité : elles représentent le tic-tac de l’horloge Après tout, le ravisseur ne vous a donné que peu de temps pour répondre à ses exigences !
 
Et voilà je referme ma malette à projets, on se tient au courant pour la suite des événements on ze Vox of course !

1 Commentaire

  1. Photo du profil de tartopom
    tartopom 13/08/2014
    Répondre

    Je dois avouer que Era me titille la rétine. Et gratouille mon instinct de jouyeur. M’en vais regarder ça de plus près. 

    Merci m’zelle Shanouillette…

Laisser un commentaire