up-reposok

Des sombreros au CNJ : 7 Wonders Babel, Cash’n Guns 2e édition et l’extension Mascarade

Ce vendredi, comme de nombreux joueurs et joueuses de la région parisienne, nous étions invités au Centre National du Jeu pour une présentation des dernière nouveautés de l’éditeur Repos Production.
Le Centre National du Jeu situé à Boulogne Billancourt est tout proche de Paris et est desservi entres autres par le métro, ce qui est fort pratique. Haut lieu de la culture ludique, il propose pour un abonnement annuel un choix de jeux vraiment intéressant.


Ce vendredi, nous avons été invité par Repos production à partager une petite collation et à jouer aux dernières sorties de cette fameuse maison d’édition. Aussi fameuse pour ses sombreros que pour ses bons jeux. Cette année, pas de véritable nouveauté, mais des extensions et une réédition. Au programme, nous avons pu tester l’extension de Mascarade, la nouvelle édition de Cash and Guns  et enfin la prochaine extension de 7 Wonders : Babel.


Prolonger le plaisir de la Mascarade

L’extension de Mascarade offre de nouveaux personnages et également des scénarios. On reste sur un terrain connu mais on renouvelle le plaisir pour ceux qui maîtrisent parfaitement le jeu de base. Je trouve très sympa le concept des scénarios car ils donnent un style au jeu. Il y a également des conseils pour créer ses propres scénarios. L’idée me plait beaucoup. Les nouveaux personnages sont à ajouter selon les goûts.

Pour certains personnages on reste sur du classique mais efficace : par exemple la princesse (qui gagne 2 pièces et) qui désigne à tous un joueur qui devra montrer sa carte aux autres avec interdiction de la regarder lui-même ce qui va gommer complètement le bluff que pourra faire ce joueur. Mais on retrouve aussi du plus chaotique/fun avec un marionnettiste qui va faire échanger de place 2 joueurs.

 

J’aime particulièrement la Joueuse qui va prendre 3 pièces à la banque, placer secrètement 1,2 ou 3 de ces pièces dans sa main pour faire deviner à un autre personnage ce qu’elle veut garder. Si l’autre personnage se trompe, elle gagne le nombre de pièces qu’elle a en main, sinon c’est l’autre qui remporte le magot. On reste dans du bluff et du fun et donc exactement de ce que j’attends de Mascarade. Je recommande évidemment cette extension aux joueurs du jeu de base.


Le changement c’est maintenant pour Cash’n Guns

En compagnie de Ludovic Maublanc, nous avons également fait une partie de la seconde édition de Cash’n Guns. J’avais acheté la première édition et j’ai été très agréablement surpris par cette nouvelle version. Dans ce jeu, les joueurs incarnent une bande de bandits qui partagent un butin. Chacun est armé, et la tension est palpable. A chaque tour, chaque joueur pourra pointer son revolver en mousse chargé ou non vers un autre joueur.

Ensuite, chacun choisi de rester en jeu ou de se coucher (souvent en fonction du nombre de canon qui pointe dans sa direction). Ceux qui restent en jeu peuvent tirer si leur arme était chargée. Ceux qui restent et qui ne se sont pas pris une balle peuvent alors partager ensemble une partie du butin. Le jeu est rapide, léger et fun.

J’ai trouvé les changements apportés par la nouvelle version très rafraîchissants. Je ne suis pas super fans des nouvelles illustrations, en revanche, les règles sont plus simples (notamment le partage) et le fun est donc au final plus rapidement au rendez-vous. Que vous connaissiez ou non la première édition, n’hésitez pas à essayer cette nouvelle version.


Ba ba ba ba ba babel! (Sur un air connu)

Nouvelle extension pour l’énorme succès ludique 7 wonders, Babel apporte 2 variantes différentes à ce pilier du jeu de société moderne. Nous avons pu tester la variante « tour de Babel » dans laquelle chaque joueur va drafter 3 tuiles (des tranches de tour de Babel) en début de partie pour les utiliser ensuite. Chaque joueur peut défausser une carte pour construire sa tranche Babel.

Les tranches sont construites les unes à côté des autres en spirale de 4 tuiles par niveau si bien que la 5e tuile viendra se placer sur la première, la 6e sur la seconde et ainsi de suite.

Placer des tuiles rapporte non seulement des points en fin de partie (2 points pour une seule tuile, 5 points pour 2 et 10 points pour les 3) mais érige une « loi ».

Chaque tuile visible applique son effet au tour en cours. Ainsi, les ressources achetées chez les voisins pourront couter une pièce de plus, ou une de moins, ou encore les joueurs pourront construire gratuitement leurs niveaux de merveille, les joueurs pourront utiliser les chainages de leurs voisins, etc…

Ces « lois » peuvent sembler rendre le jeu plus chaotique, hors il n’en est rien. Les « lois » sont au final une sorte de consensus entre les joueurs. En effet, celles qui vont embêter une majorité de joueurs seront vite recouvertes car tout le monde se liguera à cet effet.

De plus, il sera judicieux de garder certaines tuiles pour la fin de partie si vous souhaitez qu’elles durent plus d’un à deux tours, avec le choix cornélien suivant : quelle carte de niveau 3 défausser pour pouvoir poser cette tuile.

En résumé, cette variante de l’extension apporte une interaction très intéressante qui permet de varier ré-évaluer pour chacun ses choix à tous les tours de jeu en fonction des « lois » en cours. Si vous avez aimé 7wonders, vos parties s’en trouveront agréablement renouvelées.

>> Babel

>> Cash ‘n guns

>> Mascarade extension

1 Commentaire

  1. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 07/10/2014
    Répondre

    Ah les belgomexicains 🙂 On leur fera un bisou a Essen.

    Cash n Guns 2 me tente perso vus les ajustements opérés…

Laisser un commentaire