Century Eastern Wonders : De la suite dans les idées

En juin 2017, Plan B frappait très fort avec son premier jeu Century Spice Road. Emerson Matsuuchi nous offrait un jeu simple, fluide et furieusement addictif (nous vous en parlions ici et ).

jeu-de-societe-century-eastern-wonders-ludovox-01

Les visuels des deux jeux côte à côte

Nous l’avions presque oublié, mais ce Century était en fait le premier volet d’une trilogie constituée de jeux pouvant être joué ensemble ou séparément. Plan B vient enfin d’en dévoiler un peu plus avec une annonce à propos du prochain opus : Century Eastern Wonders. L’éditeur y décrit les mécanismes du jeu, nous fournit quelques visuels et les règles en anglais. On y trouve également les règles du mix entre les deux jeux qui en forment un nouveau, Century From Sand to Sea.

Eastern Wonders nous emmène dans les îles Indonésiennes et propose à 2 à 4 joueurs d’incarner des marchands d’épices en quête de richesses. Comme La route des épices, il s’agit d’un jeu simple et accessible à partir de 8 ans pour des parties de 30 à 45 minutes. Le jeu est annoncé pour juin 2018.

Dans Century Eastern Wonders les joueurs devront donc explorer les îles Indonésiennes pour y récolter des épices, étendre leur empire commercial en bâtissant des avant-postes et honorer les commandes dans les ports.

La partie se termine dès qu’un joueur a ainsi honoré 4 commandes dans les ports. On compte alors les points de victoire obtenus par chacun pour déterminer le vainqueur.

Matériel et mise en place

Le plateau de jeu est constitué de tuiles, représentant les différentes îles et leur marché, placées au hasard. Quatre ports sont disposés aux extrémités du plateau. Une mise en place équilibrée est proposée dans les règles pour débuter dans de bonnes conditions.

jeu-de-societe-century-eastern-wonders-ludovox-03

Vue globale du plateau de jeu

 

Chaque joueur choisit aléatoirement un plateau individuel sur lequel il va disposer ses 20 avant-postes et stocker leurs épices. Un des plateaux possède une icône premier joueur et désigne le joueur comme tel.

Des tuiles points de victoire sont placées aléatoirement sur les 4 ports. On y découvre la commande à honorer (en épices) et le nombre de points de victoire à gagner.

Un bateau en bois à la couleur de chaque joueur est placé au choix sur un des marchés dans le sens inverse du tour de jeu. Le dernier joueur est le premier à choisir sa tuile de départ et son stock d’épices pour démarrer.

Enfin, des tuiles bonus sont réparties par catégorie et ordonnées. Elles seront accessibles aux joueurs ayant placé les 4 avant-postes d’une même colonne sur le plateau.

Comment ça marche ?

jeu-de-societe-century-eastern-wonders-ludovox-05

Une tuile marché

Les joueurs, à tour de rôle, vont pouvoir déplacer leur bateau puis effectuer une action. Le bateau se déplace gratuitement jusqu’à la tuile voisine.
Si le joueur veut prolonger son déplacement, il devra laisser une épice de sa réserve sur chaque tuile qu’il traverse.

Après son déplacement, le joueur actif peut effectuer une action parmi les 3 suivantes :

  • Une action marché
    Il peut tout d’abord bâtir un avant-poste sur son emplacement. Celui-ci est gratuit s’il est le premier à en construire un sur la tuile. Sinon, le coup est de 1 épice par avant-poste déjà construit.
    Une fois l’avant poste construit, le joueur pourra utiliser le marché à chaque fois qu’il viendra sur cette tuile. Chaque marché permet une transformation particulière (par exemple : transformer 2 gingembres en 2 chilis). Cette action peut être répétée autant de fois que le joueur le désire, à condition d’avoir les ressources nécessaires.
  • Une action port
    En arrivant sur un port, un joueur peut honorer la commande qui s’y trouve à condition d’avoir dans son stock les ressources nécessaires. Il récupère alors la tuile qui s’y trouve et gagne les points de victoire qui y figurent. Une fois qu’un joueur a honoré 4 commandes, la partie prend fin.
  • Une action récolte
    Sur n’importe quelle case, un joueur peut récolter 2 gingembres.

From Sand to Sea

jeu-de-societe-century-eastern-wonders-ludovox-06

Le plateau joueur côté From Sand to Sea

La version qui mélange Century Spice Road et Century Eastern Wonders fonctionne globalement de la même manière.
Au niveau de la mise en place on observe les différences suivantes :

  • On récupère les cartes marché de Spice Road. Elles vont servir à faire du commerce, des améliorations des récoltes ou à se déplacer.
  • Le plateau sera constitué de davantage de tuiles mer et de moins de marchés
  • Certains types de tuiles bonus sont écartés
  • Les plateaux joueurs sont retournés côté From Sand and Sea
  • Chaque joueur ne récupère que 16 avant-postes sur son plateau

Comme dans Spice Road, les joueurs récupèrent les 2 cartes marché de départ (une amélioration / récolte de 2 gingembres). Les autres cartes forment un deck face cachée duquel on retourne les 4 premières cartes face visible.

À son tour, un joueur peut effectuer une seule action parmi les 4 possibles :

  • Prendre une carte
    Le joueur peut récupérer la carte face visible la plus à gauche gratuitement. S’il veut en récupérer une autre il devra déposer une épice sur chaque carte qu’il saute avant celle dont il souhaite s’emparer.
  • Jouer une carte
    Il est possible de jouer une carte marché de sa main pour réaliser une transaction (par exemple : 2 gingembres contre 2 thés), une augmentation (par exemple : transformer 1 chili en 1 clou de girofle) ou une récolte (par exemple : prendre 2 chilis et 1 gingembre).
  • Se déplacer
    Dans cette version, le déplacement coûte une carte (de sa main ou déjà jouée) par case traversée. Si le bateau du joueur arrive sur un marché déjà occupé, il devra payer une épice à chaque joueur déjà présent.
    Le marché et le port fonctionnent quasiment de la même manière que dans la version Eastern Wonders. Seule différence, le fait de placer 4 avant-postes d’une même colonne de son plateau permet également de récupérer une carte marché gratuitement.
  • Se reposer
    Cette action permet de récupérer toutes ses cartes déjà jouées.

 

Avec From Sand to Sea, les joueurs pourront donc utiliser alternativement les actions marché de leurs cartes ou de leurs tuiles pour transformer leurs ressources et tenter d’honorer les commandes des ports.

jeu-de-societe-century-eastern-wonders-ludovox-04

Le matériel du jeu

 

En terrain connu

Ce qui saute aux yeux en découvrant Eastern Wonders ce sont les nombreuses similitudes avec son aîné. Nous retrouvons les 4 épices dans leurs petits bols de plastique, les contrats à honorer et les transformations d’épices nécessaires pour y parvenir.

L’achat des cartes a été remplacé par le mouvement du bateau mais le fonctionnement reste le même. Le premier déplacement est gratuit et pour aller plus loin il faut laisser une épice sur chaque tuile traversée.

Finalement, le jeu est tellement le même qu’on se demande si on a envie d’y jouer. Century Spice Road fonctionnait bien car les actions étaient extrêmement fluides et rapides. Dans Eastern Wonders, les déplacements du bateau nécessaires aux transformations risquent de ralentir le jeu et de compliquer nettement la réflexion.

La version mixée des deux jeux semble plus intéressante même si la combinaison des cartes et des marchés parait répétitive et inutile.

Il s’agit cependant d’un avis basé sur une simple lecture des règles et quelques visuels. Il faudra attendre de pouvoir y jouer pour se prononcer sur ce nouvel opus. On ne peut toutefois qu’espérer que Plan B terminera la trilogie en beauté en 2019 avec un point final original et de qualité.

 

Pub Tipeee grand format copie

 

 

 

10 Commentaires

  1. Photo du profil de Djinn42
    Djinn42 29/12/2017
    Répondre

    Niveau matériel et visuel Plan B se rapproche de Days of Wonder. C’est amusant.

    J’ai hâte de voir tourner le mix des deux jeux, c’était une promesse alléchante à la sortie de Century – Spice Road.

  2. morlockbob 29/12/2017
    Répondre

    Je n ai pas accroché aux Epices  mais tout comme « le monde de Luma » chez Ludonautes, je suis curieux de voir comment l’éditeur va  mettre en place son univers et surtout le mixer puisque ce jeu ne semble pas apporter l’originalité qu’on attendait. Attendons d’y jouer néanmoins.

  3. Photo du profil de Ludo de la Ludo
    Ludo de la Ludo 29/12/2017
    Répondre

    On est d’accord quelle déception d’avoir le même jeu avec un matériel différent !

    Peux être juste un point positif, l’immersion sera peut être au rdv, mais en aucun cas cela a incitera à avoir les deux, car même la règle compatible est trop proche du premier jeu !

    • Galeelox 29/12/2017
      Répondre

      Je pense aussi que l’immersion sera plus grande. C’était un des défauts de Spice Road, le manque de thème.

  4. Photo du profil de FX
    FX 29/12/2017
    Répondre

    Moi aussi j’avais pas mal misé sur la promesse de départ. Du coup, les trois ensemble ca va fait un seul jeu mais beaucoup plus gros ?

    • Galeelox 29/12/2017
      Répondre

      En théorie oui. J’ai encore du mal à imaginer comment ils vont pouvoir en rajouter une couche autonome qui puisse se mélanger avec les deux autres. Mais Plan B en est capable.

  5. Photo du profil de Djinn42
    Djinn42 29/12/2017
    Répondre

    Je vous trouve bien sévères alors qu’il est pas encore sorti.

    Le déplacement des bateaux change pas mal de choses. Ainsi que la nécessité d’aller dans les ports. La construction des avant-postes bridée par la présence de ceux des autres. Ça me parait un brin plus complexe que le premier volet. Il se trouve qu’ajouter le premier volet au second rajoute une couche et c’est plutôt sur cet aspect que je suis curieux.

    Mais à la lecture complète des règles, je trouve ce second volet très intéressant. Même si j’ai déjà le premier.

    • Galeelox 29/12/2017
      Répondre

      Je n’ai pas l’impression d’être sévère et je reste optimiste sur la version combinée des deux jeux. Cependant, je dois avouer que j’en attendais plus et que ma déception doit imprégner mon article.
      Il est vrai que Eastern Wonders est plus complexe en termes de mécanique, mais pas vraiment en termes de stratégies. La force de Century Roads était justement de créer des réflexions intéressantes avec très peu de règles et une mécanique limpide.
       
      Quoi qu’il en soit, je l’achèterai certainement et j’attends le troisième avec une impatiente tintée d’espoir.

      • Photo du profil de Djinn42
        Djinn42 30/12/2017
        Répondre

        J’ai mis un S à sévères, je réagissait à ton article et aux commentaires. J’ai une tendance un peu naïve à être confiant avant de me faire ma propre idée.

Laisser un commentaire